Lettres ouvertes a nos députés

      17 commentaires sur Lettres ouvertes a nos députés

Messieurs de la classe politique française, je suis un expatrié,  je n’ai voté pour aucun de vous et quand je vois le spectacle que vous nous avez offert aujourd’hui je me dis que ce n’est pas plus mal.

En ces jours si difficile pour nous tous, ou que l’on soit, j’ai vu des Canadiens me tendre des cierges lors de la veillée funèbre tenue à Vancouver, J’ai vu des Anglais entonner La Marseillaise à Wembley!!!  j’ai vu des Américains, les mêmes qui il y a 15 ans renommer des frites « Freedom Fries », applaudir notre drapeau, j’ai vu le monde se parer de bleu, de blanc et de rouge et citer haut et fort « Liberté », « Egalité », « Fraternité ».

J’ai vu les Français braver la peur, ravaler leur colère, et parfois leur haine pour ceux qui ont été touché en plein cœur, je les ai vu appeler au rassemblement plutot qu’a la vengeance, répondre à la haine et a la bêtise par l’amour, la tolérance et le courage.  J’ai vu tellement de belles choses, tellement de dignité.

Et aujourd’hui je vous vois, vous… en train de vous écharper autour de vos petites ambitions, de vos petits intérêts politiques merdiques, alors même que le sang et les larmes de vos compatriotes, de ceux la même qui vous ont porté aux fonctions que vous occupez actuellement, ne sont pas encore séchées.  Au moment même où vous devriez montrer l’exemple, au moment même où vous devriez incarner tout ce courage, toute cette dignité.

Messieurs (et Mesdames – l’homme n’ayant pas le privilege de l’indécense) vous devriez tous rougir de honte! Vous êtes lamentables. N’avez-vous donc aucun honneur ? N’avez-vous donc aucune fierté ? N’avez-vous donc plus aucun respect pour ces hommes et ces femmes qui vous ont élu ? Vous êtes censé représenter le peuple. Rappelez-vous ! Vous me dégoutez tous, de droites ou de gauches, vous etes des minables et j’espère que le peuple lui se rappellera de votre attitude quand il s’agira de vous réélire.

0 Partages

17 thoughts on “Lettres ouvertes a nos députés

  1. Sylvain

    Je viens de lire l’article du Monde.
    Comme tu dis, ils sont lamentables.
    Et ils s’étonnent ensuite qu’on considère que la classe politique ne représente pas les français…

    Reply
  2. Aurelien

    C’est pas nouveau, ils ne seraient pas élus s’ils penseraient pour le bien de la France et non de leur petite personne. Faut pas oublier qu’ils ont jamais bosse…

    Reply
  3. Ramenos

    Un bon résumé mais en même temps, ce n’est pas nouveau. Je suis même sur que certains politiques se sont frottés les mains après la nuit du 13 novembre….

    Au passage, dernière ligne, tu as écrit « Messiers » au lieu de « Messieurs » j’imagine 🙂

    Reply
  4. Samuel

    Merci bcp.
    Puant et indécent …
    et au delà même, car ce qui est affligeant c’est qu’ils jouent le jeu, continuent le travail et font exactement ce que souhaitent ceux qui ont déversé la haine vendredi … Consternant

    Reply
  5. fred

    Mentionnons tout de même, pour être honnête, que ceux qui s’en sont donné à cœur joie sont les représentants du parti de notre ex-président. Les mêmes qui ont bien œuvré à la situation de déliquescence politique (et budgétaire) du Pays pendant 10 ans… (les mêmes qui ont voté la suppression, entre autre, de plus de 9000 postes de policiers et gendarmes entre 2007 et 2012. Mais si ce n’était que ça!)

    Reply
  6. Olivier Mosca

    Ju,

    J’aime bien ta tribune, sauf vers la fin.

    On a un souci majeur dans ce pays et c’est que nos « professionnels » de la politique ont oublié d’où ils venaient pour certains.
    Ils ne sont pas lamentables pour autant, juste déconnectés et ils oublient que leurs guerres de bac à sable sont maintenant publiques.

    Ne les rejetons pas pour autant, nous sommes une démocratie; et les démocraties ont la vie dure en ce moment.
    Et crois-moi, qui suis toujours en France, ma plus grande crainte est de voir les français se réfugier aux extrêmes et de dénaturer les valeurs de notre chère démocratie.
    Dans les nouvelles démocraties (comme celle dans laquelle tu habites) cela parait incroyable, mais chez nous, c’est fortement probable.

    Donc, ne les conspuons pas (nos stupides députés et ministres) car en chassant le choléra, on pourrait bien hériter de la peste.

    Sur ce, remercie nos amis québécois pour leur solidarité !
    Et que la liberté d’expression (artistique) survive aux folies terroristes.

    Reply
    1. Julien Post author

      Salut Olivier,

      Ca me fait plaisirs de te voir sur mon blog!

      Je suis un peu dur vers la fin mais c’est que cette attitude est tellement navrante. Pour autant je ne rejettes pas le systeme si imparfait soit il. Je souhaiterai juste que nos dirigeants reconnecte un peu avec leurs obligations. C’est NOUS, le peuple, qui les avons élu et (en théorie) c’est a NOUS, le peuple qu’ils sont sensé rendre des comptes … (en théorie encore une fois).

      Reply
  7. Cadeau Original

    Je suis tout à fait avec toi sur ton coup de gueule, étant expatrié en islande j’ai vu des islandais pleurer pour nous… (ils ont eu un blessé dans la fusilladen, tout un drame ici alors qu’il n’y a généralement aucun homicide en Islande)…

    C’est clair que les politiciens, des 2 côtés, sont clairement responsable du syndrome « banlieue » et de toute la radicalisation qui s’en suit.

    A titre d’exemple, rien n’a été fait depuis Merah ou Charlie contre la radicalisation dans ces milieux là.

    Et Hollande a sa part de responsabilité, faire une guéguerre à lancer 5 bombes / jours, c’est pas ça qui va détruire daech. Chouette maintenant on est à 20 / jours. Waow, ils doivent avoir peur en Syrie…

    PAS DE NOM = PAS DE LIEN

    Reply
  8. Pierre

    Je n’avais pas vu ton article de novembre ! Je n’ai rien à ajouter à cet écrit, tout est dit et tu l’écris avec tellement de sincérité et de conviction qu’ils devraient déjà en trembler de honte…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.