Pingouin 2 ou la revanche du Hobitt sur le Mordor

Je ne sais plus si je l’ai déjà dit dans un article mais en SEO, on vit et on meurt (aussi parfois) avec ses convictions.  En l’occurrence j’avais raconté l’épopée épique que j’avais vécu avec un client tout droit sorti des enfers – Pour ceux qui auraient encore du Pop Corn – je vous invite a aller lire les articles – partie 1  , partie 2  et partie 3  – tout ce qui y est dit est vrai et a été supporté par votre serviteur sur le même dossier client.

Au final le client est parti et a décidé de laisser le bébé être géré par son équipe interne – un choix discutable selon moi mais bon, plus mon client, plus mes oignons.

Anyway – j’avais gardé un œil (et un compte Yooda) sur le site histoire de voir si bien leur avait pris de nous jarreter comme des mal propres après m’avoir cassé les couilles pieds pendant ce qui m’a semblé être une éternité.

Et il semblerait que le temps et la nouvelle mouture du Pingouin m’aient donné raison.

Mais qu’est ce qui s’est il donc passé ?

Bon déjà – au niveau on-site – ils n’ont toujours pas mis en place ce que je leur avais dit de faire – mais c’est surement  toujours par rapport à des raisons « marketing » qui leurs appartiennent donc je ne vais pas trop m’étaler la dessus mis a part  pour dire – les SEO « On-site » « White Hat » en règle général cela ne peut QUE vous aider – donc essayez de faire des efforts et de le faire mettre en place.

Non la ou ca a vraiment déconné c’est au niveau « Off-site » – j’ai envie de dire « bien entendu ».

Et oui ! Parce que je leur avais signalé aux courges qui bossaient au service SEO du client que leurs popularité ressemblait étrangement a ma chambre quand j’étais étudiant et qu’il fallait changer les choses fissa avant de se prendre un bourre pif façon Google (Voir Partie 2) !

Ils avaient semble-t-il commencé à corriger le tir pendant qu’on collaborait mais il semblerait aussi que toutes leurs bonnes intentions a ce niveau ait disparu aussitôt le contrat terminé comme vous pourrez le constater sur la superbe évolution de la popularité ci –dessous :

Du coup dans les mois qui ont suivi la fin de contrat, les mecs du service SEO ils ont du se la jouer sévère! Genre: « Téma, comment on fait mieux que ce qu’il disait l’autre bouffon avec ses conneries de faire du lien moins vite ! »

Et je dois bien avouer que moi-même quand je voyais le site monter, monter et monter encore dans les SERPs ! Je me posais la question … me suis-je trompé ? Qui suis-je ? Ou vais-je ? Dans quel état J’erre ?

Et puis non en fait. V’la le pingouin amélioré qui sort du bois (enfin de la banquise) et VLAN ! Bourre pif ! LA Patate de la mort qui tue ! Tant annoncé mais qui tardait à venir un peu. C’est juste beau – je vous laisse admirer:

Tout ca pour dire quoi en fait ?

Ma foi, pas grand-chose – je suis content de mes convictions et je crois que je vais m’y tenir encore un moment à savoir – le SEO c’est une « ART » au sens « Artisan » du terme, ca demande de la patience et du savoir faire et c’est plus que pousser des boutons pour chopper du lien.

Credit photo – http://tyrannus.deviantart.com/

37 réactions sur “Pingouin 2 ou la revanche du Hobitt sur le Mordor

  1. sandrine

    Je ne sais même pas quoi dire!
    Ce que je sais c’est que le « j’avais raison »a un goût amer !
    On n’arrive même pas à se réjouir
    , ça n’a rien de drôle !
    Bref tant pis pour eux !

    Répondre
  2. Yann

    Waouw, c’est une sacré dégringolade pour leur site, un beau -73,5%
    As-tu une idée du profil de linking qu’ils ont fait depuis la rupture du contrat ?

    Ancre optimisée, types de sites retenus pour poser les liens, descriptions uniques ou dupliqués ? etc afin d’essayer de comprendre si seul le ratio volume de lien/temps est responsable de cette catastrophe, ou s’il y a d’autres critères en jeu. Quels logiciels as-tu utilisé ? Seulement Majestic et Yooda pour suivre l’affaire ?

    Ca serait le moment de leur envoyer un petit mail l’air de rien, pour savoir si tout se passe bien, non ?

    Répondre
  3. Clément

    Je veux pas faire mon troll mais en même temps, je suis toujours réservé quand je vois car ma première réaction est « oufff c’est pas sur moi que c’est tombé », car avec le dernier #penguin presque aucune stratégie ne peut se targuer d’être 100% penguin-proof… Mais bon dans ton cas… c’est quand même une belle provoc ce type de courbe d’acquisition là par contre on est sur (99%) que ca va tomber.

    Répondre
  4. Rabot

    Ils vont surement remettre une couche de blast par dessus pour essayer de remonter…
    Mais c’est vrai que si le site était un gros rapporteur d’affaire c’est bien dommage, le karma a joué son rôle…

    Répondre
  5. Christian

    C’est vrai que travailler comme un goret est moins coûteux sur le court terme… mais les chevaliers blancs ont parfois leur revanche.
    Malgré tout ce dernier Penguin a été trop maladroit pour que les chevaliers blancs se frottent les mains, apparemment, y’a un bug dans ce filtre car même le linking propre a été touché, même si ce n’est pas très important et que cela n’a rien changé au trafic.

    Répondre
  6. Julien Auteur de l'article

    @Yann
    Non mais la tu peux compter la totale – trop vite, trop optimisé, site tout pourris le tout en plus vers le money site – ils avaient outsourcé en inde – donc on a un case study de ce qu’il ne faut pas faire.

    @Labisse
    Pas faux … meme certaines strat pourtant propres ont un peu pris… mais bon c’est tout neuf donc attendons un peu…

    @rabot
    LOL je parie que oui!

    @Christian
    oui – j’ai vu aussi que certaines strategies pourtant proprettes ont du fil a retordre – wait and see

    Répondre
  7. Johnny

    Ben voilà une belle démonstration avec un client étanche à la logique SEO. J’ai le même genre de cas avec certains clients qui pensent qu’après avoir travailler un an sur leur site, les avoir placé en première page sur des expressions à plusieurs centaine de milliers de recherches mensuelles, ils peuvent résilier leur contrat pour économiser les frais de référencement sans risquer de retomber dans les serps.

    Répondre
  8. Erwan

    C’est marrant que tu parles d’art; à l’une des conférences d’Angers, un avocat expliquait justement que le bon référenceur devait respecter « les règles de l’art » de son métier pour éviter toute sanction en cas de dommage.

    Un référenceur qui blast sans compter et fait plonger un site peut être attaqué avec succès par son client et condamner à verses des dommages et intérêts.

    Répondre
  9. adam

    Il y a beaucoup d’incompréhension. Il suffit de voir les concurrents principaux faire de la merde et être placé en première position alors que tu subis les foudres du pinguin. Le black hat sort son épingle du jeu d’où les nombreuses plaintes depuis sa sortie.

    Répondre
  10. Cyril

    Il ne faudrait pas le dire, mais voir ce genre de dégringolades pour une situation de ce type, ça fait plaisir !

    Se faire prendre pour un c**, se voir rabaisser, s’apercevoir que le site remonte avec un travail de goret pour qu’il se prenne une claque de Penguin, ça fait du bien 🙂

    Répondre
  11. Arnaud

    Oui ils ont eu des bons retour sur le court terme mais Google n’est pas bête et le retour de baton sur le long terme était à prévoir.

    En ésperant que tu tombes sur des clients plus pro la prochaine fois.

    Répondre
  12. mika

    Pour ma pars, j’ai gagné 1 à 2 place, merci Pingouin 2.0, j’ai quand même eu très peur.

    Je suis magnanime sur celui la il faudra se bouger un peu plus sur les prochains comms

    Répondre
  13. Johan

    C’est ce qu’on appelle la liberté, ici la liberté de ne pas écouter des conseils avisés, la liberté de faire les choses comme des sauvages…et la liberté de n’avoir plus que ses yeux pour pleurer. A force de jouer avec le feu on se brule les doigts obligatoirement.

    Répondre
  14. Cédric

    Ah ah ah, bien fait !!
    Comme le disais @Cip6 il y a peu (je cite) : C’est l’histoire d’un site qui traverse la route et… PAF le pingouin ! 😛

    Cela dit, malheureusement ça ne se passe pas toujours comme ça. Parfois les bourrins montent et les timides sont pénalisés. Mais dans ton cas, c’est un bel épilogue pour cette collaboration 🙂

    Répondre
  15. Mathieu

    Je comprends ce genre d’article ! Quand tu vois la méthode employé et qui porte ces fruits au début, il y a de quoi faire quelques bons devant son écran et avalé son café de travers alors quand l’animal venu du nord débarque et fait son œuvre, tu te sens conforté dans tes réflexions et ta philosophie de travail ce qui amène à ce genre d’article.
    Ce qui n’ai pas une mauvaise chose pour nous non plus en nous montrant la voie.

    Répondre
  16. mima

    J’ai ravi d’entendre ce discours.
    C’est vrai que le SEO est un art. Et je pense que cet art a pour base l’expérience. Comme ça on peut colorer ce monde avec nos propres couleurs (je parle ici d’experts). Je partage votre avis concernant la patience et je veux ajouter (si c’est possible), la persévérance. De ce côté, je suis toujours attachée à l’esprit kaizen pour apprendre un peu chaque jour, apprendre quelque chose de nouveau, apprendre de mes fautes, apprendre des expériences des autres, etc.

    Répondre
  17. Quentin

    haha, pingouin a encore frappé ^^

    Plus sérieusement, même moi qui suis en référencement interne du site, je connais les risques, s’ils étaient vraiment une équipe, y’en a quand même un qui a du leur dire d’arrêter non ? ^^

    Toujours sympa d’avoir des retours comme cela, ça permet de ne pas oublier ou nous sommes, seo est un métier, aussi bon qu’on le soit, toujours prêter une oreille aux gentils conseils des messieurs des agences seo 😉

    Répondre
  18. Pierre

    Salut,
    Je tombe juste sur cet article, je te remercie pour ce prologue à tes 3 chapitres précédents.
    Selon moi, Google fait tout pour qu’on doute de nos actions et ceci en permanence, donc même cette magnifique courbe de progression pouvait potentiellement passer les mailles du filet.
    C’est là où les BH se régalent le plus, un travail un peu bourrin peut encore endormir le Big G, après tout est question de ROI.
    Après la difficulté, c’est de faire comprendre aux clients que le gris tirant plutôt vers le blanc, cela sous entend tout de même beaucoup de douceur. Et que lorsqu’on parle de recherche de liens puissants et thématiques, ce n’est pas une blague, ça fonctionne et très bien d’ailleurs, mais le site met beaucoup plus longtemps à toucher les sommets, donc dans une stratégie durable il faut faire un choix, celui de la patience !
    Enfin, j’espère que tu auras l’occasion d’entendre de nouveau parler de ce client, lors d’un échange, d’une rencontre pour mesurer sa réaction car ce sera de très loin le plus intéressant.

    Répondre
  19. Cedric

    Sur mon tout premier site j’ai voulu aussi faire un référencement à la va vite , avec un maximum de liens et surtout de liens de mauvaises qualités, tout allez bien dans le meilleur du monde jusuqu’au jour je suis passé de la première page sur tout mes mots clés à la 9 ème page. Une jolie punition de google qui a duré 1 mois la première fois. Mais même si cela date d’y à plus de 3 ans. Mon premier site vie encore à l heure actuelle par moment le contre coup de ce référencement sauvage et je me retrouve parfois encore puni sur 15 jours de 30 places. Surement des backlinks qui remontent à la surface en masse et de mauvaises qualités et surtout impossible à tous supprimer vue leurs grandes quantités. Cette erreur m’aura fait grandir et j’arrive encore à m’en mordre les doigts quand je passe de la première place sur certains mots clés à la 30ème !

    Répondre
  20. Patrice

    Ouai ça fait mal au coeur des histoires pareilles, du sabotage de boulot, le problème c’est qu’on est dans une société de la gratification immédiate, les gens ne veulent pas attendre patiemment que ça monte tranquillement… Il leur faut tout tout de suite ! Enfin la, la punition ils l’ont eu tout de suit aussi :d

    Répondre
  21. Gaëtan

    C’est un bon épilogue en effet, de savoir qu’à terme, on a bien fait notre job et que le client s’est planté en ne nous écoutant pas.

    Néanmoins, je me place aussi du côté du client qui doit être bien dégoûté bien sûr. C’est intéressant aussi d’apprendre de leur erreur : ils ont visé le court terme et voulu être ambitieux, se tailler la part du lion. Mais c’est peut-être en ayant une vision long terme que les résultat sont les plus rapides et durables.

    Je pense aussi que le SEO est un domaine plein d’incertitudes : on ne sait pas à quel saint se vouer. Est-ce que telle ou telle tactique sera encore valable dans 6 mois ? Est-ce que je dois être moins timide ? Moins téméraire ?

    Comment faites-vous pour convaincre vos clients que votre stratégie est « la bonne » alors que j’imagine, vous-même n’en êtes pas sûr ?

    Répondre
  22. Jérôme

    Ca me fait penser à l’un de nos clients pourtant régulier qui pratiquait donc la location de bases de données double potin partenaire ciblé sur leurs centres d’intérêts par nos soins, autant dire de la bonne base de donnée bien propre avec un bon taux de clics, un bon roi, une bonne e-reputation et d’un coup …. à cause d’un nouvelle associé pensant tout connaitre ils ont rompu leur contrat avec nous et se sont mis à « acheter » des bases emails ( ce qui est interdit par la cnil ) et ont spammé sans vergogne des millions d’emails par mois DEPUIS LEURS PROPRES SERVEURS … résultat en 3 mois : E-reputation de spammeur, ip black listé et contrôle de la cnil …

    Répondre
  23. mathieu

    Lorsque l’on fait le choix d’engager un spécialiste SEO, c’est vrai que le minimum c’est de le laisser travailler, de lui laisser le temps, de lui fair confiance, et « accessoirement » de suivre ses conseils ! Voilà le résultat quand on se croit plus malin. Le problème c’est que dans ce domaine, les choses évoluent tellement vite, qu’il n’y a pas de malin !

    Lien supprimé pour cause de changement d’adresse mail entre 2 commentaires – Mattieu choisi un email et tiens y toi

    Répondre
  24. propretechiot.com

    Bonjour,

    Merci pour le test !

    Non, je rigole, ce n’est pas drôle.

    Est-ce qu’il y avait un vrai enjeu sur ce site ou c’était juste pour vérifier que cela ne marche pas comme technique ?

    Bye

    Edit – bourriné

    Répondre
  25. Damien Perront

    Les Heading tag … non pour des raisons marketing! Je ne m’en remettrai jamais de celle là 🙂

    Conclusion, sur le court terme c’est efficace mais sur le long, la chute peut faire mal, très mal

    Répondre
  26. Matthieu

    Peut être auront-ils appris les vertus de la patience. En tout cas, c’est toujours gratifiant de vérifier que l’on sait de quoi on parle.
    Et puis, on apprend toujours des erreurs mais c’est mieux quand ce sont les autres qui les commettent.

    Répondre
  27. Patty

    Il est rare de parvenir à organiser des expériences vraiment significatives en SEO, mais là je pense que la démonstration est faite que cette entreprise aurait mieux fait de t’écouter pour leur référencement;..

    Répondre
  28. Benji

    C’est dur pour cet ex-client qui doit s’en mordre les doigts! Ton graphique montre en effet que lorsque l’on est impatient, cela se ressent par la suite…
    Le SEO est bel est bien un travail de patience et il ne faut jamais perdre ses objectifs lorsque l’on ne vois toujours aucune évolution au bout d’un mois…
    Lorsque le référencement naturel d’une page est bien faite, le départ est long mais quand on voit les résultats finaux, c’est magique!
    Merci beaucoup pour cet article!

    Répondre
  29. richard

    Lol excellent. Je suis d’accord avec toi sur le fait que le référencement c’est tout un art et que chaque jour qui passe on doit tout faire pour l’améliorer.
    Au plaisir 🙂

    Répondre
  30. moi

    Bonjour, est-ce que la chute correspond au retour avant la prestation ?
    T’es pas obligé de publier.

    Vous me faites un peu tous rire, les maitres du seo, vous critiquez tout, vous avez besoin de temps, quand ça marche pas c’est pas votre faute, vous coutez cher,
    bref, vous n’apportez pas grand chose, ha si les et les -title- et -description-

    Cordialement.

    Répondre
    1. Julien Auteur de l'article

      @moi
      Salut Toi – troll anonyme et courageux! Mon article t’as fait rire! tant mieux c’etait le but – maintenant je ‘invite a aller lire le reste du blog – tu y apprendras qu’on y fait plus que de mettre des titel et description.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *