Votre SEO est il un gros goret ?

      66 commentaires sur Votre SEO est il un gros goret ?

Cela fait maintenant 2 jours que je suis penché sur le cas d’un client (c’est le 3e cette année) qui vient vers moi avec un site pénalisé pour cause de « Liens Factices » faits par une agence qui a travaillé sur le site avant moi.

Quand j’ai vu le 1er client venir a moi – j’avais déjà écrit un billet énervé mais bon mis a part gueuler je ne faisais pas grand-chose en fait pour « remédier / agir » face a ce problème.

Dans le billet qui suit je vais donc vous donner quelques clés pour que vous puissiez vérifier par vous-même, simplement et rapidement le taf effectué par votre prestataire sur le Link Building de votre site et donc de savoir si votre SEO est un gros goret ou non.

Au besoin cela vous permettra d’avoir les arguments qui justifieront le coup de tronche que vous lui mettrez de ma part par ce que sans déconner la j’en ai pleins le C*L  dos des SEO qui utilisent uniquement des « plans ».

Autant sur du site a tendances BH comme le Pr0n, le Gamble, vi4gr4 et autres je peux comprendre autant quand un SEO utilise les techniques ci-dessous sur un client WH ca me fait gerber !

Donc messieurs et mesdemoiselles, veuillez vous connecter a votre compte Google webmaster tool, faites donc un petit export des liens pointant vers votre site. Et allons donc vérifier ce qui a été fait

! Attention la liste est non exhaustive et ne cite que les techniques les plus moisies du web !

Annuaires, Fausse reviews et CP

La soumission annuaires on en fait tous, c’est commun et je n’ai rien à redire par rapport a cette pratique quand c’est fait proprement. Le CP bon perso je ne suis pas fan et je n’en fais pas moi-même mais bon dans une certaine mesure ma foi pourquoi pas de temps en temps. Par contre le CP et les annuaires on peut aussi faire cela comme un gros porc et c’est la qu’est l’os. Petit florilège de bouzes détectées sur la toile:

  1. Rapide passage par la soumission « auto » hein – qui va vous permettre de prendre une double poignée de liens en provenance de moulte annuaires / CP avec a chaque fois le même texte et les mêmes ancres et ce dans un laps de temps très court – genre 10k liens en 2 jours – impec’ !
  2. Soumission de votre site dans des annuaires / CP chinois, russes, iranien etc… (si, si je ‘ai vu !) qui sont plus ou moins en « auto approve » – contenu identique, ancres identiques et liens direct vers le money site – Nickel chrome !
  3. Contenu dupliqué sur un grand nombre de splogs blogs,  et avec des textes qui veulent plus ou moins rien dire, et qui contiennent des liens vers d’autres clients en plus du votre – genre un blog – vacancesaupanama.com (c’est pour l’exemple – je ne peux pas donner le vrai pour des raisons de confidentialité client) – dans lequel on va trouver un article du type « j’ai testé les cagoules en poil de phoque » dans un anglais plus qu’approximatif et dans lequel en plus des liens vers le e-shop de cagoule en poil de phoque on va retrouver des liens vers un avocat aux US, un agent  immobilier en Italie et une brasserie artisanale allemande.

Les pages « fantômes »

Ca c’est du grand n’importe quoi – les pages fantômes en fait ce sont des pages créent dynamiquement par certains sites suite a une recherche, il suffit ensuite de « pinger » l’URL et hop ca vous fait un lien.

Généralement les gros porcs vont aller créer ce genre de pages sur des sites de whois, d’évaluation de valeur de domaine, ou encore « Ô génie » vont générer des recherches sur des annuaires ou ils ont déjà fait une soumission auto, histoire de les faire linker avec plus d’une page. Example : http://www.293.net/lemusclereferencement.com ou encore http://worthalyzer.com/www.lemusclereferencement.com (vous remarquerez la valeur du muscle au passage).

Bon alors un ou deux liens de ce type a la limite on peut se dire que le SEO était a court d’idées mais si vous en repérez plus d’une demi-douzaine la moi je dis bourre pife!

Les « profils sociaux »

Aaaaaaaaaah voila une technique qu’elle est bien moisie et qu’elle fait l’unanimité chez les pousseurs de boutons !  En cadeau bonus si cette technique est mise en place avec les pieds (ce qui est souvent le cas) elle va mettre une grosse cible, clignotante sur votre site a l’intention des pingouins qui gardent l’index Google. Parfait !

En quoi ca consiste – ma foi c’est très simple – on crée des profils sur des sites sociaux – Wikis, Forums et autres, et puis bon on pas se casser le tronc a chercher des forums qui soit actif, ou dans la thématique ou même intéressant hein ! Noooooon ! On crée un profil et on colle un lien vers le « money site » dans la page profil. En plus quand le nouveau SEO de la boite pénalisée, il vous appelle « énervé » et qu’il vous menace physiquement, du genre venir vous coller une patate, en direct, chez vous a Vancouver si vous ne virez pas ces liens tout de suite, bon ben y’a moyen de recycler le truc – Pour l’exemple  googlez donc « tomfrancis850 » – tout a été recyclé.

Encore une fois ca peut arriver que de temps en temps vous tombiez sur un profil social mis en place par un ou plusieurs employés ou ce genre de trucs – mais si vous voyez un grand nombre de forums qui n’ont rien à voir avec votre business et qui souvent sont le profil de la même personne – la je dis danger ! Et bourre pif !

En conclusion

Voila vous avez quelques clés – allez donc jeter un œil a vos liens maintenant – Juste histoire de vérifier si vraiment votre prestataire est un gros goret ou pas et sachez que dans certains cas il sera tout de même possible de sauver les meubles si c’est pris a temps et si le goret est a peu près coopératif dans le retrait des liens incriminer.

66 thoughts on “Votre SEO est il un gros goret ?

  1. lereferenceur

    Dans ces cas là quand il y a vraiment un gros nombre de lien d’aussi faible qualité que tu ne peux pas forcément supprimé. Comment traites tu le problème ??
    Nouveau NDD comme tu l’avais montré dans un précédent billet ?

    Reply
  2. Julien Post author

    Je suis en train de traiter le 3e cas

    – le 1er cas on a du chager de NDD voir article – https://lemusclereferencement.com/2012/07/25/comment-sortir-dune-penalite-sans-trop-de-bobos/

    – le 2e cas on est en train de faire enlever les liens tout en tentant de noyer le poisson – mais le site est encore sous es radars

    – 3e cas le site est en 6th page penalty – les agences précédentes cooperent un peu – on a viré le gros des liens pourris (mais pas tous) et on a fait une demande de ré-inclusion – on va voir ce que ca donne – c’est en cours de traitement

    Au besoin on passera par le desaveu car le client ne veut pas changer de NDD

    Reply
  3. Victor Lerat

    Même question que @lereferenceur. Comment tu gères si le mec a fait un travail de goret ? Car c’est là ou ça devient intéressant. Comment sortir un client dans la merde …

    Reply
  4. Rodrigue

    Tu n’annonces pas la technique pour le sortir, bon c’est normal, mais je suis curieux de savoir si tu fais un reset (si c’est possible) ou si tu essaies de sauver les meubles tant bien que mal (c’est ce que j’ai cru comprendre dans l’article).

    Reply
  5. Arnaud

    Moi je me pose une autre question en lisant ton article : est-ce qu’un client (en montrant ce type de travaille sur ses liens) peut avoir un recours juridique par exemple par rapport à une prestation au départ annoncée et qui n’en n’est pas une, par rapport au préjudice subit aussi puisqu’il est pénalisé par Google.

    Parce que là c’est vraiment prendre le client pour une buse…surtout les annuaires chinois, j’ai jamais vu ça encore.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Arnaud
      Je pense pas qu’il y ait matiere a poursuivre en justice – ou alors – a la limite – si on arrive a prouver la relation de cause a effet entre les liens et la pénalité et la relation entre la penalité et une perte de business… mais ce n’est pas sur – Rien n’est probablement précisé non plus dans le contrat mis a part – on va vous faire du lien –

      Apres la langue n’est qu’a moitié un probleme – GG ne tient pas compte de la langue de liens je lie beaucoup d’anglais avec du Francais – jamais eu de probleme – par contre russe, chinois ou iranien c’est un encodage différent donc la je me demande – et ensuite c’etait un mix de soumission auto + page fantome sur un des annuaire « aisatique »

      Reply
  6. Simon

    Pour le linking d’anglais à français j’ai pas non plus trop de problème mais il faut faire gaffe. Le chinois ou le russe si c’est un lien de qualité je pense qu’il n’y a pas de problème non plus vu que ça peut être naturel. Un gros site d’export de vin pourrait très bien avoir du BL de journaux chinois ou russe.

    Pour le fait de faire poursuivre ca en justice c’est sur que c’est l’échec le plus total du moins en France, aux US je sais pas vu que c’est des taré 🙂

    Reply
  7. RaphSEO

    Salut mon poulet du Canada,
    un élément aussi qui est à prendre en compte, c’est quand toi tu arrives derrière ce genre de mecs et techniques !!! Le client n’a plus confiance en toi, souvent il rechigne en te disant oui ben j’ai déjà vu ce que ça a donné… alors que toi tu lui proposes du safe.
    Quand je vois des choses comme celles-ci voila ce que j’ai envie de dire:
    – oui toutes les techniques fonctionnent même les plus vieilles et / ou spammy. la question c’est pour combien de temps ?
    – oui on peut utiliser toutes les techniques aussi foncées soient elles, mais pas à n’importe quel niveau de la pyramide
    Je pense que quand tu as déjà compris ça et que tu appliques …

    Reply
  8. Shark

    Je pense que coté justice / perte de chiffre d’affaire, aucun recours possible, vu qu’aucune règle de Google n’a été transgressé (aucune règle n’est légalement établie).
    Et si tu écoutes les guidelines, juste le fait de prendre un SEO te fait passer du coté interdit de la barrière…

    J’ai écrit un article il y a quelques temps sur un sujet connexe: relation entre propriété, monétisation et pérennité dans le SEO. Car on ne peut pas blaster n’importe quel site de client…
    Enfin faut croire que certaines agences pensent que si si c’est possible. Heureusement que certains font bosser leur gros muscle pour se sortir de là…

    Reply
  9. Jérôme

    @Julien (2ème commentaire)
    Tu entends quoi par « on a viré le gros des liens » ?
    Parce que tu as une faible marge de manœuvre sur les liens créés par les anciennes agences web (réseaux privées, comptes auteurs sur site de CP, échanges de liens foireux, etc.).
    Autre recours, le disavow link dont l’effet est discutable. Tu as déjà notifié des sorties de pénalité suite au ‘disavow’ de liens de faible trust ?

    Reply
  10. LaurentB

    En fait, je suis surtout effaré par le nombre de sites qui ont 0 lien au mérite.
    La totalité des liens sont artificiels.
    Finalement, ce n’est pas plus mal que le grand n’importe quoi du netlinking ait pris un grand coup derrière la tête.
    Les gonzes vont devoir se tracasser pour mériter qu’on fasse des liens vers leurs sites. Cela implique de se sortir le doigt du fion pour présenter un site qui claque.

    Reply
  11. Maxime

    Difficile métier que celui de référenceur … La plupart des clients jugent au résultat je suppose, peu sont au fait des bonnes techniques et de celles à éviter.

    Reply
  12. Daniel Roch

    C’est malheureusement ce qu’on appelle des méthodes de gros bourrins, et en tant que référenceur il faut rattraper la merde.

    La facilité pour appuyer sur un simple bouton fait toujours rêver certains d’entre nous, mais peu savent vraiment sans servir : c’est pour ça qu’on obtient des liens aussi artificiels, et avec des bouillies de contenus.

    Quand les clients et les référenceurs comprendront que tout doit s’inscrire dans une démarche globale, avec une véritable stratégie et un boulot de qualité, on aura fait un grand pas en avant…

    Reply
  13. phil

    Quand tu vends une maison ou un appartement, tu as tout un tas de diags à fournir, quand tu vends ta voiture, le CT est obligatoire, quand tu vends ta copin… à non ca c’est pas possible!$!
    Bref, ton article m’a fait réfléchir et c’est vrai que c’est un service qui manque, disposer d’une sorte de carte d’identité seo publique ( ou pas ) d’un site, dès lors que tu travaille dessus, un peu comme un dossier médical 😉

    Reply
  14. Amin

    Salut,

    Merci pour cet article mais j’ai remarqué que depuis quelques jours (semaines?), le nombre de liens, (du moins de « domaines ») listés dans GWT avait fortement chuté.
    Suis-je le seul ?

    Reply
  15. Arnaud

    Mais je comprends pas, dans cette situation, c’est un client qui a eu des pénalités qui vous appelle à la rescousse ?

    Pourquoi ne voit-il pas d’abord avec l’ancien prestataire « cochonet » pour qui assume ses responsabilités et paie les pots cassés ?

    Ou alors l’article est bien pour les cas ou le client a envoyé balader le SEO qui a fait le goret et qui fait maintenant appel à vous pour remonter la pente ?

    Reply
  16. Niko

    Shark tu dis : « Et si tu écoutes les guidelines, juste le fait de prendre un SEO te fait passer du coté interdit de la barrière… »

    Faux et archi faux.
    tu peux prendre un SEO pour améliorer l’indexabilité de ton site, et faire du SEO on site, ce qui restera 100% dans les guidelines, ou pourra y rester si le mec travaille propre

    prendre un SEO pour faire du lien par contre est contraire aux guidelines (mais bon, celui qui ne le fait pas est derrière, là on tombera surement d’accord)

    Reply
  17. GNeyret

    Assez impressionnant le nombre de profil référencé pour tomfrancis850.
    D’ailleurs cet article est déjà placé en 3ème page.
    Une fois le netlinking cleané, peut-on espérer récupérer 100% du trafic ?

    Concernant ton étude de cas dans l’article de l’été dernier, le nouveau site apportait 400 visites environ par semaine contre 1500 avant pénalités. Depuis ces derniers mois la barre a t’elle été correctement redressée ?

    Reply
  18. Cerbere

    Bon je n’ai pas ce problème, je ne suis jamais passé après une agence foireuse et ses liens de merde.
    Mais si le cas devait m’arriver il y a des chances pour que cela m’énerve au point d’Ecrire un article 🙂

    Reply
  19. Nicolas

    Impressionnant !

    Comment une agence peut croire une seule seconde que ce genre de technique va lui assurer la « prestation » aussi facilement ?!

    C’est donner le bâton pour se faire battre, non ?

    Comme disent les « anciens », un retour aux fondamentaux ne fera de mal à aucun SEO. 😉

    Perso, j’ai eu le malheur de reprendre un NDD avec ce genre de profil de liens et ça fait 6 mois que j’essaie de le sortir de sa pénalité en retirant et en déviant les liens.

    A chaque fois que je pense y être arrivé, *paf* retour à la case départ ! M’enfin j’y arriverai, je suis têtu.

    Reply
  20. Katy

    Merci pour vos conseils !! Quelques pertes de positions sur plusieurs sites de mon côté à cause de nombreux liens pourris par un freelancer 🙁
    Plus qu’à re-créer de nouveaux backlinks par moi méme, c’est la meilleure solution !!

    Reply
  21. Patrice

    Toujours mdr sur le ton des articles! Effectivement c’est important de rappeler aux nouveaux seo quels sont les méthodes qui ont fait notre succès, avant… Faites ce que je dis pas ce que je fait 😉
    En passant il y a aussi tous ces wiki genre aboutus.org et autres pages où la modération est aussi hargneuse que le service courrier de la poste.
    Malgré tout faut pas cracher dans la soupe et je maintiens que si on a une bonne partie de nos liens propres et un linkprofile comportant malgré tout du bon lien, ce type de liens en supplément est toujours bon à prendre en évitant les de trop abuser du « auto », car franchement à force de lire du « SEO est mort », « Penguin m’a tué » ou « l’après Not Provided » ça donne plus envie de faire ce métier 😉

    Reply
  22. Philippe.R

    @Laurent : Un site qui claque pour avoir des liens naturels, oui on en a discuté 100 fois mais le mec qui a une entreprise de ménage.
    Pour dépasser ses concurrents il va faire quoi comme site ? 🙂
    C’est sûr que le nouveau ajax a l’extrait d’huile de pin est un sujet qui va buzzer à fond sur les réseaux sociaux 🙂

    Non sérieusement, moi qui propose une méthode pour apprendre à écrire une procédure ok c’est une micro niche mais ca peut intéresser quelques personnes mais y’a vraiment certains secteurs d’activité qui ne se prêtent pas à des liens naturels qu’en dis tu ? Qu’en dites vous ?

    PS au juge: pas mal la photo pour le trafic via google images 😉

    Reply
  23. Lionel

    Là où je ne vois pas l’intérêt c’est que d’une part ces techniques ont de fortes chances d’être pénalisées, mais en plus elles ne marchent pas. Avoir 300 pages dans des annuaires en duplicate content, ou 200 liens de sites style Whois etc je ne vois pas en quoi cela peut améliorer les SERP. Peut être et-ce juste pour dire au client:  » Ce mois ci on a construit x BL » ? Je suis dubitatif.

    Reply
  24. Adam

    Heureusement que GWT met à dispo des outils pour ne plus tenir compte des liens boudins. Mais du travail en plus pour ne pas descendre (et non pour monter) c’est démoralisant.

    Reply
  25. Julien Post author

    @Jérome
    Les 2 agences précédents on été mise a collaboration – ils ont viré les liens venant de certains CP, tous les comptes profils sociaux ont été « recyclés », les wikis supprimé et les liens vers mon client remplacé par un lien vers un autre de leur clients. On a réussi a supprimer les listings des annuaires qui présentaient des 100aines de pages fantômes – du coup encore une fois les pages fantômes existent toujours mais les liens vers mon client n’y sont plus.
    ON a fait un première demande de ré-indexation – on attend la réponse.

    @Laurent
    D’où mon exaspération par rapports au gars qui ont « des plans » – et uniquement des plans…

    @Daniel
    Amen ! Comme je le dis souvent il faut qu’on implique le client dans la démarche et qu’il soit au courant de ce qui se fait – la en l’occurrence – limite le client a défendu ses anciens prestataires en disant qu’ils avaient fait du bon boulot (puisque le site était 1er sur les requêtes jusque il’y a peu) – il ne s’est impliqué que lorsqu’il a vu la réalité des faits et d’où venait les liens.

    @Phil
    Yup d’ailleurs je vais former mon commercial à détecter ce genre de cas la…parce que c’est plus de boulot de sortir un site de l’ornière –

    @Arnaud
    Non dans les 3 cas ce sont des clients qui signent pour du SEO – et pour lesquels on découvre une pénalité – Pour le dernier cas client – je dois quand même dire que les anciens prestataires ont au moins su reconnaitre leurs torts et ont fait au mieux pour fixer le problème.

    @Gneyret
    Dans un des cas on a fait meme mieux – je t’invite a venir lire mon guest chez Sylvain (bientôt) et tu en sauras plus .

    @Cerbere
    3 fois que ca m’arrive cette année ! 3 fois ! ca devient Relou. Devoir se manger du lien à la pogne dans des fichiers excels et aller les verifier 1 par 1.

    @Nicolas
    La technique la plus simple pour sortir ca reste de changer de NDD

    @Simon
    Je ne suis pas sur pour les site russes et chinois tout simplement a cause de l’encodage – ceci dit je n’ai pas d’opinions ferme sur le sujet

    @Raph
    Oui on est d’accord la dessus – derrière faut le gérer le client – et puis certaines fois il faut aller donner la nouvelle – « Vous êtes pénalisé mon bon monsieur » et on a beau dire qu’on ne shoote pas le messager – celui qui prends c’est quand même nous.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Rudy
      un SEO inhouse? qu’est ce que tu veux dire? Je ne suis pas inhouse, je suis en agence. Précise un peu ta pensée

      Reply
  26. Rudy

    Y’a qu’un SEO qui a des comptes à rendre pour écrire cet article.

    Le désaccord des WH et BH vient souvent de là:
    Le BH est généralement un entrepreneur, il fait ce qu’il veut, comme il veut, quand il veut sur SES sites et saura assumer ses pertes en cas de pénalité.

    Il peut donc prendre des risque et jouer avec la pérennité de ses sites et être plus ou moins agressif en fonction de son seuil de rentabilité (investissement euro + temps VS gain total avant shootage)

    Le WH est plus souvent salarié (parce qu’il arrive pas à gagner d’argent tout seul avec ses super compétences? #trollOn), et a des comptes à rendre, il a les pieds et mains liés.

    Toutes les méthode fonctionnent au contraire ET c’est vrai que leur utilisation n’est pas safe sur le long terme, mais au fait, qu’est-ce qui est safe sur le long terme déjà avec google? 🙂

    Reply
    1. Julien Post author

      @Rudy

      Meme pas un troll puisqu’on est d’accord et je me cite « Autant sur du site a tendances BH comme le Pr0n, le Gamble, vi4gr4 et autres je peux comprendre autant quand un SEO utilise les techniques ci-dessous sur un client WH ca me fait gerber ! »

      Et toc!

      Reply
  27. Erwan

    depuis que Google s’acharne sur les CP et annuaires, je doute sur mon chapeau. Mais si je ne suis peut-être pas tout blanc, ton article me montre bien que je ne suis pas tout noir.

    c’est clair que ce n’est pas top d’utiliser ces pratiques si le client n’est pas informé des risques.

    Reply
  28. Rudy

    Non le troll c’est que si t’es bon en SEO, tu bosses sur tes propres sites, pas ceux des autres, dommage que je n’ai plus le temps de bloguer… On aurait bien rit! ^^

    Reply
  29. SylvainP

    @Rudy Si t’es un bon SEO, tu bosses surtout pour les autres. En effet, si t’es bon et (ou d’ailleurs) vu comme tel, les portes des meilleures missions de conseil te sont ouvertes. Tu es alors payé pour regarder, donner ton avis et dire aux gars quoi faire sans avoir besoin d’être celui qui y passe des heures. Résultat, des revenus qui vont de très bons à stellaires pour un temps de travail moindre que si tu es entrepreneur.
    Combien gagnes les bon BH ? Je ne parle pas du meilleur CA sur le meilleur mois, mais je parle somme sur disons 5 ans ? Je pense que les plus haut revenus sont chez ceux qui font du conseil. Chez les BH, les plus hauts revenus dont j’ai entendu parler sont en dessous de 400k en 5 ans, alors que je connais plusieurs consultants qui dépassent cette somme.

    Par contre, on est d’accord, les consultants « de luxe », ils sont entrepreneurs aussi, mais ils ne bossent pas sur leurs sites, c’est tout ce que je voulais dire, où en tout cas pas à plein temps.

    Reply
  30. labisse

    Je te comprends, mais aujourd’hui un site touché par un #penguin c’est un site mort il va vivoter au mieux, je n’ai aucun vrai exemple de site qui est rentré dans une certaine normalité après un #penguin. Après pour revenir a ce que disais Rudy, de toute manière un entrepreneur du web ne peut pas faire de SEO WH, cela va à l’encontre même de l’idée d’entreprendre, il faut prendre des risques mesurés ou pas, mais il faut prendre des risque, par contre c’est vrai qu’en Agence c’est différent, mais c’est surtout un problème de compétence, au risque de me répéter mais 80% des consultants {SEO|Référencement} sont dangereux car ils ne maitrisent pas suffisamment ce domaine et qu’aujourd’hui la sanction de GG est fatal. L’univers des consultants SEO et des agences est en train de changer radicalement avec des agences qui vont fermer des consultants SEO qui vont passer à autre chose… l’oeuvre de terreur de GG marche parfaitement comme le disait @LaurentB sur son blog il n’y a pas très longtemps

    Reply
  31. Alderkiss

    C’est très classique comme problématique et plutôt chiant à mon avis. Dans mon boulot je fais soit du SEO pour « moi », soit pour des money « sous ma tutelle » mais lié à d’autres… et je le fais soit directement soit en sous-traitant…

    Très souvent on me propose des prestations très goret comme tu dis en tentant de me les passer pour du SEO très haut niveau, sans danger (aucun, jamais, nous avons pignon sur rue depuis 10 ans monsieur) etc…

    Reply
  32. Yann

    Assez d’accord avec Rudy, pour le coup : si tu t’y sais comment référencer des sites, tu bosses pour toi, sinon c’est du temps et de l’argent de perdu (ou de gagné en moins, au choix).
    Dans d’autres domaines que le référencement (dans lequel je n’ai jamais oeuvré), j’ai arrêté la presta depuis 2 ans, ça m’a permis de capitaliser sur mes projets qui rapportent aujourd’hui largement plus que ce qu’un client paierait.
    Après, chacun fait ce qu’il aime faire 🙂 Certains sont faits pour être coachés et drivés et d’autres n’arrivent pas à travailler pour qqun, client ou boss.

    Reply
  33. Yann

    Merci Julien pour cet article qui explique pas mal de tweets ces derniers mois, dans lesquels tu te plaignais d’avoir à passer après des « experts SEO ».

    Je comprends mieux maintenant !

    Je suis moins catégorique sur le type d’outil utilisé : annuaire, cp, forum ou wiki, si le site est trusté pour de bonnes raisons, je n’hésite pas à y aller de ma prose pour promouvoir des sites. Ca implique une sélection draconienne des sources, mais pour l’instant je touche du bois.

    L’intervention de Rudy est très intéressante, car effectivement le mieux est de ne pas avoir à prendre des risques pour des clients auxquels tu dois rendre des comptes, car alors c’est pas très valorisant ni plaisant d’avoir à dire que le prestataire précédent n’a pas fait du bon boulot.

    D’autant plus que parfois le client omet des détails importants (comme par exemple le fait d’avoir payé une presta SEO one-shot pour 300 euros) et qu’il vient en faisant l’innocent étonné…

    Reply
  34. Ramenos

    La joie d’avoir un nouveau client moisi. Courage Julien ! Je pense surtout que ça peut être bien de lister les agences qui t’ont pourri un site entièrement… Et de partager cette liste de manière underground, histoire qu’on ne bosse pas avec ces agences-là au cas où :).

    Là ou c’est le plus dur effectivement, c’est de réussir à convaincre un client qui s’est fait arnaquer que le SEO propre, ça fonctionne, c’est pérenne et c’est pas du bourinage à outrance.

    Pour ton histoire de liens foireux, j’utilise une technique avec Majestic SEO Tools (ça va faire l’objet d’un prochain post sur mon blog) qui pourrait compléter le processus de nettoyage de toutes les saloperies automatiques que tu citais.

    Reply
  35. Rudy

    Mouah ah ah! 😀

    Je casse le troll parce que demain je n’aurais pas le temps de le suivre.
    Le troll que j’ai lancé est une sorte de syllogisme et cette phrase assassine n’a aucun sens, bosser ses propres sites ne dépend pas de ton niveau SEO (enfin si quand même), mais dépend de si tu es un entrepreneur ou pas. 🙂

    Reply
  36. Julien Post author

    @Tous
    Bon alors je vais plier le faux débat BH vs WH qui me hérisse au plus haut point.

    En ce qui concerne les pratiques décrites dans l’article je ne critique pas le BH – Les BH font ce qu’ils veulent sur leurs sites, ce sont leurs sites, leurs business, leurs problèmes – idem pour leurs clients a partir du moment où ceux-ci sont au courant de la stratégie – ils pourraient même faire du vraiment crado-pourri-dégueu-moisedave que ca m’en toucherai une sans faire bouger l’autre. Ce que je critique, ce sont les agences WH qui ont ce genre de « plans », qui prônent du SEO propres mais qui en loucedé font du linking moisi.

    En ce qui concerne le troll soulevé par Rudy qui était d’humeur taquine ce soir, je ne suis pas d’humeur a arbitrer un concours de celui qui a la plus grosse – Comme le dit Rudy Bosser pour soi ce n’est pas une histoire de niveau SEO, c’est une histoire d’état d’esprit.

    Quand a l’argent perdu mon cher Yann – je te laisserai méditer sur le fait que je gagne probablement beaucoup, beaucoup plus que beaucoup d’éditeurs de site, que mes revenus sont stables, réguliers, que je suis probablement moins stressé que beaucoup d’entre eux, tout en bossant beaucoup moins et je ne suis finalement qu’un employé (t’as vu meme pas consultant indépendant, pfffff…) et pire je suis certainement moins bon que pas mal d’entre eux. Alors tu vois au final, je préfère être à ma place qu’a la leur (tienne).

    Reply
  37. Guillaume

    N’oublions pas un problème important : pour faire son propre seo il faut aussi avoir ses propres sites.
    Et il faut peut être aussi que ces sites soient intéressants, parce que faire du seo sur du mfa… Tout le monde ne parvient pas à s’y motiver 🙂

    Si tous les bons salariés étaient à leur compte, qui ferait tourner les boites ?

    Reply
  38. Click Busters

    En amour, il faut « être » le couple pour savoir ce qu’il se trame ou s’est passé. En business c’est idem. Difficile de juger le travail de tiers tant qu’on a pas en mains toutes les cartes, qu’on a pas le brief du client et les recos post présta du Seo. Ce qui est jugé négativement en ce moment (les CP par exemple), il ne faut pas oublier que c’était fortement recommandé par tous (en tout cas par beaucoup) il y a encore peu de temps. Avant que Google ne sorte ses pandas et penguins. Quand tu reprends le site ensuite, soit le profil est pourri, mais il correspond bien à ce qui se faisait à l’époque (avec +/- de BH ou de bourrin dedans suivant la thématique). Et tu dois faire avec … Et au lieu de bosser sur du positif, de la création de valeurs, on passe du temps à faire l’éboueur. Ce qui n’est pas très sexy …

    Mais pour moi le vrai prb sur le long terme (même si on en profite bien pour les domaines expirés) n’est pas tant ce qui fut fait ou mal fait (si les actions mises en place étaient déjà pénalisantes) que le fait que sur le web, un domaine vie sa vie (avec ou sans les actions SEO) et les moteurs gardent tracent de toute l’histoire de ce domaine . Même si le proprio change et que cela change la façon de travailler le Seo.

    Il faudrait un véritable bouton reset du domaine. Et cela viendra bien un jour, et si ce n’est pas cela se sera une prise en compte des liens que sur une période ou la fin de prise en compte des liens (serais-ce le fameux SEO quake que Matt Cutts annonce ???). Car j’imagine déjà nos têtes dans 20 ans avec un historique de domaine de 30 ans. Mes plus vieux domaines ont plus de 13 ans d’âge, et c’est déjà le bronx. Alors dans 20 ans, Julien, tu auras une attaque ^^

    Reply
  39. Simon

    Très bon ce petit troll de Rudy, ça amène du commentaire très constructif ! Le commentaire de SylvainP est très bon et réaliste (@seoblackout @512banques font du consulting et de la formation, @rudy aussi). Alors pourquoi faire de la formation ou consulting si faire du BH suffit pour bien gagner ?

    Mais je rajouterais que la seule manière de faire des profits sur le long terme en mode passif sans travailler c’est d’employer des gens qui produise plus que ce qu’il ne coûte. C’est certainement le cas de ton boss Julien. L’idée étant qu’en travaillant avec ses 10 doigt seulement, même en construisant les plus beaux outils BH, on est toujours payé par rapport à ses heures de travail. Alors qu’en montant une structure avec des employés bien gérer qui travail bien, c’est des profits sur le long terme à la clé.

    On peut avoir 1 resto qui fait masse de profit. Mais le plus malin en aura fait une franchise et encaissera chaque mois une partie du fruit du travail de ses franchisés… Celui qui fait du consulting touchera peut être 3k/jours mais devra faire sa journée, que le fondateur de la franchise n’aura pas besoin de faire.
    Idem les fondateurs du SEOhighlevel à terme pourront juste payé des intervenants et faire des profits sans travailler 😀

    Reply
  40. Maximilien

    Je crois que tout a été dit, tout est une question de philosophie à choisir entre devenir SEO in house ou indépendant. Ce n’est certainement pas une question de niveau, ou de White / Black Hat.

    Tout comme, il n’est pas forcément nécessaire d’être Black Hat pour travailler en indépendant sur ses sites. Je rejoins également le commentaire de Simon. @Rudy j’imagine que tu gagnes largement ta vie avec tes sites pourtant tu proposes des formations, ce n’est pas une nécessité en soi, pourtant tu le fais, certainement pour le fun et + de revenus.

    Reply
  41. gdtsb

    Juste pour rebondir sur le troll 🙂
    L’esprit d’entreprendre est à mettre en relation avec la taille de la paire de C** Moi j’ai passé mon tour, je ne suis pas faite pour ca (pas assez agressive, pas assez confiance … ) et les risques (seule avec 2 enfants) j’ai choisi de les minimiser.
    J’ajoute là-dessus l’administration française et ses aberrations en tout genre, promis je recommencerais pas l’aventure 😉 mais je tire mon chapeau aux autres qu’ils soient WH ou BH .

    Reply
  42. Yann

    Ca fait quand même froid dans le dos de voir ce genre de pratiques faite par quelqu’un a qui on a confié avec confiance son site. Il vaut mieux donc bien choisir son référenceur alors, mais c’est problématique quand on ne connait personne et que personne de confiance ne peut nous en conseiller un. Y a-t-il vraiment de nombreux SEO qui font comme dans les exemples cités???

    Reply
  43. Solution professionnels IT

    Il y a un coté cauchemardesque dans ces contributions… (Ok c’est vendredi et la fatigue est là…)

    Je passe sur l’aspect entrepreneuriat et la taille d’attributs masculin nécessaire pour se lancer…

    Je souhaite plutôt réagir sur l’opacité qui règne au niveau des prestations SEO. Tout le monde fait plus ou moins du black (un peu comme la viande de cheval que l’on retrouve un peu partout en Europe ds les plats cuisinés…)

    Comment un client, aujourd’hui, peut s’assurer de la qualité des prestations d’un SEO auto promu expert le lundi (et qui va se faire torpiller le samedi par le prochain pingouin qui sort de ce qui reste de la banquise) ?

    Donc puisque vous aimez parler de C** (je suis juste factuel lol) je dirais que c un peu le B*** pour un client un peu au parfum de l’importance du référencement naturel.
    De plus en plus sont alléchés par les marchands du temple qui leur donnent l’assurance d’arriver en première page sous 2 semaines.

    Avez-vous des propositions ?

    TGIF

    Reply
  44. Eric

    Sacré Julien, on reconnaît sa verve outre-atlantique toujours empreinte de passion et de vérité 🙂

    C’est toujours tellement dur d’évaluer l’impact de telle campagne. Parfois je lis que faire le bourrin fonctionne toujours, parfois que c’est pénalisé par Google. C’est dur. Je pense que le problème (comme dans la pub, d’ailleurs…) c’est vouloir satisfaire le client en lui apportant ce qu’il veut par peur de le perdre, quitte à faire du blast et donc du TRES court terme. Peu de référenceurs sont capables de dire à un client que le SEO c’est une stratégie long terme, qui s’inscrit dans la durée et qu’il fait surveiller et améliorer sans cesse…

    C’est pour ça qu’on assiste à des blast sales, sans finesse qui vont faire ranker en 1 mois. Après, faut revoir les postions 6 mois après le passage du Zoo Google…

    Reply
  45. Guillaume

    TGIF : AMHA. Pour réduire le risque, on peut demander deux choses dans les prestations :
    – reporting détaillé des actions (les actions « mystiques » sur lesquelles le SEO ne peut pas communiquer, c’est rarement bon signe.)
    – tableaux d’indicateurs de suivi (et pas simplement du ranking). Que l’on peut aussi faire de son côté si l’on ne veut pas charger le SEO de s’en occuper.

    Comme ça on voit tout ce qui est fait, que l’on peut « valider » (si il y a quelqu’un de sensibilisé au SEO du côté client), et dans tous les cas on a un historique, ce qui permet de rebondir plus facilement en cas de soucis futur. Le tableau d’indicateur servira à savoir si ça marche, si le job porte ses fruits ou non.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Guillaume
      J’ai cela en place – pour le linking un fichier excel avec différents onglets et ou le client peut aller voir chacun des liens soumis par type (annuaire, blog, plateforme, sites etc ..) et dans le detail (lien sitewise, lien profond, ancre, description, dates de listing du lien etc …)

      Reply
  46. Marc

    Le problème vient du fait que le référencement est trop souvent obscure pour les clients ce qui entraine ces dérives.
    Ensuite, je pense que la faut peut malgré tout incomber à certains clients. Certains incitent à ses pratiques peu scrupuleuses et dangereuses pour aller checher du ROI très très rapidement avec les risques que cela engendre. Après c’est tellement facile de s’en prendre au SEO !

    Reply
  47. Cyril

    Je pense que les clients sont de plus en plus sensibilisés, nombreux sont ceux qui connaissent des tools comme majestic ou ahrefs. Il y a encore des gorets, mais il y aura de moins en moins de place pour eux !

    Reply
  48. Creme

    Merci pour l’article; maintenant je pourrais savoir par moi même si mon prestataire fait du bon travail et si mon SEO est un gros goret ou non.
    Pas mal du tout cet article!

    Reply
  49. Michael

    Etrange, j’ai suivi une formation (pas payée par moi, une chance) il y a quelques semaines sur le référencement naturel, et le formateur nous conseillait de réaliser ce type de lien.

    J’ai bien fais de faire quelques recherches supplémentaires.
    Pourtant l’idée semble bonne, si le PR, PA et DA sont bons sur le site en question non?

    Reply
    1. Julien Post author

      @Michael
      Une dformation WH qui conseille de faire des liens comme je viens de décrire? Ooooooooooooh mais qui est ce donc?

      Reply
  50. Pascal

    Oui ce type de problèmes est très courant. Je connais quelques clients qui m’ont fait part du même problème seo. leurs sites avaient été blacklistés par l’agence seo précédente. Souvent les liens sont générés automatiquement par des sites de whois bidons avec parfois des liens erronées. Le mieux c’est de vérifier l’existence de la page avec la base de données. Si la page n’existe pas, alors redirection permanente.

    Reply
  51. Fred

    Ouai enfin, admettons, en 2005 les régles n’étaient pas les memes, on pouvais s’en donner à coeur joie de faire du lien ancré, et un lien dans un annuaire et tout sauf naturel, vu qu’il a été déposé a la main, il n’a pas été volontairement mis par un internaute sur son site parceque votre site était génial. En fait si on respecte les guidelines de google à la lettre, il ne faut absolument rien faire, et laisser la nature faire les choses… autant dire qu’on a aucune chance d’apparaitre.

    Reply
  52. Clarisse C.

    C’est un vrai problème pour les agences de gérer « l’après » quand une première agence est passée par là en faisant n’importe quoi. Je ne suis pas en relation directe avec les clients, (jeune padawan pas encore en première ligne) mais de ce que je vois, c’est terriblement long de gagner leur confiance et de leur expliquer que non, rien n’est jamais sûr et acquis alors qu’auparavant la boite n°1 leur avait promis, juré, craché d’être dans le trio de tête sur toutes les requêtes demandées, c’est vraiment pas évident à gérer.

    Reply
  53. Netlinker

    Pour revenir directement sur l’article initial,
    effectivement ce genre de pratiques et services de type press button s’étendent un peu mais pas trop.

    Ils s’étendent notamment via Fiverr dans les pays anglophones. On y retrouve exactement ce dont tu parles (pages profils wiki, pages profils sur des blogs en .edu, boormarking, post d’articles via du scrap & spin, whois -> vraiment pourri au passage, et pleins d’autres trucs malins).

    Certains sont vraiment deg, je suis d’accord. Par contre, d’autres fonctionnent vraiment bien, et via fiverr, ça coute quedal pour un minimum d’efforts. Dernièrement j’ai utilisé plusieurs de ces services en ayant fait quelques tests avant sur des sites cobayes, et ça fonctionne BIEN 🙂
    (quand on sait ou on va)

    Je suis d’accord, ce n’est pas d’une extraordinaire qualité (quoi que, j’étais agréablement surpris par certains types), il y a mieux, mais bon ça marche quoi.

    Au final je suis d’accord, ce genre d’outils (qui ne sont pas a bannir) doivent etre utilisés par des personnes qui maitrisent le sujet…

    et passer derrière une agence qui a servi a son client du service fiverr à 3 francs six sous, dejà ça fait au cul pour le client. Et, en plus, si le site est pénalisé… lol .. baaa bourre pif ^^ +1

    merci pour l’article en tout cas
    @netlinker1

    Reply
  54. MonicaMedias

    Ce billet est un uppercut, le SEO est décidément une guerre de tranchée qui se voudrait pourtant être un noble sport!
    A savoir une gentille partie de boxe contre ses fournisseurs, avec pour but d »éviter les gorets à arriver à bon porc (port).
    Au final, on se croirait dans un métier de mécanos du high-tech: des référenceurs avec les doigts dans le cambouis prêts à tout pour faire monter la facture.

    Reply
  55. Ouioui

    Très interressant comme article, mais par contre on voit bien dans les commentaires, que la majeur partie des commentateur sont dans la partie.

    Moi personnellement, j’y connait rien dans le referencement, alors je fouille un peu partout sur le net pour essayer de comprendre les bonnes manières de faire, et la on voit de tout et n’importe quoi.

    Dans le cas d’un client, je peux comprendre que si il paye, il veut un bon résultats, mais dans un cas comme moi, qui essaye de faire connaitre un site perso, quels sont les bonnes manières de proceder?

    Merci pour l’aide que vous pourrez m’apporter

    Reply
  56. Objet connecté

    Les pages fantomes sont super utiles dansl e cas de site ecommerce 😉 il peuvent être neanmoins facilement détournable si on trouve les faille, je parle d’un CDisc OU encore lesp ages de Amazon 😉 Enjoy le link juice gratuit

    PAS DE NOM = PAS DE LIEN

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *