Comment suicider son site en 4 étapes Faciles

Il y a des clients des fois tu as beau faire, ca passe pas… Ces clients la je les appelle les clients « tant pis ». C’est le genre de site sur lesquels tu bosses, c’est plutôt bien optimisé au final, la popularité augmente, tu as des résultats à peu près correct en termes de visibilité sur des mots clé pas dégueu et ca drive un peu de trafic mais ce n’est pas au niveau des attentes du client… et bon il faut pas se voiler la face … il a pas tort … C’est le cas du client pour lequel vous faites une petite extension de contrat gratos, avec lequel vous faites l’extra effort  et qui en fin de contrat ne va pas renouveler pour « manque de résultats » et auquel vous allez dire « On comprend, on a fait tout ce qu’on a pu, bonne chance… » et bon au final le client part en plutôt bon termes.

Je pense que nombreux sont ceux qui comprennent le cas… On en a tous eu des clients comme celui la.   J’ai récemment eu le cas d’un maintenant ex-client… Parti pour manques de résultats sur le trafic et qui a décidé repartir à zéro avec son site.

Pour la mise en situation ce client était hébergé chez nous et nous lui avions développé un site sous WordPress pour qu’il puisse bloguer et ajouter des contenus lui-même, le site était optimisé proprement, rien de révolutionnaire mais bon des URLs propres et organisées, des <h1>, des <h2> des titres et descriptions uniques, un petit Yoast propret, des textes correct, un site allégé au max, nous avions mis en place un Analytics son compte Facebook, son compte twitter, sa page GG+ et son listing local et nous avions fait un peu de Link building notamment avec des liens profonds. Rien de révolutionnaire mais du solide.

Dans les lignes qui suivent vous allez voir comment il a simplement annihilé tous les efforts que nous avions fait pour amélioré les performances de son marketing en ligne d’un revers de la main et en 1 semaine (ou 10 jours) et a quelques points très simples. Attention accrochez vous a vos baskets parce que ca va piquer les yeux.

Passage d’un WordPress a un site HTML 4 statique

Si si si… ils ont osé! Promis Juré, Craché Rrrh ptou ! Vous avez bien lu!  L’agence qui a repris le client l’a revampé SANS CMS. A l’heure ou le monde dans son entier passe sur des systèmes de management de contenu, les mecs ont décidé de remonter dans le temps. Peut être des fans de vintage, ils doivent porter des Reebok Pump avec leurs t-shirt Waikiki et écouter des K-7 deux titres de skee-lo  à fond sur leurs walkman ! Quoi qu’il en soit mes amis dorénavant le client a besoin d’appeler son « agence » (NDLR:je le mets entre guillemets le terme Agence hein!)  a chaque fois qu’il a besoin de faire une quelconque modification – chapeau bas messieurs!.

Note : Ca aurait pu être pire en révisant le portfolio  de la nouvelle « agence » du client j’y ai trouvé des sites 100% images  comme dans les années 90!

Pas de transfert des actions On-site

Tous ce qui avait été fait sur le site a été viré, y’a plus de title (NDLR: Si le nom de la boite – encore une fois ca aurait pu être pire genre… « welcome » ou « home » ) plus de description, plus de balise <Hn>, ils ont viré le texte – maintenant la home présente 30 mots – pas 30 mots clé – non non non non! 30 mots – et dans ces 30 mots nous avons « home », « contact us », « about us » etc…  ils on viré les microformats… les pages produits supplémentaires qu’on avait fait créer, enfin tout quoi… ils n’ont rien repris de l’ancien site! Ils ont même viré la sitemap XML, pas que ce soit hyper utile mais bon quand même.

Alors bon j’aurais pu comprendre des changements, dans le texte dans la structure, même mauvais – c’est des choses qui arrive mais la… On vient de toucher au grandiose !

Pas de 301 bien entendu

Apres avoir lu le paragraphe précédent  vous vous doutez bien qu’il eut été miraculeux que les génies qui ont repris le site aient mis en place des redirections 301 – Enfin ! Mon bon monsieur !

Non ils ont bien fait en sorte qu’on ait que des 404 – pas personnalisées – que nenni – les 404 de l’hébergeur pour être a la fois bien certains que non seulement le site va descendre mais qu’en plus pour peu que les internautes soient aussi futé que les développeurs il puisse croire que la boite a coulé et ne reviennent plus… euh du tout… jamais…

Alors pour vous donner une petite idée du désastre. En termes de visibilité ca donne ca – – les changements ont été effectué le 6 avril – le site a commencé a pointer du nez des la semaine suivante, il a plongé comme il faut la semaine d’après et il s’est repris un ch’tit poil la récemment – juste poil… Les SERPs c’est comme la gravité ca descend plus vite que ca monte.

Le meilleur pour la fin

Bon alors une fois le site est bien a terre, en train de convulser dans sa bave et son vomi les mecs se sont surement dit qu’il fallait finir le travail quand même et achever la bête d’un coup de tatanne bien placé dans le bide. Ils ont donc viré l’analytics – attention pas de malentendu – j’ai bien dit viré pas remplacé par une autre. Comme ca au moins le peu de trafic que le site peut faire on a pas a s’en inquiéter, il passe complètement sous les radars – a moins que dans leur obsession vintage ils se soient dit qu’il était mieux d’aller vérifier les hits dans l’analyseur de log de l’hébergeur.

En conclusion

Mesdames., mesdemoiselles et messieurs les prospects et clients, renouveler un contrat avec un prestataire SEO c’est optionnel et c’est votre décision. Mais par pitié faites un petit peu vos devoirs avant de prendre des décisions qui vont avoir un gros impact sur votre site et par conséquent votre business.

83 thoughts on “Comment suicider son site en 4 étapes Faciles

  1. loran

    Fantastique.
    Rien à redire, c’est du splendide cette descente aux enfers.

    Mais, mais, mais, je me demande si le client, enfin l’ex-client est au courant que son site est devenu un no man’s land sur internet ?

    Si j’étais toi, je ferai une communication « circonstanciée »…
    … ceci dit, ce n’est plus ton client, tu n’as pas à passer du temps pour quelqu’un qui est parti voir si l’herbe était plus verte ailleurs.

    En l’occurrence, l’herbe doit avoir l’odeur rance des tiges brûlées par un été trop chaud.
    Bientôt l’incendie ?

    Reply
    1. Julien Post author

      @Loran
      Ca été fait – le client est un vieux de la vieille – B2B chez lui rien ne vaut un coup de fil et une poignée de main – il a dit que c’etait pas grave – que son business roulait grace a lui, ses coups de fils et son réseaux… Limite je me demande pourquoi je me suis cassé le tronc sur son site

      Reply
  2. circus

    çà me rappelle un de nos anciens clients, qui lui avait changé d’agence à cause de problème de serveur… je suis pas sur qu’il y ai gagné au change !

    Reply
  3. Maximilien

    A ce point là ! Je n’avais jamais vu ou entendu une histoire aussi ahurissantes, là ça relève de l’exploit ! De quoi en faire des cauchemars la nuit… merde ! T’es pas gâté tous les jours avec de tels clients (bon heureusement que ça n’arrive pas tous les jours) 😉

    Reply
  4. Charles

    Après la 1ère partie, passer de wordpress à un site statique, tu ne t’attendais pas à voir des 301 après?? si??

    Enfin bref si le client ne revient pas après autant de trucs foireux, je ne comprends pas…

    Reply
  5. Svetlana

    On a hélas tous connu ce genre de cas de figure en tant que prestataire web… et c’est souvent les clients pour lesquels on fait des « extras » (par professionnalisme et acquis de conscience et non pour essayer de les conserver à tout prix… et même si on sait que c’est inéluctable qu’il partiront tôt ou tard) qui sont les plus ingrats…

    Ils se retrouvent dans des situations catastrophiques rapidement… parfois, certains osent revenir mais on leur dit « et non, ça va pas être possible » 😉

    Reply
  6. Rodrigue

    Mais merde c’est tellement bien expliqué.

    Ce genre de chose m’est déjà arrivé, y’a pas très longtemps en faite, le client n’avait pas les sous pour un renouvellement (150€). Il a préféré gérer lui même son presta. Donc pas de soucis, je ne tiens pas le client par les boules il est maître de son nom de domaine.

    J’ai voulu vérifier les stat après quelques mois j’ai pu me rendre compte de l’horreur, j’ai ensuite été voir le site… Et j’ai constaté a quel point il l’a massacré.

    C’est comme revendre ta baraque à des cas sociaux, ça fout les boules.

    Reply
  7. Olabonga

    Incroyable ! Je crois que le client va vite re-sonné à ta porte pour regagner du trafic !

    Reply
  8. Nico

    Incroyable ! En fait ils auraient voulu le faire exprès ils n’auraient pas réussi à détruire le site aussi bien … Je crois que même si on me demandait de tuer un site je penserais pas à tout ce qu’ils ont fait.

    Ce qui est fou c’est qu’à l’arrivée le type a payé 2 presta qui s’annulent, et ça semble ne pas l’affecter, tout va bien. Je pige pas.

    Reply
  9. jessyseonoob

    Gros lol,

    Je sais même pas si je dois argumenter mon commentaire après ça.

    Bon allez, on va dire html static. S’il a pas grand chose comme contenu ou qu’il publie vraiment rien, pourquoi pas.

    Mais ignorer complètement tout, surtout que t’as du passer du temps à lui expliquer les bases, le pourquoi tu fais quoi, et tout.

    J’ai aussi l’impression de passer beaucoup de temps à faire du gratuit, même si c’est pas prévu, pour pas passer pour un blaireau, mais on ne peut pas être plus royaliste que le roi.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Jessy
      Je dirais pas que j’ai passer beaucoup de temps sur le site pour pas passer pour un blaireau … mais plutot que les resultats traffic ne suivaient pas les resultats rankings – alors bon… on voulait que ca marche quand meme c’est plus par conscience pro que par orgueil – et puis bon au moins je pourrais pas dire au client que j’ai pas tout donné.

      Reply
  10. Christian

    Salut Julien
    Dis donc, c’est quand même du lourd ça, du moins en 2013 (on voyait souvent ce genre de truc il y a 5 ou 7 ans, mais je pensais que cela avait disparu).
    Vous avez des trucs qui ressemblent à une faute professionnelle au Canada ? Car l’agence vintage est dans ce cas, il me semble…
    Au niveau des clients, c’est difficile pour eux de percevoir ce que l’on fait, ou non, pour eux, mais eux ne sont pas réputés « savoir »… mais l’agence « vintage » a commis une faute selon moi…

    Reply
  11. Cladx - Site concept

    Malheureusement, certaine personne sans notions spécifique font confiance a des apprentis sorciers qui promettent monts et merveilles et découvre trop tard les effets que ces témoin de Jehova du web vont faire à leurs visibilité. La prairie semble toujours plus verte chez le voisin mais la réalité fait mal !

    Reply
  12. RaphSEO

    Hello Julien, une belle histoire comme on les aime.
    Perso, je ne sais pas si tu es comme moi, mais ce genre de truc ça me fait un pincement au coeur. Voir TON taf réduit à néant et un client (ou ex) foncer droit dans le mur.
    Même si notre amour propre est un peu touché quand il décide de pas renouveler, ça fait mal au coeur de voir ça.
    J’ai eu un cas très similaire. J’ai rapporté 3 fois plus que ce que je coûtais au site pendant 2 ans. A la 3ème année la cliente m’a dit. Merci on a plus besoin de vous on va faire tous seuls.
    Saut que pendant les 2 ans j’ai vu comment ils bossaient, il fallait surveiller la moindre de leur action sans quoi ils pouvaient te désindexer le site en un 1/4 de sec.
    Ben ça a pas manqué, 6 mois après le non renouvellement, le trafic est revenu à un niveau inférieur avant le début de la presta. Ils ont complètement foutu le site en l’air.
    Comme dirait l’autre c’est la vie mais ça fait chier quand même.

    Reply
  13. Jérémy

    Comment dire… Je l’ai relu une deuxième fois pour vraiment y croire. C’est tellement énorme !

    Pour s’élargir un peu sur le sujet, c’est (malheureusement) souvent le cas pour les prestations SEO que j’ai pu rencontrer.

    Pour notre site j’avais demandé plusieurs devis sur différentes agences lyonnaises. Mis à part les très bonnes agences reconnues que nous ne pouvons pas nous permettre, le reste c’était vraiment du vent, mais d’une force !
    Je ne citerai pas les noms, mais faire pour 700 euros par mois, des optimisations et 2-3 annuaires/CP ça revient cher 🙂

    Reply
  14. Mickael

    effectivement le client a fait une belle erreur! Mais je pense que des clients comme ca nous en avons tous eu un jour.
    Comme loran je pense que tu devrais contacter le client pour en discuter avec si tu as gardé de bonne relation.
    Mais vas y avec des pincettes qu’il ne le prenne pas mal si tu espere qu’il revienne un jour

    Reply
  15. Niko

    J’adore ce genre de cas, enfin, de mon point de vue extérieur, parce qu’à ta place, je pense que j’aurais un peu les boules.

    Qu’un sagouin fasse de la merde, ok, mais qu’il massacre ton boulot, perso je leur ferai pas de la bonne pub

    Reply
  16. Edo

    C’est une agence de nseo ! Le client en avait marre de créer du contenu, et il a fait le choix qui s’imposait: défoncer son site pour pouvoir consacrer toute son énergie à passer des coups de fils.
    Le graph montre que la presta a été très efficace, j’espère que l’agence a été payé à hauteur de ses efforts 😉

    Reply
  17. Julien

    Tu es bien sûr qu’il n’y aucune zone d’administration derrière le site ? Ce n’est pas parce qu’un site n’est pas sous WordPress, Spip ou autre système de CMS classique qu’il n’y a pas un back-office « fait-maison » pour gérer le contenu (en fait, la situation est tellement sur-réaliste que j’essaie de trouver des arguments pour me rassurer ^^).

    Reply
  18. Jean-Sam

    Super article, ca nous change des sempirternels ‘Comment faire ceci’ ou ‘Comment faire cela’.

    Je pense que ton client est un gros naze mais que, malgré tout, il faut se casser le tronc tant que tu es prestataire. Question de principe, de valeurs.

    Et puis en se cassant le tronc, on apprend tellement de choses.

    Reply
  19. Julien Post author

    @Cladxxx
    Ah oui la pour le coup la réalité a tapé sec – mais bon … le pire c’est que le client a l’air content

    @Raph
    Oui ca fait un peu mal au cul … Surtout que derrière on lui a dit au client et que sa réponse c’est : « de toute façon mon business il tourne grâce aux coups de fils que je passe » … Genre « m’en fout du site » – et la tu te demande pourquoi tu t’es fait chié dans le vent.

    @Niko
    Bah non je ne vais pas faire de pub a la nouvelle agence mais bon dans l’absolu je ne pense pas qu’il fasse énormément de business non plus, ils sont tellement retardé… dans tous els sens du terme – et dans l’absolu ils appliquent les même principes que sur leur site a eux (site 100% images avec map areas)

    @Julien
    Sur a 99% oui –

    Reply
  20. Hotel Côte d'Azur

    Excellent article !
    Très bien écrit. ça change de la liste de conseils à suivre.
    En plus, avec un tel titre, on est sur d’attirer l’attention du lecteur !
    Merci pour ces « conseils ».

    Pas de nom donc bourriné

    Reply
  21. Emmanuelle

    Rohhhh, c’est trop beau, ça !
    Et le mec, après t’avoir cassé les noix pour manque de résultats, il te dit « c’est pas grave » et tu t’énerves même pas ???
    T’as changé, Julien, t’as changé…

    PS : Pas mal la zik, mais j’aurais préféré un p’tit Spaceman de Babylon Zoo….^^

    Reply
    1. Julien Post author

      @emmanuelle
      M’enerver pur quoi? C’est pas mon site, c’est pas mon business et c’est plus mon client… Et je me suis détendu depuis que je suis un papa fier! Sinon pour la musique j’y avais pensé mais quand je mettais du Waikiki et des Pump j’etais dans ma periode « Rap » – on aurait pu mettre du Ace of Base aussi

      Reply
  22. Yann

    Tiens ça ma rappelle une anecdote assez similaire. Un ex-client qui a changé de région et décidé de confier son site à un prestataire sur place. Très bien. J’ai passé tous les codes (SEO + netlinking) de façon à ce que le WP soit repris comme il faut. J’avais fini de bien optimiser le site avec les plugins et tout, sur un hébergement aux petits oignons, et j’ai constaté que tout avait été rechangé : registrar, hébergeur… Alors autant je peux comprendre un peu de paranoïa, autant un site qui change 3 fois d’IP et de WhoIs en 1 an je me pose des questions sur la pérennité des actions entreprises…

    Reply
  23. Gaëtan

    Eh oui, pas ce chance pour ce brave monsieur, il n’avait sûrement rien compris depuis le début à l’intérêt d’avoir un site internet !
    En fait j’ai l’impression que c’est assez caractéristique du monde corporate « à l’ancienne » : ils veulent obtenir le résultat, sans rien comprendre au moyen.

    C’est comme un patron de pme qui dit à son responsable marketing : « créez un compte twitter et facebook pour notre société ! Tout le monde est sur twitter et facebook aujourd’hui. »

    Oui mais quel intérêt quand on vend des tire-bouchons ?

    Reply
  24. Julien

    Ca confirme qu’encore une fois, si on ne connait rien à un sujet, on laisse faire les experts. Les clients qui s’auto-sabotent de cette manière… ca en deviendrait presque comique.

    Reply
  25. Marc

    Bien sur ca fait toujours sourire, quand tu le lis venant de quelq’un d’autre.
    Je crois que la leçon a retenir, c’est qu’il faut savoir cerner ses clients, parce que mine de rien il y en a pas mal qui veulent un site internet, mais sans y croire, juste parce que tout le monde leur dit que c’est important… Dans ce cas, je fais la base sans aller trop loin. Si le client part (ca arrive avec cette typologie de client), et bah c’est pas trop grave 🙂

    Reply
  26. LaurentB

    Nous avons obligation de moyens, mais pas de résultat. En d’autres termes, il faut proposer les leviers adéquats, sauf qu’à partir d’un certain moment le lâcher prise est de mise.
    Tiens, nous devrions faire un sondage pour voir combien de % des précos d’audits sont appliquées.

    Reply
  27. web-eau.net

    Alors franchement, ça faisait longtemps que je n’avais pas entendu parler de Walkman et ça ne me manquait pas plus que ça.
    Ce qui est rassurant, c’est qu’on a tous eu des clients comme ça, en fin de compte 😉

    Sinon, le fou rire qui va avec l’article, il est Open Source j’espère ?
    Merci pour ce très grand moment web que je partage sans modération.

    Reply
  28. Vincent

    Je crois que le plus terrible dans cet affaire ce n’est pas le comportement du client en lui-même mais les actions de l' »agence » qui a repris le contrat par la suite, détruisant au passage toutes les optimisations mises en place.

    Le client en lui même s’est surement fait recommander la mauvaise personne sans en vérifier ces compétences. De toute façon il va se rendre compte rapidement de son erreur 😉 …

    Reply
  29. Nicolas

    J’ai l’impression que ton histoire fait écho à beaucoup d’entre nous, on connait tous un client susceptible de tout nous péter en deux temps trois mouvements… Et dur de ne pas le prendre un peu pour soi !

    Reply
  30. Olivier

    C’est énorme ! C’est article m’a captivé :p. Que ton client ait envie de changer de presta pour voir si un autre peut mieux faire, ça peut se comprendre, mais là il a pas du être déçu. Je me demande comment il a réagi en voyant les résultats de la nouvelle agence.
    En tout cas ça montre clairement qu’il ya de gros charlatans parce qu’à ce niveau ce n’est plus des compétences limitées. .. c’est juste les abysses du néant distordu^^

    Reply
  31. Arnaud

    Voir tous ces efforts sabordés et surtout d’une telle manière, ça doit quand même faire quelque chose. J’ai presque un peu de pitié pour ce pauvre mec qui vient de bien se faire bananer à l’ancienne…mais bon des histoires comme celle là, il y en aura encore malheureusement…

    Reply
  32. Tang

    Qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour se nourrir!
    J’en ai dans mon activité aussi de temps en temps.
    Ils te paient, tu les rassures…. et
    ils font ce qu’ils veulent.
    Passe au suivant, gage d’une meilleure reconnaissance

    Reply
  33. walid

    Julien, ton client est parti car il estimait que les résultats n’étaient pas à la hauteur, soit. Cela prouve qu’il ne s’en fout pas complètement.

    En changeant de prestataire il s’est planté, et si il t’as dit que ce n’était pas grave car il a un très bon relationnel etc. c’est tout juste de l’orgueil mal placé, pour ne pas dire, vous avez raison, je me suis trompé.

    Reply
  34. Julien

    Pas mal ton article, cependant t’es tu mis a la place du client. Moi par exemple, je suis client, et il m’arrive exactement la meme situation. Sauf que je ne change pas d’agence mais c’est quand meme frustrant d’entendre dire que ca va marché et que ca mette 3 plombes avant que cela marche.
    Attention je ne dis pas qu’il fait fairz comme ton client mais juste se mettre parfois a sa place.

    Reply
  35. fred

    J’ai vu pire : untel voulait gruger Google malgré les précos des SEO à l’occasion d’une refonte d’un site à très très fort trafic (en gros présenter un contenu un peu différemment pour les robots) via une fonction qui n ‘avait pas été testée complètement, et mise en production à la hâte juste avant la fermeture estivale complète de la boîte et des prestataires. Bilan: Google n’a crawlé que des pages quasiment blanches pendant plusieurs semaines, lesquelles ont été aussitôt mises en quarantaine pendant plusieurs mois…

    Reply
  36. gdtsb

    Du coup j’ai été voir un ancien site que je gérais, après avoir augmenté le trafic de 600 % on m’avait gentiment remercié … sorti des requêtes de notoriété ils ont disparu comme toutes les précos que j’avais faite d’ailleurs 🙁 tant pis pour eux

    Reply
  37. TiPi Com and Web

    Coucou M. Muscle.

    J’espère qu’il n’y a pas de neige par chez toi, le temps n’est pas folichon aux states.
    J’ai eu le même cas pour un client à moi assez long à la détente. Après réalisation d’un site, référencement gentil de la homepage et de plusieurs pages profondes, le site prend de la gueule. Puis, quelques mois plus tard, que des liens morts vers ce site. Je devais migrer en Égypte (au moment où les attentats ont repris de plus belle et les caricatures ont été publiées) et, du coup, j’avorte le départ – aussi par rapport à ma douce, le pays n’est pas très agréable pour les femmes blanches. Bref, liens morts et je me rends compte qu’une refonte est en cours. Refonte sans 301 bien entendu, refonte avec des liens 404 à la volée puisque l’accès n’est pas bloqué. Donc en gros une homepage avec une image immense et plus de meta description, des pages profondes en 404 non bloquées par la refonte. J’ai supprimé tous les liens de mes sites et des annuaires où je l’avais inscrit à l’époque.

    Ce que je regrette dans l’histoire, c’est qu’au final des erreurs de débutants font du mal à beaucoup, notamment les référenceurs et annuairistes.

    Reply
  38. Quentin

    impressionnant ! Non mais ça existe vraiment des agences comme ça ? ^^ Comment ton client a pu changer pour une agence comme celle-ci ? Est-ce qu’il a au moins vérifié l’agence ? ^^
    Je comprend le malaise quand tu dois avoir vu ces chiffres, c’est juste un magnifique plantage en règle ^^. La prochaine fois, il ne fera peut-être plus la même erreur…

    Reply
  39. thibault

    Oh que j’aime ce genre d’article, ça calme ma frustration du client qui ne comprend pas… mais surtout qui n’a pas envie de comprendre.

    J’avais lu quelque part que le métier de Community manager était difficile… c’est sans commune mesure avec celui de SEO parce que « c’est moins tendance m’voyez »

    Bref, ça fait du bien de lire ce que je vois régulèrement

    Reply
  40. Loïc

    Au premier point, je me suis demandé s’ils n’avaient pas été jusqu’à utiliser un aspirateur de site web pour le reprendre tel quel mais puisque même la structure a disparu ce ne doit pas être le cas ! Par contre je vais devoir les défendre, mais à la vue des trois première actions effectuées virer analytics pour masquer le désastre est sans doute la seule chose logique qu’ils ont fait ici 😀

    Enfin c’est tout de même le client qui doit s’en mordre les doigts car il va bien finir par constater une baisse de ses ventes / prises de contact.. et le pire étant que pour réparer cela, il devra payer à nouveau.

    Reply
  41. Sylvain

    Pfff
    C’est comme les clients a qui tu répètes les mêmes choses depuis 2 ans et qui n’en ont cure et répètent les mêmes erreurs. Et tu te fais engueuler car « le référencement naturel ça marche pas ».
    En fait, tu ne fais qu’éteindre les feux à droite et à gauche et le budget est intégralement consommé sur des conneries…

    Reply
  42. Benoit Perrotin

    J’ai versé une larme sur le dernier paragraphe avec l’Analytics.
    J’espère que tout tes clients ne sont pas comme ça ;).
    Remarque, c’est grâce à des clients comme ça qu’on récupère du taf, donc c’est un mal pour un bien au final !

    Reply
  43. Julien

    J’ai encore un tshirt LC Waikiki qui traine qque part mais pas de Reebok Pump, que des Adidas Torsion !
    Tradeuh Markeuh ^^

    Et sinon, l’ « agence » en question a d’autres références d’aussi bonne qualité que ton ex-client ?

    Pour ceux qui disent que ça fait du taff pour ceux qui bossent bien : comment allez vous faire remonter un site après une telle catastrophe ?

    Reply
  44. Maicresse

    Avec une presta aussi nulle j’imagine bien que le site descende en flèche mais à une telle vitesse, impressionnant!

    Le client n’est toujours pas repassé sous WordPress? Il n’est pas revenu vers vous non plus?

    Dans un tel cas de figure que doit-on envisager pour espérer réparer ne serait-ce qu’une petite partie de ces erreurs?

    Reply
  45. Cedric

    I wish.. I wish.. I wish..! pas mal la référence ancestrale d’y a presque 20 ans ! tout aussi naze aujourd’hui que la techno employée..
    Je ne comprends pas comment un client (a priori un indépendant, mais quand même?) ait pu se faire séduire par un site moins pratique, sûrement moins joli aussi.
    Tu dis qu’il préfère une poignée de mains pour conclure une affaire mais dans ce cas pourquoi avoir arrêté ton contrat pour manque de résultat, ce n’est pas très logique !
    Enfin quand on voit ça, on peut vraiment se dire que n’importe qui pourrait ouvrir son agence web et trouver des clients.. c’est triste..

    Reply
  46. lionel

    Bonjour Julien,

    Cet exemple démontre que le client reste maître de son projet et de chaque décision finale même si certains choix sont parfois incompréhensibles voire catastrophiques.

    Malheureusement, cela ne concerne pas uniquement le référencement naturel !

    Je pense notamment à la gestion de certains clients sur des projets de type créations de progiciels informatiques qui peuvent devenir un véritable calvaire pour notre agence et pour diverses raisons.

    Reply
  47. Bruno

    Au moins le cas est exemplaire. On se bat le plus souvent avec des demi-mesure du genre :

    l’agence refait le site et modifie la structure sans te prévenir et sans faire de redirection tu t’en rends compte car le trafic chute d’un coup et là tu dois ramer comme un fou pour rattraper le coup car bien sûr tu avais oublié de prévenir l’agence.

    ou encore

    l’hébergeur en voulant mettre le site de développement en no index se plante et met tout le site

    ou encore

    le développeur a qui tu as expliqué que le javascript pouvait poser quelques petits problèmes est ravi de te présenter son résultat : un catalogue de 200 produits visible sur une seule URL, chaque info de produit étant appelé en AJAX

    Joffre disait après la bataille de la Marne, je ne sais pas qui la gagnée mais je sais très bien qui l’aurait perdue. Je me sens parfois comme lui.

    Reply
  48. Michel

    Je me facepalm en pensant à tous ces chefs d’entreprise qui en veulent toujours plus pour toujours moins, comme tu l’as justement dis. C’est tout à fait vrai, et à la rigueur je pense que dès la première étape le site est mort est déjà enterré. Bonne soirée!

    Reply
  49. Céline

    Passer à du HTML statique mais bien sûr ! C’est évident que c’est le meilleur moyen de concevoir un site optimisé. Non mais allo !
    Enlever analytics ? Alors ça ça m’a achevé ! Ben oui voyons ! À quoi ça sert un site hein ? Pourquoi donc vérifier si il y a un apport de trafic quelconque ? Se mettre des œillères pour ne pas voir les conséquences dramatiques de ses actions c’est ça la solution !
    Ce qui me tue le plus c’est que ledit prestataire se dit « agence » ! C’est juste ahurissant !
    Personne ne lui a encore fait la remarque à ton ex-client que son site est juste 6 pieds sous terre ?

    Reply
  50. LuCiQno

    Tu parais surpris dans ton article, mais tu dois quand même être au courant que beaucoup choisissent cette option et abandonne au bout de 2 mois… Enfin là c’est vrai qu’on parle quand même d’une agence. Dégueux.

    Reply
  51. Frédy

    Cet article montre clairement l’intérêt d’être qualifié en SEO, quelques erreurs suffisent à retomber dans les tréfonds de google pour ne jamais remonter.

    Je dois dire quand même que supprimer Analyctics c’est extreme, n’importe quel débutant sait que le suivi est indispensable.

    Amicalement,
    Frédy

    Reply
  52. Yves

    Envie de suicider son site ! Je sais que le temps est morose mais de là à vouloir suicider son site !
    Je me retrouve dans ton article, les clients en référencment pas contents pour lesquels on n’a plus de solution…
    Ton article montre aussi qu’il faut toujours garder un oeil sur les actions du client. C’est là aussi que notre rôle de conseil, d’information est important, afin que le client ne fasse pas n’importe quoi.

    Reply
  53. cedric

    Je trouve dommage que certains professionnels puissent être à un niveau tel d’incompétence !!! Je sais que dans le monde du seo beaucoup de personne n’ont aucun diplome mais seulement des qualifications mais il serait urgent que ces personnes qui peuvent mettre en péril certaines société par leur incompétence ne puisse plus exercer dans le domaine du seo!

    Reply
  54. Adam

    On peut dire que ce sont des rebelles du référencement classique !
    Par contre le passage du cms à un html est en vogue et des sites ont trouvé un accès au triangle d’or par ce biais.

    Reply
  55. Antoine

    Moi qui me disait que je voyais passer des clients qui me donnaient du fil à retordre, je vois que t’es pas sorti de l’auberge et que tu as atteint les sommets.
    Mais encore une fois c’est aussi la faute de nombreux « professionnels » qui proposent des presta nulles à des prix ridicules pour aspirer les clients, quitte à ne pas les garder bien longtemps.

    Reply
  56. François

    Exceptionnel, magnifique sabordage made in amateurisme.

    Cet exemple a au moins le mérite de montrer que référenceur est un métier à part entière et que ça ne s’improvise pas.

    Reply
  57. dvd-boy

    Récemment je parlais avec un webmaster qui m’a dit qu’il a passé sa page d’accueil en html car selon lui Google aime bien les pages qui s’affichent très rapidement.
    C’est vrai qu’avec WordPress ( ou un cms quelconque ), les pages sont « calculées » et recréées à chaque fois ( du moins si il n’y a pas de système de cache), et que ça prend un peu plus de temps que d’afficher une page déjà toute faite.
    Donc l’argument du passage au html peut être – à la limite – pris en compte.
    Mais dans le cas précis raconté dans cet article ( avec beaucoup d’humour, merci ! ), on a plutôt l’impression que l’agence web qui a repris le site n’a aucune compétence en site internet et n’est donc absolument pas capable de gérer un WordPress, ce qui les a conduit a faire un site médiocre, mais à le mesure de leurs connaissances actuelles: niveau débutant.
    Ou bien tout simplement ce sont de purs escrocs qui suivent un seul objectif: faire le plus vite possible le moins possible.
    Finalement, le plus facile pour obtenir que « ça change » c’est la réduction: faire moins.
    Et ensuite, faut tout de même que le client voit pas trop qu’ils sont des nuls ou des brigands, donc on coupe analytics afin que l’affluence sur le site ne soit plus mesurable.
    Pas de mesure. Pas de repère. Pas de blâme.
    Ah les coquins !

    Reply
  58. Location de fichier prospect

    Je penses qu’un jour il faudrai éditer un bouquin de tous ses clients « tampis » que l’on peut croiser… on en croise des pas mal dans le web marketing… le cas d’un client qui a effectué 3 emailing ciblé ultra qualifié dans le domaine de la femme csp+ avec enfants de 5 à 10 ans avec un bon taux d’ouverture et surtout un bon ROI mais un jour se client à décider de lui même faire ses campagnes d’emailing avec un « logiciel » et en achetant des bases emails non optin … résultat : Google l’as mis dans la sandbox …

    Reply
  59. Benji

    C’est assez drôle de voir des développeurs amateurs détruire le travail d’un référenceur!
    J’ai bien aimé ton article!
    Merci beaucoup!

    Reply
  60. ludovic

    C’est quand même incroyable de voir cela en 2013 , ces sagouins ne pouvait pas faire mieux que cela pour casser un site. Moi cela me ferait ch..r quand même de voir son travail anéanti par une bande d’amateurs. en tout cas merci de cet article.

    Reply
  61. minichine

    bonjour,

    je viens de lire ce petit moment « magique » et je viens d’avoir la même chose « l agence » qui a repris le site de mon ex client qui étais sous prestashop avec 2700 pages indexées sur mon ami et un ROI correct,
    plus page FB G+ et pinterest, ben je viens de voir qu’il on recréer le site avec la dernière version « beta » de prestashop  » ils n’ont même pas enlevé les produit demo de la boutique, pas de déclinaison produits, pas de produits additionnels et surtout plus de suivie pour la page FB et Fan ni sur G+ !!!!
    Aujourd’hui dans les serps on frôle les catacombes. bien sur une redirection 301 qui même sur une page 404 (oupsss) mais bon je préfère en rire et me consacrer a d’autres clients qui en valent la peine.
    Comme quoi on a beau dire on a beau faire, il y a toujours « meilleurs commercial » pour vendre après le reste c’est plus sont problème!!!! lol

    Reply
  62. Gwenaelle Guyot

    mais quelle barre de rire…. !!!
    Et oui, c’est du vécu.. je crois que ça nous arrive à tous une fois. Au début au pleure. Après on rit… et on le raconte à nos clients…

    Merci, mais merci de partager ça avec nous. Même si j’imagine que derrière ça il doit y avoir colère, frustration, tristesse de voir des gens détruire notre métier. Donc encore merci d’avoir dépassé tout ça.

    Reply
  63. Chafik

    On veut connaitre la suite de l’histoire… 😀

    Le mec, qu’est ce qu’il a fait par la suite ? Il est resté chez eux ? Revenu chez vous ? Ou peut être il ne sait même pas qu’il a perdu tout ce trafic ?

    Desole pas de liens vers des ebooks que je n’approuve pas

    Reply
  64. Bruno TRITSCH

    Bonjour,

    Ils auraient voulu le faire exprès qu’ils ne s’y seraient pas mieux pris!
    Mais je pense qu’ici ce n’est pas tellement le client qu’il faut réprimander, mais plutôt cette « agence » qui s’est certainement vendue comme la solution aux attentes du client et experte en référencement, alors qu’il n’en est point.
    Le pire étant que cela a peut-être même été facturé une fortune, surtout au vu des résultats.

    Cordialement,

    Bruno

    Reply
  65. CréationOueb

    J’ai bien rigolé, surtout avec les illustrations « Facepalm ».

    De plus « les clients tant pis » est une expression particulièrement appropriée à ce genre de cas !

    Merci !

    Reply
  66. kaizen

    Le référencement demande du temps et de la patience. C’est ce que doit comprendre le client. Et cela pour avoir un résultat à long terme. C’est pour cela qu’il s’appelle référencement naturel. Je n’ai pas compris sur quelle base, votre « ancien » client a choisi l’alternative?
    Mais, comme même, c’est une leçon qu’il peut en profiter.

    Reply
  67. lisa

    Pour moi le referencement ne finis jamais, chaque jours y a des concurents sur le marché, les algos de google evoluent tous le temps,il faut toujours être à la page et à l’afflu de nouvelles techniques SEO, bref articles trés interessent , à prendre en considération

    Edit: Bourriné

    Reply
  68. Jordan

    Je suis assez épaté par tant de pertinence de la part de tes ex-clients. Je ne comprends même pas comment ils ont pu enchaîner tant d’erreur. Moi qui suis débutant en SEO, je n’imagine pas un instant repartir totalement à zéro. Mais en voyant qu’ils ont supprimer l’analitycs, je me demande si ce n’est pas de l’auto-flagélation du genre fais moi le plus mal que tu peux j’en redemanderais. En tout cas j’ai bien ris merci ! 😀

    Reply
  69. Sarah

    Ah ah, c’est moche ! Malheureusement, il existe beaucoup de charlatans en référencement qui vendent du rêve au client mais qui n’y connaissent rien.
    Dommage pour le client qui s’est bien fait avoir…

    Reply
  70. Benoit

    Tout simplement magnifique! Mais tu sais que quelques fois, quand je rentre dans un trip d’optimisation de la vitesse du site, je peux faire des choses folles… Mais pas à ce point quand même, je reste sous WordPress au moins 🙂

    Reply
  71. Nathan

    Bonjour – Tres tres bon article. C’est toutefois tres dur de trouver des gens bons en SEO, la pluspart du temps pour moi je trouve des gens qui se disent bon, je debloque un budget, et je n’ai rien au final. Heureusement qu’il y a ce genre d’articles bien plus utiles que tous les plus beaux discours du monde.

    Reply
  72. Guillaume Bonnet

    En lisant le titre j’ai cru à une blague ^^
    Mais vu la réaction de ton ex-client il aurait du garder son argent et en profiter pour engager un commercial. Si le web ne l’intéresse pas ça ne sert à rien de jeter de l’argent par les fenêtres !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *