Il y a peu, le petit monde du SEO français (et même ailleurs puisque la news a été relayée par Matt Cutts lui-même sur twitter) a été frappé de plein fouet par l’affaire Buzzea – Pour ceux qui vivrait sous un rocher en plein désert – grosso modo Matt a annoncé que le site de l’agence Buzzea – qui était une plateforme de mise en relation entre des bloggeurs et des annonceurs pour faire des post sponsorisés – serait pénalisé manuellement ainsi que tous les sites faisant parti de leur « réseau ».

Comme d’habitude il a suffi que Matt montre un peu les dents pour créer une vague de terreur vis-à-vis des billets sponsos sans précédent ainsi qu’un belle polémique entre Blogueurs et SEO bourrin pas content de perdre un énième « spot » et les « blogueurs » considéré par ces derniers comme « responsable » de la situation si on veut.

Maintenant que la tornade est passée  je pense qu’il est temps de faire un point un peu sur la situation et de dire à tête plus reposée qu’il faudrait que tous les acteurs du trucs arrêtent un peu la mauvaise foi et prenne sa part de responsabilité – de même il serait temps d’arrêter la panique, de faire du SEO avec son cerveau,  d’arrêter de se jeter comme des mots de faims à chaque fois qu’un nouveau « plan » lien voit le jour et aussi d’arrêter de sonner la retraite et le sauve qui peut dès que le fameux « plan » tombe.

Google Roi des hypocrites

« Faites du bon contenu, utile pour les internautes et vous verrez votre site rankera tout seul »

Le célèbre crédo de notre ami Matt et de la firme de Moutain View commence à sérieusement être éculé (et je suis poli) à la limite de foutage de gueule intégral – vous voulez un exemple :

Je bosse maintenant chez le numéro 1 canadien en produit de vues en ligne (lunettes, lentilles de contact etc …) nous avons les meilleurs produits au meilleurs prix, le meilleur service après-vente et des garanties en béton au canada personnes peut faire mieux que nous point barre.  Le site se positionne plutôt bien mais je suis toujours a la ramasse sur des mots clés génériques et contre des concurrents plus chers, moins bon, quelques fois je suis derrière des sites qui ne vendent même pas au canada – oui mais ces sites sont plus populaires, beaucoup plus populaires des fois que moi. Alors quand Matt me dit – tu vas voir si tu es le meilleur tu vas ranker tout seul – j’ai quand même envie de l’envoyer ballader et de lui dire qu’au final tant que les liens compteront à ce point dans l’algo et bien je ferai du lien – Désolé mon gros – pas le choix … J’ai du monde à faire vivre à la maison.

L’hypocrisie de Buzzea

Buzzea les mecs, je suis navré de ce qui vous arrive, sincèrement … pas cool de voir sa boite couler juste parce qu’une boite plus grosse ne supporte pas qu’on fasse un peu de blé. Par contre là ou je trouve franchement que vous vous êtes foutus du monde c’est quand vous dites – oui on est une plateforme de marketing bla bla bla Non c’est faux !  Vous étiez une plateforme de vente de lien – tout comme d’autres  et vous avez clairement joué sur la carte du lien Dofollow sur les blogs pour attirer votre clientèle  – et a final est arrivé ce qui devait arriver – la plateforme a eu du succès, ça a commencé à attirer plus ou moins n’importe qui avec un blog  et voilà … là ou vous vous êtes aussi clairement foutu du monde c’est sur la footprint – je veux bien qu’il faille faire les choses dans les règles par rapport au fisc mais la – tous les posts avec « article sponso » les images chez vous et un lien vers votre site … c’est au mieux de l’inconscience !  Tous les mecs qui publiait pour vous sont maintenant dans le collimateur de Gégé idem pour tous vos annonceurs – bien joué les gars – Matt a même pas eu besoin de forcer… Ils ont du s’en payer un tranche les mecs au SQE – je les vois d’ici :

SQE 1 – « Eh les gars ! Regardez-moi ces cons ! Ils nous tracent le chemin pour débarouler à la fois les mecs qui vendent des liens et les mecs qui les achètent!»

SQE 2 – « NOOOOOOOOOOOOON !?? Pas possible d’être truffe à ce point…  »

SQE 1 – « SI ! SI ! JE TE JURE !  Bêtes à manger du foin je te dis !»

TOUTES EQUIPE SQE «  MOUAAAAAAHAHAHAHAHAH ! PTDR ! EXTRA LOL ! »

L’hypocrisie des SEO

Je trouve que dans cette histoire certains SEO ont été bien rapide a blâmer les « blogueuses » – qui c’est qui les achetait les liens ? ou qui c’est qui recommandait d’acheter les liens ou de se mettre en contact avec untel ou untel … qui a abusé encore une fois du « bon plan » c’est nous et je dis bien NOUS parce que je me compte parmi les SEO – Il aurait fallu bosser avec son cerveau un peu pour une fois et il faudrait aussi arrêtait de paniquer à chaque fois que Matt Cutts a un pet de travers – combien d’entre vous SEO bourrin vous êtes grillé en réclamant la suppression d’un lien ? Le passage en Nofollow d’un autre ? Si vous êtes un SEO et que vous jouez avec les limites du WH – Essayez d’assumer vos conneries un peu – Chez les BH la pénalité fait partie du jeu donc faite votre choix – soit vous prenez en compte la pénalité auquel cas les sautes d’humeur de Matt… ma foi… ça vous en touche une sans bouger l’autre  sois vous arrêtez de jouer aux cons un peu … et vous verrez comme moi passer les updates comme un vache voit passer les train au loin dans la plaine.

L’hypocrisie des « Bloggeuses »

Alors autant certains SEO ont été rapide à la détente pour taper sur les « blogueurs (ses) » autant l’attitude de certains dans le déni de responsabilité et ou l’absence de compréhension de la situation est à la limite du ridicule.  Je veux bien comprendre que pour quelques « petits », tout petits blogueurs,  se faire allumer par Google pour un pauvre article sponso qui a été posté il y a un bail de cela et qui a rapporté au final pas grand-chose compte tenu de la petitesse du blog  arrive un peu comme une surprise – par contre pour certains autres dont les blogs ressemblait de plus en plus à des magazines féminins – a savoir plus de pubs et d’infomerciales que d’articles originaux – qu’on ne viennent pas me dire qu’ils ont été surpris. Quand on vend des espaces de Pub DOFOLLOW  sur son site basé sur la valeur de son PR c’est qu’on a un minimum de connaissances SEO – tout du moins les bases pour savoir ce qu’on risque. Dire le contraire c’est se foutre de la tronche du monde.

Crédit Photo - lagouchka.net