Faut-il payer pour être présent sur un annuaire ?

Aujourd’hui je recoit Christian Alias @HumanEasySpin  référenceur, développeur, papoteur connu de la sphère SEO et dont beaucoup ne connaisse de lui que son Panda et qui vient nous parler d’un sujet qui fait débat et qui divise encore nombre de SEO en France ; à savoir la rémunération des annuairistes par nous les SEO lors de la soumission.  Je laisse la Parole a Christian.

Souvent dans les forums, mais aussi quelques blogs qui donnent les classements d’annuaires en France, seules les plateformes totalement gratuites sont traitées. On va entendre souvent (et à tort selon moi), « il existe suffisamment d’annuaires gratuits, pourquoi aller sur des annuaires payants » ?

Je veux démolir cette affirmation qui n’a aucun sens selon moi.

Je peux comprendre certaines de ces réactions, mais au-delà de l’aspect épidermique (le fait de devoir payer quelque chose), avez-vous réellement tout mis en perspective ?

Je vous propose mes réflexions sur le sujet, puisque la question va se poser un jour pour Human Directory (www.ociwen.com), vu les investissements consentis dessus et le jus qu’il a déjà aujourd’hui (pour ceux qui ne serait pas curieux, CitationFlow/TrustFlow de la home 50/52; ce qui le place, de ce point de vue, dans le top 10 des annuaires français ACTIFS).

S’il y en a, quels sont les avantages d’un annuaire payant ?

Tout va dépendre du jus de l’annuaire, de son maillage interne, de sa fréquence de mise à jour. Un PR3 avec Arfooo dézippé de base, cela ne vaut certainement pas un allopass (note : les boites qui vendent des allopass vous font attendre longtemps au téléphone de façon à augmenter le montant qui dépasse, du coup, largement les 1,80 euro annoncés ; je déteste ce système à cause des abus potentiels qui vont avec). Là, effectivement, puisqu’il y a des annuaires gratuits en quantité avec PR3, pourquoi s’embêter avec les annuaires payant avec ce même jus ?

À partir de PR4, les annuaires actifs se font plus rares. Avec PR5, c’est encore plus flagrant (il n’y en a qu’une dizaine, je pense, à vue de nez).

Or, un PR5, c’est 100 PR3 et 1000 PR2. si vous estimez que votre temps a un tout petit peu de valeur, à combien évaluez-vous le temps que vous allez mettre pour remplir, à la main, sans DC, 100 fiches sur des annuaires PR3 ? Si l’annuariste vous demande quelques euros pour être sur son PR4, PR5, PR6, vous êtes tout de même sacrément gagnant.

En fait, on peut reformuler la question : combien d’annuaires PR5, gratuits, y a-t-il en France ? Et des PR6 ? On a assez vite fait le tour. Une fois que vous avez fait la poignée d’annuaires gratuits avec ces pageRank, il vaut mieux passer aux annuaires payants avec ce même PageRank, plutôt que d’aller chercher plein d’annuaires en PR plus faible. Le calcul de ROI est vite fait.

Certains me disent que le PageRank de la page d’accueil n’est pas celui des pages internes. Oui bien sûr, et c’est assez logique. Mais alors, que valent les pages internes d’un annuaire avec home en PR3 ? Encore moins.

Note : ne croyez pas que j’ai quoi que ce soit contre les annuaires avec un PageRank faible, mon propos ici est de démontrer qu’un annuaire payant, s’il a du bon gros jus, vaut largement ce qu’il demande (si ce qu’il demande est raisonnable).

Si un annuaire est payant (modérément donc), cela permet à l’annuariste de continuer de vous servir longtemps. En même temps, il vous permet souvent d’être validé plus vite ; si l’annuaire a du jus, c’est extrêmement rentable. Et surtout beaucoup plus rentable qu’un annuaire PR3, même si celui-ci ne fait que démarrer et que son avenir est devant lui.

En fait, je pense que certains référenceurs, radins sans limites, perdent de vue toutes notions de ROI et de sens économique.

Un annuaire qui a du jus, pourquoi ne pas accepter de payer un peu ? Si un annuaire n’a pas beaucoup de jus, les annuaires payants n’en valent pas la peine, car il y a des tonnes d’annuaires gratuits avec des PageRank moyens.

Question à Julien : Il me semble que de ton côté de l’atlantique, tout, ou presque, est payant, et beaucoup plus cher qu’en France, qu’en est-il au juste ?

Julien – En fait il y a plusieurs cas – il reste des annuaires gratuits et qui restent totalement gratuits mais bon la qualité est plutôt médiocre au niveau contenu et PR dans la mesure où ce sont ces annuaires qui listent les offres a 10k liens pour 40 cents. – résultat ces annuaires je les évite comme la peste. En plus je ne te raconte pas les délais d’indexation. Ensuite on a encore les annuaires gratuits si on leur balance un lien retour – La encore pas question donc j’y touche pas.  Enfin on à les annuaires gratuits qui en fait, si tu fais une soumission gratuite et bien il ne te liste tout simplement pas. Donc au final pour un SEO qui taf en agence comme moi et qui n’a malheureusement pas 5 ans devant lui pour chopper du lien il ne reste en réalité que les soumissions payantes (et parfois très chère) dans l’idée c’est en moyenne $10 la soumission.  Par contre les annuairiste sont beaucoup moins regardant sur la qualité du contenu fourni qu’en France.

Que paie-t-on quand l’annuariste demande une contribution ?

En principe, on paie « symboliquement » le temps que prend le gestionnaire de l’annuaire à modérer les fiches qui lui sont soumises.

Combien l’annuariste passe-t-il de temps quand il modère une soumission ?

En pratique, ayant ouvert un annuaire qui fonctionne assez bien, voici mes datas sur le temps que je passe :

– Une fiche sans lien interne me prend 10 minutes (vérification du site, vérification du DC, relecture manuelle, relecture par Antidote, mises-en-forme, etc.)

– Une fiche avec 5 liens profonds me prend environ le double de temps, soit 15 à 20 minutes

– Une fiche où il y a du DC « accidentel », avec plusieurs échanges avec la personne qui a fait la fiche et quand on arrive à avoir une fiche correcte, me prend au final 10 minutes de trop. Comme ce cas est assez rare, je ne dis trop rien pour le moment.

– Au cas où une fiche est refusée, parce qu’elle est dans les thématiques refoulées ou parce que le texte est une daube, le refus prend juste quelques secondes ; dans les autres cas, cela prend davantage de temps, car j’explique pourquoi je ne peux pas prendre la fiche (je sais, on n’est pas nombreux à dire au linker pourquoi une fiche est refusée ; moi je le fais si cela peut ne pas être évident pour la personne ayant soumis, par contre, si je perçois une fraude, je me contente de refuser, basta).

Et ça, c’est seulement les temps lors d’un examen d’une fiche. La gestion de l’annuaire au quotidien est encore plus chronophage…

En effet, il faut prendre en compte tout ce qui se fait hors modération de départ (évolutions, surveillance des Blasts ou du DC, etc.).

Alors oui, un annuariste passe beaucoup de temps sur son annuaire…

On peut comprendre alors qu’il demande une participation si son annuaire a du jus, il faut avoir un équilibre entre ce que l’annuaire vous apporte et ce que l’annuariste investit.

Notre annuaire étant exigeant en termes de longueur de publication (3000 caractères mini), on freine très fortement les bourrins, ainsi, on a assez peu de déchet (5 % ?).

J’ose à peine imaginer la vie d’un annuariste qui accepte des fiches de 500 ou 1000 caractères : il doit se prendre plein de fiches bourrins et recevoir 20 fois plus de demandes quotidiennes que dans mon cas…

Question à Julien : as-tu l’expérience de la tenue d’un annuaire de ton côté ?

Julien – Non mais j’ai les retours de nombreux contacts a moi qui sont eux annuaristes et qui m’ont pas mal ouvert les yeux sur le boulot qu’ils fournissent. Parce qu’il faut bien dire qu’a un moment ils me gonflaient els annuairistes avec leurs demandes de contenu unique et tout et faut pas faire ci et faut pas faire la… et puis j’ai discuté avec eux et j’ai changé d’avis.

Mais alors, si cela est autant consommateur d’énergie, pourquoi les annuaristes français y passent-ils tant de temps ?

Plusieurs raisons possibles, je pense :

– Certains mettent de la pub sur leur annuaire, et espèrent ainsi glaner quelques euros. Mais ce schéma n’est pas viable si on veut gagner de l’argent, ce d’autant que, dès que Google voit de la pub, l’annuaire morfle côté trafic.

– Certains cherchent sans doute une forme de visibilité, voir trouver des clients, en apportant un outil pour la communauté et pour les entreprises.

– On peut aussi, si l’annuaire a du jus, améliorer celui de son site, qui sait ? Mais pour cela, comme on doit éviter de faire trop de sitewide, il faut que l’annuaire crache le feu pour que cela soit vraiment intéressant (plus de jus que son site de ref par exemple).

Quoi qu’il en soit, si la passion n’y est pas, et qu’il n’y a pas une des compensations partielles ci-dessus, les annuaires sont de moins en moins maintenus et suivis dans le temps.

Donc, les annuaires payants valent-ils le coup ?

Si vous avez 10 annuaires PR5 dans un pays, dont 6 sont payants, oui. S’ils étaient presque tous gratuits, peut-être pas. Le même raisonnement vaut pour les PR4, etc.

Sachant la différence qu’il y a quand vous sautez un point de PageRank, il faut bien regarder l’offre globale (combien sont en PR6, combien en PR5, combien en PR4, etc.). Aujourd’hui, tous les gros annuaires passent au payant pour pouvoir continuer à vous rendre service, les revenus provenant de la pub ayant fortement diminué.

Je vous laisse méditer sur tout cela, tout en sachant que pour le moment, ociwen est gratuit.

Vous allez penser que je dis cela pour mon annuaire, mais non, je pense à ceux qui m’ont précédé de beaucoup : par exemple à l’offre excellente d’el-annuaire avec ses super-pages avec liens profonds et enrichissement html en mode « payant » qui devraient avoir plus de succès. C’est incroyable ce qu’elle fait pour la communauté, c’est un œuvre caritative à elle toute seule ! Et on entend plein de commentaires du style : « 5 euros, ah non, je ne paye pas pour un annuaire ». Vous êtes complètement idiots ou quoi ?

Bon, le Muscle, ce sont des coups de gueule, donc, en voilà un, à ma façon 😉

0 Partages

57 thoughts on “Faut-il payer pour être présent sur un annuaire ?

  1. El-annuaire

    Merci Christian et Le Muscle pour la citation de mon annuaire 🙂 Pour l’instant je n’ai que de très bons retours concernant les nouvelles fiches. L’accueil a été plutôt bon et tous les utilisateurs semblent ravis, cette option leur offre de nouvelles possibilités en matière de promotion et de seo qui leurs semblent intéressantes apparemment 🙂

    Reply
  2. Christian Méline

    @el-annauuaire :
    Quel pourcentage tu as de personnes qui prennent cette option par rapport à l’offre gratuite ?
    En principe, tu devrais avoir au moins 20% de nouvelles entrées créées avec cette option vu l’avantage procuré. Les as-tu ?

    Reply
  3. Rodrigue

    Ha je suis content de voir enfin quelqu’un qui ose balancer son point de vue sur le sujet du premium.

    Pour être franc je connais ce point de vue puisque Julien et moi en avons déjà parlé avant le lancement d’un de mes projets.

    Je suis ok pour le premium aussi, surtout quand il envoi ! D’où le poke à Christian

    Biz à vous

    Reply
  4. Hervé

    Une bonne surprise cet article qui défend les annuaires même si j’aurais aimé que d’autres sources soient citées. De fait, je trouve que c’est un chouilla incomplet. 😉

    J’aimerais donner mon point de vue quant au passage d’Infinisearch en payant. Vu la popularité qu’il a rapidement acquis, je n’en pouvais plus du taux de déchet que j’obtenais après à peine 1 an après sa mise en ligne.

    Comme j’ai du le signaler lors d’une interview chez le Juge, sur la centaine de soumissions que j’avais au quotidien, j’en mettais 75% à la poubelle. On est donc très loin des 5% que tu annonces Christian pour ton annuaire. C’est LA principale raison pour laquelle il est passé payant. Je ne ferais pas l’amalgame de dire que le bourrin est radin mais la preuve est là que dans la plupart des cas, et bien c’est le cas. Depuis j’ai énormément de soumissions que je pense être de qualité. Tout du moins, je sens davantage d’implication de la part des référenceurs.

    Le contre exemple parfait est Limite Atteinte qui est ouvert et gratuit et pour lequel je cumule à la pelle les soumissions de merde. Je reste plus qu’étonné de voir qu’en 2013, il y ait encore autant de mecs qui bossent aussi mal.

    Il y a un point qui m’a fait sauté au plafond histoire de dire. Tu indiques prendre le temps de corriger les points qui ne collent pas dans les soumissions. J’ai fait comme toi par le passé mais j’ai changé de tactique. Maintenant, quand je ne valide pas un site, j’ajoute un message (consultable dans l’écran de modification de l’espace membre) indiquant que les règles de soumissions ne sont pas respectées. Je suis satisfait du résultat puisque les membres relisent à nouveau les fameuses consignes et font dorénavant plus attention. J’en ai même certains qui font de gros efforts sur les images et les vidéos afin que je ne les refoule pas.

    Quand au fond de ton article, j’adhère complètement au concept de payer. J’ai pris un compte payant chez France Surf et j’ai failli le faire sur le site de Presse de Presse-Citron. Les résultats pour le second n’étant pas terribles d’après les retours que j’ai eu sur Twitter m’ont obligé à faire machine arrière. Mais j’étais prêt à sortir la CB pour faire la com d’InfiniCMS.

    Après il y a un autre point qui me fait marrer à propos de certains SEO qui semblent être radins. N’est-ce pas les mêmes qui dépensent certaines sommes pour monter des blogs pour lesquels il faut compter le coût du NDD, de l’hébergement, du temps passé à rechercher un template potable + celui à installer des plugins pour améliorer les performances ?

    Là aussi, il suffit de faire le calcul et on se rend vite compte que les 5 ou 10 € demandés par un annuairiste ne sont finalement pas grand chose dans un budget global.

    Je vais m’arrêter là sinon mon com va être plus long que ton article. 🙂

    Reply
  5. Laurent

    Hello tout le monde.

    Bon, je suis séché par l’article et par le commentaire d’Hervé qui a asséché mon gosier.

    J’ai 2 réflexions à ce sujet :
    1- la façon dont on présente une offre de référencement à un client. Il faut y inclure le coût de rédaction (si on l’externalise), ainsi que le coût d’accès aux sites tels que annuaires, blogs, and co.
    2- je sais pas compter, finalement, je vais rester avec le premier point pour dire : il faudrait donc faire attention au budget du client, et penser qu’on fera moins de liens externes pour un même budget.

    En même temps, tous les SEO procèdent avec parcimonie, délicatesse et comptablement pour faire du référencement efficace ET efficient. N’est-ce pas ?

    Reply
  6. Christian Méline

    @ Hervé
    Toi, je me souviens bien, tu as été envahi à cause du PR5 que tu avais (et que va ré-avoir).

    Avec un PR N/A sur la home d’ociwen, les bourrins se demandent peut-être si cela vaut le coup, surtout avec 3000 car…. (note : cela s’explique bêtement par le fait que le ndd a été en noindex pendant le dev).
    Du coup, j’ai peut-être, pour le moment, un profil moins bourrin.

    Par contre, quand GG va mettre à jour sa barre verte, je crains d’être submergé, bourrins en tête, car on est entre PR5 et PR6 en principe aujourd’hui…
    On verra à ce moment-là s’il faut passer en payant.

    Quoiqu’il en soit, un annuaire qui envoie, cela coûte cher à élaborer (tu en sais quelque chose), c’est normal que les réfrenceurs participent de temps à autres quand même !

    Reply
  7. Hervé

    Christian

    Depuis le temps, Infinisearch devrait au moins être PR6 vu tout l’amour que je lui donne. 🙂

    Mais bon, les référenceurs préfèreront toujours un lien gratuit sur un annuaire PR3 plutôt qu’un lien payant sur du PR5 ou PR6. Il doit sacrément piquer l’oursin qui se trouve au fond de leurs poches. 😉

    Reply
  8. Loïc

    Pour faire simple, j’utilise peu les annuaires pour une raison simple : il n’y a pas assez de rendement.
    Je ne troll pas au contraire, je suis pour une offre bien plus étendue d’annuaires payants qui permettent réellement de ne pas perdre son temps.
    Admettons 50 annuaires que je juge de qualité et payants pour un coût unitaire de 3€. Je sais que pour ma campagne de liens je dois comprendre 150€.
    En calculant rapidement, 150€ c’est moins de 3h de presta facturée.
    Le calcul est simple : combien de descriptions ne seront jamais validées ailleurs ? Pour quels coûts en contenus ? Temps ? Surveillance ? Sur quelle durée mes liens vont ils apparaître ? Pour combien de temps ?
    L’acquisition de liens ne doit être qu’une fraction du temps consacré à la mission, d’autant plus pour des annuaires. En calculant bien et en facturant un vrai prix (ça aussi ça se débat…) on comprend vite que la valeur ajoutée de notre mission doit aller plus loin que des économies qui n’en sont pas.
    Désole pour la syntaxe je suis sur mobile… Bisous

    Reply
    1. Julien Post author

      @Loic
      Nous ne sommes carrément pas d’accord sur ce point – de mon coté le budget soumission est intégré aux presta en natif et j’ai de vrai bon retour sachant que pour moi 150 euros c’est 1h de presta en 1h je peux avoir combine de liens ailleurs (nego echange / spamco et autres acquisition manuelles) contre combien de soumissions. Quand aux liens que je soumets je sais que c’est du lifetime et je sais qu;ils seront validé dans les 48h.

      Reply
  9. Xavier

    Hello à vous,

    Les propos de Christian ne font que confirmer ce que tu disais dans ton précédent article concernant l’intérêt des annuaires qui restent un moyen extrêmement facile d’obtenir des liens.

    Alors quand ceux-ci sont de qualité et envoient du vrai jus alors il me parait plus que normal de mettre la main à la poche ne serais-ce que pour féliciter l’admin d’avoir mis à disposition et de maintenir une telle plateforme.

    Étant passé de l’autre coté depuis quelques mois je confirme que cela demande du temps au quotidien ces petites bêtes 🙂

    Xavier

    Reply
  10. Loïc

    Julien, je crois que l’on dit la même chose ^^
    Je critiquais le ROI de la soumission gratuite et relevais le manque d’offres payantes, rapides et de bonne qualité.

    Reply
  11. Pierre

    Perso ça ne me dérange pas de payer l’inscription aux annuaires et je le fais de plus en plus pour gérer la mise en ligne des liens et l’indexation des fiches et surtout ne plus suivre la validation (souvent très longue) de certains annuairistes.

    Après je suis d’accord avec Loïc, il manque une vraie offre de ce côté là.

    J’ai crée une fiche pour voir sur Ociwen et Christian l’a validé en 1 heure, si tous les annuairistes étaient comme ça ce serait bien ^^ Bref Chapeau à Christian pour ce beau boulot !

    Reply
  12. fred de jusseo.com

    Bon un mousquetaire défenseur des annuairistes, je like!

    J’ai un certain point de vu sur la gratuité d’un annuaire, mais vos arguments me mettent un peu la puce à l’oreille!

    Etant moi même éditeur d’un petit annuaire, je me prend des descriptions merdiques voir plus si affinité et en quantité astronomique.

    j’ai déjà fait une augmentation du nombre de caractères mais sans effet, j’en prend encore une centaine par jour, je vous laisse comprendre les conséquences sur la file d’attente actuellement, si bien que je dois régulièrement fermer les soumissions.

    Je pense donc également passer au payant d’ici quelques temps en réfléchissant à une solution qui permettrait de soumettre gratuitement à un moment.

    Reply
  13. Romaric

    Salut,

    Très bel article Christian, sincèrement c’est évident que gérer un annuaire c’est un gros boulot et si l’annuaire n’est pas monétisé d’une façon ou d’une autre, c’est un travail qui demande beaucoup de temps, pour un retour globalement léger.

    Sans compter que certains porcs du seo, ont en plus le culot de demander pourquoi ils sont éjectés des annuaires, bourriner 5 liens vers sa home, avec la même ancre dans un article de 1000 caractères et ne pas comprendre le refus, c’est trop…

    Donc comme l’écrit Hervé, je suis moi aussi choqué qu’en 2013, on puisse croiser des agences qui font du DC à gogo, des descriptions moisies, jusqu’à l’os. Ce qui me fait penser au coup de gueule de Rodrigues avec Verbaudet, c’est incroyable que des grands comptes puissent faire confiance à des charlatans du seo en 2013…. Si encore ils optaient pour de vraie stratégie BH, pour ranker de façon efficace, mais non c’est du porcas en direct sur le money site.

    Et puis, la logique qui veut de payer pour être visible, je ne trouve pas ça choquant.

    Après je trouve qu’il y a souvent un problème, il faut payer, faire de la quali, jusque là c’est cool, mais aussi avoir un site ultra quali derrière et ça c’est plus problématique souvent. Perso, je travaille sur de très nombreux projets, pour lesquels j’ai besoin de liens, ce sont des money site, mais leur intérêt n’est pas vital pour le web, je n’ai aucun doute sur le sujet et derrière je suis souvent refoulé, pourtant la description n’est pas pourrie, loin de là, mais le site présenté n’est pas à la hauteur.

    Il n’y a pas longtemps, c’est Xavier qui m’a refusé un site pour ce motif, ce que je ne critique pas, je comprends son point de vue, mais aujourd’hui une offre comme celle-ci manque un peu sur le web, il n’y a pas que des sites corpo ou des sites à forte valeur ajouté, il y a plein de sites moyens qui ne sont là que pour faire de l’argent et eux aussi méritent du jus 😉

    Reply
  14. Philippe

    Ociwen envoie du très lourd, c’est une évidence, et le fait qu’il soit gratuit pour l’instant est un beau cadeau 😉

    Il est géré de façon très pointue, avec, cerise sur le gâteau, un relai social pour chaque fiche.

    Question pour Christian : Y aura-t-il une offre « rédaction + soumission » sur Human Directory ?

    Reply
  15. CapitaineSEO

    il y a 2 ans, j’aurais dit que non mais aujourd’hui je pense qu’un annuaire de qualité doit être payant. Les revenus de la pub sont limités/réduits et si l’annuairiste veut conserver son annuaire il lui faut un peu de revenu. Pour que l’annuaire soit durable il faut qu’il bosse sur la mise en forme des fiches avec une certaine ligne éditoriale (ce que est, je pense, difficile si ce sont les webmasters/référenceurs qui rédigent les fiches). De plus, un annuaire payant pourrait ne pas avoir de pub ce qui je pense est un bon atout et l’annuairiste pourrait prendre plus de temps pour la communication de son annuaire (netlinking).

    Par contre, je trouve que tu associe un peu trop PR et jus. Deux notions légèrement différentes quand même.

    Reply
  16. Yann

    Merci Julien et Christian pour ces longues explications. L’apport d’Hervé est également utile, et j’y vais de mon propre retour avec deux annuaires gratuits que je maintiens.

    1/ Oui, les bourrins sont toujours là, plus que jamais. C’est comme s’ils ne vivaient pas dans le même monde que nous. Comme s’ils n’en avaient rien à faire de tout ce qui se passe dans le milieu SEO/ref : ils balancent leur 4,5 lignes mal spinnées. Tant que ça passe, ils prennent.

    2/ Je n’utilise plus que les annuaires dont le webmaster est bien identifié, ça évite de perdre du temps pour des Arfoo montés sur des NDD qui ne sont pas renouvelés.

    3/ Ociwen est une excellente initiative, mûrement réfléchie, originale, d’un développeur qui est là depuis longtemps et qui va rester. La pérennité, c’est ce que je cherche. Petit suggestion à propos de l’annuaire Ociwen : pouvoir proposer un deux visuels pour illustrer son article 😉

    Reply
  17. William

    Très bon article, très intéressant pour le coup et qui me permettra à coup sûr d’avoir une source sur laquelle m’appuyer/rediriger les personnes ne comprenant pas l’utilité du premium sur les annuaires…

    Will.

    Reply
  18. Cerbere

    Merci pour cet article et surtout ce point de vue. Honnêtement je me sens moins seul…
    Pour ma part je suis assez d’accord avec Loïc quand il dit qu’il manque par contre pas mal d’offres payantes de bonne qualité.
    Que l’annuaire soit Pr6 ne justifie pas la dépense. Si le site a été monté il y a 10 ans sans aucune connaissance seo ….

    Reply
  19. lereferenceur

    Je suis entièrement d’accord avec toi, mais tu parles beaucoup du PR. Ok c’est un bon indicateur pour les gens qui ne s’y connaissent pas forcement en SEO. Mais s’il est abandonné, vu qu’il n’est pas mis à jour depuis plusieurs mois, comment les personnes lambdas qui n’ont pas forcement d’outils ou les capacité d’analyser le netlinking d’un annuaire vont pouvoir juger la qualité des annuaires ?

    Reply
  20. Christian Méline

    @Rodrigue @Romaric
    J’ai eu le problème cette semaine avec la grosse boite que tu as balancée pour DC… ils m’ont fait exactement la même chose, et pas qu’un peu.
    Tant pis pour eux. Je leur tout de même laissé une seconde chance, on verra s’ils savent la saisir (je m’attends à ce moment-là à devoir surveiller étroitement l’unicité dans le temps.

    @Jeromeweb
    Eh oui, macromedia est notre histoire, je n’aime pas que les choses se perdent 😉

    @Pierre
    Monter plusieurs annuaires, avec du gros jus potentiel, coûte une vraie fortune. Cela est toutefois beaucoup plus rentable, à tout point de vue, que plein de petits annuaires plus faibles.
    J’ai quelques autres idées, mais même si cela se fait, cela prendra du temps et ce ne sera qu’une poignée de plateformes, et j’insiste : si cela se fait.
    Il faut savoir que si on veut de la performance sans se faire allumer par GG, on doit maintenant acheter des ndd anciens avec gros jus et surtout avec un beau profil de liens, résistant à toutes les formes de paranoïa de la part de GG.
    Un gros PR6 aujourd’hui coûte mini $2000. L’idéal étant de reprendre le ndd d’un portail encore en activité et qui a de la bouteille, qui n’aura jamais expiré, mais là, tu tapes mini le $3000/$3500.
    Dur dur quand même et il faut alors avoir l’âme sacrément charitable pour monter de tels engins pour la communauté 😉
    En outre, il faut aussi avoir du trafic sur les annuaires, je pense que c’est très important si on veut que le jus passe bien…
    Un annuaire, ça occupe déjà pas mal et ociwen.com m’a toujours appartenu, la question était différente.

    @Philippe
    On peut en effet ajouter cette offre de rédaction + soumission. Après tout, on fait bien la rédaction des fiches pour nos clients en ref que l’on soumet chez les confrères 😉
    Cela sera peut-être ajouté la semaine prochaine.

    @CapitaineSEO
    La pub, effectivement, on n’en met pas sur Ociwen et on ne veut pas non plus à l’avenir.
    Oui, PR et jus, c’est schématique, il faut savoir aussi en restituer, sans que l’annuaire y perdre. C’est là qu’intervient la modélisation de l’annuaire : il faut que le jus s’amplifie au sein de l’annuaire ET qu’il sache en donner aux fiches. C’est comme cela que Human Directory a été construit et on a juste laissé, volontairement, quelques liens se perdre dans la nature [vers des pages non indexées par exemple] pour faire bonne figure.
    La v1.1 en cours de dev réparera quelques bugs et optimisera encore le ratio amplification interne du jus ET rendement des fiches, sans faire suspect [trop optimisé].

    @Sitanim
    En fait, on a désactivé cette fonctionnalité pour des questions de droits sur les images. On peut par contre mettre des vidéos [voir la fiche d’InfiniCMS justement]. Il faut que l’on creuse cette question de photos et de droits, elle n’est pas si simple que cela.

    @à tous
    Je suis content de voir quelques voix oser s’exprimer. Ça sonne quand même beaucoup mieux que les âneries qu’on lit sur certains forums, pourtant réputés…

    Reply
  21. Christian Méline

    @jeromeweb
    J’ai commencé la carrière comme développeur Macromedia Director fin 1995.
    Le web n’existait pratiquement pas en France à cette époque.
    Nous avons encore quelques demandes d’ailleurs aujourd’hui (dans le scolaire), demandes que nous honorons bien sûr, car il n’y pas grand monde maintenant qui sait développer avec Lingo.

    Reply
  22. Loïc

    Excellent article qui montre qu’il y a encore beaucoup à dire et à faire sur les annuaires :p Déjà, j’ai l’impression que la situation à pas mal évoluée depuis un ou deux ans, avec les différents filtres de Google il est devenu un peu plus difficile d’obtenir des liens qui apportent vraiment du jus, du coup l’attention portée aux annuaires payant augmente forcément. Pour ma part, j’ai quelques critères de sélection avant d’accepter de payer :

    – L’âge de l’annuaire, s’il a moins d’un an je suis un peu méfiant vis à vis du risque de bourrinage de l’annuairiste pour faire ranker rapidement son site.
    – La présentation de l’annuaire. C’est bête à dire mais entre un annuaire qui titre « Voici une sélection de quelques uns des meilleurs sites du web » et un « Ajoutez votre site pour gagner un lien en dofollow », je me dit que le premier a beaucoup plus de chance de survivre au passage d’un quality rater que le second.
    – L’annuairiste. Si je le connais, j’ai beaucoup moins d’hésitations dans un sens comme dans l’autre.
    – Le prix. Cela dépend évidemment des services proposés par l’annuaire mais si l’inscription d’un site coûte plus de quelques euros, en général je zap vite (et j’aime bien les offres du type un an illimité).
    – Tous les critères classique d’un annuaire : pas trop de DC, avec du potentiel, etc..

    Reply
  23. Nicolas

    Merci pour cet article !
    En bon radin j’avoue avoir du mal à payer quand je trouve du gratuit à côté.
    Mais après réflexion (et cet article), c’est sûr que c’est plus rentable de payer des « bons » annuaires …

    Reply
  24. Arnaud

    Ce qui est génant quand même c’est de payer pour un service qui, dans le temps, va être amené à être pénalisé par Google. On n’a pu s’en rendre compte avec les sites de communiqués de presse, faire des liens restent de plus en plus difficile, mais tes arguments sont intéressants.

    Bon article

    Reply
    1. Julien Post author

      @Arnaud,

      les annuaires ont deja ete tellement penalisé par le passé que je pense que Google leur a laché un peu la grappe – j’ai remarqué d’ailleurs qu’ils etaient de moins en moins utilisé par les SEO au detriment d’autres plateformes qui avaient plus la cote recemment (Blog, CP ou autres).

      Il y a de nombreux SEO qui ne seront pas d’accord avec moi concernant la valeur des annuaires dans la popularité

      Reply
  25. Christian Méline

    @Arnaud
    Tu sais, ne demandant aucun lien retour, et ne prenant pas de risque côté Netlinking, et quand tu vois le côté rédac demandé… l’exposition est faible 😉

    Je pense que même les clients pourraient se poser la question : pourquoi payer un référenceur si c’est pour se faire démolir son site ?
    Or, on sait quand même que beaucoup de choses sont dans les méthodes…

    Reply
  26. Jean-Christophe

    Personnellement, je trouve juste regrettable que la monétisation des annuaires rendent encore plus difficile le référencement de sites de passionnés qui ne débourseront rien pour des sites qui ne leur rapporte pas grand chose (quand ce n’est rien). Sur certaines thématiques (voyage par exemple) ils sont souvent très compétitifs (graphiquement soignés, riche en contenu) mais ils passent souvent derrière les sites sur optimisés des professionnels. L’industrie prend le dessus sur l’artisanat (bon OK, la tendance est ancienne).

    Reply
  27. Victor Lerat

    Bon je suis passé à côté de cet article bizarrement. Je viens de faire ma première inscription sur Ociwen en espérant que cela passe.

    Personnellement je trouve ça plutôt pas mal de demander de respecter des règles très précises. Augmenter le nombre de mots/caractères à une fiche est également un système facile pour limiter les inscriptions. Personnellement c’est un truc qui me repousse facilement (non pas que je sois fainéant mais plus par manque de temps et je me dis bêtement que j’aurai 2 liens plutôt qu’un pour le même temps – oui je suis un SEO bête et méchant).

    En tout cas je n’ai pas encore payé pour être sur un annuaire mais j’y réfléchis. Je pensais même faire un test sur un site pour faire une prestation purement payante et voir les résultats … Sur des domaines ultras concurrentiels c’est peut être une solution intéressante (on se démarque des concurrents).

    En tout état de cause je prône pour ce genre d’annuaire bien contraignant. Mais plus c’est chiant plus ça grimpe sur Google donc moi je trouve ça pas si mal au finale et les clients aussi je pense …

    Merci le Juge pour cette petit ITW

    Reply
  28. Aurélien

    Les annuaires, c’est comme tout, à partir du moment où l’on passe du temps dessus et que cela vaut le coût, il n’y a aucune raison de ne pas faire payer/pas payer.
    La fronde contre les annuaires payant vient à la base des packs référencement sur les réseaux d’annuaires, voire les freeglobes dezipés.
    Très bon article de Christian. 😉

    Reply
  29. Léo

    Je ne suis qu’un blogger amateur et je n’y connais donc pas grand chose, mais est-ce que les annuaires sont encore un outil pertinent de référencement ? J’ai lu qu’avec la future nouvelle version de Pingouin, ça n’allait plus servir à grand chose ?

    Reply
  30. Christian Méline

    @Aurélien
    merci à toi 🙂

    @Léo
    oui, plutôt mieux que les CP sur le long terme a priori.
    Les annuaires de qualité MÉDIOCRE sont par contre « condamné » par Google dans les guidelines.

    Reply
  31. Léa

    Payer pour un annuaire, si le montant est raisonnable et justifié, cela ne me dérange pas du tout. C’est un peu comme tout dans la vie, la qualité ça a un prix, et je préfère m’offrir ne serait-ce qu’un peu de choses de qualité de temps en temps que beaucoup de choses médiocres très souvent.

    Reply
  32. karine

    Effectivement, un annuaire gratuit avec un PR5 ou 6 c’est rare, moi je connais que le meilleurduweb.com rien d’autre, et vous ?

    Reply
  33. Christian Méline

    meilleurduweb est PR5, pas PR6.
    Il existe quand même plusieurs PR5 francophones.
    Les PR6 sont effectivement rares, mais ils existent.

    Reply
  34. jerome

    salut,
    Je te rejoins, je trouve qu’il n’y a pas de mal à payer quelques euros si l’annuaire est de qualité. C’est un retour sur investissement intéressant. En plus le fait de payer peut permettre d’éviter les spammeur et les spinner trop degueu. Donc ça peut aider à conserver la qualité d’un annuaire.
    Donc j’approuve le fait de payer, tout dépend de la qualité de l’annuaire.
    jérôme

    Reply
  35. benoit

    Je penses que payé un annuaire qui est de qualité est tout a fait normal.

    Mais si payé pour avoir un annuaire PR0/PR1 je ne vois pas trop l’intérêt.

    Reply
  36. Benji

    Il est super intéressant ton article! Je suis justement à la recherche d’annuaires pour inscrire mon site internet. Même s’ils sont payant, saurais tu me guider sur les plus pertinents et efficaces en terme de référencement naturel? Même s’ils sont payants, c’est un investissement à ne pas négliger je pense.
    Merci pour ces informations!

    Reply
  37. Herve Zarka

    Je pense que pour avoir un annuaire de qualité , il faut comme même faire un certain investissement.
    D’où, une mise à jour hebdomadaire et donc une meilleure qualité du service.

    Reply
  38. Norazia

    Très bon article. Pour ma part, je n’hésite pas a payer pour une inscription si je trouve le rapport qualité / prix intéressant.

    Reply
  39. deldongo

    C’est un très bon article. Mais il ne faut pas ce focalisé sur les sites à fort PR, il faut avoir plus ou moins le même pourcentage de lien sur des sites de pr 0 à 5 voir plus. Mais payer pour un réf dans un annuaire et voir son site à la 70ème page, je ne pense pas non plus que se soit le meilleur.
    Edit :Les sites de « jeux de » n’ont plus de liens suties aux abus – désolé

    Reply
  40. Jimmy

    Bonjour à tous,

    personnellement je trouve que les annuaires payant sont peut être une bonne alternative pour un référencement propre, il est rare de voir des sociétés payant pour un lien et faire du DC.

    Bravo Eric de signaler le le ndd macromedia, en effet jolie prise 🙂

    Reply
  41. Seb

    Article très intéressant merci Julien ! Je ne pensais pas que les annuaires pouvaient influer positivement sur le classement d’un site en 2013. Dans mon cas, cela reste difficile de trouver un annuaire (payant ou pas) avec PR5 / 6 qui accepte la thématique casino… Si tu as des suggestions, je suis preneur !

    Reply
  42. Ludivine

    Je débute dans le référencement et je ne pensais pas qu’il existait une telle différence entre les annuaires PR3 et PR5 par exemple. Je pense revoir ma stratégie de référencement de ce fait…
    Merci beaucoup de nous faire partager vos connaissances qui me seront, pour le coup, bien utile ! 🙂

    Reply
  43. Ladenise

    Bonjour,

    Vous verrez que dans les 5 à 10 ans à venir, tous les annuaires de qualité seront payant. Cela ne doit pas être cher, certes, mais cela doit avoir un pris pour plusieurs raisons :

    Un annuaire, même de notoriété avec plein de jus ne rapporte quasiment rien en revenus publicitaires, et cela à tendance à baisser d’année en année. C’est pour cela que bons nombres d’annuaires gratuits de qualités sont à l’abandon et finissent à ne plus du tout être administrés.

    Les bénévoles prêts à passer deux par jour à supprimer 50 soumissions de spam et de bouillie seo je n’en aucun aucun. Ils finissent tous par jeter l’éponge.

    Ce que je vois dans ladenise, c’est que dès qu’une soumission est payante, les clients n’hésitent pas à nous appeler au téléphone et on voit à qui on a à faire, la fiche est de qualité et tout se passe dans le meilleur des mondes.

    Les clients sont les premiers à demander un annuaire propre et sans spam. Ils en ont marre d’être inscrits dans des annuaires gratuits qui deviennent mal fréquentés et pire, sanctionnés au fil des années.Tout le monde est prêt à payer pour une prestation premium.

    Un annuaire payant, c’est comme le réseau de site privé de qualité auxquels les utilisateurs lambda non pas accès, mais ouvert au public…

    Reply
  44. Harilaza

    Bonjour,
    Je sais que l’article date mais, je voudrais savoir si le raisonnement tient toujours.
    Si je comprends bien vous parlez d’un seul paiement à l’inscription du site non ? Et ensuite que se passera-t-il ? Quelle différence avec les formules d’abonnement ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.