Choisir son référenceur

      39 commentaires sur Choisir son référenceur

Choisir son prestataire en référencement, c’est un peu comme choisir son mécanicien auto.  C’est un choix très compliqué et qui aura de lourdes conséquences sur les mois voir les années à venir.  Faites le bon choix et ce sera le début d’une longue et profitable collaboration faites le mauvais choix et ce sera le début d’un long et  de douloureux chemin  de croix – Ou vous en aurez l’impression en tout cas.

Prospects ! Ssi vous avez fait vos devoirs, vous devriez déjà avoir lu d’autres articles sur le sujet et vous avez probablement déjà trouvé certains billets tel celui de sylvain – « choisir un référenceur » ou il s’agit surtout dans un premier temps de mettre tous les prestataires sur le grill histoire de trier les pros, des amateurs ;  les gens sérieux,  des charlatans.

Toutefois il faut savoir que tout n’est pas fini, maintenant que nous avons trié le grain de l’ivraie,  il reste encore quelques travaux introspectifs  à faire avant de commencer à envoyer vos demandes de devis pour que vous puissiez choisir parmi tous les prestataires celui qui vous conviendra le mieux à vous et à votre projet.

Dans quel Business Etes-vous ?

Comment ça ?!!  Me direz-vous ?!

Tout simplement parce que les prestataires peuvent ne pas travailler avec vous selon le marché dans lequel vous êtes – Et je ne parle pas uniquement de pr0n.  Certaines agences ne font que du B2C (Business to Client) alors que d’autres préfèrent travailler sur des sites plus corporatif. Certains marchés sont plus compétitifs que d’autres, certains consultants et certaines agences ont des spécialités ou bien des thématiques sur lesquelles ils travaillent mieux parce qu’ils ont plus de connaissance, plus d’expérience  ou bien un meilleur réseau etc…

Qu’attendez-vous de la campagne de SEO

Cela peut paraitre comme une question idiote mais c’est toujours moins idiot qu’un prospect qui passe la porte en disant : « je veux être 1er sur tel ou tel mot clé ». Quelle est la finalité de votre campagne ??  Promotion de votre marque ? Protection de votre marque ? Trafic ? Leads ? Ventes ?  Encore une fois savoir cerner votre projet va influer sur le choix d’un prestataire dans la mesure où cela va avoir un impact sur les leviers à mettre en œuvre.  SEO ou bien SEM, peut-être plus de Link building ou de Copy writing possiblement d’autres leviers tels l’affiliation ou le social média.

Quelles sont vos ressources ?

!ATTENTION ! ATTENTION !  POINT TRES IMPORTANT DE L’ARTICLE !ATTENTION !ATTENTION !

!!!! A LIRE A-B-S-O-L-U-M-E-N-T !!!!

Tous les prestataires en référencement n’ont pas le même profil, certains référenceurs codent, d’autres pas, certains référenceurs peuvent prendre en charge le copy writing d’autres non. Il est donc très important de faire un point sur vos propres ressources techniques, sémantiques et marketing.  Quelles sont vont relation avec votre agence web ? Combien vous coutent les modifications sur le site ? Peut-être avez-vous besoin d’une agence web qui fait du SEO plus que d’un prestataire qui fait uniquement du SEO/SEM. Une prestation en référencement c’est une collaboration entre vous, votre référenceur, votre agence web et/ou votre agence de communication. Il faut que tout le monde aille dans le même sens sinon vous allez au-devant de graves problèmes.

Avant d’entamer une prestation essayez de savoir au mieux QUI va coder les optimisations, QUI va écrire les textes ? QUI va gérer les efforts de Link building, de social média  cela vous aidera beaucoup à choisir un profil de prestataire.

Qu’est ce qui est prévu dans l’avenir proche de votre site / de votre compagnie

Là encore j’en vois qui lèvent le sourcil… mais c’est extrêmement important. J’ai été personnellement confronté à 2 cas de « on va revamper le site entièrement » ou de « on s’est fait racheter ». Au final, 6 mois d’efforts SEO mis à la poubelle, obligation de mise en place d’une nouvelle stratégie, retour à la case départ et surtout une grosse insistance du client pour avoir une reconduction gratuite  de 6 mois – sauf que de mon côté, les 6 mois précédent je ne les ai pas passé à me tourner les pouces, j’y ai bossé sur l’ancien site et tout travail mérite salaire. Si j’avais été au courant des changements j’aurai probablement mis en place une stratégie différente et tout le monde aurait gagné du temps et de l’argent.

Quels risques êtes-vous prêts à prendre?

Le référencement se fait sur mesure compte tenu de votre site et de votre projet.  Peut-être avez-vous besoin de prestations plus ou moins Black Hat, peut-être pas.  Encore une fois les profils SEO diffèrent,  il y a les référenceurs Black Hat  très sombres, les référenceurs White Hat très clairs et toutes les teintes de gris au milieu. S’engager avec un prestataire c’est prendre AVEC LUI tous les risques qu’il sera prêt à faire courir à VOTRE site EN CONNAISSANCE DE CAUSE. Si votre projet doit rester clean n’allez pas donner carte blanche a un référenceur black hat et de la même façon, si votre site navigue en eaux trouble, il sera inutile d’aller chercher un référenceur WH car il ne pourrait pas rivaliser sur le court et moyen terme.

Quel est votre situation géographique

La situation géographique c’est surtout pour des raisons de convenance,  les SEO en général peuvent travailler de n’importe où à partir du moment où ils ont un PC et une bonne connexion internet. Personnellement je préfère être capable d’aller voir en physiquement mes clients  de temps à autres car rien ne remplace le contact IRL quand il s’agit de traiter certains aspects de la campagne.

J’ajouterai dans quel marché géographique allez-vous promouvoir votre site?  De mon point de vue c’est encore de l’enfonçage de porte ouverte mais le référencement étant un exercice très lié à la sémantique, il est souvent préférable de prendre un SEO qui parle la langue ou un prestataire local au marché dans lequel le site sera.

Quel est votre budget

Le nerf de la guerre et probablement un des paramètres qui triera le plus la liste de prestataire que vous aurez mise en place.  Un conseil pour tous les prospects et ce quel que soit votre budget :

« Il vaut mieux être un gros poisson chez un petit prestataire qu’un petit poisson chez un gros prestataire »

Si vous êtes trop petit certaines agences ne prendront même pas 30 secondes pour vous répondre poliment qu’ils ne vous prendront pas et s’ils vous prennent vous ne serez pas forcément traité par leurs tops consultants. Par contresi vous êtes trop gros client; un petit prestataire est susceptible ne pas répondre entièrement a toutes les attentes que vous pourriez pourraient avoir et vous pourriez même l’effrayer.

Prenons un exemple simple – dans ma boite – un prospect SEO qui demande un devis avec moins de $10,000 de budget je ne fais pas de pré audit dessus et il y a peu de chance qu’on le recontacte puisque nous sommes hors budget pour lui. D’un autre coté je suis aussi conscient que je ne peux pas traiter un client qui arriverait avec $200,000 de budget, ce prospect là je le renverrait vers un prestataire partenaire, plus gros que moi et plus à même de répondre à ses besoins.

Agence Vs indépendant

Ma foi pour le coup c’est véritablement une question très difficile et j’ai envie de vous répondre c’est selon… souvent les indépendants ont tendance à prendre des prospects plus petits … mais pas tous je connais des indépendants qui gèrent de très gros contrats. Les 2 types de prestations ont leurs avantages et leurs inconvénient, un consultant indépendant sera souvent plus flexible, plus réactif et il aura un approche plus personnalisée. Une agence aura une approche plus basée sur des processus bien précis, elles ont souvent plus de ressources internes, elles sont plus multitâches et traiteront mieux certains types de contrat. C’est véritablement au cas par cas.

Autre article sur le sujet sur le Blog d’Axe-net – http://blog.axe-net.fr/seo-les-victimes-sont-elles-coupables/

39 réactions sur “Choisir son référenceur

  1. Florian

    Tiens, pas mal cette phrase : « Il vaut mieux être un gros poisson chez un petit prestataire qu’un petit poisson chez un gros prestataire ». Je vais garder ça sous le coude, je pense que ça va m’être très utile.

    Sinon, je suis tout à fait d’accord avec la conclusion de l’article. Il n’y a pas de vérité absolue sur le choix entre une agence et un indépendant.

    Répondre
  2. Gwen

    Très bon article qui fait le tour des éléments essentiels à prendre en compte ! Je suis d’autant plus d’accord sur l’importance de la situation géographique du référenceur : importance de connaitre le marché du client (la langue, les coutumes, …) et même si le travail du référenceur se fait à distance, la possibilité d’une rencontre IRL est souvent recherchée par des clients ayant des connaissances moindres en la matière et ayant des réticences.

    Répondre
  3. alekseo

    Bonjour, Julien. Je suis d’accord que la proximité géographique est toujours désirable, mais, à mon humble avis, dans le SEO on peut travailler de facon aussi efficace à distance.

    Je travaille avec des clients qui sont éloignés de milliers de km de chez moi en leur visitant de temps en temps (tous les 3 mois environ).

    D’accord avec ta conclusion.

    Cordialement,
    Alexis (Alekseo.com).

    Répondre
  4. Julien

    Effectivement, il y a beaucoup de profils différents de référenceur. Heureusement, il y a aussi divers profils de prospect ayant besoin de référencement.
    Manque plus qu’un intermédiaire pour lier le bon prospect au bon SEO en fonction des besoins de chacune des parties 😉

    Répondre
  5. Sylvain

    Amusant, je rentre de congés, bien sur, je me précipite sur ton blog 🙂 et je vois que mon article qui est dans le tuyau pour dimanche prochain complète parfaitement le tien. Ce n’est pas la première fois. Tu ne voudrais pas m’épouser ? Ah non, c’est vrai que tu es pris 🙂

    Si la situation géographique ne m’a jamais gêné, je suis d’accord avec toi sur les autres points.

    J’ajouterai la notion de « feeling ».
    Je pense que le client doit se sentir en confiance surtout s’il est un poil largué techniquement. Je sais qu’il est difficile d’acquérir cela en 1 heure d’entretien, mais souvent, les premières impressions sont les bonnes.

    De même que le SEO qui gèrera le site se doit d’avoir une bonne première impression avec le client.
    Pour ma part, je préfère ne pas travailler avec ceux qui font leur soupe dans leur coin en cachette (souvent des gens qui ont des connaissances basiques).
    A chaque fois par le passé, j’ai découvert qu’ils flinguaient le bon boulot de fond que l’on faisait.
    En revanche, quand on bosse main dans la main, c’est un vrai bonheur.

    Répondre
  6. Agence Référencement

    La prochaine étape évolutive du web, soit le « web 3.0 », se développe peu à peu depuis les dernières années. Elle fait référence à l’Internet des objets

    Edit – j’ai bourriné le lien – le commentaire n’a pas de rapport direct avec l’article – le pseudo est un MC – faut pas me prendre pour un fruit

    Répondre
  7. sebastien

    Je sais que ce sujet est très sensible mais je trouve que ces différents points sont des « approches » et encore pas un tout nécessaire pour effectuer son choix, j’y ajouterai facilement la disponibilité du pro, son réseau interne, sa qualité de veille, ces outils de positionnement, sa qualité d’analyse,…

    Plus encore, je trouve particulièrement judicieux de faire un audit SEO sérieux avant sa démarche quand on a pas de connaissance suffisante du sujet…

    Une myriade de différences qui permettent vraiment d’avoir le bon professionnel adapté à son projet

    Répondre
  8. Référencement La Rochelle

    Et oui beaucoup de choses en référencement ce font au cas par cas.
    Audit, optimisation, devis personnalisé etc. C’est bien pour cette raison, que les indépendants ont encore du boulot. Souvent les grosses agences ont des formules, des packs ou des prestations standards dans lesquels les petits poissons se perdent et ne trouvent pas satisfaction. Ensuite, ce sont les indépendants qui récupèrent les fameux petits poissons égarés dans les méandres du référencement. Dans ce cas, ce sont généralement des clients frustrés et déçus. Alors, c’est tout un art de redonner confiance et de pouvoir imposer des tarifs honorables. Ainsi, je crois que la réputation est essentielle.

    Répondre
  9. PH

    Oui tu fais bien de souligner ce point car la question de l’étendue des obligations qui pèsent sur les parties est souvent le plus gros problème lorsque l’on signe un contrat (et non juste le paiement ou l’exécution du contrat contrairement à ce que l’on pourrait croire).
    Ça m’est arrivé d’aller beaucoup trop loin au début avec des clients qui à la base signaient pour du SEO et en fait je me retrouver comme le mec à tout faire (dev, admin sys, admin bdd, webdesign, etc.). Au final on perd du temps et donc ça se ressent sur la qualité de la prestation.

    Donc lorsqu’on signe, que l’on soit client ou prestataire, pensez à faire un contrat en béton armé …

    (oui je m’exprime comme un juriste, c’était mon « job » avant …)

    Répondre
  10. Julien Auteur de l'article

    @Florian
    Oui moi aussi j’aime bien cette phrase surtout qu’elle est tres vrai. J’etais aussi tres en verve dans cet article sur les jeux de mots avec « donnerr carte blanche a un SEO black Hat »

    @Gwen
    Merci

    @alekseo
    Loin des yeux oin du coeur que ce soit pour le client ou le prestataire. On peut travailler a distance masi comme je le dis dans l’article ce’st mieux quand on peut aller secouer les puces d’un client / ou d’un prestataire IRL.

    @Julien
    Ca tombe bien, c’est justement ce que je compte faire (l’intermédiaire) + d’infos prochainement

    @Sylvain
    Vrai – quand tout le monde est sur la meme longueur d’onde c’est un pur bonheur, tout le monde est content et tout le monde y gagne.

    @Sebastien
    ON puet dire que c’est une approche si tu veux. La dispo du pro etc… il est difficile pour le client de le savoir surtout lors d’un entretien d’une heure sur un meeting prévente.

    @PH
    Sans dire un contrat en Béton armé, savoir que les optimisations seront mise en place et / ou que ca ne va pas prendre des plombes pour obtenir 2 textes c’est un gros plus. Lors de la signature du contrat si le prospect dit – je n’ai pas les ressources pour tel ou tel truc, au moins le prestataire peut s’adapter, amener des ressources lui meme.

    Répondre
  11. Marie

    Selon les thématiques on m’envoie des clients et j’en renvoie chez des collègues moi-même. Typiquement on m’a envoyé un client qui fait dans la puériculture, thématique qui m’est familière étant maman de deux beaux garçons 🙂 et même si les couches et les biberons sont loin derrière nous (han han bon courage M Muscle :P) j’aime bien me replonger dans la thématique (tout en pouvant faire mes nuits complètes re han han :P).
    Par contre, si on arrive vers moi avec une thématique type « foot », je l’enverrai vers un collègue, comme Didier par exemple, chez qui le courant passera peut-être mieux.
    Bon si jamais vous avez du rugby, vous pouvez me l’envoyer, j’en suis fan :D`

    Ensuite le feeling est important, parfois le courant ne passe tout simplement pas et dans ces cas, je préfère décliner ploiement ou faire un devis tellement élevé qu’il ne passera pas. Curieusement j’ai toujours eu beaucoup de femmes dans mes clients, peut-être qu’elles apprécient mieux de bosser avec une femme aussi ? Bref, tout un tas de petits « trucs » qui font qu’on signe chez l’un et pas chez l’autre, parfois ce n’est pas une question de compétence ni de prix, mais d’un petit truc en plus que peut nous apporter un prestataire et cela peut-être parfois une passion commune ou autre 🙂

    Répondre
  12. SEO

    C’est un bon article qui s’adresse à des clients désireux d’acquérir le background nécessaire à une bonne compréhension des tenants et aboutissants. La plupart du temps, le client a des objectifs très simples : atteindre son CA prévisionnel, augmenter son nombre de visiteurs uniques par 2 en 4 mois, etc.

    Il s’agit donc de bien cibler : soit une prestation B2B bien définie, soit un freelance B2B/B2C qui endossera le rôle d’homme à tout faire.

    Répondre
  13. Tonio

    Pour avoir travaillé avec Laurent B. ;-), j’avoue que ses prestations sont très efficaces en rapport qualité-prix. Et il a le coeur sur la main alors il ne compte pas ses heures, c’est plutôt agréable comme situation !

    Répondre
  14. Thomas

    Voila un article qui répond bien au dernier article d’axe-net ^^
    J’ajouterais qu’il faut se sentir aussi à l’aise avec son référenceur qu’avec son psy car il peut savoir beaucoup de choses sur vous.
    Et le payer dans les temps aussi pour éviter les mauvaises surprises…

    Répondre
  15. Julien Auteur de l'article

    @Marie
    Se moquer d’un homme qui dort par tranche de 3h c’est mal… Sinon je suis d’accord avec toi, le feeling compte mais il arrive en fin de parcours, quand on rencontre les futurs prestataires et qu’on discutte le projet.
    @Gwaradenn
    Si seulement… surtout les commerciaux !
    @SEO
    Dans la mesure où tu utilises Keyword luv, ce serait cool que tu mettes un autre pseudo que SEO – la prochaine fois – merci.
    Sinon – non la démarche que je décris ne concerne pas forcément quelqu’un qui voudrait connaitre les tenants et les aboutissants d’une campagne – par contre cela concerne quelqu’un qui veut travailler avec son prestataire sur le long terme et tirer profit de cette relation.
    @Thomas
    Les relations qui peuvent se tisser après le choix d’un prestataire ne concernent pas cet article, masi c’est vrai qu’il faut nous payer dans les temps.
    @Matt
    Yup il y a une niche que je m’en vais remplir cette semaine – Voilà ! Non mais !

    Répondre
  16. LaurentB

    Joli ping pong avec l’ami Sylvain 😉
    Le sujet mérite qu’on s’y attarde et j’avais même démarré mon blog par cette question http://www.laurentbourrelly.com/blog/3.php

    Parmi tous les éléments soulevés, je veux juste revenir sur le dernier point agence vs. freelance. Je plussoie le fait que les uns et les autres possèdent des avantages et des inconvénients, mais il faut arrêter de cracher « à priori » sur les agences. Pourtant, vous savez tous que je ne suis pas le dernier à dénoncer la fiente, mais j’ai aussi bossé avec d’excellentes agences ou observé un travail correct sur des clients qui ont effectué plusieurs prestations SEO. D’ailleurs, ton ancien employeur m’a surpris dans le bon sens sur un cas particulier.

    Répondre
  17. Julien Auteur de l'article

    Salut Laurent,
    Je ne crache pas sur les agences, j’ai bossé toute ma vie en agence et je continue de bosser en agence – D’ailleurs si je rentre en France, je retournerai en Agence a priori – Comme je le dit dans l’article c’est au cas par cas – certains clients seront mieux traités par des indépendant, d’autres mieux traités par des agences –

    Mon ancien employeur? lequel? c’est que y en a 2 des agences en france pour lesquelles j’ai bossé

    Au passage merci pour le lien ton article est tres bon aussi!

    Répondre
  18. Damien

    Ta logique est intéressante, notamment au niveau de la prise de risque. Je pense que j’ai pris beaucoup de risques concernant mes sites internet car j’étais seul gérant. Maintenant que je dispose d’employés, je ne prends plus le même risque; Je pense que c’est pareil pour de nombreuses entreprises.

    Répondre
  19. Julien Auteur de l'article

    Salut Damien,

    Sans meme parler de prendre des risques pour sa compagnie, J’ai deja vu des prospects venir me dire que leurs site aviat été pénalisé … que leur ancien prestataire etait un escroc etc … bref apres verification il s’avere que le prestataire est un SEO BH (pas le meilleur il faut avouer) qu’il a annoncé la couleur et prévenu des risques et qu’apres avoir eu de bons résultats le site est tombé.

    Les clients n’ont peut etre pas compris mais ils avaient accepté de prendre les risques –

    Répondre
  20. tntv

    Le milieu du référencement n’est pas assez entré dans les moeurs coté client j’ai bien l’impression (en tout cas en France) et ton article est vraiment bien écrit pour toutes ces personnes. Il serait conseillé de le lire justement pour aider à faire son choix

    Répondre
  21. Pingback: Philippe Biaut : Consultant SEO » Trouver un bon référenceur ou consultant seo

  22. Tonio

    Moi quand je vois des agences labellisées Google qui vous disent il faut acheter du lien à d’autres sites, déjà ça me fait marrer…
    Je pense qu’il vaut mieux un petit gars sans prétention qui sait ce qu’il fait plutôt qu’une grosse agence trop sûre d’elle…

    Répondre
  23. Julien Auteur de l'article

    @Tonio
    Une grosse agence labelisée Google peut trs bien recommander de l’achat de liens selon le projet que tu vas leur presenter – Perso je n’ai absolument rien contre l’achat de lien – Il suffit de pas se faire chopper c’est tout.

    Le choix entre agence et indépendant doit se faire sur d’autres criteres que cela

    Répondre
  24. cynthia

    Je m’attendais au post « marronier » que l’on trouve sur la plupart des blogs SEO, mais un paragraphe le différencie nettement, c’est évidemment celui sur la question des ressources.
    Le référenceur, s’il fait bien son travail, va sûrement proposer des modification de code, de balises, l’ajout de page, de redirections etc..
    Si le client n’a pas les moyens techniques, et que le référenceur ne peut/veut pas s’en charger, le client se retrouve le bec dans l’eau, à chercher un autre prestataire et à dépasser son budget.
    D’autre part, beaucoup de prestataire, et ce n’est pas que les SEOs, se bornent à leur domaine de compétences, ici générer des backlinks, optimiser les pages etc.Dans certains cas, une approche marketing, la connaissance d’un cms plus adapté, un conseil de stratégie en réseaux sociaux, peuvent grandement aider le client.
    Je ne dis pas que le référenceur doit se charger de tout, mais avoir une vision suffisamment large de ces domaines pour pour voir orienter le client.
    La notion de conseil est primordiale, et le bouche à oreille est un excellent moyen de trouver des gens efficaces, quel que soit le secteur d’activité.
    Bon article Julien !

    Répondre
  25. axel

    Article intéressant. Il est clair qu’en tant qu’indépendant, il faut se positionner et se connaître: savoir ce qu’on peut faire ou pas.
    J’ai peut-être l’âme d’une tête brûlée mais j’aurais plutôt tendance à accepter tout travail quitte à sous-traiter ce que je peux pas faire.

    Répondre
  26. Daniel

    Le hic de l’indépendant, c’est qu’il y en a plusieurs types aussi.

    Par exemple, moi je suis à la fois salarié en journée d’un site ecommerce, et le soir je suis indépendant. Donc la partie réactive est plus ou moins vrai en fonction des besoins du clients et du contrat qui est demandé…

    Répondre
  27. Julien Auteur de l'article

    Salut Daniel

    Oui et non, un indépendant dans ton genre consciencieux va adapter son offre de maniere a avoir la réactivité necessaire – toi par exemple, tu ne prendrais pas un clients dont tu ne pourrais pas t’occuper correctement –

    Répondre
  28. Pingback: 10 choses a savoir sur le SEO en 2011 | Le muscle référencement

  29. Vince

    Tout-à-fait d’accord avec Sylvain (et Mar1e): le feeling me semble essentiel car comme tu le dis si bien, on s’engage ensemble pour prendre les risques !
    Personnellement j’essaie d’être « didactique » (c’est mon côté « père de famille » peut-être ^^) de façon à ce que le client (les miens ne connaissent généralement que peu de choses au SEO) soient assez renseignés (mais pas trop) pour être a priori rassurés… je dis bien « a priori »)
    Concernant la préférence agence-indépendant, je dois dire que si je suis indépendant c’est que je n’ai pas trouvé les approches des deux agences dans lesquelles j’ai pu bosser suffisamment honnêtes ni efficaces (mais je suis ravi d’apprendre qu’il y en a de très bonnes 😉 )

    Répondre
  30. Mur Evasion

    Pour le coup on est encore plus perdu =D Entre les prix, les méthodes, on s’y perd un peu mais j’ai bien noté les points à prendre en compte et merci pour l’article !

    Répondre
  31. Simona

    Bonjour Julien,
    Souvent je vois des situations dan slesquelles les clients des référenceurs interfèrent danc ce qui doit etre fait par les consultants, ce qui au final ne permet d’obtenir de bons résultats.

    Répondre
  32. matiss

    Bonjour

    Je veux vraiment obtenir un bon classement pour mon site mais je n’ai pas beaucoup d’argent. Puis-je raisonnablement espérer obtenir quelques classements décents sans devoir embaucher un professionnel pour le faire pour moi?
    Je crois qu’un référenceur professionnel sera probablement en mesure de faire le travail beaucoup plus rapidement, simplement parce qu’il le fait chaque jour, et il a une connaissance approfondie des techniques de référencement les plus efficaces.

    Répondre
    1. Julien Auteur de l'article

      Bonjour Matiss

      Avoir de bons résultats sans etre un professionel est possible – Il existe de nombreux forums qui vous donneront de tres bon conseils sur quoi faire sur votre site – par contre il faut savoir que ce sera un engagement de tous les jours – et que ce sera un vrai travail – on ne peut pas avoir de bons résulttas si on ne travaille pas sur son site régulierement.

      Maintenant engager un professionel est recommandé dans la plupart des cas tout simplement parce que c’est une professionel – je peux faire mon pain mais il ne sera probablement pas aussi bon que celui d’un boulanger, je peux construire ma maison mais sera-t-elle aussi bien faite que si elle avait ete faite par un macon???

      Répondre
  33. Ioana Radu

    Sympa la comparaison avec le mecanicien auto. 🙂 Tres interessant comme article. Effectivement, des questions importantes auxquelles il faut trouver des reponses avant de demarrer une campagne de SEO.

    Répondre
  34. Grégoire

    C’est marrant ! En lisant tous vos postes je me disais, « en fait, l’idéal, ce serait une agence SEO qui proposerait le satisfait et remboursé »… Du coup, j’ai fait des recherches pour le cas où, et à ma grande surprise il y a bien une agence qui s’y risque ( http://www.yoolight-seo.fr ) ! J’ai lu les conditions de remboursement en détail et visiblement y a pas de lézard, pas de petite clause qui rend caduque la demande etc. Bref, du coup j’ai appelé et le discours du conseillé tenait vraiment la route, même si je m’attendais à un peu plus cher vu la concurrence sur mon secteur d’activité. Du coup je vais tester 60 jours… Si ils bossent bien je reste, sinon je résilie. J’essaierai de vous tenir informé des suites pour ceux que ça intéresse 😉 J’en suis à mon 3ème référenceurs et 3 échecs cuisant :-/ cette fois-ci faut que ça marche !

    Répondre
  35. Mathieu

    Bonjour,

    lecture très intéressante ainsi que celle de l’article de Sylvain cité en début de page. La partie sur l’adéquation entre les moyens de l’entreprise et le prestataire choisi m’a particulièrement fait réfléchir, c’est un aspect à mon sens trop rarement couvert : elle rejoint la question du choix entre une prestation de conseil et une « vraie » prestation SEO selon les ressources internes. Les clients savent trop peu souvent ce qu’ils cherchent.

    Je suis l’auteur de l’article beaucoup plus humble inséré en lien et ce critère de sélection est complètement passé à la trappe. Toutefois j’ai préféré m’attarder sur une question essentielle à mes yeux : les moyens à la disposition d’un décideur pour évaluer les compétences réelles d’un prestataire avant de travailler avec lui. Cela fait souvent une différence énorme et l’exercice est particulièrement compliqué. Je trouve ce point également très sous-documenté sur le net.

    Merci pour ces conseils largement complémentaires

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *