Pourquoi je m’énerve quand on me traite d’escroc

Ce poste est la pour faire suite a celui de Julien Crenn a propos du Troll SEO de Lionel Dricot.

Dans son article, Julien (comme d’autres SEO tels @bertimus) se pose la question de l’utilité de débattre et de nourrir le troll provoqué (pas tout a fait a tort il faut bien avouer) – et je le cite – « le troll est stérile » et avoue son incompréhension du phénomene – je le cite encore – « Dans tous les cas, je ne comprends toujours pas que la communauté SEO vomisse systématiquement sur ceux qui osent émettre une critique. Noob ou expert, le droit de la parole est permis. » (et encore une fois il n’a pas tort – nous nous emportons souvent et rapidement surtout moi).

Je tenais donc a m’expliquer sur certaines de mes montées en régime et notamment celles que j’ai pu avoir contre Lionel Dricot ou Stéphane Bortzmeyer. Cela ne fera pas avancer le schmilblick en ce qui concerne la communauté ou le droit d’expression mais au moins vous aurez mon point de vue sur la situation.

Laissez moi vous conter une histoire

C’est une histoire vraie et qui résume bien mon point de vue sur notre métier et nos responsabilités envers nos clients.

Il y a un peu plus de 20 ans de cela un homme avait monté une petite boite de développement de software et cette boite a fini par péricliter par manque de nouveaux clients et ce monsieur a failli tout perdre. Le jour de la liquidation de son entreprise son banquier qui savait qu’il avait a faire a quelqu’un d’intelligent lui a dit : « Viens travailler avec moi, je te dirais tes erreurs, tu comprendras ce que tu as mal fait vis-à-vis de ta et tu pourras en tirer des enseignements.»

Et donc pendant 4 ans notre homme a donc travailler avec son banquier, au service recouvrement il a beaucoup appris de ses erreurs dans le business et a surtout appris les conséquences terribles que pouvait avoir la faillite d’une compagnie. Car pendant 4 ans son travail était de superviser la saisie des biens et notamment des maisons des personnes qui ne payaient plus leurs crédits et croyez moi de mon coté de l’atlantique c’est un processus expéditif et sans recours.

Au bout de 4 ans notre homme n’arrivait plus à se regarder dans la glace car il se reconnaissait souvent dans les dossiers qu’il traitait et dans les gens qu’il mettait a la rue. Il a monté une boite de référencement. Son but lors de la création de cette boite, aider les entreprises de ses clients à prospérer et pour le coup croyez moi sur parole, notre homme gagne beaucoup, vraiment beaucoup moins bien sa vie maintenant qu’il y a 16 ans lorsqu’il a quitté le service recouvrement de la banque dans laquelle il travaillait.

Cet homme c’est mon patron actuel et je peux dire que la même passion anime mon ex-patron David Degrelle et sans vouloir devenir le porte parole de toute la communauté; je suis sur que beaucoup de SEO pensent comme moi.

Messieurs Dricot et Bortzmeyer quand vous me traitez « d’escroc » je le prends TRES mal parce que je mets un point d’honneur à apporter de la valeur ajouté a mes clients, je suis parfaitement conscient que derrière le site sur lequel je travaille il y a une compagnie et que derrière cette compagnie il y a des hommes/femmes et qu’ils ont comme moi des enfants à nourrir.

Je participe depuis bientôt 9 ans a des forums ou je donne gracieusement des conseils a des entrepreneurs pour qu’ils améliorent leur visibilité et leur business, je suis parmi les premiers à monter au créneau justement pour dénoncer les arnaques SEO ICI ou LA et a promouvoir notre responsabilité vis-à-vis des business pour lesquels nous travaillons notamment les purs players en ligne.

Voila messieurs pourquoi je prends mal le fait de me faire traiter d’escroc en plus de votre arrogance et de votre manque de respect envers les internautes qui selon vous « ne savent pas se servir d’un moteur de recherche » et nos clients que vous considérez comme des pigeons depuis 20 ans que le SEO existe.

19 thoughts on “Pourquoi je m’énerve quand on me traite d’escroc

  1. loran750

    Merci de même.
    Je partage ton avis concernant le fait que les personnes qui ne connaissent pas un sujet ont tendance à établir un avis dogmatique sur la perception qu’ils ont de la situation, qui est malheureusment qu’une fraction de la vérité (tiens, voilà une phrase que tu ne trouveras jamais dans tes Referers).

    Moi aussi je tends à respecter mon client, à faire en sorte qu’il progresse et que le travail que je lui rends le fasse partir d’un point A vers un point B, avec un point B bien supérieur au point A.

    Je sais pas si tu as compris mon comm’ mais moi je me suis bien compris 🙂

    Reply
  2. Stephane

    Bien, l’abcès est crevé.
    Moi aussi je l’ai pris très mal.

    Mais revenons à la règle de bon sens du temps d’Usenet : « Do not feed the troll »

    Reply
  3. Davidd

    Salut Julien,

    Je comprends ta réaction, de mon coté j’ai bien réfléchis avant d’intervenir ou pas, je ne l’avais pas fait pour le post de Bortzmeyer car je ne m’étais pas senti concerné mais là c’est différent et je ne rejoins pas l’avis des silencieux sur ce coup car Bortzmeyer avait fait des recherches et mettais de la nuance, là c’est un tissu de bêtises du saucisson libre Dricot, juste pour faire le malin devant les copains.

    Ne voyant personne d’influence défendre notre métier je suis monté au front et me sent bien seul, c’est triste mais c’est comme ça alors que c’est tout une profession attaquée et à un moment il faut sortir du bois quitte à prendre des coups même de sa communauté car certains y verrons surement une manière de m’exposer, ceux là n’aurons rien compris, tant pis.

    Ce n’est plus de business dont on parle mais de respect et je n’ai pas fait ce métier pour en arriver à cela en 2012.

    En parler c’est faire de la publicité et lui donner de l’importance ? Ne pas en parler c’est laisser croire qu’il a raison !

    Sa clique s’imagine que nous nous sommes concerté pour répondre en bloc, si seulement c’était vrai, nous aurions pu montrer notre solidarité j’aurais adoré, c’est pour le moment loin d’être le cas.

    Surement parce que certains ne sont pas fiers de ce qu’ils font et ne savent plus s’ils sont WH ou BH et ont peu de se faire attaquer via des « dossiers » qui sortiraient, genre oui mais untel fait des blast pourris, l’autre du CP de merde, il est temps comme je l’ai écris ailleurs que nous fassions notre propre introspection au risque que des incompétents notoires en SEO et extérieurs à la communauté le fasse pour nous…

    Quelques part les trolls n’ont pas 100% tords, c’est à nous même que nous devons nous en prendre et la consanguinité que nous avons laissé s’installer entre le WH et le BH, et dont je suis aussi responsable quelque part.

    Car le spam est en train de prendre le dessus sur notre métier originel, je prône pour ma part un back to the roots, franc et massif et l’arrêt du copinage de façade car la majorité des BH se foutent de vous, parle avec vous et vous blast comme des porcs derrière avant tout parce qu’il ne maitrisent pas les outils qu’ils utilisent et qu’ils ont découvert via des formations en 1 ou 2 jours en s’imaginant avoir découvert la martingale du SEO, s’ils savaient ce qu’est vraiment notre métier, si seulement tous les SEO du monde se donnait la main…

    Reply
    1. Julien Post author

      Salut David,

      Nous avons été nombeux a monter au créneau sur son article (voir commentaire et mon post précédent) mais a partir du moment ou le dialogue etait impossible, la discussion a rapidement dégénéré – tu as essayé de ton coté de garder le débat ouvert mais c’était a mon avis peine perdue

      Reply
  4. JulienC

    Bonjour Julien,

    Merci pour ta citation et ton lien vers le post. Je rappelle à préciser que celui-ci donne mon avis sur les trolls en SEO : entre SEOs et avec d’autres professions. Je reste convaincu que cela ne sert à rien au global, ça permet tout de même remettre en place quelques raccourcis …

    Mon ton reste modérer : oui derrière un écran, les langues se délient, et puis les billets / commentaires ça laisse des traces sur Internet. Cependant, je suis plus incisif IRL : par exemple en à des SEO qui postulent pour un job, je n’hésite pas à faire passer le test du a href écrit sur une feuille et/ou à demander à un SEO comment il fait pour gérer sa galaxie de sites. Je suis quelques fois surpris … L’introspection inhérente à mon métier de SEO, de manager intermédiaire et de représentation commerciale, nécessite une gestion des susceptibilité avec les métiers externes et des priorités clients, et donc l’emploi d’un ton calme 🙂

    Sur l’exemple du troll de saucisson seo ou l’affaire de la saucisse libre, c’est aller très loin. Pour en avoir discuter avec d’autres SEO, certains partagent mon avis : le gars ne vaut rien en SEO, son avis est nul et non avenu. C’est comme si je maintenais qu' »un dev ne sert à rien, tout est en webservices, …. euh nan c’est des CMS, …. ». Ce ne sont pas les mêmes métiers : certains cherchent à obtenir un code valide sans warning, d’autres à augmenter les indicateurs d’activité …

    Et puis même si nous ne représentons pas les mêmes activités, notre but commun reste la satisfaction du client. Pour travailler avec différents représentants de l’Internet, cela se passe généralement bien. Avec les amis aperçus dans l’affaire du saucisson, je ne suis pas sûr que cela se passe de la même manière. Ils font preuve d’engagement, de prose et autres arguments, mais tout est fait pour faire monter le troll en saucisse chaude. Là, las il est difficile de rester neutre : hop direction liste blacklit des prestas à ne pas recommander. Cette liste demeure moins longue que ma blacklist dédiée aux seo que je ne recommanderai pas.

    Cependant, un grand merci à Marie Aude, à Julien et à Davidd pour avoir proposé des portes de sortie au club de la saucisse 🙂

    Reply
  5. TiPi Com and Web

    Je pense que ton article ne sert à rien.

    Une seule bonne raison : tous ceux qui ont un minimum de bon sens et d’intelligence analytique ont remarqué que, quand tu t’énerves, c’est sanguin mais avec le cœur.
    Alors, loin de faire de le bisounours, je pense que tout le monde sent ton rapport direct avec la profession et ta ligne de conduite qui est une ligne d’honneur.

    Je me dis que tu es probablement beaucoup plus vieux/mature que d’autres et que tu as gardé des principes de vie/travail qui, de nos jours, semblent archaïques mais au combien nécessaires – selon moi.

    En cela, et aussi parce que tu aimes la confrontation et n’hésite pas à te remettre en question, je ne peux qu’apprécier et ton travail et tes réflexions.

    Reply
  6. referenceur oxatis

    bonjour

    Les polémiques et autres tweet clash sont de plus en plus fréquent dans notre métier. C’est je pense parce qu’il devient aussi de plus en plus visible, de plus en plus stratégique. Et dans le même temps de plus en plus « nébuleux ». Cette hystérie autour des ingrédient de l’algorythme secret de google, des soi-disant recette détournées BH, font qu’on libère tous les fantasmes des aigris et des décus. Tout le monde ne peut pas avoir son site en première position. Notre métier est donc d’aider le client a être le plus visible ,mais aussi a lui trouver des expressions ou son site a une chance d’être un leader.

    Reply
  7. Gabriel

    oh non, expliquer en somme qu’une agence de référencement c’est faire du social c’est un peu gros. Tu réponds à la caricature par la caricature !

    Reply
  8. Marie

    Bonjour Julien,

    Pour ma part, je comprends tout à fait ta colère, mais n’alimente pas la polémique si tu veux que les trolls s’en aillent.

    Tu auras toujours des imbéciles qui ne chercheront qu’à te décrédibiliser, en toutes circonstances, par conséquent, accorder de l’importance à ceux qui te veulent du mal c’est quelque part creuser sa propre tombe.

    Un exemple assez extrême et hors contexte, Zidane-Materazzi, si Zizou n’avait pas réagi, ils auraient gagné cette coupe du monde, surtout après sa magnifique Panenka.

    Ne perds pas de temps avec des gens qui n’en valent pas la peine, ceux qui t’aime suivront et les autres n’ont juste rien à faire là.

    Merci pour le coup de gueule en tout cas !

    Marie

    Reply
  9. Louis

    Bonjour Julien,

    Je te remercie non seulement pour ton explication mais aussi pour ton choix de défendre la communauté toute entière. C’est un pari difficile qui c’est évident ne te vaut pas l’amour de tous.
    J’ai lu avec attention, les articles et divers commentaires autour de cette histoire. Ce que je trouve regrettable au-delà de tout c’est le manque de communication de la part des libristes.
    Pour eux, nous sommes une bande de voleur de poule, on arnaque l’ensemble des clients car on vend une prestation inutile. Le plus triste c’est que certains arguments étaient réellement intéressants et pourraient faire progresser le métier, mais la majorité d’entre eux ne fait que dénigrer, vomir le métier de professionnels qui se donnent du mal pour leurs clients, qui prennent des risques, qui scrutent les serps, qui s’ils font une erreur de jugement dans leur travail, feront en sorte de la rattraper sur leur temps de travail et surtout de ne pas la reproduire.
    Et c’est vrai que lire pendant x commentaires que nous sommes une belle bande de nazes, c’est dur à digérer. C’est dans des moments comme celui-ci que je regrette de travailler derrière un ordinateur, où certains profitent d’être caché derrière leur écran pour se pavaner, alors qu’un échange constructif de vive voix, se finirait par un faut fuyant de leur part…..

    Reply
  10. Julien Post author

    @Julien Crenn
    Je ne te vise pas dans mon post et je comprends ta position, tout comme celles des autres SEO pour qui cette histoire n’est que du vent et qui leur passe loin loin au dessus de la tete. Je t’expose juste la mienne de position

    @Tipi
    Merci pour le compliment

    @oxatis
    C’est pourquoi je vais redoubler d’efforts dans mes articles – poure expliquer notre taf aux gens

    @Marie
    C’est plus fort que moi, Note quau départ j’etais de l’avis de Julien et j’etais resté relativement neutre, c’est au fur et a mesure de l’echauffouré que la valve a pétée

    @Gabriel
    Du social? ou ca du social? De dire que je suis conscient que derriere mon taf il y a des gens – Ecoute – la lettre de Reco que j’avais posté au tout départ cet hotel on lui a multiplié son chiffre d’affaire par 2 par rapport ala meme periode l’année derniere ce qui lui a permis d’engager une personne.
    JE ne fais pas dasn le social, on me paye (et relativement cher) pour mes services – ce que je dis c’est que je suis conscient des enjeux et que la PME qui va me filer 10k euros je sais que pour eux c’est une grosse sommes et par conséquent je me bouge le derche pour que la campagne lui rende son pognon et plus.

    Juste pour la petite histoire relis le coup de gueule sur les « soit disant SEO » – sache que le client que j’ai récupéré a eu tous ses sites pénalisés – En tant que pur player 80% de son chiffre d’affaire a la dame est parti dasn la cuvette des chiottes – Qu’est ce que tu crois qu’il va arriver si ma campagne n’est pas courronné de succes?

    @Louis
    OUi ca enerve au bout d’un moment

    Reply
  11. julienc

    @Julien,
    Finalement cette histoire va bien se finir. Chacun va se prendre un petit café.
    Tout cela va se dégonfler jusqu’au prochain troll pour savoir qui de la saucisse ou le saucisson est le meilleur. Moi j’ai choisi les 2 MIAM

    Bon je viens de rajouter le muscle SEO à ma blogroll sur SEO fail. J’ai bien apprécié ces quelques échanges 🙂
    Au plaisir

    Reply
  12. Gabriel

    Je réagissais aux 2 phrases : croyez moi il gagne beaucoup moins bien sa vie… et conseils gracieux… C’est peut être / surement vrai mais je préfère quand les référenceurs annoncent la couleur : ensemble, nous allons gagner beaucoup d’argent. Et c’est aussi ce potentiel de gains et la jalousie qui va avec qui gênent tant les Dricot, Bortzmeyer et consort

    Reply
  13. LuniCrea

    Salut.

    Ta réaction, quoique disproportionnée mais en accord avec ton caractère, me semble légitime : Quand une chose nous tient a cœur et qu’on la dénigre autant, difficile de rester de marbre !

    Bref, je comprend mille fois ta réaction car qui ne dit rien, consent …

    Pour finir, ce troll est devenu quelque chose de plus gros au moment ou son auteur en a perdu le contrôle et sa diffusion.
    C’est bien pour cela que le « don’t feed the troll » ne peut décemment plus s’appliquer dans ce cas-ci a mon humble avis. 😉

    Comme je l’ai écris sur un autre post (celui de M-A) : Un grand merci aux gardes fous du SEO dont tu fais partie mon cher Juge !

    Reply
  14. Erwan

    Je peux comprendre que cela t’énerve et je suis d’accord avec Lunicréa, un peu disproportionné mais tout à fait légitime.

    Je ne te félicite pas pour ta quatrième place sur le « prénom nom » de PloumPloum. 😉 Il doit être content de cette célébrité.

    Reply
  15. Eric

    Tu as parfaitement raison, et tu n’est pas le seul que ça énerve, ils nous prennent pour des escrocs, pourtant on est loin de l’être, merci pour ton article certaines personnes ont besoin qu’on les remette en place.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *