Je n’ai pas peur des chapeaux Noirs !

      42 commentaires sur Je n’ai pas peur des chapeaux Noirs !

C’est pas un titre qui en jette ca ?! Si monsieur! Mais que se cache-t-il derrière, une énième analyse de cette dualité que l’on pourrait qualifier d’épique tellement cela nous rappelle le bon roi Arthur et le chevalier Noir.  Vous aurez remarqué que j’ai bien écrit « dualité », parce qu’un chapeau ca se change, au gré du temps, des humeurs, de si on a un sac ou pas… Le black Hat se décline en toute une diversité de gris plus ou moins foncés qui passent même maintenant par le rose (Et hop un p’tit lien pour Gwaradenn) Tiens d’ailleurs je le prouve, regardez bien au prochain paragraphe je change de chapeau!

casino ! casino ! casino ! gamble ! Jeu en ligne ! Poker ! Poker ! Poker!

Hop je repasse en blanc! Z’avez vu ! Le black Hat ! C’est trop FACILE ! ;op

Tout a été dit sur les référenceurs black hat !

Ou presque ! Diabolisés par dieu Google lui-même et son messie Matt Cutts ils ont été au fil du temps soit mis au pilori  soit encensés pour leurs découvertes. J’avoue avoir moi-même fait parti des chasseurs de sorcières dans mes années de jeune référenceur débutant. Aujourd’hui encore l’ombre du sombrr…éro plane sur notre profession. J’ai même entendu dire que certains SEO racontaient des histoires black hat à leurs enfants pour leur faire peur : « Attention si tu ne dors pas le méchant SEO black hat va venir t’optimiser et tu vas te faire blacklister par Google ! ».

Alors c’est quoi un référenceur obscur ?

Alors ils ont une sorte de tronc commun de caractéristiques puis on arrive à distinguer plusieurs profils. Passons tout d’abord en revue leurs traits communs :

NDLR – Le trait a été volontairement forcé et certaines caractéristiques sont toute aussi valables pour les chapeaux blanc aussi.

Le chapeau Noir c’est un affilié ! Et plus précisément un affilié dans les milieux qui rapportent pas mal – Jeux en ligne, assurance, crédit, porno et je manque surement une ou deux niche. Il bosse pour sa gueule, sur ses sites et c’est dans ses poches que les sous tombent / ou pas.

Les chapeaux noirs sont en général  plus techniques que les chapeaux blancs (mais il faut dire que je fais chuter la moyenne pas mal).

Les différents profils

L’expert

Je pense notamment au très connu Tiger mais n’importe quel membre de la SeoBlakOut Team pourrait probablement entrer dans cette catégorie. Plus récemment il y a aussi discodog qui  a fait parler de lui. Ils connaissent les SEO sur le bout des doigts et sont très très calés techniquement. Ils ont inventé la machine a lien,  le content spinning et autres joyeuserie.  A noter une sous catégorie chez les experts – Le GEEK/NERD – que j’ai pu rencontrer a la soirée de lancement d’un casino en ligne.

L’amateur Eclairé

Il a réussi a mettre en place son petit site et a le monétiser, il tape un peu dans l’optimisation black hat mais rien de bien méchant, histoire de garder son site a flots. Il se tient lui-même au courant et progresse a vue d’œil même si il a un temps de retard sur les experts.

L’amateur tout court

Alors lui c’est toute une histoire, Il est dans le porno (amateur justement) et n’y connait absolument rien au web (ou presque). Il a monté un site fait de bric et de broc en HTML statique avec des bouts de code qu’il isole, copie/colle dans son site et adapte (Incoyable mais Vrai). Il va ensuite a la chasse au lien sur les nombreux autres sites amateurs.  Bon gars dans l’absolu, il croit que je travaille pour Google (vrai aussi, malgré de nombreuses explications) et il tape dans le black hat sans vraiment savoir comment… il a souvent un train de retard (et demi) sur les techniques au gout du jour mais peu lui importe. Mine de rien il a pas trop mal monétisé son site et a réussi a chopper 2/3 bons rankings sur des mots cles assez niche mais bien juteux (sans mauvais jeux de mots!).

L’Enculé

Seul profil qui ne se retrouve pas en white hat (pas a ma connaissance) et seul profil pour lequel je n’ai aucun respect. J’en ai rencontré 2 dans ma vie, un dans le porno, un dans le jeu en ligne.  L’enculé est bien moins technique que les autres et son succès repose sur le fait qu’il a été un pionnier. Il est arrivé dans le business par hasard quand il a vu que son site perso faisait moulte trafic en 1992, il y a collé des bannières et fait beaucoup beaucoup beaucoup d’argent. Il se concentre énormément aujourd’hui sur les techniques de négative SEO et le but de ses employés (car il ne touche plus au code depuis longtemps) est plus de détruire la concurrence que d’acquérir de nouveaux rankings.

Je fais appel a vous si vous connaissez d’autres profils faites moi savoir.

Pourquoi je n’ai pas peur des chapeaux noirs !

La première raison et probablement la meilleure ! On ne se fait pas concurrence ! Nous ne sommes pas sur les même thématiques et lorsque nous le sommes, je bosse directement pour l’annonceur (le casino en ligne en l’occurrence) ce qui me donne un avantage certain (ca joue, ca joue !).

Deuxième raison: Lorsque nous sommes en concurrence,  ils sont obligés de changer de chapeau, de passer en blanc et donc nous sommes a armes égales (a peu de choses près). Parce que lorsque vous ne bossez pas sur votre propre site, vous êtes bien obligé de prendre en considération les pénalités de notre cher ami Google histoire d’éviter certains désagrément tels que le management de crise de l’e-réputation de votre boite (qu’est ce que j’ai pu me foutre de la gueule de mes collègues allemands il y a quelques années pendant « l’affaire BMW ») ou bien encore d’éventuels poursuites en justice.

On devrait respecter les black hats un peu plus !

Et oui ! Parce que mine de rien, ils font avancer le schmilblick et ils définissent la limite entre ce qui est bien, mal, acceptable ou borderline et que dans noter métier on apprend énormément des erreurs des autres.

42 thoughts on “Je n’ai pas peur des chapeaux Noirs !

  1. SEO white parfois grisatre

    J’aime ton approche, j’ai la même. N’oublions pas tout de même que cette frontière black or white est définie par une entreprise privée. Rien à voir avec la légalité.

    J’ajouterai que la frontière n’est pas non plus forcément très clairement définie.

    Les seuls Black hat que je réprouve, sont ceux qui pratiquent le hacking pour injecter des liens ou autres malversations.

    Reply
  2. Philippe

    Eh bien moi je suis le pianiste dans le bordel de mon bleug.

    Et un pianiste qui n’utiliserait que les touches blanches vous en connaissez vous ?

    Alors oui : pour une bonne gamme chromatique il faut utiliser toutes les touches…

    et les pédales aussi, même si l’instrument n’avance pas plus vite pour autant.
    D-)

    Reply
  3. Keeg

    Joli approche, ta distinction est bonne. Cependant, il y a des enculés dans chaque catégorie, et au sens SEO du terme.

    Reply
  4. Le-juge

    @ sylvain – Je garde du respect pour les hackers dans la mesure ou ils n’essaient pas de couler ton site et puis ils sont contrable avec un peu de securité bien sentie autour de tes serveurs

    @ Bien vu le parallele avec le pianiste …

    @ Keeg – je ne doute pas qu’il y ait des enculés des 2 cotes, je dis juste que je n’an connais pas du cote blanc

    Reply
  5. Raph

    Alors personnellement j’ai bien aimé la catégorie « enculé » qui change des langues de bois habituel
    j’aimerais bien avoir les noms
    Je fais parti de ceux qui respecte profondément les blackhat.
    Je me risque à une comparaison en espérant qu’elle ne soit pas mal perçue. Les blackhat c’est un peu comme les guerres, c’est moche, ça craint y a des coup bas mais c’est le vecteur de progrès le plus important au monde.
    Toutes les nations se sont sorties les doigts du cul lors des guerres mondiales pour parfaire leur technique de combat et passer devant les autres.
    Et bien c’est la même chose pour les BH

    Reply
  6. Le-juge

    @raph
    Tut tut – pas de noms – mais je suis sur que tous avez des connaissances plus ou moins lointaines de ce type

    La comparaison avec la guerre est un poil forte mais elle n’est pas fausse, car ce’st vrai que sans les BH on se sortirait un peu moins les doigts du …

    Reply
  7. Raph

    @Julien , si tu penses que ma comparaison peut paraitre déplacée tu peux la retirer.
    C’était pour imager et bien entendu je ne cautionne pas les guerres, en revanche pour le BH j’aurais peut être un autre discours 😉

    Reply
  8. Pingback: Les news Geek incontournables de la semaine -50-

  9. Gwaradenn

    Je suis partiellement d’accord avec toi. Si on travaille sur un site de taille importante, le black hat est secondaire (Le Monde par exemple), mais pour les sites de tailles moyennes, PME… Avoir un chapeau qui n’est pas blanc est indéniablement un plus.
    BMW est un cas à part, c’était un exemple pour calmer les webmasters, mais nous savons tous que les gros sites « trichent » de diverses manières.
    Pour ce qui est des casinos, tu as beau être chez l’annonceur, les BH sont dans les niches et sont très intéressant pour tes clients. 🙂

    Reply
  10. Le-juge

    @gwaradenn

    tout depends d’ou se situe la frontiere WH/BH pour toi. J’ai travaillé sur tous les types de sites et en ce moment je suis surtout sur des PME. Hontement pour le moment j’ai plus ou moins toujours reussi a contenter mes clients sans passer la frontiere.

    Reply
  11. Sebastien

    Je pense qu’on en fait souvent un peu beaucoup sur la frontière BH/WH.
    La frontière est très floue, définie par Google qui peut la changer quand il veut sans avoir de compte à rendre à personne (car comme le fait remarquer sylvain, c’est une entreprise et non une institution publique) et j’ai l’impression que la plupart des bons référenceurs font un peu des deux.
    Pour moi, ça fait plutôt grand mythe du web, comme on les aime, avec les gentils en blanc et les méchants en noir.

    Reply
  12. Pingback: Black Hat SEO, we love you !

  13. largow

    100% d’accord avec toi. On a beaucoup à apprendre les uns des autres, black et white. D’autant plus que certaines techniques black peuvent très bien être réutilisées en white. Le Black Hat SEO, ça ouvre l’esprit, et permet d’inventer le SEO de demain.
    Je ne pratique pas, mais ça m’intéresse beaucoup (et me fascine même un peu) quand c’est très bien fait. Merci la Dark SEO Team !

    Reply
  14. Pingback: Tweets that mention Je n’ai pas peur des chapeaux Noirs ! | Le muscle référencement -- Topsy.com

  15. Gwaradenn

    Bien évidemment, c’est toujours possible, je le fais aussi, mais dans certaines thématiques, l’optimisation, le linking sont plus poussés.

    Reply
  16. slate

    Pour moi le SEO black hat c’est juste de l’automatisation, c’est tout.
    « L’enculé » version white hat c’est le mec qui fait des spam reports.

    Et c’est tout à fait vrai qu’un black hat est plus technique qu’un white hat, un black hat doit automatiser le plus possible toutes les taches du réf, comprendre comment fonctionne l’algo de google, faire des tests, souvent coder des scripts … Un white hat lui ne va jamais coder, et va plutôt passer son temps a rédiger des articles, les soumettre dans des sites de communiqués de presse, faire des échanges de lien …

    Je dirais que ce sont deux taf bien différents …

    Reply
  17. divioseo

    On peut aussi faire du black hat (enfin du gris foncé) pour les clients, il faut pour cela bien les prevenirs des risques, certains jouent le jeu 🙂

    Reply
  18. le juge SEO

    @ Sebastien
    Oui la frontiere estr tres floue et comme dis plus tot, elle est définie par une entreprise privée

    @ Largow
    Comme tu le dis nous avons aapprendre les uns des autres, meme si pour certains, il suffit de se regarder dans le mirroir et de changer de chapeau ;op

    @Laurent
    C’est tout nouveau et d’ailleurs je suis toujours dans les platres la, je me bats encore avec la plateforme pour de nombreux petits problemes ici et la. Ensuite ca fait une semaine que je spamme les blogs de tout le monde, + ma signature sur le hub, + ma signature oseox etc … Philippe a meme elargie la fenetre « pseudo » de son blog pour que je puisse y glisser « le juge ave son nouveau blog sur le referencement en francais ».

    @Slate
    Je trouve ta definition du white hat tres tres reductrice (et je suis poli!) Je ne me contente pas de rediger 2 articles et de partir chasser 3 liens dans mon taf, je passe beaucoup de temps dans le code a corriger des trucs, revoir des templates, mettre en place des soluces pour qu’un site puisse etre crawlé sans avoir besoin de le revamper, gerer des campagnes de redirection etc … La seule difference entre un BH et moi c’est l’automatisation de certains process, oui et aussi une approche marketing differente. C’est tout!

    @divioseo
    Mouais, je n’encourage pas ce genre d’approche et en plus en admettant qu’il soit au courant, le jour ou ca part en couilles, il peut y avoir trop en jeu pour lui.

    Reply
  19. slate

    « La seule difference entre un BH et moi c’est l’automatisation de certains process, oui et aussi une approche marketing differente. C’est tout »

    Splogs / Linkfarms / Cloaking / Blasts ?

    Reply
  20. Le-juge

    @slate
    Tu veux tester mon vocabulaire?
    Pour les splogs et les linkfarms non je n’ai pas tape dedans depuis bien longtemps.

    Cloaking pas plus tard que le mois dernier – pour permettre l’acces du site d’un client – distributeur d’alcool mais en relation avec de nombreux sponsoship de concerts et evenements – Le cloaking c’est pas fait seulement pour la triche et ca peut avoir une vraie valeur ajouté

    Reply
  21. slate

    Pas du tout je disais juste que AMHA du BH n’est pas seulement du WH automatisé 😉
    Pour moi du cloaking sur un site client WH c’est un peu dangereux quand même par contre.

    Reply
  22. Jlor

    « parce qu’un chapeau ca se change, au gré du temps, des humeurs, de si on a un sac ou pas…  »

    Ca c’est sûr. Black or White ? 😉

    casino ! casino ! casino ! gamble ! Jeu en ligne ! Poker ! Poker ! Poker!

    Reply
  23. le-juge

    @ Slate
    Non non, tu verras il y a de nombreux cas ou Google accepte parfaitement le cloaking. En l’occurence, ca permet a mon client d’avoir son site crawlé et indexé sans avoir a passer par le formulaire de confirmation de l’age.

    @Jlor
    Ah ben au moins un qui me fait une remarque sur le pargraphe BH ;op – Bon faut avouer j’avais pas trop forcer non plus

    Reply
  24. Mikiweb

    Bien vu la catégorisation avec l’enculé à la fin j’adore !!! cette dernière catégorie peut aussi englober des agences web entière qui détériore la réputation des honnêtes référenceurs.

    Reply
  25. Bambi

    Cela me fera toujours rire ce milieu du SEO francophone : ca se fait des courbettes entre une poignée de personnes soi disant « experts » ou encore « black hat seo » alors qu’il est de notoriété que black hat rime avec discrétion. Autrement dit, ce n’est pas ceux qu’on entend le plus qui impose le respect par leurs compétences…Certains sont là pour se faire du business, d’autres flatter leur ego !

    Reply
  26. le-juge

    Salut Bambi,

    Je ne sais pas trop comment prendre ton commentaire pour être tout a fait honnête. Du coup je vais mettre quelques points sur certains I.

    Tout d’abord je ne suis pas pour la censure donc ton commentaire a été approuvé et laissé tel quel. Maintenant tu es sur MON blog, pas chez mémé donc la prochaine fois tu me feras le plaisirs de t’essuyer les pieds avant d’entrer.
    Ensuite:
    1 – Je suis un expert et pas un « soi-disant expert », n’en doutes pas et j’ai dirigé de nombreux projets que certains SEO rêveraient de voir. Quand a mon EGO il est plus gros que la cathédrale de Strasbourg, je n’ai plus besoin de le flatter

    2 – Nombre des gens que je cite (tiger) ou qui ont commenté sur ce post sont aussi des experts, et ce que je côtoie depuis longtemps comme Laurent, Sylvain ou même Philippe (qui est plus un réfédacteur) sont de très grand pro et je leur confierai mon site les yeux fermés.

    3 – Je ne fais de courbettes à personnes, je suis déjà rentré dans le lard de nombreux gens, je trouve ça jouissif et je n’hésiterai pas à te claquer ton beignet si besoin

    Voila maintenant que tout est clair et par rapport a ton comm’

    OUI! « discrétion » est dans la définition même de black hat et nous sommes tous bien conscient que nombre de black hat font beaucoup d’argent et n’en font rien savoir si le black hat n’était pas rentable il n’en ferait pas. Les enculés notamment ne balance pas au grand jour toutes les fourberies (et j’en ai entendu des salées) qu’ils utilisent.

    Reply
  27. Pingback: Lemusclereferencement

  28. Pingback: Affaire Bortzmeyer – Analyse des causes et consequences | Le muscle référencement

  29. Canyon

    Ouai. Les profils que tu décris, c’est quand même un panel de webmasters white hat en particulier L’amateur Eclairé et L’amateur tout court. Quand à l’histoire blackhat etc, y’a des gens comme tiger et jan, et quelques discrets mais precurseurs, et les deux vrais derniers :blackmelvin et discodog. Le reste est des leechers. Et du blah blah …

    Reply
  30. Canyon

    Je précise afin que mes propos ne soient pas interprété, que j’en respecte certains mais que la seve, les racines du black hat français en tout cas, est à aller chercher aux véritables investigateurs.

    Reply
  31. Julien Post author

    Salut Canyon,

    Qu’il y ait des precurseurs et des suiveurs chez les BH francais c’est une chose maintenant je ne vais pas me mettre les uns ou les autres a dos. De plsu cet article ne parle pas de l’histoire du BH en france mais de ce que sont les BH, et des raisons pour lesquelles certains WH devraient un peu arreter de leur tirer dessus a boulet rouge des que GG a un pet de travers.

    En outre, je ne vis pas et ne travaille pas en France, je ne décris pas forcément la communauté BH francaise meme si J’ai quelques contacts supplémentaires avec Jan, Tiger ou encore Discodog via forum/blog interposés et que je suis un peu plus leurs ecrits par commodités de langages. D’autres BH on été rencontré lors de differents evenements SEO / Affiliates a Londres.

    Enfin je ne pense pas que l’amateur eclairé et l’amateur tout court soient des WH. Ils utilisent clairement des techniques BH meme si ils ne sont pas aussi a la pointe que certains experts.

    Reply
  32. Pingback: Mon classement Wikio | Le muscle référencement

  33. Panda Winner

    Aie c’est vrai ? des grosses pointures tu dis ? … .Oh et puis basta ! j’suis un fou moi! je les prends une par une les pointures brondo from pandaranol

    Reply
  34. Pingback: News - Référencement - bronzer du chapeau? | Le muscle référencement

  35. Erwan

    difficile de dire la couleur de son chapeau. Comme je crée des liens, je serais noir d’après Google. Comme tu le dis, tout le monde peut faire du fric avec sa méthode mais les experts doivent savoir rebondir plus facilement en cas de pépin.

    Reply
  36. Rat mort

    J’ai vraiment l’impression que la discussion back/white hat est la point godwin du référencement 🙂
    Les script kiddies ont toujours existé, et pas que dans le référencement, c’est généralement un très bon vecteur de diffusion gratuit de méthodes qui poussent mes propres sites. Ceux que tu appellent des amateurs tout court sont effet capables de travailler pour toi sans le savoir si tu leur donnes les bons outils et une technique qu’il ne comprenne pas.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Rat Mort
      L’amateur tout court dans le cas de cet article n’utilise pas d’outils – il bricole son site plus qu’autre chose

      Reply
  37. Isa

    Des encul… il y’en a aussi du côté white, surtout dans les agences de référencement d’une certaine taille et faisant pas mal de pub qui te facture un max et qui passe 6 mois sur l’optimisation interne sans travailler le netlinking…

    Edit:Salut Isa / Fabien – je bourinne ton commentaire – et je vais aller vérifer ton IP aussi maintenant

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *