Guillaume Peyronnet nous présente IX Labs 108

Ils nous l’ont dit durant des semaines sur Twitter, Sylvain et Guillaume Peyronnet, les instigateurs de la Masterclass Moteurs + SEO, ont maintenant leur propre centre de formation.

Alors j’ai bien essayé de mon côté, de leur faire ouvrir le truc à Vancouver mais vous les connaissez les frères Peyronnet, pas moyen de leur faire changer d’avis aux bougres têtus comme des cariboos… Peine perdue… Anyway du coup, on va profiter de cette actualité pour discuter avec Guillaume des ambitions de cette nouvelle structure.

C’est que si je leur fais assez de pub, peut être qu’un jour ils consentiront à passer par chez moi et qu’entre un Fish n’Chips Flétan, Saumon sauvage accompagné d’une petite mousse locale et un tour pour aller voir les ours je pourrais enfin profiter d’une session Masterclass… moi-même…

Guillaume, pourquoi avoir décidé d’ouvrir un centre de formation ?

Pour tout dire, ça commence à faire pas mal de temps que l’on fait tourner la Masterclass Moteurs+SEO. Si je ne me trompe pas, la première session date de 2013. Depuis, on a décliné la formation en format 2 jours (Masterclass étendue) et très récemment en version 1 journée « améliorée » (les essentiels de la Masterclass). L’idée de ce retour aux sources étant de proposer vraiment les choses indispensables pour le SEO, pour tous ceux qui ne peuvent pas se permettre de passer deux jours en formation. C’est aussi qualitatif que la version étendue, mais moins de sujets sont traités.

Au fil du temps, on a étoffé le catalogue et on a pu proposer des formations sur le machine learning, sur la vitesse des sites web… et après avoir formé quelques centaines de personnes, principalement des professionnels, on a du se rendre à l’évidence…
Ce serait bien plus simple d’avoir notre propre salle de formation : l’accueil serait meilleur, ce serait plus facile de gérer des plannings, de multiplier les sessions, etc.

Après quelques mois de réflexion on a décidé qu’on devait se lancer pour de bon, prendre des locaux pour devenir un centre de formation, et amplifier, de fait, notre activité de formation.
Maintenant nous sommes au Kremlin-Bicêtre, très proche de Paris, si proche qu’il y a l’arrêt de métro ligne 7 à environ 50m de chez nous. C’est le IX-LABS – 108, parce qu’on est au 108 avenue de Fontainebleau. On ne dira pas que les locaux sont parisiens, mais sincèrement c’est tout comme vu les moyens de transport.

C’était une grosse problématique : il fallait que le centre soit accessible facilement depuis la France entière et on a beau dire, Paris reste l’endroit le mieux desservi. Mais le plein Paris, si c’était très sympathique sur le papier, ça obligerait aussi à pratiquer des prix parisiens [rires].

Cette géographie fixe nous encourage à ne plus tellement sortir de la région parisienne, et cela m’attriste un peu (la première année de la Masterclass on avait bougé dans la France entière, c’était vraiment sympa). Mais pour être honnête et un peu égoïste, fin 2014 je suis devenu papa, et j’ai moins le cœur à m’éloigner trop longtemps du bercail de façon répétée pour le moment. Surtout étant à nouveau devenu papa fin 2017.

On fait toujours quelques formations en régions, mais c’est beaucoup plus rare, et souvent c’est du format intra-entreprise.

Tout ça pour dire que d’ouvrir un centre de formation, c’est l’opportunité que tout le monde soit plus confortablement installé, aussi bien les participants que les formateurs, et aussi un challenge : va-t-on réussir à fédérer assez de monde autour des IX-LABS – 108 ?

Agrandir encore le catalogue de formation, c’est donc essentiel ?

Effectivement, on a sans doute saoulé tout le monde sur twitter, mais on a bien étoffé notre catalogue de formation. En fait, de par notre activité de laboratoire de recherche, on touche à pas mal de sujets techniques que l’on étudie en profondeur. Si bien que l’on peut proposer des formations de qualité sur ces sujets. Il y a une partie assez éloignée du SEO (quoique…) : apprendre des langages de programmation comme Python ou R, utiliser la stack ELK, etc.

Mais il y a des formations complètement dans le cadre SEO, dont les sujets parleront plus au public du muscle. En plus de la Masterclass sous ses formes étendues et essentielles, on a toujours notre Atelier Data pour les SEO et on propose maintenant une formation sur comment faire un audit algorithmique complet. L’idée de cette formation d’audit, c’est de transmettre notre méthodologie d’audit. Depuis plusieurs années on pratique pour des clients, il est temps d’en parler autour de nous.

On a toujours en tête cette envie de transmettre des choses qui sont à la fois des savoirs et de l’expérience, avec l’ambitions secrète de participer à l’épanouissement de pratiques SEO de toujours meilleures qualités. C’est pour la même raison que l’on a décidé l’an dernier de lancer la certification IX-SEO.

Donc la IX-SEO, c’est vraiment l’idée de contribuer à améliorer les choses ?

Complètement, la certification IX-SEO ne se positionne pas du tout en adversaires d’autres certifications qui existent déjà. Au contraire, je pense que c’est assez positif, notamment pour les SEOs les plus jeunes, de pouvoir mettre son CV le nom d’une certification SEO sérieuse, que ce soit celle-ci ou une autre.

C’est une aide pour les recruteurs qui peuvent ainsi avoir un début de piste sur les compétences du candidat. Bien sûr, ça ne veut pas dire que les référenceurs qui n’ont pas de certification sont mauvais, mais c’est un plus qui devrait apporter un peu de mise en valeur à ceux qui prennent le temps de réussir à en décrocher une.

La IX-SEO n’est pas une certification facile à obtenir. Au niveau 1 de la certification, il y a des QCM et quelques questions ouvertes qui débouchent sur 30 à 40% de réussite jusqu’à présent.
C’est ce qui fait la valeur de la certification : tout le monde ne la décroche pas si facilement ; il faut réellement bien connaître le domaine en profondeur pour bien s’en tirer.

Mais la certification implique aussi un bel enjeu pour 2019 : il faut qu’on la fasse connaître bien plus largement, auprès des référenceurs, des recruteurs, des potentiels clients SEO des référenceurs, car ce qui fait avant tout la valeur d’une certification c’est le fait qu’elle soit reconnue. Il faut que les certifiés soit fiers de dire qu’ils l’ont réussie, et que les recruteurs, les clients l’utilisent comme point de repère pour nouer des partenariats, des contrats ou faire des recrutements.

Formations, certifications, ça commence à faire pas mal de projets. Vous faites comment pour gérer tout ça ?

En fait, tu ne te doutes peut-être pas, mais c’est loin d’être nos seuls projets. En plus des formations, on fait toujours de l’audit SEO, du coaching, du conseil, on édite des sites, on fait de la rédaction web… on s’occupe en partie de yourtext.guru… et beaucoup d’autres choses.
Mais il faut dire que l’on n’est pas seulement deux. Aux ix-labs, il y a aussi Thomas qui est un excellent développeur et formateur, ainsi que Lucie – notre sœur – qui s’occupe du pole rédaction web, ainsi on parvient à mener pas mal de projets de front.

Et puis, il y a les projets qu’on teste, grâce à du crowdfunding, et qu’on ne lancera que s’il y a un intérêt du public.

C’est le crowdfunding pour la newsletter Tech des ix-labs? 

Oui, c’est bien ce projet que j’évoquais.

Pour les lecteurs de ton blog qui seraient passé à côté (NDLR : S’ils vivent sous un caillou au fin fond du Sahel donc ?) je me permets de résumer : il s’agit de faire une newsletter qui proposerait des articles écrits par des acteurs de la tech et parfois des interviews. Le truc déterminant c’est qu’on veut quelque chose de différent de ce qu’on trouve habituellement et qui parleraient technique ou financier, ou startupping, ou ce genre de choses très bien traitées par d’autres. Non, ce qui nous intéresse c’est d’avoir des auteurs ou autrices qui prennent du recul sur les métiers de la tech : de la réflexion, de l’autocritique. Mettons un peu d’humain dans la tech !

Une dernière question, C’est quand que vous passez par chez moi… au moins pour une bière… ?

En fait, j’ai passé pas mal de temps dans le pays voisin, mais le Canada, à part l’étape en avion, j’ai raté ça jusqu’à présent. Ce serait vraiment bien plaisant de pouvoir passer dans ton coin, pour le coca – ceux qui me connaissent savent, mais aussi pour te voir en vrai. Parce qu’on finit par se demander si tu es bien réel, ou si tu es juste un troll [rires]
Plus sérieusement, rien de prévu pour le moment, j’ai déjà du mal à voyager sur la France, ce n’est donc pas gagné pour le Canada, mais si jamais les conditions sont réunies, ce serait top !
Je vais essayer de persuader Sylvain d’organiser un séminaire là-bas l’été prochain !

Frères Peyronnet : https://freres.peyronnet.eu
IX-LABS : http://www.ix-labs.org

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.