retour SMX Advanced 2015

      5 commentaires sur retour SMX Advanced 2015

Salut à tous,
C’est le printemps! C’est le temps des conférences! C’est la fête … Et je suis actuellement à Seattle pour le SMXadvanced.  Retour sur ces deux jours de conférences avec du bon, du moins bon, de l’excellent…

Periodic table of SEO rankings

@DannySullivan, @CyrusShepard, @stonetemple, @marcustober
C’est maintenant un passage obligé pour chaque SMXadvanced. En ouverture des sessions SEO, nous avons les dernières données sur les facteurs SEO les plus influents d’après Searchmetrics et Moz. Avec un petit bonus cette année avec une sorte de conf’ flash sur les entités nommées. Alors Attention! Encore une fois, tous les speakers insistent sur le fait que ces études montrent des corrélations entre des facteurs SEO et des rankings, pas des relations de causalité !!! Par exemple: Ce n’est pas parce que l’endroit où le plus de gens meurent en France est un « lit » que ledit « lit » est un endroit dangereux pour votre vie.

Voir definition corrélation ici

Rapide review de l’étude MOZ

  • NDD – le choix de l’extension n’a pas de corrélation avec de meilleures positions
  • Les liens – Google a beau dire que ça n’a pas d’impact et de ne pas faire de liens, et bien ça marche toujours (DUH !!!), pire ça marche de mieux en mieux avec un rapport de corrélations qui augmente par rapport a l’année dernière.
  • A la question : Peut-on ranker sans liens ? La réponse est : « NON » – 99.85 des domaines qui rankent dans le top 50 ont des liens.
  • Les mots clés dans les ancres – ça aussi, ça continue de marcher.
  • Mots clés dans le <title> – Il semblerait que ça marche de moins en moins (taux de corrélation=0) mais c’est surtout parce que la relation « exact match » est de plus en plus floue puisque GG comprend de mieux en mieux les synonymes.
  • Impact social – toujours une très grosse corrélation entre le partage social et le fait de ranker – la encore de plus en plus par rapport à l’étude de l’année dernière. Cependant encore une fois les speakers insistent sur le fait que le social offre plutôt une sorte d’effet halo – votre contenu est partagé donc il est linké et recherché et donc au final il aura tendance a ranker mieux : impact indirect
  • Https – pour le moment pas de corrélation évidente entre le fait de ranker et d’avoir un site en HTTPS (« mais j’espère que ça va changer » Dixit Gary Iles dans une autre conf’)
  • Pas de corrélation entre le fait de ranker et les microformats – Mais si vous avez des micro-formats vous faites toujours parti des early adopters puisque très peu de sites ont implémenté des microformats. (plus gardez vos microformats – dixit Gary Iles dans une autre conf’)
  • Hreflang – A mettre en place si vous avez un site international. (si si sans déconner! – oldies but goodies)

Pour compléter cette étude, Moz nous a parlé de son travail de mise en place d’une liste de « spam flags ». Au total il y en a pour le moment 17 (la plupart en relation avec les liens) – dans leur étude Les mecs de Moz montrent que plus le nombre de flags est important et plus un site a de chance de se faire pénaliser / filtrer et qu’a part coup de malchance 1 ou 2 flags ne sont pas suffisant pour voir son site pénalisé. Par contre 100% des sites ayant déclenché au moins 8 spam flags parmi les 17 ont été pénalisés.

Searchmetrics

  • Dans cette étude plus que des corrélations, entre les facteurs SEO, on peut noter les trends dans le SEO et l’adaptation de la communauté aux différents changements de Google :
    Links – même conclusion que Moz, mais avec un truc en plus: D’après searchmetrics –si les liens viennent de sites de news ils auraient plus d’impact – ou plutôt : « Les sites qui sont lies par des sites de news tende à ranker mieux » – à vos tests !

L’étude montre aussi l’effet « penguin » avec un usage des mots clés dans les ancres bien moindre que les années précédentes.

  • EMDs : la corrélation entre positionnement et EMD n’a pas changé par rapport à l’année dernière et pourtant on peut voir dans l’étude que l’usage de noms de domaine contenant des mots clés est de moins en moins courant.

Autre points notable lors de la conférence sur les trends : Les contenus sont plus simples à comprendre (effet « Les anges » ?), et on notera aussi qu’en regle générale les contenus sont plus long.

  • D’après searchmetrics il semblerait que Google se dirige vers un modèle qui prend en compte l’intention du consommateur et moins le « mot clé ».

Par exemple : sur la recherche « Seattle Attraction » Groupon ranke en 2e page, pourtant ils ont les mots clés dans leur page, ils sont plus populaires, tout va bien au niveau SEO. Oui mais chez les concurrents qui rankent on peut voir du contenu avec les noms des différentes attractions.

Takeaway – «Stop look at keywords look at topics and connected topics. »

StoneTemple – conférence flash sur les « réponses riches »

Alors déjà à savoir : à peu près 20% des requêtes montre des rich answers (quand GG nous donne la réponse sur les séances de cinéma, les horaires avions, réponse directe à une question, etc…). Il y a tout un tas de rich result et on a beau dire que c’est fait pour que Google garde l’internaute, il semblerait que cela apporte du trafic ! Parfois beaucoup puisque dans 75% des cas Google fournit un lien vers le site qui occupe la « rich answer ».

Alors comment fait-on pour apparaître dans « Googe rich answer »? Et bien ma foi ce n’est pas trop compliqué:

  1. Répondre à la question
  2. Répondre à plus que la question
  3. Faciliter le scrap de google (pas de trucs fancy au niveau du code)
  4. Ping, submit, share

(flash conf’) Successful WH SEO in Spammy industries

Plutôt une bonne conférence dans l’absolu. C’est toujours intéressant d’avoir le retour d’expérience de quelqu’un qui se trouve à la barre d’un paquebot du web. Donc au final je ne peux pas dire que j’ai « appris » grand-chose mais ça reste de la bonne info.

Les 7 conseils pour faire du WH dans un milieu plutôt gris:

  • Monitorer ses liens et désavouer agressivement et sans attendre que des liens négatifs puissent impacter le site.

Le speaker a bien insisté la dessus, il ne faut surtout pas laisser la problématique du NSEO dans les mains de Google – trop lent, pas assez réactifs.

  • Surtout, surtout, surtout vraiment se concentrer sur la qualité des liens
  • Devenir un pionnier des outils et process Google – (Google aime Google – donc avoir site mobile, mettre le site en HTTPS, implémenter des microformats, etc…)
  • Recherche constante du message parfait sur le site: Toujours rechercher les meilleures optimisations sémantiques possibles.
  • Essayer de prédire les changements d’algo profonds ou les gros changements sémantiques – Pour cela se servir des projections du service marketing de votre boite et de Google trends (afin d’adapter le contenu en avance)
  • Créer des pages avec une bonne ergonomie (voir Google aime Google)
  • Trouver des sujets qui seront linké! A ce sujet, on peut créer des gros buzz quand on a de la chance (exemple cabane Zombie) mais dans ce cas il s’agit surtout d’écrire des posts ou trouver des produits qui feront qu’on peut chopper quelques liens par ci par là à chaque fois.
  • Bloquer les faux followers et avoir un profile social propres (plus par souci d’e-reputation)

3 principes pour un succès à long terme :

  • Google loves Google – (je sais ça fait trois fois que je le dit).  On peut dire ce que l’on veut mais au final Google décide de qui est là ou non, il est donc  plus judicieux sur le long terme de jouer en respectant les règles dictées par Gégé.
  • Ne rien laisser à la chance:  Faire en sorte de toujours tester son contenu, son code et tenter de rester à la pointe.
  • Empathie: Rester en contact avec son audience – mettre du « cœur » dans son site

(Flash conf’) Model de Communication SEO

Alors à la base je me suis dit cette conf’ c’est de la m*rde… encore une meuf qui vient nous vendre une salade pour nous refiler son tool. Et puis en fait non. La conférence présentait en fait un framework basé sur Excel et qui permet de communiquer rapidement et simplement avec son management et pourquoi pas avec ses clients sur le pourquoi du comment des résultats d’un campagne SEO.

Ce framework permet de montrer simplement et rapidement tous les aspects SEO sous forme de graph, avec un point sur la situation à savoir, la situation parfaite, la situation telle que decrite dans le roadmap et la situation telle qu’elle est en réalité ! La framework se base sur 2 aspects:

  • Strategie SEO (crawl, contenu, linking interne, Link building et mentions, social, UX)
  • Operations SEO (SEO team, Non Seo teams, process, metrics)

NDLR – Désolé pas de screenshot mais des que possible je met un lien

(Flash Conf’)Future of SEO signals (Rand Fishkin)

Voir presentation sur le lien suivant bit.ly/rankingsfuture

BOOOOM ! La conf’ du jour et la meilleure conf’ que j’ai vu depuis un long moment ! Rand y expose des trucs qui pourraient être compliqués de façon simple et claire et avec des exemples. Dans cette présentation on voit les signaux que les outils pourraient utiliser éventuellement dans le futur.

  • Usage/engagement (plus que probable à mon avis) – Google va se diriger de plus en plus vers des sites qui donnent une bonne expérience utilisateur avec la mise en place dans l’algo des signaux suivants (pogo sticking, javascript interpretation, possiblite de juger la qualité d’un site via chrome, android etc …)
  • Précision et fiabilité des données (plus que probable encore une fois). Google devrait être capable de vérifier la véracité des données et leurs précisions et devrait pouvoir mettre ce signal dans l’algo ce qui permettrait à certains sites de ranker sur certains topics sans même mentionner un mot clé. (dans le mesure ou le sujet qu’il traite est lié et Fiable!)
  • Lien entre les requêtes et l’intention des internautes: Derrière cette requête encore une fois cela repose sur la future capacité de google de « deviner » nos intentions a traves nos recherches.
  • « Brand as entities and entities as answer » : encore un fois dans l’optique de la relation intention / requête mais cette fois ci avec un facteur « marques » ajouté au mix – voir section « devenir le « yup » dans la présentation.
  • Search path / navigation path : Google tente de simplifier la recherche et l’utilisation du process de recherche pour prédire les résultats dès la recherche large.

Par exemple vous tapez « PC portable » et GG vous renvoie direct vers le top PC du moment parce qu’il a réussi à condenser les navigations et les achats des internautes. (saupoudrer d’un peu de recherche personalisé a ce cas)

  • UX et Machine learning: Google apprend constamment quels SERPs ont le meilleur résultat en terme d’expérience utilisateur (sur Google)  mais pour le moment cela se borne à des personnalisations simples au niveau – il faut imaginer le system avec un niveau supérieur avec une recatégorisation constante des sites et une réorganisation des résultats.

Exploring the new world of entity search

Petite conf’ avec un retour sur les rich answers de Google. Les principes restent les même, si vous voulez apparaitre dans les « featured snippets » (dixit Gary Iles durant une conf’). Le goal de GG est de donner directement une réponse à la question de l’internaute donc même si ça ne va pas forcément vous amener de trafic il faut être le site qui donne la réponse a cet internaute.
4 types d’entity search :

  • Graph panel

Tire des partenaires Google et notamment wikipedia – pas de pages wikipedia pas de résultat

Petit hack – il semble que créer une page wikipedia et la faire indexer est suffisant et que les résultats continuent d’apparaitre même après que la page wikipedia ait été supprimée.

  • Quick answers

La partie la plus manipulable de l’algo sur les entités – il suffit de répondre a des question, simplement et de façon précise
La plupart des facteurs SEO « classiques » ne pèsent pas vraiment dans le fait d’apparaître dans les rich answers – les quick answer ou les autres entités nommés, le systeme fonctionne surtout sur l’autorité du site.

Searc Entity Analytics

Présentation un peu technique sur comment taguer proprement son site via google tag manager (ou d’autres tag manager) de manière à analyser le trafic réalisé par les entités nommés sur votre site ou encore par certains produits de votre base dans des « états différents » (en stock Vs Back order par exemple). Très bonne conf’ mais j’avouerai que pour le coup on était vraiment dans le tech et surtout dans l’analytics et donc si j’ai bien compris l’intérêt et les concepts de la présentation j’ai eu vraiment du mal sur les aspects techniques et la mise en place en tant que telle.

Link Auditing

Présentation sur comment nettoyer son profil de liens.  Rien de nouveau ici – je ne vais pas donner le détail du truc puisque je vais bientôt écrire un article sur le sujet. Ce n’est pas que la conférence était mauvaise, mais c’est un sujet couvert, hyper couvert et bon … pffff… ca saoule.

How to build the links you actually want

Une présentation plutôt bonne.
La conf’ en quelques points – Les liens sont nécessaire! (NDLR : « No Sh*t Sherlock ») Mais alors comment fait-on pour construire des liens de « qualité » en ces périodes glaciaires.

  • Synchronisez votre calendrier de publications avec vos actions de promotion – cela permettra une meilleure sélection des sites sur lesquels vous allez chercher les liens en fonction de vos promos ou messages
  • Monitorez les contenus sur lesquels vous avez quelque chose à dire et monitorez les influenceurs qui se trouvent dans ces sujets (twitter, buzzsumo, facebook, news etc …)
  • Recherchez des topics qui sont en « affinité » avec le vôtre :

Etape 1 : Essayez de chercher des influenceurs qui sont dans votre thématique principale et regardez ce que sont les topics préférés des leurs followers avec followerwonk qui permet de trouver des influencers et tag crowd  (pour les classer)

Etape 2 : On recherche les influenceurs qui ont des sites dans ces thématiques liées et on voit ce qu’on peut faire avec eux.

Et que peut-on faire avec eux ? Parce que les mecs ils sont les maitres chez eux donc… il faut la jouer cool… smooth comme fonzi! Faites pas votre gros lourd !

  1. Les 15 minutes de twitter – passez du temps à communiquer avec les mecs que vous voulez voir mettre des liens vers vous (5minutes Partage, 5 minutes Réponse, 5 minutes Parole).
  2. Haro (help à reporter out) – rechercher des mecs de la presse puis ensuite utiliser rapportive , voilanorbert  pour pécho leurs emails
  3. Press releases – Nous devons retourner aux racines du communiqué de presse, à savoir introduire les mecs de la presse à votre boite pour qu’ils publient un truc à votre propos – pas nécessaire de mettre des liens dans vos CP et nécessité de trouver un angle d’attaque qui sera intéressant. Noubliez pas la presse locale !
  4. n’oubliez pas le networking

Voir les presentation ici 

Q&A entre Danny Sullivan et Google Guy (Gary Iles)

Toujours un plaisirs de voir Danny « torturer » gentiment un mec de chez Google, pas grand-chose de vraiment hyper à la pointe juste une petite conférence sympa avant d’aller boire un verre.

Juste une petite note, je pense que Matt était meilleur que Gary dans ce genre d’exercice. Juste … comment dire Matt on aimait le haïr donc… il y avait une relation spéciale et je pense que lui-même aimait bien se retrouver sur le grill là on sent que Gary n’a pas encore le truc en plus.

Ask the SEOs

C’est un peu pêle-mêle mais ce n’est pas facile à suivre… beaucoup de questions et de réponses. Faut traduire et écrire… il n’y aura pas tout.

  • Est-ce qu’on peut être pénalisé sur un mot clé unique

Selon le panel – OUI dans la mesure où Google est beaucoup plus spécifique pour les pénalités maintenant qu’avant.

Maintenant  je dirais que Google pénalisera plutôt sur un pool de termes liés entre eux. Maintenant se faire pénaliser sur un mot clé unique… Genre on a trop boosté les liens sur une ancre bien précise… mouais … pourquoi pas.

  • Est-ce que l’utilisation du même réseau de partenaires année après année pour ses liens ne présente pas un aspect dépréciatif – Traduction: est-ce que les nouveaux liens venant des même blogueurs ne perdent pas de valeur avec le temps.

Réponse : Mouais on peut dire cela, dans la mesure ou la diversité est un élément important mais a priori pas de valeur négative non plus.

  • Est on obligé de poster ses vidéos sur YouTube.

Oui si on veut donner de la visibilité a ses vidéos on doit passer par YouTube mais il existe de nombreuses plateformes qu’il ne faut pas négliger (j’ajouterai – voir la conférence « rien comprendu » de @xavun.)

  • Une solution CMS à recommander pour les petits budgets ?? Tout le monde :

WordPress

  • Sous-domaines ou subfolders?

Tout le monde: « subfolders » – Une explication qui serait la mienne aussi:  Ce n’est pas que Google traite vraiment les sous-domaines différemment c’est juste que les gens ont tendance à moins les lier, partager etc… et du coup ils souffrent de « manques » au niveau des facteurs externes.

  • Mon vieux domaine continue d’apparaitre malgré les 301, et le transfert d’adresse. Que se passe-t-il ?

Réponse : A priori c’est un problème de ratio de liens – pour le moment il est fort probable que l’ancien site soit beaucoup plus populaire que le nouveau. Il faudrait revoir vos liens.

  • Quel est votre point de vue sr le nouveau rapprochement entre Google et twitter ? Comment pensez-vous que les tweets vont ranker?

Consensus serait sur le nombre de followers et l’autorité du compte twitter qui tweet. Plus il est fort probable que ce genre de résultats sera plutôt sur des mots clés « trend » et possiblement juste une sorte de carrousel qui fera défiler les tweets les plus populaires sur un sujet en particulier.

  • Est-ce que l’un d’entre vous a vu des progrès par rapport l’usage d’emoji dans les SERP?

NON !

  • A votre avis quel paramètre marche le mieux (https, page speed, contenu, technique, lien, etc…)?

Consensus – il faut tout faire… (bah oui ! qu’elle est conne cette question) mais maintenant il faut aussi voir une question de priorité – par ex https – est ce qu’il faut le faire – OUI – maintenant est ce que cela va avoir un impact maintenant… Non, mais par contre quand internet atteindra une masse critique ou plus de sites seront sécurisées – la oui faire partie des derniers sera un désavantage. Etre un pionnier permet aussi de faire des erreurs et d’apprendre de ces erreurs avant que la concurrence se jette dans la bagarre.

  • 3 trucs que vous pensez les plus importants en SEO?

Speed – Dans une ère ou GG essaie de faire en sorte de donner la meilleure XP utilisateur la vitesse tend a devenir de plus en plus importante même si on n’en voit pas vraiment le fruit tt de suite.

Crawl et clean code – ne fait pas perdre son temps à Google au niveau du crawl – c’est probablement le moment ou le plus de problème apparaissent tout du moins dans les grosses structures (vrai) .

  • Quel est l’outil sans lequel vous ne vivriez pas :

Screaming frog.

Quel est votre truc préféré dans le job de SEO?

la sécurité de l’emploi 😉

En conclusion

Pour ma part le SMX advanced 2015 même si il était intéressant, était tout de même d’une moins haute volée que l’année dernière. Autre tendance, en général la journée 1 est mieux que la journée 2. Ceci dit c’est mon avis et selon les niveaux et les intérêts vous pourrez avoir des retours différents.

5 réactions sur “retour SMX Advanced 2015

  1. Marc

    Waouw merci pour ce compte-rendu bien détaillé ! Je plussoie la tendance qui actuelle qui est de tenter de déceler l’intention de l’internaute plutôt que de simplement réagir à des mots-clés. Il faut travailler différemment le SEO aujourd’hui et la conférence de Rand sur le futur des signaux va dans ce sens. Et pour le HTTPS, on va tous finir par y arriver c’est sûr ^^

    Répondre
  2. Mickael

    Se réveiller et lire un article aussi complet tôt le matin Done !
    A travers ton résumé de ces deux jours, il est vrai que l’on voit peu de choses nouvelles. En revanche je viens de lire la présentation de Rand Fishkin, son approche est plutôt intéressante.

    Merci en tout cas Julien pour ce partage complet.

    Répondre
  3. PAS DE NOM = PAS DE LIEN

    De toute façon le but de Google c’est de sanctionner toute les méthodes de SEO pour avoir le contrôle sur tout et nous faire payer des campagnes trop chères sur Adwords. Ils sont diaboliques !

    EDIT: PAS DE NOM = PAS DE LIEN

    Répondre
  4. Franck

    Super CR des conférences du SMXadvanced ! merci !
    Beaucoup d’informations qui viennent confirmer les actions de référencement que je réalise au quotidien.
    Je vais profiter de tes remarques pour pousser plus loin certaines conférences intéressantes
    Merci encore !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *