Comment se créer une “bonne” base de liens

Préambule

1 – J’ai retrouvé cet article dans mes cartons alors que je faisais le ménage, certains liens peuvent avoir besoin d’un petit refresh mais je n’ai pas le temps de le faire maintenant – j’éditerai en cours de route laissez moi votre remarque dans les commentaires.

2 – La méthode décrite dans cet article est définitivement orientée WH et se pose dans un cas de site neuf avec une popularité nulle. Le but de ce processus étant de « jumpstarter » la popularité tout en évitant d’enterrer le bébé dans le bac a sable ou de se prendre un pingouin en route. Il est probablement possible d’aller plus vite ou d’être plus bourrin mais dans ce cas la prise de risque sera plus importante. J’ai pris le parti de décrire une manière simple et relativement peu couteuse, qui devrait donner des résultats assez rapidement et pour laquelle la prise de risque est assez faible.

 

Construire sa base de liens

Ca y est il est enfin la, après plusieurs {semaines | mois} de dur labeur, votre nouveau site est prêt,  et finalement en ligne, flambant neuf. Comme vous  avez fait les choses bien, votre site est beau comme un camion, il est bien fait, avec une navigation facile, rapide et  logique. Et on va même aller plus loin, parce que décidément vous avez fait les choses vraiment bien, vous avez pensé a l’optimiser, le crawl du site est easy peasy, vous avez du contenu unique et de qualité sur toutes les pages, la structure du site et des pages  met en valeur des mots clés choisis avec soin, bref sur le site tout va bien. Bravo !

Et comme, en plus de tout ca, vous l’avez vraiment joué tueur a gage sur ce projet, il vous reste même un peu de pognon ! Elle n’est pas belle la vie ?!? Hmmm ?!? Que demande le peuple ?

Donc pour résumer : On-site,  tout va bien maintenant y’a plus qu’a travailler sur la popularité et l’empreinte sociale de votre compagnie histoire de monter dans les moteurs et d’y chopper quelques positions bien senties de manière durable.

Nofollow, Dofollow et Ancres des liens

A ce stade de la construction de la popularité d’un site le but du jeu c’est de créer et d’augmenter l’autorité générale du site. Donc on prend tout et on ne se focalise pas sur uniquement du lien texte dofollow avec ancre optimisée ; c’est la plus sure façon de se faire penguiner en 3 mois.

Il faut tenter de créer un profil de liens qui a l’air naturel et un profile de liens naturel possède du dofollow ET du nofollow, des liens textes, des liens images, des liens avec des ancres optimisées et des liens avec des ancres du type « site », « le site », « cliquez ici »  ou « monsite.com » sans distinction.

M’est avis de toute façon que les liens Nofollow comptent dans la popularité (même si ils ont moins d’autorité) et les liens non optimisés vont quoi qu’il en soit aider le crawl et booster le « brand awareness » autour de votre marque.

Vitesse de la campagne de liens

Comme je le dis plus tôt dans cet article, la vitesse d’acquisition de lien va être relativement faible – disons qu’on table sur 20 a 25 domaines (et je dis bien DOMAINE – PAS LIEN) – attention toutefois en cas d’acquisition d’un grand nombre de liens sur un même domaine (genre blogroll ou échange de lien sitewise) il faudra peut-être lever le pied un peu. Encore une fois – il est probable qu’on puisse aller plus vite voire beaucoup plus vite mais dans le cas présent je  joue la sécurité.

Les Annuaires

On commence à bâtir sa base de lien avec des annuaires. Et je vois déjà certaines personnes commencer à sourire et a dire que les annuaires c’est tout pourri et tout. Que nenni, les annuaires, c’est une bon moyen de gagner des liens facilement et pour vraiment pas cher, en outre comme je l’ai déjà dit dans d’autres articles, nous avons la chance en France d’avoir une communauté d’annuairistes qui se cassent le tronc (infinisearch par exemple) pour faire des trucs plutôt sympa donc autant en profiter.

Quand vous ferez vos soumissions n’oubliez pas les annuaires historiques, surtout si vous n’êtes pas un Pure Player online – on pensera donc a aller soumettre un petit listing au page jaunes, Dmoz (sait on jamais) Yahoo, Voila et les autres suspects habituels – tout dépendra du prix à payer – pas la peine d’en faire trop hein – listing gratuit c’est très bien, sinon les listings basiques. Pour le coup je dois avouer que je n’ai aucune idée des prix pratiqués par les pages jaunes – puisque je ne vis plus en France depuis … euh… longtemps.

Faites attention lors des soumissions –  au début le but est surtout de booster l’autorité du site donc pas d’abus sur les ancres optimisé. J’avais publié un guide de la soumission annuaire il y a un moment qui peut vous aider dans le processus. Une petite liste d’annuaires que j’ai fureté sur le web ici.

Les sites de CP

Perso je n’ai jamais été un grand fan des sites de CP et je ne les utilise quasiment jamais, cependant – quand on part avec un site tout neuf, on a une vraie occasion de faire du communiqué de presse pour le coup. En partant de cette base, sur le 1er mois on peut probablement se permette de faire quelques CP – je ne dirais pas plus de 5 – sachant que ce seront de bon textes uniques, que les liens vers la home seront uniquement mis sur des ancres type URL ou monsite.com et qu’on abusera pas trop des liens profonds.

On fera attention bien entendu de ne pas choisir un CP qui a été pénalisé – L’ami @Bertimus nous a fait une jolie liste  (Edit précédente version de l’article – La liste de Bertrand est a jour 424 CP et annuaires – et est accessible pour la maudique somme de 39euros) –  je vous conseille de bien lire son article et de vous renseigner un peu avant de faire du CP a tort et a travers – on fait un poignée de CP au lancement – Ensuite on fait possiblement encore quelques CP, a l’occasion et si VRAIMENT il y a une occasion (genre concours, giveaway, Promo géante).

Si vous n’êtes pas 100% en ligne (et encore on peut voir selon) je vous conseille aussi de faire un peu de boucan autour de vous au niveau local pour votre inauguration et d’inviter les journaleux locaux (genre Dauphiné libéré, croix du ch’nord, Nice/Corse Matin et autres … sait on jamais ils seraient capables de se fendre s’un petit article pour de vrai dans les pages locales.

Le Spamco

Un mal nécessaire dans la mesure où c’est un des moyens de faire en sorte que le profil de liens soit varié. Au niveau technique – je ne vais pas vous mentir on peut plus ou moins aller mettre un commentaire n’importe ou que ca ne change pas grand-chose cependant et vous pouvez me croire sur parole faire du spamco label rouge ca marche très bien pour peu qu’on maintienne un effort constant en continuant a commenter sur des blogs si possible proche thématiquement et régulièrement.

Encore une fois ne faites pas la course au commentaire KWluv / Comment Luv et dofollow avec lien ancré ! Quand on a un site tout neuf, juste sorti du moule on prend tout et je dirais même on fait exprès de pécho du lien no-follow et pas ancré histoire de partir sur une base de iens varié et « naturelle »

Les échanges de liens

Perso je dirais d’y aller mollo sur les échanges de liens et de toute façon a partir du moment où vous avez un site tout neuf … bah… je suis bien désolé pour vous mais en fait vous n’avez pas grand-chose a proposer du coup…  il faut en faire mais pas trop et encore une fois sans trop insister sur le coté ancre optimisé. Et je dirais même que si vous pouvez négocier des liens purs trafic voir même avec des ancres imagées, il faut prendre.

Les liens que tout le monde oublie

J’en parlais déjà dans un article précédent de ces liens auxquels personne ne pense  mais c’est encore une fois un très très très très bon filon sous-exploiter a mon avis surtout au niveau local et au niveau associatif et ce n’est pas parce que personne n’y pense que vous devez faire l’impasse vous-même.

50 réactions sur “Comment se créer une “bonne” base de liens

  1. Ramenos

    Merci pour ce récap mec !

    Au passage, comme tu le spécifies au tout début, de nombreux articles déjà publiés mériteraient d’être édités, plutôt que d’être en mode création de contenus bourrin.

    Il y a pas mal de sujet qui méritent qu’on édite nos anciens posts, histoire de les upgrader un peu 🙂

    Répondre
    1. Julien Auteur de l'article

      @ramenos
      Il avait pas été publié celui la … et puis je l’avais oublié … j’en ai encore un apquet des comme ca – commencé mais jamais fini… je me penche dessus

      Répondre
  2. XavFun

    Mais je ne la « connasse » point cette fille là, pourquoi je devrais RT alors que je suis en RTT ???

    bon allez je peux pas résister à tes demandes je ferais un RT tout à l’heure ou demain (car là j’ai mon cours d’aqua poney

    Répondre
  3. Philippe

    Un bon rappel des fondamentaux lors du lancement d’un site : une optimisation onsite irréprochable associée à une acquisition de liens ciblées et variés. Et ton bonus sur les liens que (presque) tout le monde oublie est un bon moyen d’acquérir des liens d’autorités 😉

    Répondre
  4. Hervé

    Merci pour lien vers Infinisearch, c’est cool ^^

    Je suis globalement d’accord avec toi sur l’ensemble de l’article sauf 1 point : celui de faire des liens sur des ancres de type cliquez ici, mon site, etc. Vu que tout le monde fait pareil, il n’y a plus rien de naturel là dedans.

    Perso, je vise le nom du site, l’URL, la longue traîne et je saupoudre de temps à autre d’exact match tout en prenant soin de linker des sites faisant autorité quand le texte s’y prête. Faut pas déconner non plus hein. 😉

    Répondre
    1. Julien Auteur de l'article

      @Hervé
      Oui on est d’accord – la plupart du temps je conseille de faire plutot « ma marque » ou « le nom de ma compagnie » c’est tout de meme plus joli. Apres tout dépend aussi du média sur lequel on obtient le lien – dans un annuaire c’est moche… dans une blogroll avoir « monsite.com » ca choque moins deja

      Répondre
  5. Pierre

    Salut,

    Effectivement, un article qui revient sur les fondamentaux du lancement d’un nouveau site.

    Mais je ne suis pas 100% d’accord avec toi, perso le spam co sur un money site, ça me plait moyen, le voisinage de liens n’est jamais bien senti, trop de thématiques différentes, parfois trop de liens, je ne l’aime que s’il est hyper thématique et par contre là c’est clair nofollow, dofollow ça importe peu.

    Et après, il manque un ingrédient, les réseaux sociaux, avoir au moins une empreinte sociale qui accompagne le reste de l’acquisition de liens aussi minimaliste soit elle, il faut au moins qu’elle existe.

    Répondre
  6. Greg

    Merci pour ce recap. Sur mes blogs j’aime bien les inscrire sur des aggregateurs de contenu style hellocoton. Il en existe plein d’autres suivant les thematiques abordees.

    Ça ne fait pas de mal et peut parfois générer quelques visites.

    Répondre
  7. Med

    Un bon vademecum pour entamer sa stratégie avec un nouveau site. Question Julien : Dans ton paragraphe sur l’acquisition des liens, tu proposes 20 à 25 domaines. Ok,mais peux-tu préciser la période relative. C’est 20 à 25 par semaine, par mois ?

    Répondre
  8. Christian Méline

    Salut Julien,

    Pour ma part, je vois 3 phases pour un site tout neuf en 2013 :
    – phase 1, rien que du réseau social, histoire d’avoir des visites et des liens nofollow
    – phase 2 du lien annuaires quali (j’en ai un qui est pas mal aussi 😉
    – phase 3 du lien ancré à dose raisonnable sur le money-site

    Tout cela graduellement bien sûr.

    Répondre
  9. e-bouli

    Bonjour, merci pour cet article. Je n’utilise pas non plus les CP ni les annuaires , probablement à tord.

    Je commence par les réseaux sociaux puis par des commentaires ciblés sur des blogs trouvés soit par les réseaux sociaux, comme ici, soit via scrapebox.

    J’ai ouï dire que plus les commentaires étaient longs, plus ils avaient de poids, je ne sait pas si qqun pourra me confirmer ?

    Dernier point, il y a qqch que je ne comprends pas, pourquoi mettre des ancres différentes dans les commentaires ?
    Ce que je ne comprends pas c’est en quoi c’est bon, je trouve ça risqué quand j’y réfléchi.
    Google fait la chasse au spam et cherche à valoriser les liens obtenus naturellement, or je vois mal un visiteur qui irait parler de mon site se décarcasser à me faire une jolie ancre, bien souvent il va copier/coller l’url sans se soucier de savoir si il la met en dofollow ou nofollow.

    Donc au final j’ai peur qu’un jour ou l’autre ces belles ancres se retournent contre moi.

    Je me considère encore comme un débutant en la matière et si qqun pouvait m’éclairer la dessus, il serait le bienvenue.

    @ bientôt et merci pour ce billet

    Répondre
  10. Michel

    Merci pour le récap ! on revient aux bases pour le netlinking en 2013. En ce qui concerne l’achat de liens, au début du lancement d’un site c’est raisonnable ou pas ?

    Répondre
  11. Florent

    Ce petit article rappelle pas mal de bases, c’est toujours bon à prendre. Pour la liste des annuaires et CP de Bertimus, le lien que tu donnes pointe sur sa homepage où il n’y a aucune liste. Par contre, étant client chez lui, je trouve que ces listes (ces car il a divisé le payant et le gratuit) sont vraiment bien pensées car il a rajouté des infos importantes (moz rank, etc.)

    Sinon, je retiens surtout de ton article qu’il faut éviter de trop vouloir optimiser les ancres dès le départ, c’est une erreur que j’avais fait sur un ancien site, le pauvre ne s’en était jamais remis (en fait il ne s’était même jamais positionné).

    Sinon, tu peux aussi ajouter les web 2.0 à ta stratégie car il me semble qu’ils sont vite indexés et plutôt apprécié par GG, ça peut toujours aider, d’autant que là, tu peux faire du lien contextualisé.

    Répondre
  12. Simon

    Je pense qu’en bourrinant sur du SpamCo c’est le plus rapide et le plus efficace. Les annuaires c’est long et chiant mais les malgaches d’odesk aiment ça :P. Et les beaux articles invités thématique sur gros site trusté dans tout ça ?

    Répondre
  13. Emile

    J’étais justement entrain de préparer un truc avec une amie qui est dans le domaine de la presse. Variation, etc… merci pour cet article rappel. Il y a bien sur tout pleins d’autres moyens d’avoir des liens de grande qualité et d’ailleurs assez facilement 🙂
    Encore une fois tout est affaire de temps, de dosage, de stratégie, bref…

    Répondre
  14. Régis

    Merci pour ton article.
    J’aide en ce moment au référencement du site de mon voisin, existant depuis plusieurs années, mais avec : Aucune optimisation. Un seul lien dofollow. Aucune présence dans les SERP sur le NDD;

    Après avoir fait un minimum d’optimisation sur son site, j’ai commencé la chasse au lien, avec justement dans l’idée de partir sur de l’annuaire, du CP puis du spamco. Au moins, ton article m’aura bien rassuré dans la marche à suivre.

    Répondre
  15. Gladys Sala

    C’est noté, tout noté! Super article! Merci beaucoup pour toutes ces infos.

    Edit: Allez je suis magnanime sur commentaire je laisse passer mais il faudra faire des efforts sur les prochains

    Répondre
  16. Guillaume

    Hello Julien,

    C’est un bon rappel des bases que tu nous as fais là.
    En effet, rien ne sert de courir avec un site tout beau tout neuf. Inutile de mettre la puce à l’oreille du grand G.

    La progressivité est la clé du succès 😉

    Répondre
  17. Loiseau2nuit

    Merci Monsieur le Juge ! Un bon rappel des fondamentaux, ca ne fait jamais de mal. Puis tes ressources complémentaires sont vraiment loin d’être c**. Je push 😉

    Après je rejoins Christian sur le social en phase 1. De toute façon de nos jours, pas de référencement sans traffic et curieusement, le trafic s’obtient vachement plus facilement que les positions dans les SERPs de nos jours … oO

    J’ajouterais également : une optimisation SANS FAILLE du netlinking interne. (Et je ch*** sur Matt Cutts qui tendrait à nous faire admettre que désormais, les liens internes non naturels pourraient être pénalis{ants|é}. Non mais sans rire, depuis quand un lien interne peut-il être « naturel » ! Autant pénaliser 100% du web, il ira plus vite xD)

    Répondre
  18. Laurent

    Salut

    je vois qu’on est d’accord sur la stratégie globale de marcher sur des oeufs et sur la pointe des pieds, en ce qui concerne le netlinking.

    Se mettre dans la peau d’un newbie qui n’a aucune idée du SEO ni que ça existe. Voilà ce qu’il faut faire SAUF pour les cas où il vois des offres gratuites ou payantes « inscription dans 40 milliards d’annuaires pour 9,99 € ». Là on oublie. Les services useless Mylinea ou 1Annuaire, si vous me lisez, allez mourir.

    Enfin voilà. Rien à ajouter d’autre, tout est dit.

    ps : gooplus.fr a été changé en rankplus.fr si je dis pas de bêtise

    Répondre
  19. Fabien

    Bien souvent, on peut commencer par travailler le maillage de lien interne de son site. Il y a souvent de petites optimisations à faire auxquelles on n’aurait pas pensé lors de la mise en ligne du site.

    Ensuite, je rejoins l’article sur les annuaires qualitatifs qui sont encore (et resteront) de très bonnes opportunités pour montrer à Google que l’on arrive dans la place.

    Un petit spamco savamment orchestré lancé en parallèle ne pourra pas faire de mal pour diversifier ses ancres et ses referers. Le plus dur sera de faire valider ses commentaires en évitant d’éveiller les soupçons des modérateurs avertis.

    Si l’on est passionné par son sujet, il peut être intéressant de participer intelligemment à des forums liés directement à la thématique de son site. Là encore c’est très dur car les modo savent repérer un post / profil publicitaire à des kilomètres.

    Un point qui a été oublié dans l’article concerne les liens que l’on peut générer via les réseaux sociaux. Si créer du liens sur ces profils est très simple, il faut avoir une stratégie sociale béton pour attirer les like, les RT et les +1. Et là, j’ai une pensée toute particulière pour les vendeurs de pelouse synthétique et de pompe à chaleur.

    Sinon, il est facile de mettre en place un petit réseau de blog sur les multiples plateformes gratuites qui existent à l’heure actuelle. Le principal avantage : on met les contenus et les liens qu’on veut. Le gros défaut : le jus transmit par ces liens sera malheureusement assez faible.

    Répondre
  20. Rodrigue

    Merci pour la mention de ma gazette locale, elle t’en est reconnaissante.

    Je suis d’accord avec Ramenos, l’édition est, je pense, préférable puisque l’article sera par définition actualisé.

    Pour le Do/NoFollow, j’ai trop fait le bourrin au début de certains de mes money sites, je n’ai pas trop été impacté, mais j’inverse la tendance en y ajoutant du Nofollow de plus en plus, en faite, je ne me pose plus la question avant de commenter un article, ce qui rend les choses plus … naturelles

    Répondre
  21. Anto

    On en apprend pas mal dans cet article, surtout pour ceux qui comme moi viennent de sortir un nouveau site. Une fois de plus on remarquera qu’actuellement ce qui fait la différence est bel et bien le profil de lien naturel, ce qui en sommes toute est logique. Apres je ne pensais pas qu’il fallait si peu utiliser les CP, mais venant de quelqu’un qui connait bien le systeme, je pense que je ne peux que faire confiance.

    On remarquera aussi que le secret reste avant tout une belle patience, de la logique, et se dire a chaque fois si le lien posé est de bonne augure !

    Répondre
  22. Arnaud

    Tout comme Rodrigue je regarde plus non plus si le lien est en dofollow ou pas sur un blog avec commentaire.
    Moi je me fais un document Excel avec chaque type de lien, sourcen type de site (blog, forum…) et j’essaie de bien les ajuster dans le temps aussi histoire d’être régulier.
    Mais bon ça devient de plus en plus difficile de savoir si un lien est de qualité ou non.

    Répondre
  23. amarilys

    Pratiquez le spamco c’est tendance, pour lancer le site c’est bien, par contre par la suite le contenu interne du site à beaucoup plus d’importance, donner à manger a notre amis google, et il en redemandera a coup sur.

    Répondre
  24. ADWM

    Rien ne vaut un bon petit rappel des bases à connaître. Par ailleurs, cela fait également du bien de lire quelqu’un qui conseille d’y aller mollo sur le backlinks. Trop de clients qui réclament leurs milliers de liens parce qu’ils l’ont lu sur les forums… Bref.
    Et en plus le style est amusant et agréable.
    Merci pour l’article.

    Répondre
  25. Laurent

    Sympa la « bonne » base de liens !

    @Fabien : Très attentif à ton commentaire, ces quelques points résument bien l’article et la suite des (difficiles) étapes du referencement.

    Merci pour le post Julien.

    Répondre
  26. Julien

    Un bon petit recap pour faire du netlinking propre et commencer son référencement dans de bonnes conditions. Je suis d’accord avec toi pour les annuaires, rien de mieux que des annuaires de qualité pour commencer. Pour les cp j’évite clairement de mettre des liens optimisés, même si un de temps en temps ne fait pas de mal.

    Répondre
  27. Quentin

    Merci pour ce récapitulatif. Par contre, il faudrait peut-être signaler que la liste de Bertrand est maintenant payante, et surtout qu’elle est à jour de juillet 2013, et non aout 2012.

    Autrement, je pense que les annuaires sont toujours une bonne occasion de faire du lien quali à condition de bien choisir ses plateformes et de rédiger du contenu unique. Autrement, mieux vaut laisser tomber les Freeglobes de 255 caractères.

    Répondre
  28. Julien Auteur de l'article

    @med
    Oui je parle de 20 a 25 domaines par mois – on peut surement aller plus vite ou plus doucement en fonction des domaines et du b=nombres de liens que vont donner ces domaines

    @christian
    ON est dans les même clous e peu de choses prés

    @simon
    Chacun voit midi a sa porte – perso je ne bosse pas non plus avec les malgaches d’odesk et si j’en voit un qui vient me bourriner mes commentaire – de malgache – je le vire …

    @Guillaume
    Surtout avec un site neuf ou jeune, il faut d’abord apprendre à marcher

    @Laurent
    Article édité en conséquence – merci

    @Fabien
    Les réseaux sociaux n’ont pas été oublié c’est juste que je considère que cela mériterait un article en soit … si il y a des volontaires…

    @ Arnaud
    Idem

    Répondre
  29. Eric

    Comme tu le soulignes dans cet article ne pas faire « le bourrin », espacer ses soumissions dans le temps, rester naturel dans sa campagne de netlinking, chercher la qualité plutot que la quantité, somme toute un très bon article qui constitue une piqure de rappel pour tout ceux qui souhaite lancer un site sur la toile.

    Répondre
  30. CHRISTINE

    Je viens de créer mon site et c’est pas évident pour une néophyte de se faire référencer dans les annuaires.
    Merci pour cet article qui détaille bien la démarche.

    EDIT: Bourriné

    Répondre
  31. Miss Seo Girl

    Bonjour Julien,

    J’aime beaucoup cet article ! Ça aurait été dommage de ne pas le publier ! 🙂

    Finalement, on se rend compte que la stratégie de netlinking n’a pas beaucoup changé : on utilise toujours les mêmes supports, annuaires, cp, réseaux sociaux, commentaires.. Ce qui a changé avec pingouin c’est la manière de réfléchir son netlinking. Avant c’était le mode « bourrin », maintenant il faut le faire intelligemment et proprement : Il faut varier les supports, varier les ancres, faire attention au ratio do/nofollow… et le plus important : donner l’impression que tout ça, c’est ‘naturel…

    Ah oui, et une dernière chose, aussi important que les autres aspects, il faut travailler sa stratégie de netlinking à long terme, il faut être constant sur la durée…

    Très bon récapitulatif ! Merci

    Répondre
  32. Evenstood

    Je me pose personnellement beaucoup de questions sur les liens à obtenir lors d’un lancement de site.

    Je me souviens d’un très bon article de Sylvain Richard concernant la nécessité d’obtenir rapidement des liens d’autorité, voir même en amont du lancement officiel du site. Je me positionne plutôt aujourd’hui dans cette optique même si elle demande d’avoir un réseau de sites derrière.

    Quoi pensez, car le lancement par les liens annus, c’est bien mais ça devient long et carrément chronophage pour des gros secteurs.

    Répondre
  33. Olivier

    Bonjour,
    Merci pour cette article, pour moi je trouve vraiment fastidieux le référencement par netlinking et les règles sont modifiées continuellement par Google.
    Pour moi et l’équipe de bénévole de #GoLearn.net il est vraiment difficile de se faire connaître.
    Merci pour cette article qui nous aide et nous donne du courage.
    Cordialement

    Répondre
  34. Nicolas

    Bonjour Monsieur Le Juge !

    Je viens de finir la 3ème lecture de cet article (fallait bien ça :D). En ce moment je recherche du lien pour diluer les ancres opti de mon site. En effet, j’ai un brin bourriné au début. Je n’ai pas pris le penguin de plein fouet. Or celui-ci commence à se réveiller…

    Quoi qu’il en soit, j’envisage en ce moment de faire du spamco un peu plus agressif. Or je me pose une question. Puis je me permettrait de bourriné sur ancre « nom du site » « ndd.fr »? Sachant que mon site compte un profil de lien venant de 198 domain, y a de tout du PR1 à 5. Un peu d’échange de lien, un peu d’annu, 1 gros sitewide en TKW, guestposting, linkbait, du dofollow et du nofollow… mais essentiellement dans la thématique.

    Mon problème :

    J’ai environ 40% ancres opti. J’aimerai faire passer le tout sous la barre des 20%. Le spamco est pour moi la technique la plus simple/rapide. Bien entendu je ferai ça sur la thématique du site. J’ai pendant 2/3 mois fait très peu de BL.

    Ce que j’aimerai savoir :

    A quel fréquence poster ces coms ? Je pense en faire environ 50 à 100. Dois je étaler ça sur plusieurs mois ou puis je le faire en 1 mois sans risquer le penguin?

    Je sais que c’est un peu dur de répondre à la louche, mais un avis serait le bienvenue!

    Merci par avance!

    PS: Si tu veux connaitre le site, le mail que j’ai indiqué te le donnera 😉 Je te laisse seul Juge 😀

    Répondre
  35. Xavier

    C’est vrai que maintenant on revient a ce que l’on faisait il y a pas mal d’année, quand un référencement « propre » suffisait largement à bien positionner un site

    Répondre
  36. Apprendre la guitare facilement

    En fait, quoi qu’on en dise, il faut faire comme avant (annuaire, cp, backlink, commentaires,…) mais en bonne intelligence pour que tout cela ai l’air naturel.

    Edit: PAS DE NOM=PAS DE LIEN

    Répondre
  37. Carrelage Nord

    Salut,

    Le problème de ces listes, c’est qu’elles deviennent rapidement obsolètes. Personnellement, j’ai plusieurs fichiers excel avec nombre de site (annuaire, CP, blog Dofollow -dont ce site-, wiki), mais au final, je prends plus de temps à gérer ces listes qu’à trouver des liens.

    Le problème pour moi se trouve dans deux choses. Le premier: le contenu. Créer un master spin nickel pour de l’annuaire. Ca, ouais, c’est chiant à créer.

    Le second: c’est d’avoir des plans backlinks qui tiennent la route. Avoir du CP, de l’annuaire, du blog, etc, c’est bien. Mais de vrais plans backlink qu’on a trouvé tout seul comme un grand, où on est le seul, c’est très rare… ça, oui, ça mérite une liste. Surtout s’ils tiennent sur le long terme.

    Edit: PAS DE NOM = PAS DE LIENS

    Répondre
  38. Greg

    Je rebondis un peu tard sur la phrase :

    « uniquement du lien texte dofollow avec ancre optimisée ; c’est la plus sure façon de se faire penguiner en 3 mois »

    OK, mais la plupart des petits sites qui réussissent aujourd’hui à truster une première place, dans mon secteur en tout cas, l’ont fait grâce à du texte spinné et une ancre optimisée en plein milieu (en général 5 articles de blog suffisent).

    Le pire c’est qu’ils y restent !..

    …et ça, ça m’énerve.

    Voilà, merci pour vos conseils !

    Répondre
  39. Alain

    @Julien

    Oui, je comprends: « Pas de nom=Pas de lien ». Mais, j’avais vu plus haut « Apprendre la guitare facilement » et j’ai un peu oublié les bonnes manières.

    Ca m’apprendra à commenter sans trop faire attention à ce qui est écrit en dessous. -_-

    Remarque tout de même que je passe souvent te lire. 🙂

    Répondre
  40. Benji

    D’après certains articles que j’avais déjà pu voir, le mieux pour paraître naturel est d’avoir 10% de liens encrés (Google par exemple) sur des expressions précises pour 90% de liens « purs » (www.google.fr pour suivre l’exemple). Sachant que de faire des liens « purs » vers des pages possédant des liens encrés augmente considérablement le « jus » des liens encrés.
    Ton article est très intéressant, merci beaucoup pour ces informations.

    Répondre
  41. Jérôme

    Ce qui est terrible avec le SEO, c’est que depuis qq années on passe de plus en plus de temps à référencer plus tôt que de se consacrer au contenu, en contradiction totale des consignes Google.

    Répondre
  42. création site internet pour les pme et tpe

    Je vous remercie pour l’article ,il englobe tout les points fondamentaux , d’ailleurs pour les annuaires je partage votre avis. Amicalement

    PAS DE NOM = PAS DE LIEN

    Répondre
  43. Sarah

    Salut,

    C’est vrai que maintenant on revient a ce que l’on faisait il y a pas mal d’année, quand un référencement “propre” suffisait largement à bien positionner un site.
    Sarah,
    Amicalement

    Répondre
  44. bourrin

    C’est un bon recap, même en 2014, quelques une de vos conseils sont toujours très utiles. Quand à propos des annuaires, on dirait pas que c’est toujours un bon truc SEO, mais ca peut aider dans le référencement local, surtout pour obtenir des visiteurs ciblés.
    merci beaucoup

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *