Les Outils du Futur pour le SEO et le Webmarketing

Entretien avec Sylvain P. un des Peyronnet Brothaz!

Aujourd’hui j’accueille Sylvain, un des 2 Peyronnet brothaz! Et il va nous parler de la direction que prennent les moteurs de recherches modernes et des outils qu’ils sont en train de développer avec son frère Guillaume.

Salut Sylvain, pour ceux qui viennent d’arriver dans le milieu du SEO, tu peux nous rafraichir la mémoire sur la fratrie Peyronnet : qui vous êtes, ce que vous faites, comment vous vous êtes rencontrés, tout ça … ?

Bien sûr, donc je suis Sylvain Peyronnet, et avec mon frère Guillaume nous somme les frères Peyronnet ^^ Blague à part, depuis quelques années je travaille en famille, avec mon frère, mais pas que d’ailleurs puisque ma sœur Lucie travaille avec nous, ainsi que Thomas qui est un proche sans être techniquement de la famille.
On a pas mal d’activités depuis la formation, les outils, les prestations SEO et machine learning, la R&D en algo pour le web, et même l’édition de sites. Je pense que nous sommes surtout connus pour nos formations (la masterclass moteurs+SEO) et l’un de nos outils : yourtext.guru.

Avant de parler des outils, Est-ce que tu peux nous dire comment tu vois le futur des moteurs de recherche?

Bien entendu. Naturellement mon discours va être tourné autour de Google, qui est le moteur ultra majoritaire. On a pu voir que depuis quelques années il y avait eu de grosses évolutions dans les résultats du moteur, principalement grâce à la mise en place d’algorithmes de machine learning très impressionnants.

Par exemple, sans que cela soit un signal, le comportement des utilisateurs à un impact de plus en plus fort grâce à des algorithmes d’apprentissage par renforcement qui vont permettre au moteur de mieux arbitrer (intention par intention par exemple) entre les signaux de ranking.
La compréhension du besoin informationnel est aussi devenue nettement meilleure. Aujourd’hui le moteur sait aller plus loin que la thématique, il faut donc avoir des contenus de bonne qualité, optimisé, mais aussi en phase avec l’intention cachée derrière la requête.
Enfin, bien entendu le linking reste un des facteurs de ranking les plus importants, mais le moteur sait mieux repérer qu’avant les filous ^^, même si mieux ne veut pas dire parfaitement 😉

Un outil comme yourtext.guru c’est justement pour ça ?

A l’origine YTG (c’est comme ça qu’on l’abrège) a été conçu comme un moyen de faire des vecteurs de contexte avant que ça ne soit à la mode.

Par ailleurs, on l’enrichit au fur et à mesure pour que les performances soient au rendez-vous, aujourd’hui nos clients sont contents des résultats obtenus, et on a une belle croissance (depuis avril 2020 YTG a généré plus de 1,3 millions de guides, pas que pour de la rédaction web bien entendu, mais cela reste énorme).

On a des demandes pour plein de fonctionnalités, on en met beaucoup dans la roadmap, même si parfois certaines demandes sont étonnantes. En ce moment par exemple tout le monde focalise sur les entités, sans se poser réellement la question de « Google et les entités ». Après pour des choses différentes sur l’aspect sémantique, on a aussi créé des nouveaux outils.

Des nouveaux outils: lesquels ?

Ahah tu es tombé dans le piège. Plus sérieusement on a mis en route un outil qui propose des questions connexes à une requête, avec bien entendu la data Google (PAA, suggest, etc.), mais aussi un algorithme de machine learning qui repère des questions dans le sujet, sans que les mots de la requête ne soient forcément présents.

On a aussi mis en place un outil « API-first » qui est un extracteur de contexte. C’est difficile de rentrer dans les détails en quelques mots, mais globalement cela fournit les mots et entités qui sont contextuellement reliés à une requête. C’est un outil qui va au-delà du SEO, c’est typiquement fait pour faire de la réécriture de requête, ou de la translation de vocabulaire.

Je suis tombé dans le piège, mais toi tu as oublié de donner les noms et URLs …

Bien vu, le premier c’est https://www.mindreader.ai et le deuxième c’est https://www.keywords.gg

La nouveauté elephantesque c’est quand même babbar. (gros >> elephant >> babbar >> Lol!) C’est un outil un peu comme Majestic (mais en mieux!), c’est bien ça ?

Ah, je ne sais pas ce que font mes compétiteurs 😉

0 Partages

Babbar c’est un Saas qui fournit des métriques de popularité, de trust, de sémantique des liens, des listes de BL, etc. Et aussi des sites qui sont concurrents par leurs contenus, et une métrique vraiment folle, le Babbar Authority Score, qui agrège la majeure partie de ce qu’on doit savoir sur une page pour quantifier sa force en termes de linking, en un score entre 0 et 100. Tiens je te mets le Screenshot pour le Muscle si tu veux :

Ton score agrégé est pas mal, le site parle d’IT et tous les sites similaires sont des sites de SEO, ça m’a l’air d’équerre 😉

NDLR : Bien entendu que c’est d’équerre c’est une popularité que j’ai construit à la force du poignet et avec le temps ! Non mais ! c’est de la bombe le muscle !

Pour calculer ça tu prends la data de qui ?

De personne, on crawle le web tous seuls comme des grands (on est 6 dans l’équipe quand même), et on a actuellement l’index suivant :

NDLR : Jooooliiiiiiiiii ! ca en fait des URLs tout ca!

Pour ceux qui veulent en savoir plus : https://blog.babbar.tech et pour prendre un compte direction https://beta.babbar.tech (et tes fidèles lecteurs sauront quoi faire de « beta30 » j’en suis sûr).

NDLR : Pour les 2 Bourrelistes du fond qui suivent pas:  « beta30″ vous donne une reduction de 30% pendant la beta ou sur un abonnement annuel. Soit une reduction d’un peu moins d’1/3 du prix!  

YOU ARE WELCOME!

La question que je me pose, pourquoi faire autant d’outils, est-ce qu’il y en a d’autres en vue ?

Est-ce qu’on en fera d’autres ? objectivement je n’en sais rien. Si tu veux tout savoir quand on a commencé le référencement (à un moment au tout début des années 2000), c’était facile. Puis c’est devenu de plus en plus complexe à cause de l’évolution algorithmique de Google. De mon côté j’étais chercheur à l’Université et je me suis toujours dit qu’il faudrait bien un jour que j’utilise mon savoir plus théorique pour mes activités pratiques. On a commencé avec YTG, et comme l’outil a parfaitement fonctionné (que ce soit en termes de résultats de trafic organique, mais aussi en rencontrant sa clientèle), on a décidé d’en faire d’autres. Après le temps n’est pas extensible, donc on ne va pas en sortir 50 autres tout de suite 😉

Un mot pour la fin ?

D’abord un mot pour toi, pour te remercier de ton accueil sur le blog.

NDLR: De rien,  ca m’a fait plaisirs et ca va relancer le muscle un peu… 

Ensuite un mot pour la communauté SEO : la période est pleine d’incertitudes, et souvent pas que sur la gestion du pro avec la difficulté de concilier travail chez soi, boulot parfois un peu en berne, etc. Mais il ne faut pas oublier que le SEO c’est un travail qui, quand il ne paye pas tout de suite, paye souvent plus tard, alors ne baissez pas les bras ! Profitez si vous n’avez pas trop d’activités de ce temps pour améliorer vos compétences (et c’est possible de la faire à moindre coût avec des livres et son PC, je ne cherche pas du tout à vous vendre nos formations sur ce coup-là) et tester des nouveaux leviers, faire des nouveaux sites, etc.

NDLR Final: JE profites un peu de cet article pour annoncer que je vais me remettre au clavier un peu la… donc d’autres articles a venir. On va reprendre les bases un peu histoire de parler aux djeuns qui se lance dans le SEO.  

0 Partages

1 thought on “Les Outils du Futur pour le SEO et le Webmarketing

  1. Benjamin

    Comme toujours de bonnes itw sans bullshit et prise de tête. Je sur-valide l’intérêt de mindreader pour trouver des idées de contenus et créer un maillage qui a du sens.

    Content de savoir que tu vas reprendre un peu la bête en main. Tu commençais à manquer 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.