La French Touch SEO dans le monde épisode 2

Ça y est c’est la saison, on vient juste de passer le SEOCampus, le SMX Paris et les fameux European Search Awards ! Et comme chaque année LauLau en profite pour régler ses comptes avec les mecs qu’il aime pas dans l’association qu’il aime plus parce qu’il pensait pouvoir la diriger à une époque et qu’en fait il n’a pas pu et que du coup il a toujours le seum de pas avoir eu son boulot de dans 2 ans il y a 4 ans alors il faut que ça sorte vous comprenez! Et puis si la communauté SEO française (y compris des potes a lui) prend quelques crachats perdus au passage c’est pas grave parce que c’est tellement mieux les trucs qu’ils font en Angleterre et partout ailleurs qu’en France.

Je sais c’est un peu décousu mais je n’ai pas un bouquin pour vous faire le résumé du truc… donc je suis obligé de tailler dans le gras un peu. Bref – quoi qu’il en soit. Comme chaque année j’y vais moi aussi de mon billet pour pondérer un peu le truc.

Comment va le marché Français ?

Alors comment il se porte le marché du référencement naturel et du search en général en France ? Non parce qu’a en écouter LauLau on en vient à se poser la question… a force… Si ça se trouve c’est pourri la France, si ça se trouve le marché est tout moisi, y’a peut-être plus de boulot, ni de budgets… bref si ça se trouve c’est l’export ou la mort…. Je me suis dit que j’avais possiblement raté quelque chose, après tout ça fait un bail que je suis parti. Du coup j’ai posé la question à mes contacts afin de pas partir sur une fausse idée.

Et ben vous savez quoi ? D’après les gens : C’est Impec’ ! Tout roule !

Niveau prestataires, apparemment le marché est plutôt actif. De ce que j’ai entendu : Les budgets sont globalement à la hausse, les grosses agences travaillent à flux plus ou moins tendu et on m’a parlé plusieurs fois d’un « gros regain d’amour pour le SEO au niveau des PME et les start-ups ».

Je cite plusieurs d’entre eux : « Le SEO est revenu en grâce chez les startups et la y’a du €€€ », « Si tu bosses bien, Y’a du boulot », « J’ai refusé une quinzaine de projets depuis le début de l’année ». Niveau presta donc, y’a du boulot, y’a du pognon et quelque part y’a de la place tout du moins d’après les personnes qui ont répondu à mes questions.

Idem au niveau des Tools et services spécialisés – les retours que j’ai pu avoir surligne tous, sans exceptions, la santé du marché FR. Pour certains outils ça peut être compliqué compte tenu de la saturation du marché, mais dans l’ensemble… Tout roule !

Et au niveau des emplois alors ? Et bien c’est la même chose à un détail près… Dans la mesure ou les boites tournent et ou il y a des budgets, c’est un marché favorable aux employés. Mais en ce qui concerne l’emploi on observe toujours une grosse disparité entre Paris et la province. Le marché de l’emploi SEO à Paris étant plus actif et plus rémunérateur, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a pas de taf en Province. De l’avis de tous mes contacts (abusé à quel point la réponse a été unanime) le recrutement d’un SEO Sénior est devenu un véritable chemin de croix ; à la limite de mission Impossible et les salaires, notamment des juniors sont à la hausse.

NDLR : Entre nous ce n’est pas trop tôt que les salaires montent un peu parce qu’ils étaient franchement bas

Alors je pourrais finir mon article comme j’ai fini le précédent (à lire ici) et dire à LauLau que c’est pas la peine qu’il aille se faire péter une artère a critiquer la communauté dans son ensemble parce qu’elle parle pas Anglais.

Pourquoi est-ce que les gens iraient se casser le tronc (apprendre l’anglais – mais pour de vrai – pas juste par-dessus la jambe pour parler comme Raffarin) et se compliquer la vie (facturation, taxes, paiement, taux de change, lois etc..) à aller chercher du business ailleurs dans la mesure où il y en a déjà plus que nécessaire en France. Je veux dire… mis à part l’égo boost pour dire « ouais moi je bosse pour une compagnie étrangère ».

Non je vais aller (en parti) dans son sens parce que j’ai vu des gens qui certes n’étaient pas d’accord avec les méthodes de LauLau mais qui comprenaient la démarche. Je vais donc tenter, ou tout du moins donner mon avis, sur la manières dont on pourrait (si on voulait) améliorer l’image du SEO à la française dans le monde et comment on pourrait marketer mieux ce savoir-faire.

Auto Promo ≠ Promotion du SEO Fr

Je ne pense pas commencer dans la polémique en disant que ce n’est pas en envoyant des gonzes faire des confs aux 4 coins qu’on fera véritablement faire la promotion du SEO made in France ou de la SEOsphere dans son ensemble.

Les mecs qui vont dans les confs, ils font d’abord et avant tout leur promo à eux, pour leurs boites, pour leurs tools, pour leurs services… basta. Ce n’est pas un reproche que je leur fais, ils sont là pour se vendre… Si tu te bouges ton cul pour être speaker sur une conf’ avec un deck sérieux, que tu lâches de l’info, bref si tu contractes le muscle SEO pour le montrer au reste du monde, c’est normal que tu choppes un peu des retombées quand il y en a. C’est une façon de se marketer comme une autre et ceux qui disent qu’ils vont sur les confs majoritairement pour « représenter le France » ils sont dans le déni les pélo! Dans le déni grave.

Et au niveau Speakers internationaux « autopromotionnels », il y a déjà du frenchy sur le circuit depuis un moment déjà. David Degrelle en 2004 déjà, si ma mémoire est bonne. De mes années NetBooster je peux citer Gilles Bourdin et Emmanuel Arendarczyk. Plus récemment on a pu voir Adrien Ménard, François Goube ou encore Max Prin et il y en a pleins d’autres que j’oublie surement.

A niveau des « Awards » je vais être un chouilla plus opiniâtre… A mes yeux, mis à part les tools, une boite FR n’a aucun, mais alors aucun, intérêt à aller se toucher la nouille sur une cérémonie de distribution de bibelots… Aucun… Ou alors c’est qu’elle a une branche dans le pays concerné (et du coup est ce qu’on considère que c’est la boite FR qui reçoit le prix ? ou sa branche locale ?)

Si on reprend les exemples de Botify et OnCrawl – je peux me tromper et Adrien et François sont les bienvenus s’ils veulent me corriger – Les mecs ils ont pas attendu les Eu Search Awards pour aller grinder sec du coté des marchés porteurs, et avec du marketing agressif à l’ancienne : Cold Calling, Networking, Conférence, Sponsorships, Expo, mailing etc… Et avec du business developer local (et acharné).

Du coup m’est avis que le bibelot, ils l’auraient pas eu que ça ne les aurait pas empêchés de dormir… parce que ca m’étonnerait beaucoup qu’ils compte la dessus pour faire du business.

Avoir un vrai projet

Envoyer des gonzes donc… c’est insuffisant ça peut faire partie de la soluce mais il faut qu’on aille au-delà. Il faut qu’on présente un truc cohérent. Et croyez-moi c’est là que ça va commencer à se compliquer le bouzin.

En premier lieu il faudrait que les gens, ou tout du moins une majorité d’entre eux se mettent d’accord sur le « en a-t-on vraiment besoin » et si la réponse à cette question est « Oui » il va falloir s’entendre sur le « pourquoi ». Quel est le but de promouvoir la SEOsphere française à l’étranger ? Est-ce que c’est pour améliorer notre réput’ ? Est-ce qu’on veut attirer du prospect ? Et si oui lesquels ? et d’où ? Rien que là je pense qu’on va voir de grosses, très grosses divergences d’opinion. 

Sur la réputation des SEO français dans le monde par exemple – si vous écoutez LauLau vous pourriez penser que les gars hors de nos frontières, ils nous considèrent limites comme des clodos ! Alors que NON ! Pas du tout ! Le SEO made in France a plutôt bonne réputation à travers le monde. Notamment grâce à des petits exploits comme ceux de Walid. Le SEO français de mon côté de l’atlantique, il est vu comme techniquement avancé (plus que les autres en tout cas), couplé d’un esprit un peu filou et démerdard. Capable de faire plus avec moins. Une sorte de MacGyver du marketing digital. Et comme je le disais dans mon article précédent sur le sujet (lien plus haut dans l’article) c’est un profil qui est plutôt apprécié par les employeurs, qui sont même prêts le cas échéant à faire l’impasse sur un Anglais moyen au départ.

De la même manière, promouvoir la communauté pour mieux prospecter c’est bien joli dans l’intention mais tu peux taper autant que tu veux sur les mecs parce qu’ils ne parlent pas Anglais, la barrière n’est pas située uniquement au niveau de la langue. Il faut penser taxes, facturation, taux de change, support, éventuellement décalage horaire etc… etc… etc… Et surtout ! Surtout ! La barrière n’est pas située uniquement du coté français. Les marchés anglophones sont par certains coté diamétralement opposés aux marché FR. Ce sont des cultures et des coutumes différentes et je ne vous parle même pas du « biais » culturel qui certes a tendance à disparaitre avec les jeunes générations mais qui est toujours bien ancré selon ou tu vas et avec qui tu deales.

Du coup venir avec un projet cohérent pour une promotion intelligente de la SEOsphère ce n’est pas évident et pour être parfaitement honnête je n’ai pas moi-même d’idée précise de ce qui pourrait être fait. Cependant j’ai une bonne idée de ce qui ne devrait pas être fait.

Montrer de quoi on est vraiment capable

Alors en premier lieu ce qu’il ne faut pas faire c’est juste arriver comme ça, la bouche en cœur avec cette arrogance très française et bien connue et de balancer un truc du genre :

« WII HARE ZE FRAINCHE SEURCHE AINEJIINE AKEURZE AND WE DO FINGZ BAITTEURE ZAN YOU! »

parce que là c’est râteau garanti!

Non, il faut qu’on arrive avec des concepts, des outils, des idées que les gens dans les marchés ou on veut se promouvoir n’ont pas. C’est d’ailleurs pour cela que Botify et Oncrawl cartonnent à l’étranger, y’a Deepcrawl qui qui offre des services équivalents et qui d’autres ???
Seth Godin avait fait un speech en 2003 sur le sujet a Ted – si on veut « vraiment » promouvoir le SEO francophone à l’étranger il faut qu’on présente quelque chose qui soit remarquable surtout si le but de cette promotion est orientée business (voir paragraphe au-dessus).

Et pour le coup là tout de suite de tête j’ai pas vraiment d’idée sur ce qu’on peut mettre en avant comme ça… Qwant possiblement. Eux ils auraient un vrai coup à jouer… Je les ai vu un peu sur la scène européenne mais vers chez moi… c’est RAS.

Alors j’en entends ausi certains commencer à crier « le Cocon ! le Cocon ! ». Et j’ai envie de dire OK. Pourquoi pas… Le Cocon finalement, c’est un truc plutôt franco-français, et bien que le concept ait ses limites, et que des concepts similaires existent déja ailleurs, on peut dire que ça pourrait marcher. Perso je vois juste 2 problèmes avec le cocon :

1er problème : Pour les champions du cocon va falloir revenir à vos deck un peu les gars parce que vous n’êtes déjà pas foutu d’expliquer clairement le concept en français… Alors dans une autre langue… J’attends de voir.

2e problème : Le cocon c’est pas un concept rassembleur. Le concept divise la communauté sur pleins de points. Faut dire qu’encore une fois que les champions du cocon, on ne peut pas dire qu’ils soient les plus clairs et pédagogues de la sphère. Et que ce n’est pas la meilleure façon de rassembler que de dire a ceux qui doutent du truc qu’ils sont trop cons pour comprendre…

Rassembler justement !

A priori ça devrait être la clé parce qu’a priori a moins qu’on pousse tous (ou tout du moins une majorité de la communauté) dans la même direction on va pas faire beaucoup avancer le schmilblick.

Pour le coup, on peut en débattre hein, et je vous mets mon petit parie que si LauLau me lit il ne sera pas d’accord, mais je pense que si on veut rassembler il faudrait voir un peu à ce que les gens collaborent être eux et avec l’association qui a mes yeux représente le plus de SEO en France : SEO Camp.

Parce qu’on peut dire ce qu’on veut, et il y a peut-être eu des hauts et des bas dans le passé, reste que l’association a quand même vachement fait avancer le schmilblick sur pas mal de points – CESEO et QASEO par exemple. Et elle a le support de pas mal d’influenceurs au niveau de la sphère française, de pas mal de grosses boites SEO Française aussi. Tu peux avoir un beef avec l’assoc’ et ça peut ne pas te faire plaisirs mais les faits sont là. Donc plutôt que de combattre l’assoc’ il faudrait peut-être que certains mette un voile sur leur égo et se mettent eux aussi à pousser.

« Rassembler » ça veut dire aussi communiquer correctement avec les mecs auprès de qui on veut faire sa promo. Et ce n’est pas en allant clasher certains mecs aux US sur twitter que tu vas faire remonter l’image de marque de la communauté. Surtout compte tenu que l’influence des SEO hexagonaux aux US est toute relative.

Trouver et Motiver les anglophones

« Les mecs de la communauté ils parlent pas Anglais ».

Et oui, beaucoup de membres de la communauté ne parlent pas « bien » l’anglais. Pour sûr, la plupart sont capable de suivre une convo twitter ou de lire un article sans trop perdre le fil. Je me rappelle avoir assisté au live entre Patrick Stox, Walid Jessy et d’autres … et c’était chaud pour eux même si je suis sûr que sous la torture certains(es) peuvent se démerder pendant une discussion.

Mais bon faut pas forcément la peine blâmer les gens – on n’apprend pas forcément de nouveaux tours à un chien. Et les gens de la communauté ils ont peut-être autre chose à foutre que de se coller à des cours d’anglais et / ou aller vivre dans un pays étranger pour y apprendre la langue. Parce qu’a ce niveau c’est de cela qu’on parle – pour être « courant » dans une langue étrangère il faut aller la pratiquer ailleurs qu’en France.

NDLR : LauLau arrête de dire que tu es bilingue. Tu n’es pas bilingue (en tout cas pas en Anglais) – Je ne suis pas bilingue non plus d’ailleurs. Et techniquement tu n’es même pas courant (en tout cas pas en Anglais).

Il faut plutôt commencer par motiver les gens qui ont un niveau d’anglais courant ou au moins avancé et leur refiler le bébé – à eux d’écrire les articles, faire des conférences, les vidéos, possiblement gérer les relations avec les influenceurs étrangers quand ils viennent en France bref mettre un peu plus la France dans les conversations SEO internationales.

Il y a pleins de talent connu (ou pas) dans la sphère – qui parlent bien anglais : Aymen Loukil par exemple écrit pleins d’article tip top en Anglais, et je vais encore citer Manu, ou Max. Arnaud Mangasaryan aussi. Pas plus tard que le mois dernier je suis tombé sur un petit jeune plein de potentiel ici chez moi a Vancity.  Thomas Petitjean – Y’a juste besoin de lui filer la confiance au petiot ! Tout ça pour dire, à mon avis le talent est là, il y a juste besoin de l’encourager et ce n’est pas en blastant l’anglais des gens que ça va se passer.

Dans l’absolu même LauLau pourrait faire partie de la solution plus que du problème. Parce que je le tacle la depuis le début de l’article mais il a tout de même un niveau d’anglais relativement avancé et il a pas mal de contact en Europe. Il suffirait qu’il mette un peu un voile sur son égo et de l’eau dans son whisky pour apporter pas mal de valeur…

Voilà donc c’était mon avis sur la question n’hésitez pas à prendre d’assaut les commentaires si vous voulez apporter votre pierre à l’édifice, ou tout du moins donner votre avis sur la question ou possiblement corriger quelque chose.

13 thoughts on “La French Touch SEO dans le monde épisode 2

  1. Antoine

    Hello Julien,

    Je me permets un point en plus : avant même de rassembler, il faudrait que certaines boites accepter de pouvoir échanger et de ne pas brider les consultants/chef de projet seo. J’ai d’énorme retour de personne en agence qui me disent : « oui mais tu comprends notre strat (lol), elle est interne, je peux pas en parler »
    Lors de regroupement SEO (style apéro) tu te rends bien compte de la différence entre un In-house et ceux en agence.

    Et à partir de là, le fait d’avoir des boites qui vont glaner des prix (SMX and coo) et bien ça fait bien plaisir quand c’est pas juste des grosses boites qui participent à des événements de grosse boite.

    Les mentalités, c’est comme les cons, si on en change pas, ça fera pas avancer le problème. Les prises de parole de « LauLau » sont parfois un peu alambiquées mais ont le mérite de faire agir et réagir les gens. C’est un tout. On se souviendra peut-être de lui comme un con mais aujourd’hui à vouloir faire réagir, les mentalités des SEOs bougeront enfin un jour dans le même sens 🙂

    En tout cas merci pour les jeunes pouces du SEO, qui sont nombreuses et qui peuvent encore donnée beaucoup plus à notre métier.

    Reply
  2. azcrea

    « Il suffirait qu’il mette un peu un voile sur son égo et de l’eau dans son whisky pour apporter pas mal de valeur… » c’est méchant, mais bon, tu vois, je sais pas ce que j’ai envie de te répondre parce que je suis Mme Bisounours moi plutôt, mais là… t’es sûr que c’est pas toi qui devrait acheter des lunettes plutôt ?… tu fais du SEO ?… alors tu dois connaître cette grosse arnaque de la position 0 ? et t’as du remarquer aussi que quasi toutes les positions 2 et 3 sont de plus en plus verrouillées par des montres comme Amazon, Tripadvisor et compagnie, sans parler du bloc images et puis vidéos, mais toi tu dois avoir des clients qui sont ravis en position 3, là, au mieux au milieu de la page 1 ^^ alors oui, on peut se rassurer avec plein de trucs, se féliciter et s’auto-congratuler tant que tu veux, mais dans la vraie vie la réalité c’est pas le monde des bisounours, la preuve, t’as fait un article entier sur quelqu’un à qui t’as même pris la peine d’aller parler avant je suis sûre, moi je suis très rassemblement tu vois, mais pfff, je suis désolée là j’adhère pas du tout.

    Reply
    1. Julien Post author

      @azcrea
      1 – La seule partie gentille de toutl’article tu en dis qu’elle est méchante… ¯\_(ツ)_/¯

      2 – Oui je fais du SEO. Mais je travaille pour un gros alors je suis du bon coté de l’arnaque de la position 0 et de plus ou moins tout ce que tu cites.

      3 – Toute la partie sur positions 0 et les marchés verouillés et tout – je vois pas le rapport avec mon article – mais ca peut etre un bon sujet pour un autres article. D’ailleurs mis a part la défense de LauLau je ne vois pas le rapport de ton comm’ vis a vis de l’article. Tu veux parler de la difficulté du SEO qui aurait augmenté? Ca n’a aucun rapport avec le marché qui se porte bien et sur la facon de promouvoir le SEO francais a l’étranger.

      4 – LauLau j’ai essayé de lui parler l’année derniere avec d’autres – il a fini par nous balancer qu’on était des suiveurs, que les SEO etaient les putes a Google avant de nous traiter d’enculé(e)s. Tu peux chercher ses tweets il ne les efface pas. Tu peux aussi voir ses 2 dernieres video je te laisse le soin d’aller fouiller sa TL. Il n’est pas tendre avec les gens, je ne vois pas pourquoi on devrait etre tendre avec lui.

      @Antoine
      C’est pas faux… ce que tu dis sur les grosses boites – tout du moins dans ce sens la … une meilleure coop pourrait ne pas faire de mal a ce niveau la et aussi un peu plus de transparence. Apres les secrets business … ca peut etre tendu mais il doit y avoir moyen de trouver un juste milieu.

      La ou je suis pas d’accord c’est sur les discours de LauLau et sa « méthode » – Elle ne fait pas réagir ou tout du moins pas dans le bon sens. Une bonne critique meme « négative » si elle est faite de maniere constructive pour faire bouger les choses dans le bon sens – pkoi pas … la ses dernieres vidéos c’est juste du clash pour le clash.

      Et oui sur les jeunes pousses tu as raisons – c’est pas un vieux grincheux comme moi qu’il faut pour pousser le plus a la roue. Je peux aider un peu mais c’est a eux de nous foutre a la porte vers des jobs de managérat. 😉

      @ ts les2
      Je trouve cela bizarre moi cette propension que vous avez tous a lui filer des passes a ce mec. Combien de fois des gars m’ont dit suite a un clash avec lui durant lequel ils s’etaient fait traiter de tous les noms : « non mais – on en a parlé en MP / Skype et il s’est calmé » – pas « il s’est excusé » – non – il s’est « calmé ». Le mec est un Bully! Je suis sérieux! Dealer « en privé » avec lui afin que juste « il se calme » c’est légitimer son comportement.

      Reply
  3. azcrea

    hahaha 😀 « il a fini par nous balancer qu’on était des suiveurs, que les SEO etaient les putes a Google avant de nous traiter d’enculé(e)s.  » ah je le reconnais bien là 😀 je suis intervenue parce que je trouve que tu manques sans aucun doute de largesse d’esprit, mais oui, après moi je n’ai aucun intérêt à le défendre, d’ailleurs je le défends pas vraiment, je préfère juste je crois, c’est différent 🙂

    Reply
    1. Julien Post author

      @Azcrea
      « hahaha 😀 il a fini par nous balancer qu’on était des suiveurs, que les SEO etaient les putes a Google avant de nous traiter d’enculé(e)s. » ah je le reconnais bien là 😀»

      – Tu vois c’est avec des phrases comme ca que vous justifier le comportement du gars. Tu essaie de debattre avec lui, lui expliquer que c’est mal de baver sur la communaute… Lui de son cote il ecoute rien et quand il voit qu’il est sur le point d’avoir tort il insultes tout le monde et se declare vainqueur du truc.

      Comme la fois ou il s’est mis a regler ses comptes par presentation lors du SEO DAWA DAY. Le mec, en conf’, lors d’un event, dans sa prez’ il insultes des gens, avec noms et photo a l’appui, alors qu’ils sont pas la – et l’organization laisse faire, halucinant! Et les spectateurs ils rigolent??!!?? … Alors qu’ils devraient etre navres tellement c’est desolant… Derriere difficile de piger pourquoi c’est moi qui manque d’ouverture d’esprit. D’ailleurs je manque d’ouverture d’esprit par rapport a quoi? Je veux dire dans l’article?

      Est ce que tu peux preciser ta pensee? Parce que la honnetement je ne te suis pas…

      Reply
  4. Antoine

    Hello Julien,

    En fait, je suis intervenu surtout car ton article est intéressant.
    Pour les agences, petite précision : quand je disais start, c’est pas business, c’est vraiment le SEO en lui même. J’ai fait des agences où la consigne était de ne pas discuter / échanger avec d’autres SEO car nous étions les meilleurs (sic)…

    Pour le point de vue sur Laurent, il faut le voir de la façon suivante : c’est un mec que je connais pas, à qui je n’ai surement jamais parlé, que les vidéos ne m’intéresse pas et qui me gave si c’est pour l’entendre souffler à chaque coup de pédale. C’est mon point de vue purement SEO. Je vois et entends les clashs et souvent les conversations commencent par : « Tu as vu le dernier clash de Boubou ? – ouai mais il a raison sur un point – oui non sur ça je suis pas d’accord… » et du coup j’ai eu de très bonne discution avec d’autres SEO avec qui ont a pu débattre sur plusieurs points SEO.

    Reply
  5. Marc

    La french touch SEO dans le monde ? Quelle est l’utilité ? C’est un concept humanitaire ? ou bien un concept intéressé, pour faire du business et choper quelques backlinks ? Est-ce que les Américains ou les Russes ont une marque déposée ? US SEO touch ? Russian SEO touch; ou les Chinois ? Pourquoi vouloir caractériser ou réunir tout le monde sous la même bannière, sous prétexte qu’il / elle est français(e) et fait du SEO ? Et puis le débat est sans fin, si on y ajoute les bon vieux termes « black hat », « white hat », etc

    Reply
  6. Camille

    Salut Julien,

    J’suis pas SEO, et je vais quand même te donner mon opinion. Parce que ça devient n’importe quoi, très franchement.

    J’apprécie Laurent, et je lui dis ce que je pense, même quand je ne suis pas d’accord avec lui. Oui, il faut attendre qu’il se calme parfois pour lui parler, comme toute personne de ce genre de caractère. Il n’est pas la seule personne que j’ai croisé comme ça, je sais donc faire, j’attends, on en reparle. Ca me coûte pas plus cher de faire en sorte que mon message passe. Et il passe. Tu dis que les gens te racontent qu’il ne s’excusent jamais. J’ai l’expérience inverse. Ca fait d’ailleurs partie des raisons pour lesquelles je l’apprécie malgré sa forme publique qui oscille entre agitateur d’idées et égocentrisme taille 44.

    Je te vois tourner en boucle à son sujet depuis votre engueulade. Tu devais l’avoir bloqué, et en fin de compte, tu parles beaucoup de lui, réagis beaucoup à ce qu’il dit/fait, allant jusqu’aux attaques personnelles qui ne sont ni légitimes, ni dignes. Franchement, qu’est-ce que ça peut faire qu’il fasse du vélo et souhaite partager ça ? Et qu’est-ce que c’est que ces scuds sur l’alcool à tout bout de champ ? Il n’y a aucun rapport avec la Bretagne, c’est débile.

    Je sais qu’il a fait un live (de 46mn…) à ce sujet, je n’ai pas encore regardé, mais je lui ai déjà dit – et je vais te le dire à toi aussi – que vous me faites penser à Soral et le Raptor dissident (tu chercheras, tu comprendras). C’est ridicule. Et à force de raconter « c’est pas moi, c’est lui », en vous attaquant comme ça, vous vous nuisez l’un et l’autre… à vous mêmes.

    Foutez-vous dessus physiquement comme les deux autres débiles, laissez-nous filmer et popcorner… Ou bien arrêtez de faire ça, ça ne ferait même pas une bonne histoire.

    Je ne vais pas réagir sur le fond, l’état de la communauté, ce genre de choses. Parce que tout ceci n’est qu’un prétexte. C’est juste l’otage de vos joutes, et je pense que la grande majorité des pros n’en a strictement rien à foutre en fait. Essentiellement parce que par delà vos saillies, vous dites l’un et l’autre des choses vraies selon les expériences. Mais si c’était ce fond-là du sujet qui vous intéressait, yaurait pas d’attaques sur le perso comme ça. Uniquement de la rhétorique.

    Ton article aurait vraiment été intéressant s’il ne passait pas son temps à s’adresser à « Laulau » mais bien à la communauté que tu veux secouer. Parce que tu présentes des choses intéressantes, mais qui a envie de réagir en dehors de la prise de position sur les gens, ou de la vague réponse qui n’engage pas trop ?

    Soufflez, prenez des vacances. Vous ne pouvez pas vous blairer ? On s’en bat les couilles

    Reply
  7. Julien Post author

    @Camille

    1 – Tu as le commentaire le plus long donc j’y reponds en 1er. Mais quelque part ma reponse sera la meme que celle que j’ai donne a Azcrea. Laurent on a ete plusieurs a essaye de lui parler « au calme » l’annee derniere. Ca ne l’empeche pas de continuer – ce qui prouve que ton message il a pas du l’ecouter tant que cela.

    2 – Malheureusement le fait de – deconnecter – attendre qu’il se « calme » et ensuite dealer le probleme par MP ou Skype ou ce que tu veux ne fait qu’encourager son comportement intimidatoire puisqu’au final au niveau du public – pour lui – tout se passe bien et il a le dernier mot. Ce qui lui permet derriere de se sentir legitime quand il revient a la charge ensuite. Le fait de lui dire qu’il a ete trop loin avec sa conf’ ou ses videos sur les events FR « en prive » ne lui a fait ni publier une excuse, ni retirer ses videos. Je vois que tu as essaye par tweet de lui faire passer le meme message, en vain. Je crains que ton commentaire ne soit en vain ici aussi.

    En outre,je suis pret a mettre mon billet que lors de son live il ne va en ressortir que ce que lui veut qu’il en ressorte. puisqu’il ne s’entourera que « d’enablers ». Y’en a pas un qui va aller dire que le marche se porte bien – puisque ca irait a l’encontre du message qu’il veut faire passer dans son truc. La preuve il sort une video (au lieu de commenter ici en direct – dans laquelle il change le contexte a sa sauce – le contexte il est la – https://lemusclereferencement.com/2017/02/03/la-french-touch-seo-dans-le-monde/ ce n’est pas la ceremonie en elle meme que je critique (meme si bon…) c’est son french bashing permanent vis a vis de cette ceremonie. Nuance!

    3 – Tu dis que tu ne veux pas reagir sur le fond parce que c’est un pretexte. Du coup, est ce que c’est un pretexte… un peu oui quand meme on va pas non plus faire totalement les hypocrites – mais ca a deja permis de lever un peu un lievre avec Antoine (en commentaire) qui a raison sur le manque de transparence des grosses agences – ce qui est dommage car les grosses agences devraient etre le fer de lance du truc – dans la mesure ou elles y ont un interet. J’ai aussi bcp discutte avec un autre influenceur (en prive) a ce sujet et il se pourrait qu;il en sorte un projet vraiment positif… y’a encore enormement de boulot donc je veux pas trop m’avancer mais il pourrait en sortir un truc vraiment, mais alors vraiment cool … Tu vois comme quoi comme le dit Antoine – on peut s’en battre les couilles du beef entre Laurent et moi – reste que ca a de temps en temps le merite de faire parler les gens.

    4 – Soral et Raptor – t’es rude la !

    @Antoine
    On a bosser dans les memes agences 😉 – Comme je le dit plus haut et dans ma reponse precedente – c’est dommage que les grosses agences ne soient pas plus en avant et participative dans ce process car ce sont elles qui y ont le plus interet. On verra bien comme, avec un peu de chance les mentalites changeront.

    @Marc
    – juste pour etre clair – je ne parle pas de brander le truc mais de faire un vrai effort de communication aupres des marches etrangers pourfaire venir plus de business en France. Ou faciliter l’integration de francais expat’ par exemple.

    Ceci etant dit, je vois que tu fais partie des gens qui s’en cognent. Ce qui est au final un point de vue que se respecte autant qu’un autre. Au passage – j’invite les gens qui s’en cognent a le faire savoir puisqu’au final cela mettrait fin a ce cycle d’article de la maniere suivante:
     » – LauLau >> le SEO FR c’est tout pourri
    – La communaute >> On s’en Balec’
    – Julien >> OK! bon ben on s’en balec’… du coup… je vais aller aux champignons moi… « 

    Reply
  8. Marc

    Re,

    Le truc est déjà brandé, je voulais déposer le NDD french touch seo dot com. Mais c’est déjà fait depuis 2 ans LOL ^^

    Reply
  9. Sébastien

    J’ai bossé dans une agence SEO européenne, il y a certes des différences culturelles d’un pays à l’autre, mais le SEO est au final plus une affaire de personnes que de pays. Donc la french touch je m’en fous un peu. Je ne crois pas que le SEO français en général ait à rougir, et mes lectures SEO anglophones quotidiennes me confortent dans l’idée que le SEO n’est ni meilleur ni pire outre-atlantique. Ok les évènements sont peut être plus gros, mais qualitativement ?

    Sur l’anglais : je pense écrire très bien anglais, j’échange tous les jours en anglais, j’ai déjà traduit des documents du français vers l’anglais et pas que sur le SEO, j’ai été modo à une époque sur un forum US, mais je n’éprouve pas le besoin de publier en anglais, car il y a déjà plein d’anglophones qui font ça très bien, et assez de lecteurs francophones.

    Quant au cocon, comme toi je n’ai jamais pigé le côté révolutionnaire du concept ou plutôt j’ai l’impression qu’il est pratiqué depuis les début du web ou presque. Libre à chacun de mettre le nom de son choix sur un ensemble de pratiques.

    Et bravo au SEO Camp pour tout ce qu’ils ont fait pour le SEO ! 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.