Comment intégrer Pinterest à votre stratégie e-commerce

Bonjour a tous, je suis un peu en rade d’inspiration en ce moment avec au moins 3 articles dans le pipe mais qui n’arrivent pas a sortir et pour lesquels je suis un peu bloqué … mais ne vous en faites pas ca va revenir.

En attendant je vous propose un petit Guest de la part de Marie Barrou qui a gentiment proposé de venir poster sur le Muscle a propos de sujets qu’il faut bien avouer sortent un peu de mon cœur de compétences a savoir l’utilisation des réseaux sociaux et notamment Pinterest. Je vous laisse entre ses mains expertes…

La révolution du tableau d’inspiration a commencé. Le nombre d’usagers de Pinterest a connu une hausse fulgurante de 145 % depuis le 1er janvier 2012. Shopify rapporte que les visiteurs d’un site e-commerce venus de Pinterest sont 10 % plus enclins à acheter. Ils dépensent 10 % plus que ceux référés par les autres plates-formes sociales et 70 % plus que ceux déjà présents sur votre site. Leur panier d’achats est ainsi deux fois plus élevé que pour Facebook. Par exemple aux États-Unis, on parle de 80 $ dépensés sur Pinterest pour 40 $ sur Facebook.

Afin de rester pragmatiques, nous proposons quelques conseils pour bénéficier de l’engouement de Pinterest, et générer plus de trafic et de ventes sur votre site.

Optimisez votre boutique en ligne

Pinterest est l’autel de l’esthétisme et du design en ligne. Comme évoqué précédemment, vos images doivent susciter la convoitise mais aussi être optimisées pour le partage et le référencement.

  1. Lorsque vous téléchargez vos images, utilisez une balise ALT et une description unique et alléchante. Idéalement il faut qu’elle évoque : le nom du produit, sa catégorie et sa couleur le tout sans alerter les robots des moteurs de recherche, sensibles à la sur optimisation. L’idée est de faciliter le partage sur Pinterest en proposant une description renseignée au préalable.
  2. Ajoutez le bouton « Pin it » afin de rappeler aux utilisateurs que vous possédez un compte et qu’ils peuvent épingler vos images à leur guise.
  3. Lorsque vous mettez en ligne votre compte, faites en sorte qu’il soit actif et qu’il ait déjà plusieurs tableaux actifs. Ainsi les usagers s’inscriront à plusieurs de vos tableaux dès qu’ils vous découvrent.

Suscitez l’envie avec des images de qualité

Pour parvenir à avoir du trafic venant de Pinterest, il faut que vos images soient épinglées par d’autres utilisateurs du réseau social. Pour arriver à créer ce cercle vertueux, il vous faudra proposer des images qui donneront l’envie aux utilisateurs de les épingler.

Proposez des images classiques de vos produits, mais surtout, jouez de l’art de la mise en scène avec des photos de vos produits en situation. Ainsi, les visiteurs de votre site pourront se projeter avec vos produits, imaginer leur utilisation personnelle.

Le meilleur atout de cette tactique réside dans le fait que vous n’avez pas forcément besoin de vous créer un compte et de le maintenir, vos visiteurs s’en chargeront pour vous.

Cette stratégie peut être adoptée par les équipes réduites, misant sur la qualité de leurs produits. Cela peut impliquer également un budget plus conséquent pour le shooting de vos produits. Cependant, surtout si vos produits le permettent, vous pourriez miser sur des applications comme Instagram, pour des images de mises en situation non professionnelles, mais tout aussi inspirantes!

Aller chercher l’engagement de vos fans

Pour susciter l’engagement et la loyauté de vos abonnés, le principe essentiel reste d’interagir avec les usagers épinglant vos contenus.

Pour mieux les connaître, voici une petite astuce. Il faut vous connecter à votre compte Pinterest, aller sur la page http://pinterest.com/source/domain.com/ et remplacer domain.com par le nom de domaine de votre site web. Vous verrez ainsi qui a partagé quoi!

Vous pourrez ainsi commenter, répondre aux questions, identifier d’un seul regard vos images les plus populaires.

Osez les rich pins!

Pinterest s’est mis aux « mark-up » avec l’adoption les : « rich pins ». Recettes, films et produits bénéficient désormais d’une mise en valeur dans le flux de nouvelles, une opportunité en or à saisir pour les boutiques e-commerce!

Deux méthodes existent pour en bénéficier. La première est recommandée par Pinterest, la seconde est plus flexible et correspond aux standards actuellement en place:

  • oEmbed : c’est une solution qui peut supporter plusieurs produits sur une page et la mise à jour est facile. Pinterest est en mesure d’aller chercher l’affichage des prix et des disponibilités à un seul endroit, ce qui garantit la justesse des informations.
  • Semantic Markup : Vous êtes éligibles si:
    • vous utilisez la codification de données Schema.org
    • vous utilisez les meta tags Open Graph  ou si vous ne pouvez pas configurer oEmebed
    • si vous pouvez facilement modifier vos gabarits de pages produits en y ajoutant des metatags indiquant le prix ou la disponibilité.

Enfin, suivez de près vos analytiques afin de déterminer vos succès ou vos insuccès. Faites des tests et osez surprendre vos clients potentiels avec des images audacieuses, des contenus engageants. Dans le flux incessant de Pinterest, il ne suffit pas seulement de vendre, mais d’être (re)connu!

 

16 thoughts on “Comment intégrer Pinterest à votre stratégie e-commerce

  1. Bruno Hug

    Un grand merci pour l’url permettant de voir qui partage les contenus de son site. J’hésitais à me lancer sur Pinterest mais vu le nombre de personnes qui partagent, je vais devoir m’y mettre.

    Reply
  2. Rodrigue

    Dans une stratégie d’acquisition de trafic ça devient de plus en plus important de jouer la diversité dans les réseaux sociaux.

    Je vois de plus en plus de ecommerce mettre en place les photos produits sur Pinterest. Je ne suis pas encore persuadé de l’efficacité sur la conversion.

    Reply
  3. Marie Barrou

    Je pense Rodrigue que tout est une question de vertical. Pinterest est clairement orienté mode, bouffe, beauté, design. Si tu vends des produits B to B, je ne pense pas que cela soit pour toi.

    Pour ce qui est de la conversion, je pense que Pinterest, utilisé à bon escient est plus orienté ventes que les autres réseaux sociaux, notamment, du fait de sa fonction de recherche et d’exploration, propice à l’expérience de shopping. Il ne te reste plus qu’à tester…

    Merci Bruno, fais en bon usage 🙂

    Reply
  4. Tang

    Très efficace, pour le partage de photos dans l’activité touristique. Pour l’e-commerce, cela demande un véritable travail, surtout pour celles et ceux qui ont des centaines d’articles.
    Je partage évidemment

    Reply
  5. Amelie

    Merci Marie et Julien pour cet article.

    Pinterest a tendance à être délaissé des stratégies de vente ou même d’acquisition de trafic, et pourtant il y a une bonne communauté dessus.
    Ce que vous dites sur le panier moyen ne m’étonne pas, moi-même je suis souvent tentée de dépenser sur Pinterest et je visite les boutiques. Il faut dire qu’on y trouve des produits originaux et tendance…

    Un moyen d’utilisation que je pense en faire, mais qui sort du cadre e-commerce, c’est pour un concours que j’ai envie d’organiser pour mon blog jeux vidéos, avec des goodies… Faire des photos originales ou design des cadeaux à gagner peut être un bon moyen de communiquer sur un concours…

    Reply
  6. adam

    Je n’avais pas songé à utiliser pinterest mais pour le coup pas mal de possibilités s’offrent à moi 🙂 merci

    Reply
  7. Monica

    L’épinglage est définitivement le langage idéalement complémentaire au gazouillis!

    Autrement dit, Pinterest et Twitter sont les vecteurs d’émotions « sociales » du web par excellence et par opposition à des réseaux beaucoup moins esthétisants tels Facebook ou Linkedin.

    Et surtout n’importe quel produit ou idée peut avoir un angle sexy à partager sur Pinterest, il suffit d’un peu de fun et de talent.

    Reply
  8. Ben

    Bon, finalement on s’aperçoit que pour que les visuels de son site soient partagés il faut respecter les mêmes recommandations que pour le SEO, à savoir renseigner la balise ALT et donner aux fichiers des noms SEO-friendly. Jusque là il n’y a donc pas de problème ! En revanche, là où ça se corse, c’est pour aller chercher l’engagement des fans. Je pense que c’est plus facile pour certains secteurs d’activité, à commencer par la mode où il est plus évident de jouer sur la mise en scène pour créer des photos attractives. Des boutiques comme La Redoute, en France, ou Desigual à l’international, le font d’ailleurs très bien.

    Reply
  9. Jude

    J’aime beaucoup Pinterest et c’est un outil que j’utilise de plus en plus. J’ai remarqué que contrairement à Twitter, il semble plus facile d’être repinné, une image ça interpelle, ça suscite l’engagement. Je l’utilise également pour faire un peu d’affiliation, les retombées ne sont pas encore au rendez-vous mais il y a un potentiel. Dans le cadre du e-commerce, cela peut-être une mine d’or incroyable notamment comme tu le précises, avec des photos de qualité.

    Reply
  10. Audrey

    le point le plus difficile est certainement celui d’aller chercher l’engagement des fans, Pinterest est essentiel à la stratégie e-marketing, cela est d’autant plus vrai pour des secteurs d’activité (mode, cuisine, design, etc.), des images d’excellente qualité augmentent la visibilité de l’entreprise. Mais je vois surtout Pinterest comme un grand « board » pour sauvegarder ses wishlists plutôt qu’une plateforme de conversion du partage en acte d’achat. Qu’en pensez-vous?

    Edit – Bourriné

    Reply
  11. Aurélie CEPACOM

    Bonjour,
    Je ne m’étais pas non plus encore beaucoup penchée sur Pinterest, mais j’avoue que plus j’y passe du temps, plus j’y vois des possibilités. Même pour du BtoB j’y vois un intéret, en terme de contenu ajouté (par exemple, le partage d’infographies sur le domaine d’expertise de la boite, comme ça se fait beaucoup dans la com). C’est beaucoup moins cher que de tenir un blog par exemple, ça prend moins de temps, ça ne demande aucune compétence rédactionnelle, et c’est plus engageant… Le plus dur étant certainement d’y développer sa communauté au tout départ.
    Merci pour cet article en tout cas.

    Reply
  12. Loïc

    Merci à Marie pour l’article avant tout !

    Je connais finalement assez mal Pinterest et j’ai donc d’autant plus apprecié l’article qui m’a appris pas mal de choses, mais j’ai tout de même l’impression que Pinterest reste assez peu utilisé en France (arretez-moi si je me trompe) par les professionnels car la relation aux photos et images y est très émotionnelle. Pas facile du coup de faire rêver avec des assurances vie ou des pots de yaourt, même si certaines thématiques telles que le luxe, la mode, etc.. peuvent elles y trouver leur compte.

    Reply
  13. mickael

    Merci pour cet article. C’est cependant compliqué de créer du trafic depuis Pinterest pour les domaines d’activités qui ne sont pas très visuels, comme la finance, l’assurance, ou comme les yaourts comme dit Loic. Des métiers qui ne sont pas « socialement » compatibles.

    Des infographies OK, mais si le domaine n’est pas passionnant, ce n’est pas pour ça que les utilisateurs des RS vont pinner 🙂

    Reply
  14. Sarah

    Article bien complet sur l’utilité de Pinterest ! Par contre, comme le disent certains, c’est vrai que c’est relativement difficile d’obtenir de l’engagement ou tout simplement des partages de photos de notre site sur Pinterest. Il faut vraiment avoir des visuels originaux et très beaux pour que ceux ci soient épinglés…

    Reply
  15. Sepal

    Bonjour,

    Question : Donc si je comprends bien, pour le SEO il faudrait utiliser ce type de service plutôt que l’hébergement sur le site ?

    Reply
  16. Sarah Chignon

    Salut.

    Très bon article sur Pinterset que je ne connaissais pas beaucoup.

    Je crois que de plus en plus il faut s’attarder aux reseaux social moins connus que les classiques pour le référencement d’un site aussi les signes socials.

    Sarah,
    Amicalement

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *