Le Vomi de Lionel « Bourricot » Dricot

Chaque année nouvelle nous apporte son lot d’inculte du référencement qui nous écrivent des articles absolument sans fondement et dont le but je dois bien avouer m’échappe un peu. En 2010 donc nous avions déjà eu le tristement célèbre Stéphane Bortzmeyer, Ce cher Stéphane en avait remis une couche en 2011 dans une interview sur Tribords. Cette année est un nouveau cru avec l’article publié très récemment par Lionel Dricot sur son blog Ploum.net. Et Comme chaque année la lecture de l’article m’avait enragé au plus haut point tout en m’insufflant un sentiment de lassitude à la limite de la dépression nerveuse.

Comme je le dit dans mon coup de gueule contre les escrocs du SEO justement, je considère que j’ai un devoir envers mes clients. Tu entends Lionel « UN DEVOIR » ! Chopper des positions dans les moteurs de recherches n’est pas une fin c’est un moyen, mon job, c’est d’apporter du business à mes clients pour qu’ils gagnent mieux leur vie. Et par conséquent me faire traiter d’escroc et donc de voleur a le don de me mettre à l’envers a un point que vous n’imaginez même pas.

Je m’étais donc mis au clavier, prêt à en découdre avec Lionel Dricot a la façon du 1er article sur Stéphane B. J’étais déjà en train de décortiquer son article point par point pour lui coller son « saucisson Léon » (et le pouce) au plus profond de son cul usine a logiciels libres. J’en étais déjà aux environs de la moitié d’un article à la fois châtié, pleins de figures de styles et d’arguments chocs quand tout à coup j’ai eu un flash et tout s’est mis en place dans ma tête, je venais de comprendre…

Le flash

Tout d’abord je tiens à présenter mes excuses à Stéphane Bortzmeyer, mes propos de l’article de 2010 était faux Stéphane (et Lionel Dricot par conséquent qui est une sorte de « minimoi » de Stéphane) ne sont pas des incultes, inutiles et arrogants. Non, Lionel Dricot et Stéphane Bortzmeyer ont un raisonnement « sectaires » au sens Témoins de Jéhovah du terme.

Secte : « ensemble d’individus partageant une même doctrine philosophique, religieuse, etc… »

Lionel Dricot, Stéphane Bortzmeyer mais aussi d’autres qu’on a pu voir commenter sur l’article de Lionel Dricot comme « Claude Picot » ou encore « Ours_en_Peluche » sont des « Linuxiens GNUistes » des purs et durs, des militants défenseurs du logiciel et de l’internet libre, qui ont des pingouins comme fond d’écran, comme avatar, et crachent sur une photo de Bill Gates chaque matin au réveil.

Ils sont imperméables au concept même de marketing en ligne, ou de comportement des internautes, c’est hors de leur porté, hors de leur compréhension parce que cela n’est pas dans leurs dogmes. Pour eux seul compte le code, le shell, ce que la machine, le logiciel dit ou fait.

Quand Lionel Dricot dit :

« Dans le cas d’un site « vitrine », le visiteur aura déjà entendu parler de vous. Le moteur de recherche ne servira qu’à vous retrouver. »

Nous pourrions envoyer Seth Godin lui expliquer le plus clairement possible que cette phrase est insondable de connerie qu’il ne comprendrait pas. Mes amis, nous sommes en train d’expliquer l’évolution à des créationnistes. Nos points de vue sont sur des plans tellement différents qu’ils ne se confronteront jamais. J’attends d’ailleurs avec impatience un commentaire de ce cher Stéphane ou Lionel Dricot pour confirmer mon analyse.

Quand je dis que Stéphane et Lionel Dricot se comportent comme des connards odieux et hautains vis-à-vis des internautes lambda comme ma maman par exemple (ce qui a aussi le don de me mettre à l’envers) c’est tout à fait vrai mais ce n’est pas exprès et je dirais que ce n’est pas un « mauvais fond » ; c’est juste qu’ils ont un mode de pensée différent et limité par leurs « doctrine » Linuxienne.

 

0 Partages

64 thoughts on “Le Vomi de Lionel « Bourricot » Dricot

  1. Stephane

    Bonjour,

    C’est faire trop de publicité à ces « gens » que de répondre à leurs posts diffamatoires et insultants vis à vis de l’ensemble d’une profession.

    Edit – Modéré

    Reply
  2. Gaëtan

    Pour les avoir cotoyés longtemps, je ne peux qu’abonder dans ton sens… C’est
    clair qu’ils ne sont pas méchants… Mais comme je dis tout le temps : « si c’est
    pour dire des conneries, ferme ta gueule ! »

    Reply
  3. Hervé

    Chacun ses idées, mais dénigrer à ce point toute une profession n’est pas sain. Nous ne sommes pas tous des escrocs, il y a des gens qui travaillent pour permettre à des entreprises d’exister sur le web autrement que par le clic de 3/4 copains.

    Encore un gars qui a besoin de faire parler de lui et qui ne mérite pas un article en réponse à ses diffamations.

    Reply
  4. Julien Post author

    @Hervé Gaetan et Stéphane
    Dans leurs mode de pensé ce n’est pas de la diffamation ou du dénigrment – Pour Stéphane ou Lionel le référenement est inutile, si on se met dans leurs logique, nous vendons des glacons a des eskimos dans leurs.

    Et comme nos logiques sont tres différentes nous penseront toujours que ce sont des abrutis et eux penseront toujours que nous sommes des rebouteux.

    Reply
  5. Stephane

    La diffamation n’est pas une affaire de mode de pensée.

    La diffamation, c’est « toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé » (article 29 de la loi du 29 juillet 1881).

    Traiter globalement les référenceurs d’escrocs est illégal.

    Mais bon, la secte du « libre » est incapable de comprendre cela aussi…

    Reply
  6. Sylvain

    Ton flash aura été une bonne chose.
    C’est exactement cela, une vision avec œillères du monde qui les entoure. Et cela rend le débat impossible.
    A l’occasion je vous proposerai de participer à un petit test pour montrer à Ploum que le seo peut avoir un réel impact sur la visibilité d’un site, il faut juste que je trouve le temps.

    Bon, à côté de cela, j’ai lu d’autres articles sur ploum.net, et tout comme sur le blog de de Stéphane Bortzmeyer, il y a clairement des sujets pour lesquels ils semblent très compétents. Mais sur certains sujets, ils font l’impasse…

    Reply
  7. refschool

    hello je viens de lire l’article en question et j’ai lu l’article de bortzmeyer. Je n’ai rien à reprocher à ces deux personnes qui sont des pointures dans leur domaine et ayant suffisamment de lecteurs pour prendre une voix plus politique et contestataire. Comme tu le dis ce sont des linuxiens pour les catégoriser. Des geeks, experts en informatique, idéalistes puisque défenseurs du libre.

    Perso je ne pense pas qu’il soit utile de leur répondre tant cela est une perte de temps.Car webmarketer et technicien, je pense que c’est deux mondes, dont l’un ne comprendra jamais l’autre mais que l’autre peut tenter de comprendre avec du pragmatisme.

    Etant technicien de formation, je me suis ouvert plus tard à un monde qui n’est pas forcément cartésien, dépendant du libre arbitre, j’ai appris a raisonner en louvoyant, et non de façon linéaire, car c’est ainsi que le monde est fait, il ne ressemble pas à ce qu’on a appris à l’école. Un monde qu’on comprend mieux quand on n’est plus salarié, mais freelance ou entrepreneur, quand on a pas un salaire fixe avec un boulot au chaud.

    Perso je suis content, car je comprend la vraie vie, pas celle feutrée de la technique même si je connais la technique. des fois je me dis qu’il y a pas plus con qu’un technicien…

    Forcément vu de cet ilot de confort et stabilité, le seo qui consiste à lutter contre les autres sites, faire des combines de toutes sorte, aux yeux d’un linuxien, ça parait dérangeant, ça sort de leur code :
    -les arnaques existent comme partout mais inutiles de stigmatiser ce secteur, une PME qui signe aveuglément une presta SEO, doit être négligent sur d’autres aspect, alors pourquoi pointer du doigt les référenceurs, ces derniers étant incertains de mener à bien leur mission. La faute est à cette PME qui n’a pas su choisir son prestataire.

    -a lire cette phrase « Dans le cas d’un site « vitrine », le visiteur aura déjà entendu parler de vous. Le moteur de recherche ne servira qu’à vous retrouver. Ainsi, la majorité des visiteurs taperont « Saucissons Léon » et sauront ce qu’ils cherchent. Un référencement optimal n’est donc pas nécessaire, surtout s’il n’existe qu’un seul Saucissons Léon. » je sens qu’on vit dans un gentil monde où les affaires viennent toutes seules, c’est vrai sous réserve qu’on vous connait déjà, mais le seo c’est justement de maitriser le cas où l’on ne vous connait pas non?
    -« Non, encore une fois, la communication passe avant tout par le bouche à oreille où les médias. Jamais au grand jamais par un simple moteur de recherche. », on est dans le schéma d’un business classique pré moteur de recherche, c’est limite hors propos,

    Bref pendant tout le poste il nous démontre qu’il est possible de faire du business sans faire de SEO, perso je vous répond qu’il est ….possible, tout à fait possible et je suis dans ce cas là.

    Mais ne serait il pas idiot de ne pas profiter du référencement, surtout que de plus en plus de gens utilisent Google?
    L’auteur dit que c’est inutile. Mais on ne peut le lui reprocher puisqu’il ne vit pas dans le même monde que nous, celui ou les revenus sont incertains.

    Bref tout dépend de votre ouverture d’esprit, il faut être pragmatique, accepter que le seo est efficace puisqu’on peut vous montrer chiffre à l’appui de sont ROI même si c’est pas évident.
    Le webmarketing sera sans doute toujours auréolé d’un voile de crasse vu d’un technicien, puisque aux antipodes des ses convictions idéalistes, mais on s’en fout non?

    C’est le marché qui décide, tant que le webmarketing marche, il y aura du
    boulot, et ce ne sera un ou deux blogueurs d’influence dans leur niche très restreinte qui vont changer les choses.
    Restez pragmatique et laissez pisser.

    Reply
  8. Christian

    j’ai demandé au type sur son blog, puisqu’il était l’attaquant, de prouver avec rigueur, ce qu’il dit.
    S’il a le souvenir de ses cours de maths (il se prétends ingénieur) : avant d’avancer n’importe quoi, tu dois être capable de le démontrer, sinon, tu la boucles.

    Il y a eu un deuxième mec bizarre comme cela cette semaine qui a fait un billet du même style : http://www.copywriting-pratique.com/google-se-fout-de-ma-figure-et-de-la-votre-avec-un-aplomb-qui-me-troue-le-bonnet mais le gars censure les commentaires qui démolissent son argumentation et quand on voit la naïveté de certains commentaires gnangnan, ça fait peur : l’idiocratie est en marche les gars !

    Reply
  9. Julien Post author

    @Stéphane
    Crois-moi l’ami je comprends ta colère. Mais ce que je dis dans mon article c’est qu’il est inutile de raisonner avec Lionel Dricot ou d’autres du même acabit, ils sont trop bornés et limités.

    @Sylvain
    Je pense que tu as remarqué mais j’ai déjà commencé le processus, manque plus qu’un peu de Jus 😉

    @Refschool
    C’est cela – et comme je le dit on pourait envoyer des pointures comme sylvain Peyronnet (Dr. Sylvain Peyronnet) qu’il serait toujours impossible de leur faire comprendre.

    @Christian
    J’ai aussi vu l’article d’Yvon Cavelier, en l’occurrence le cas est completement différent et je verrais plus tard si je me fais le sieur Cavelier car lui non seulement n’est pas un sectaire mais en plus se fout ouvertement de notre gueule dans son post…

    Reply
  10. Christian

    @Julien, oui, le cas est un peu différent, mais les deux cas se rejoignent sur d’autres points : on assite à l’arrivée du Négationnisme SEO…

    Reply
  11. Arnaud

    Salut,

    « c’est juste qu’ils ont un mode de pensée différent et limité par leurs « doctrine » Linuxienne. »

    Effectivement, mais tout le monde est limité. Même toi, et surtout moi.
    Son billet a quand même du bon : un SEO mal ciblé n’apporte pas de client, beaucoup de visiteurs n’apporte pas forcement beaucoup de clients…

    Pour le reste, je confirme… il est quand même bien limité.

    Reply
  12. lereferenceur

    Entre ton billet et celyi de Raph sur visibilité referencement ca y va les.coups de gueule 🙂

    Parfois je me demande s’il le pense vraiment ? Peut etre que ce genre d’article fait reagir donc ils publient fe la merde. Leur courbe de visites etaient peut etre en baisse…

    Reply
  13. Julien Post author

    @phil et lereferenceur

    C’ess pas faux, tiens je vais peut être me fendre d’un billet ou je pourris les linuxiens et les défenseurs du logiciel libre grave. Voir si ca buzze…

    Reply
  14. Stephane

    Pour le buzz, c’est possible 🙂
    Mais tu risques que ce soit de mauvais goût…
    Comme pour mon concours « sorcier glouton » organisé juste après « mangeur de cigogne » qui avait suscité une belle levée de boucliers des pingouins en tous genre.

    Par exemple, un certain Sam Hocevar ( sorcier-glouton.zoy.org/sorcier-glouton.html ), un autre ayatollah du « libre » contributeur de Wikipedia qui avait tenté de pourrir le concours en diffusant des images pornos et scatos via des techniques de « cloaking du pauvre ». Au moins, en voilà un qui aura appris des choses à propos du SEO…

    Reply
  15. Adrien

    Et donc, pour critiquer un type qui met tous les référenceurs dans le panier des escrocs, le plus intelligent était de faire pareil avec les libristes ?

    Moi qui aime croire que je suis un libriste (sans être fondamentaliste hein), me voilà le cul entre deux chaises : énervé parce qu’un abruti qui a des pingouins en fond d’écran (comme moi, quand je ne suis pas sur mon MacBook :D) raconte des conneries sur un métier qu’il ne comprend apparemment pas et encore plus énervé parce que les réponses des gens que son article a vexé ne volent pas plus haut.

    Donc moi, développeur web de métier, libriste de passion, alors que je sacrifie mon âme sur l’autel du mercantilisme avide de sang frais pour achever ma -petite- reconversion professionnelle en tant que référenceur / webmarketeux / chef d’entreprise, j’ai décidé de faire la même chose que tout le monde et de tous vous mettre dans le panier des abrutis. Et j’en retourne à mon Windows 3.1 et Altavista, nanmého !

    Reply
  16. Gabriel

    Heureusement que le mythe du SEO arnaque a la dent dure pour laisser une grande place à ceux qui en profite intelligemment. C’est grâce aux fantasmes et à la mystique autour de cette pratique qu’elle suscite ce genre de réaction (et qu’ellle fait même parfois un peu peur). En attendant nous on en profite sur des secteurs comme « saucisson » sur lesquels il doit y avoir de bonne places à prendre.
    Ps : heureux de lire l’explication psychanalytique de tes fameux coups de gueule 🙂

    Reply
  17. sansimportance

    Bonjour,

    Je ne rentrerai pas dans la polémique puisque ne maitrisant pas le sujet. Il s’agit d’une remarque, simple, sur l’amalgame des «libristes» et autres «linuxiens». Je ne vois pas ce qu’il y a de judicieux à prendre cela comme exemple. Et, objectivement, cela n’apporte rien à l’argumentaire développé dans l’article, et continuant un peu parmi certains commentaires.

    Je suis libriste ET linuxien. Et si j’étais très pragmatique quant à l’usage de LL en fonction du cadre, je deviens de plus en plus libriste : le pragmatisme glissant vers le terrain de l’économie et du business avant tout, je fais naturellement de moins en moins de place aux logiciels non-libres.

    Comme beaucoup de libristes, je suis versé dans le service. Le service à l’entreprise, que cela soit au travers de la mission d’une SSII, ou bien sur des aides ponctuelles et spécialisées, tel votre domaine d’activité. C’est donc avec chagrin que je lis certains propos ici, employant le même type d’argumentaire que l’article sur lequel vous réagissez. Merci d’éviter de placer tout le monde dans le même sac : nous sommes nombreux à voir sur un bon oeil tout type de services à l’entreprise. Peut être plus parmi les libristes que parmi n’importe quel autre groupe.

    Reply
  18. Gilles

    Donc je résume : LD est un con, vous l’insultez mais vous n’êtes pas con car les insultes de votre part c’est bien ?:)
    Putain, je viens de lire que SEO = site de CP (j’ai cherchez pour trouver CP) et vous pleurez car Google censure des sites qui ne font que sucer pardon reprendre les CP ?
    Mais vous êtes un paquet de merdes nuisibles au Net les gars !
    Un site qui marche pas, vous vous branlez dessus et hop il a du trafic et donc c’est bien ?
    Putain, vivement le Web 3.0 et votre mort 🙂

    Mais je m’excuse, je m’emporte un peu, certains ici ont sûrement un vrai métier de positionnement correct de sites qui n’ont pas une bonne position car ils sont « biens » mais le monde est mal fait ?

    Et je vous insulte, donc je suis un méchant, pour suivre votre raisonnement.
    Mais attention, c’est celui qui dit qui y est donc si vous m’insultez, vous devenez méchant !

    Reply
  19. Nicolas

    Si vous trouvez que l’avatar de ploum est un pingouin, je vous conseille de prendre rapidement rendez-vous avec un ophtalmologue.

    Reply
  20. Jeff Renault

    J’ai tout les critères requis selon ton référentiel des gens fréquentables non sectaires : je ne suis pas sur Linux (je ne me « branle pas avec un pingouin ») ; j’utilise des logiciels commerciaux (et je les ai acheté) ; et je n’ai aucune haine envers Bill Gates (ni dévotion au demeurant).

    Cela étant dit, je suis effaré de constater que ta réponse est vide de tout argument : tu te contentes de démolir les interlocuteurs qui sont en désaccord profond avec toi, en les classant dans la catégorie des sectaires. S’ils le sont, c’est au minimum au moins autant que toi qui défend le SEO sans réserve et ne lui trouve aucun défaut (en tous cas pas dans ta réponse).

    Quand on n’a pas d’arguments à opposer à un contradicteur, il n’est pas rare de chercher à le décrédibiliser : ton « flash » n’est que cela, et c’est pitoyable.

    In fine, à part pour tes camarades du temple du SEO et du buzz (ni mieux ni pire que les camarades de tes contradicteurs qui seraient eux adeptes du pingouin), tu sors diminué de cette joute puisqu’à aucun moment tu n’as pu convaincre sur la pertinence du SEO.

    Reply
  21. Simon

    C’est quand même dommage pour eux d’avoir une vision si restreinte et quasi manichéenne du Web (pour utiliser un jolie mot). Après, s’ils arrivent à faire ce qu’ils veulent sans le SEO…

    Le parallèle est trop souvent fait entre « un monde qui comprend des escrocs » et « un monde d’escrocs »… Il y a tout de même une très forte nuance.

    Reply
  22. JulienC

    Le billet initial n’avait comme but que de faire du bruit. Il a réussi malheureusement.

    @refschool belle conclusion 🙂

    Reply
  23. vincent

    Je suis linuxien et libriste, mais en meme temps consultant (en statistique) et passé beaucoup de temps à référencer mes sites…

    Je dois pas être normal 🙂

    Reply
  24. Erwan

    Belle pub pour son site internet ! Je pense que c’est donné beaucoup d’importance à quelqu’un qui ne comprend pas ce milieu. Il n’a rien compris au concept, il est juste ignorant.

    Reply
  25. Julien Post author

    @Adrien
    J’ai beaucoup de respect pour les libristes en général, Et contraierment à ce que beaucoup croient (il n’y a qu’à voir les commentaires (sans compter ceux que j’ai modéré) ; dans mon article je ne critique pas l’ensemble des libristes. Mais encore faut-il que ce soient des libristes « non fondamentalistes » – malheureusement dans le cas de Lionel Et Stéphane nous avons affaire avec des gens « jusqu’au bout-iste » dans leur pensé.

    @sansimportance
    Comme je l’ai dit à Adrien, je n’ai rien contre les libristes « moderes ». Apres tout je suis comme vous un consultant qui vend ses services. J’ai bien tente de ne pas mettre tout le monde dans le meme panier mais c’est très difficile, et puis il aurait fallu que cela marche dans les 2 sens.

    @Gilles
    Premierement laissez moi vous dire que vous résumez tres mal, il serait peut etre temps de retourner au lycée pour y ré-apprendre la discipline. Ensuite Il n’y a malheureusement pas de débat possible avec vous – Je coupe court à la conversation dans la mesure où il n’y a aucun intérêt a discuter avec quelqu’un qui souhaite la « mort » (meme virtuelle ou économique) des autres.

    @Jeff
    Je ne suis pas un escroc, mes conseilles ne se limitent pas a changer le header d’un site, et je suis de mon coté éffaré que vous trouviez les « arguments » de Lionel convaincant. Avant cet article nous avons été nombreux à essayer de raisonner avec Lionel lui proposant des arguments qu’il a refusé en bloc. Maintenant il faut aussi savoir lire entre les lignes et comprendre le second degré un petit peu pour voir que mon article est surtout à propos de l’impossibilité de communication entre eux et nous. En outre a aucun moment je n’ai parler de « se branler avec un pingouin » dans mon article – cela a été mis dans un commentaire (et modéré par la suite d’ailleurs)

    @Simon
    C’est dommage en effet.

    @LaurentB
    Oui il semble que Lionel ait beaucoup de problèmes avec beaucoup de monde.

    @Ramenos
    Carrément mal pris – les « libristes fondamentalistes » se sont serré les coudes (tout comme les SEO cela dit) et j’ai modéré nombre de commentaires insultant.

    @Vincent
    Désolé que tu sois pris dans le feu croisé

    @78.237.88.90 – Ton commentaire à ben évidemment été modéré ce n’était qu’un flot d’insulte lancé par un couard anonyme. J’espère que tu t’es bien défoulé

    Reply
  26. loran750

    je savais que j’allais aimer rien qu’en lisant le titre.
    Je me suis bien calé dans mon fauteuil, pris ma … euh attend c’est quoi ça … ah oui une Leffe, et j’ai lu.

    Ces 2 personnes là seraient donc trop dogmatiques pour sortir de leur logique. On n’y peut rien, c’est difficile, et parfois il faut lâcher l’affaire car on a en face de soi un mur qui n’est pas sensible à nos arguments.

    Donc tant pis. Expliquons à nos clients et transmettons leur le message qui convient, c’est ce qui compte. Pour ma part, c’est une grosse part de travail que faire de l’avant vente qui parfois dure plusieurs jours, et même avant de parler argent !

    Reply
  27. Louis

    J’ai lu ton article, puis son article, puis j’ai lu l’article de Yassine et la réponse de Lionel Dricot.
    Que dire, si ce n’est qu’il a des arguments généralistes intéressants, le fait est que si les webmaster produisaient des sites correctement, la partie on site devrait être au top.
    Toute la difficulté, c’est bien sur d’argumenter sans connaître un métier, ses contraintes et ses résultats. C’est un peu comme si j’en avais marre des légumes de supermarché et que je disais les agriculteurs sont vraiment des incompétents qui nous font bouffer de la merde.
    Donc moi je perçois ça comme un coup de gueule, d’un mec qui n’y connait rien, qui prend tout ce qui existe de plus mauvais sur le web, en fait des préjugés de masse, se construit son idée autour. Alors qu’au fond Lionel Dricot est il est vrai particulièrement pointu sur de nombreux sujets du web mais définitivement pas celui-ci.
    Après les techniques proposées sont intéressantes, valoriser le nom de sa marque, se faire connaître pour obtenir des liens naturels, il a bien résumé le référencement et ses contraintes, n’a juste pas compris que c’était aussi du domaine du SEO de mettre en oeuvre ses actions de reconnaissance par le public.

    Reply
  28. RaphSEO

    Salut Julien, ben tu m’avais dit que t’en avais marre de râler suite à mon article? 🙂
    Moi ce que j’en dis, c’est qu’avec le printemps les bourgeons sont de sortie mais les imbéciles aussi.
    Personnellement ça m’inquiète de voir que des personnes qui n’y connaissent rien se permettent de dénigrer ou donner des conseils.
    Mais quand on y réfléchit cette pratique explique beaucoup de choses dans les travers de notre société.

    Reply
    1. Julien Post author

      J’en avais marre de raler effectivement … au début j’ai posé un comm sur son article qui a recu une fin de non recevoir (publié mais « moqué » aucun retour sur argment) – pis je suis allé posé un autre comm’ sur l’article de Yassine (pourtant plutot modéré et argumenté) la encore la réponse (a yassine) est désespérante de bétise et d’arrogance… du coup j’avais vraiment décidé de me le faire Facon bortzmeyer (en pire) avec appel au NSEO et tout et puis flash… et nouvel article. Maintenant de nombreux libristes le prenne pour eux malgré le fait qu’il n’y ait aucune insulte dans mon article. Ma foi comme ca ils comprennent ce que c’est quand un individu en qualifie 1 pour le tout…

      Reply
  29. TiPi Com and Web

    J’approuve ce qui a été dit plus haut et je trouve que ton flash n’en est que plus élégant : pas de grosse balance, pas de contre argumentation, uniquement un condensé frais et réactif suite à un article hors du commun.

    Je suis aussi partisan du libre mais je ne vois même pas en quoi cela pose problème pour le référencement. En fait, la différence, comme tu le dis si bien, tient à la mentalité. Pour ton futur ex pote, le SEO sert à ce que tes clients te REtrouvent alors que, pour les autres (99,99%), il sert surtout à augmenter les parts de marché et à faire vendre plus à une entreprise. D’ailleurs, à mieux y penser, ce n’est pas seulement une histoire de libre/payant ou de Linux/M$ mais plutôt une vision quelque peu simpliste du concept du capitalisme appliqué à grands coups de SERPs.

    Reply
  30. Sandy

    Salut,
    Comme pas mal de gens, je n’aurais jamais su l’existence de cet individu sans l’article, d’ailleurs son nom m’est déjà sorti de la tête. On pourra dire qu’il aura eu son quart d’heure de gloire…dans le mauvais sens du terme hahahaha 🙂

    Reply
  31. Netbook pas cher

    C’est vrai que l’optimisation du référencement avec du flash laisse à désirer…

    Edit – Et ta lecture de l’article laiss aussi a désirer – je bourrine ce comm’

    Reply
  32. Lucie

    C’est quand même dommage d’être aussi borné. En tout cas j’espère que ce jeune homme utilise un pseudonyme sur son blog sinon il est bon pour engager une agence d’ereputation… Ah non ! Eux aussi sont des escrocs… 😀

    Reply
  33. Papy Spinning

    Que le monsieur qui porte un bonnet d’âne par anticipation de ses bêtises (louons sa modestie) soit étiqueté libriste ou linuxien et déclenche des réactions sectaires est bien dommage. Qu’un individu déblatère n’importe quoi et que s’ensuive une guerre chapelle n’a aucun sens. A fortiori sur une balance seo/libre. Et pourquoi pas « génie logiciel » vs « community management » ?
    Moi je n’ai rien contre les barbus en birkenstock avec des oiseaux dans les cheveux. Bien au contraire. On leur doit tout. Mais permettez de chausser ce que me chante et de ne pas penser comme un wikipédien dogmatique.

    Reply
    1. Julien Post author

      Salut Papy,

      J’approuve ton commentaire – mon but n’ETAIT PAS de critiquer TOUS les libristes – Je ne parle dans mon article que des « Fondamentalistes » – qui réflechissent de facon dogmatique et avec qui la discussion est impossible

      Reply
  34. freelance grenoble

    le parallèle entre l’évolutionisme et le créationisme est bienvenue ! dialogue impossible, argumentation inutile. mais en effet, pas non plus de quoi s’énerver 🙂 et svp : le linuxien n’est PAS forcement un geek à grosses lunettes et pantalons trop courts qui ne jure que par le partage et la communauté. il peut aussi être un seo normal. en tout cas, l’ami Lionel aura fait couler de l’encre, une qualité non ?

    Reply
  35. Zeedev

    Salut,

    Lecteur assidu de ce Blog, je me décide à poster. Je n’avais pas prévu de réagir à ce sujet mais là, c’est trop. Comment peut-on affirmer de telles généralités sur ce métier ? Non non et non, il faut arrêter là. Pourtant, ce n’est pas faute d’entretenir le débat et de prouver par A+B que le SEO est vital, fondamental.

    Reply
  36. Davidd

    Autant je suis d’accord avec toi sur le fond de l’analyse autant les insultes ne participent pas à donner une meilleur image de notre profession même si je trouve moi même que Lionel Dricot est un saucisson libre, c’est mignon 😉

    De là à mettre tous les gens du libre dans le même sac je ne suis pas d’accord, le saucisson libre ne représente que lui même et n’est pas représentatif des gens que j’ai pu rencontré dans le libre.

    Reply
  37. axel

    Ouh que c’est pas beau le nofollow sur le lien du monsieur!
    On peut dire que tu te lâches. Le coup de gueule est légitime mais j’ai personnellement un peu de mal à comprendre pourquoi tu es aussi direct et « nominatif »: un simple billet d’humeur général aurait suffi non?

    Edit: STOP je viens d’aller voir l’article du monsieur c’est juste du délire il est fou ou quoi? Tu as eu mille fois raison et moi je suis trop gentil.

    Reply
  38. cobolian

    Je vais mettre tout le monde d’accord.

    SEO = escrocs
    Dev = branleurs
    Graphistes = hippies
    Maçons = portugais
    Politiques = connards
    Les belles mères = grosses taches

    Vous pouvez compléter la liste selon vos gouts et humeurs.

    Reply
  39. PH

    Heu … là je te suis pas … Je pense que je fais parti des mecs pro GNU/Linux (je n’utilise que du Debian/Ubuntu pour mes serveurs & desktop), soutient le logiciel libre, adepte des licences GPL et j’ai même le petit éléphant en peluche PHP sur mon bureau, mais ce n’est pas pour autant que le « marketing » est incompatible avec ma façon de penser (d’ailleurs le SEO est mon gagne pain). Je pense que ce mec est juste ignorant c’est tout. Ces remarques sont aussi débiles que les mecs qui disent que les soft Open Source sont nuls car ils sont gratuits. C’est juste de l’ignorance.

    Reply
  40. nathalie

    C’est vrai que malgré tout une chose « ce ignare » a réussi c’est se faire de la pub avec son article. Mais, chose étonnante encore on dirait qu’a la lecture de ton post tu essais de les comprendre dans leur manière de penser le SEO !? De plus, en passant merci d’avoir soulever la noblesse de référencement.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Nathalie
      Je n’essaie pas de les comprendres je dis juste qu’il est inutile de débattre avec eux sur l’utilité de notre travail dans la mesure ou ils sont imperméable a tous les arguments qu’on pourrait leur proposer

      Reply
  41. nathalie

    tout d’abord navré pour la réponse tardive. Pourquoi, je dis qu’on a l’impression que tu essais de les comprendre c’est par rapport à cette lecture « Ils sont imperméables au concept même de marketing en ligne, ou de comportement des internautes… ». Mais je suis tout de même d’accord que tu exposais d’une certaine manière leur « hermétique ».

    Reply
  42. Jeffrey

    Moi je dis qu’il faut les laisser râler. C’est en réagissant de cette manière qu’on leur accorde de la réputation. De toute façon, les clients savent très bien que le SEO est leur allié pour gagner en visibilité!

    Reply
  43. Nick0las

    Un bon débat stérile… D’un côté, nous avons un blogger technique, de l’autre un pro-SEO. Les deux mondes vous semblent incompatibles ? Il ne faut pas non plus croire que tous les développeurs sont des quiches en sémantique…

    D’expérience, les agences SEO que j’ai pu rencontrer pour mes projets sont incapables de faire des rédactions propres, sans fautes. Du moment qu’il y a des mots-clés, le reste on s’en fout ! Et des mots-clés, en SEO, on en fout ! Partout ! A tel point qu’un site éditorial est totalement dénaturé pour un résultat qui ne sera jamais calculable. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces mêmes agences vont vous vendre du SEM, de l’achat de mots-clés sur Google et j’en passe…

    Le SEO fonctionne très bien pour les sites polluants de téléchargements ou de porno, pour le reste, une charte sémantique digne de ce nom, pas une bouillie marketing, mais quelque chose de véritablement stratégique et des partenariats solides vous offriront un référencement naturel moins coûteux, plus clean…

    Bref, le SEO est un business à faire tourner et il faut que ça se fasse, il faut bien nourrir les estomacs affamés autour des NTIC

    Reply
    1. Julien Post author

      @Nick0las
      Comme tu le dit c’est un débat stérile et je n’ai pas envie de le reprendre avec toi. Tous les devs ne sont pas des quiches en sémantiques, mais tous les developpeurs ne font pas non plus ce qu’il faudrait juste pour que les sites soient crawlables (je en parle meme pas de textes). Ensuite je ne sais pas quelles expérience tu as eu, apparemment de mauvaises, mais bon si on part de ce coté la des mauvaises expériences avec des devs je peux t’en sortir un paquet. Je ne partirai pas non plus sur l’incalculabilité des résultats – si une campagne est réussie tu le vois a ton traffic assez facilement.

      je ne releverai meme pas l’attaque sur l’nutilité du SEO hors porno etc … c’est de la foutaise et j’ai deja répondu a cela de nombreuses fois.

      Je finirai en disant que le SEO est un business nécéssaire pas niquement pour les SEOs mas aussi pour nos clients et les agences web et developpeurs qui se font un plaisirs de charger des fortunes pour chacune des modifs que nous conseillons (malgré le fait que le site ait été développé a l’envers a la base).

      Reply
  44. Nick0las

    C’est toujours pareil, s’il a été codé à l’envers c’est qu’il a été spécifié à l’envers et mal géré. Le SEO n’a pas à intervenir en fin de cycle de production, sinon il est évident que tout le monde y trouvera à redire pour se faire un malin plaisir de tout retourner, dév comme marketing.

    L’utilité du SEO « post-opératoire » est à démontrer, il n’aurait de réelle utilité qu’en amont de la production. En aval ce n’est que du bricolage sur des techniques non-maîtrisées, mise à part bien placer les Hn et des mots-clés polluants qui font penser que le site est floodé de pub ! Il n’y a pas une agence qui fait du SEO de la même manière, pas deux qui conseillent les mêmes choses sur la configuration des GWT, tout simplement parce que les techniques ne sont ni prouvées ni avérées.

    De toute façon, on attend toujours des chiffres prouvant l’utilité du SEO face au référencement naturel d’un site bien architecturé ! C’est marrant comment ceux à qui on pose la question répondent : non mais si, mon client l’a calculé et ça marche… Et côté agence, vous ne vérifiez jamais ces chiffres ? Comment faites-vous vos retours d’expériences et le fondement de votre expertise ?

    Cette non-démonstration de résultats ne peut qu’aboutir à une évaluation du SEO comme étant un bullcrap de premier ordre… Si ça se prouve et qu’on peut nous coller des résultats alors oui, je penserais autrement et je verrais le SEO comme utile et le conseillerai, sinon non !

    Reply
    1. Julien Post author

      @Nick0las
      Bon alors écoute, parce que la, j’ai honnetement plus l’envie de me refaire tout le film comme avec Dricot ou Bortzmeyer. Le seul point sur lequel on se rejoint c’est que dans un monde parfait le SEO est contacté avant la mise en ligne du site, tot dans le projet. Dans 90% des cas malheureusmement ce n’est pas le cas.

      Les techniques que l’on utilisent sont peu ou prou les memes partout tout du moins dans les grandes lignes, elles sont prouvées et avérées et je t’invite a te renseigner sur le sujet tu verras par toi meme.

      Maintenant pour tout référenceur sérieux il y a un moyen simple de voir si la campagne marche ou pas – c’est le traffic moteur sur les mots clés pour lesquels il a annoncé qu’il travaillait il suffit de regarder Google analytics tu vois c’est tout simple.

      Reply
  45. Mélodie

    >Lionel Dricot, Stéphane Bortzmeyer mais aussi d’autres qu’on a pu voir commenter sur l’article de Lionel Dricot comme « Claude Picot » ou encore « Ours_en_Peluche » sont des « Linuxiens GNUistes » des purs et durs, des militants défenseurs du logiciel et de l’internet libre, qui ont des pingouins comme fond d’écran, comme avatar, et crachent sur une photo de Bill Gates chaque matin au réveil.

    Ça c’est petit. Et je vous ferais remarquer que vous utilisez un Logiciel libre également, ce qui fait de vous un être illogique doté d’un raisonnement à l’emporte pièce.

    Je ne suis pas plus d’accord avec le raisonnement de Dricot sur l’optimisation que je ne le suis avec vous sur l’étiquettage : Gnuistes= sectaires.

    Je suis pour le SEO, et je susi pour les logiciels libres.

    Pourquoi s’énerver sur un article qui mélange quelques arguments justes (« pourquoi faire du SEO si le produit est mauvais ? ») et des réflexions quii relèvent de la caricature ?

    @cobolian : amusant. 🙂

    Reply
    1. Julien Post author

      @Mélodie
      Ce que vous dites n’est pas faux mais cela marche dans les 2 sens – tous les libristes ne sont pas des sectaires (meme si Dricot, Bortzmeyer et beaucoup d’autres le sont le sont) et d’un autre coté ces messieurs pourraient avoir la décence de dire que tous les SEO ne sont pas des escrocs inutiles.

      Quant aux « arguments Justes » de Mr dricot honnetment ils ne valent pas tripette

      Reply
    1. Julien Post author

      Je n’ai jamais dit que c’etait pas bien le logiciel libre – ce qui est mal c’est de dire du mal sans savoir

      Reply
  46. Nicolas M.

    Ploum provoque, ça fait partie de son style. Il critique sur un ton léger mais n’insulte pas. Je ne comprends pas que vous preniez ça à coeur au point de vous sentir obligé de sortir l’artillerie lourde et de tenter de le démolir comme ça. Pour le reste, il a de bons arguments bien que je suis d’accord qu’ils sont tout à fait discutables, et que vous, en tant que professionnel, puissiez vous indigner en lisant la naivité de certains points.
    Il ne pense pas de la même manière que vous mais il s’est au moins penché sur la question et a une expérience personnelle qui lui a permi de se faire une opinion (sans doute un peu trop tranchée mais tout de même pleine de bon sens) dessus. Vous vous contentez de relever un point commun entre vos adversaires et de cracher sur eux et ce qu’ils défendent sans prendre la peine d’essayer de comprendre leur point de vue. Vous parlez de secte mais, à la lecture des commentaires, je suis impressionné de la manière dont vos supporters se joignent au lynchage que vous amorcez sans aller voir plus loin que la description de l’intéressé que vous faites. En l’occurence, Lionel n’est pas un expert du domaine et ne cherche pas à faire le buzz, il a un blog modeste et du contenu divertissant et intéressant. Il ne fait pas ça pour l’argent, ni pour la « gloire », ni pour se la pèter mais parce que ça lui plait. Le fait que vous ayez pu lire cet article alors qu’il ne met en place aucune stratégie avancée de SEO confirme que ce qu’il dit n’est pas si idiot.
    Votre « flash » est juste un concentré d’intolérence et de propos haineux à l’encontre de quelqu’un que vous ne connaissez pas le moins du monde. Vous jugez un ensemble de personnes sans le moindre argument.
    Ploum est loin d’être sectaire, le mot que vous cherchez est « idéaliste ». Et pour ma part, c’est plutôt une qualité humaine que j’apprécie…

    Reply
    1. Julien Post author

      Bonjour Nicolas,

      Saches que nous avons été nombreux a essayer de raisonner avec Lionel avant que je n’écrive cet article – tu n’as qu’a voir la longue liste de commentaire sur son propres blog ainsi que la trs lngue discussion qui a été faite sur son profil Google+. Toute tentative de raisonnement a été balayée du plat de la main par Lionel. Ploum Provoque c’est son style ma foi – il est mal tombé avec moi – car la provoque c’est mon style aussi.

      Quant aux idéalistes – les cimetieres sont pleins de leurs victimes – et je ne vois pas forcément cela comme une qualité lorsque cela pousse a la « non modération » – pour en pas dire fanatisme.

      Reply
  47. sébastien

    Les conneries dîtes pas ses gens dépassent tout. A croire qu’il le font exprès pour qu’on parle d’eux. Fallait mieux ne pas répondre 😉 Le gras raconte n’importe quoi et lui répondre c’est juste du temps perdu.

    Non mais non – bourriné

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.