BH / WH mettons un peu les choses au point

Le monde du SEO est un monde cyclique, chaque année nous avons notre petit buzz « les SEO sont des escrocs » suivi généralement de prés par une sorte d’autodafé du type « A mort les BH ! Ils sont responsables de tous les maux ! Brulons ces impies sur l’autel au Dieu Google ! Matt Cutts est son Prophète ! ».

En général je ne réagis pas trop sur le sujet BH pour la simple raison que cette fausse polémique a en général tendance a glisser sur les BH tel un steak trop cuit sur une poêle en Teflon toute neuve, sauf que la j’ai vu l’ami @seoblackout monter au créneau et même s’énerver ce qui, de ma mémoire de blogueur, n’arrive que rarement et je me suis que finalement il faudrait peut être me fendre d’un article. Histoire d’expliquer au grand public ce que c’est que le BH et tenter de leur faire comprendre cet espèce de « family feud » entre les BH et les WH qui revient chaque année et/ou a chaque gros update Google. Il faut aussi dire qu’en ce moment c’est les vacances et que bon, les articles BH ca fait toujours un peu de trafic.

Ma définition du référenceur BH

Avant tout je pense qu’il est nécessaire que les gens se fasse une bonne idée de ce que c’est un référenceur Black Hat parce qu’a mon avis beaucoup de gens ont une fausse idée du concept tout simplement.

La foule voit les référenceurs black comme des sortes de sorciers malfaisant, utilisant nombre de techniques « interdites » visant a dégommer votre site, blastant le web a tout va avec des liens indignes et remplis de mots clés, scrappant sans vergogne, sploguant la toile comme des gorets et je vous épargne le détail des âneries qu’on peut entendre lors de discussions avec le client sur le sujet du « Pourquoi le site de ce mec est devant le mien ?! Je suis sur qu’ils font du SEO black hat ». Grande est aussi la croyance qui dit que c’est a cause d’eux que Google nous envoie ses armées d’animaux noirs et blancs et autres joyeuseté qui nous complique la vie au quotidien. Recadrons donc un peu les choses voulez-vous ?

Un référenceur Black Hat, c’est dans 95% des cas un mec qui travaille pour SA gueule et sur SES sites ! Déjà. A partir de ce moment la, ils n’ont donc que peut de temps à perdre sur des thématiques peu profitable et le BH il peut bien faire ce qu’il veut au niveau technique et/ou link building, il peut faire son bourrin ou non que je m’en cogne comme de ma première paire d’Adidas Streetball.

  • Premièrement parce que mis a part quelques cas isolé, les thématiques concernées (finance, Forex, Pr0n, Gamble) ma foi je n’y touche pas.
  • Deuxièmement parce que c’est lui qui prends des risques (ses sites, son pognon, son temps, ses affaires) – pas moi

Tous les SEO sont des BH en puissance

Et là vois déjà les plus « chevaliers blancs » d’entre nous se préparer a troller comme des dingues dans mes comm’s ! (« Oui moi je suis blanc comme neige ! », « Moi je lave plus blanc que blanc ! » ou encore « Moi je suis tellement blanc que si j’éclairci on me voit plus »).

OUI voila je l’ai dit et c’est une réalité qui devrait être accepté de tous, arrêtons de nous voiler la face!

Tout d’abord la limite WH/BH entre nous elle est plutôt mouvante et évolue selon le bon vouloir du trio Bryn/Page/Cutts. Et il suffit que GG pête un coup sursaute pour que d’un seul coup on se retrouve d’un coté ou de l’autre de la frontière. Nous jouons tous plus ou moins près de cette frontière, tous ! Il n’y a pas un SEO qui puisse dire qu’il ne tente pas de feinter Google d’une manière ou d’une autre. Arrêtons l’hypocrisie ! Que le SEO « white » qui n’a jamais pris de pénalité lève la main. Que le SEO white qui ne s’est jamais renseigné auprès d’un BH pur une presta de linking « pas trop risqué » lève la main aussi ?

On peut faire du WH sans être clean

On peut très bien faire du WH sans être forcément « blanc comme neige ». Un exemple ? Dois-je revenir sur le pingouin et l’armée de mec qui sont venu pleurer leurs mamans au moment ou les CPs se sont fait dégommé ? Qu’il y en ait un seul qui ose me dire que le CP bourrin c’était clean! Un seul !

Autre exemple, quand je cherchais du taf sur Vancouver, j’ai passé un entretien avec une boite cherchait un « directeur SEO » avec 12 ans d’expérience et notamment dans les jeux en ligne (au passage Paul, tu veux t’exporter contacte moi je ferais suivre). Bref ces gens la ils font dans le casino, « super affiliés », ils traitent directement avec les casinos – 150,000 nouveaux joueurs par mois qu’ils envoient (amis affiliés Gamble je vous laisse faire les calculs).

Bon et bien cette boite elle respecte les guidelines de Google presque a la lettre si on regarde au site par site. Par contre elle emploie 300 web dev’s et une armée de copywriters – Et ils ne se tournent les pouces les mecs ! Non ces gens ils produisent du site de manière industrielle, IP différentes, registrar différent, contenu unique, âges de sites différents etc … bref des dizaines de linkwheel monumentales, que dis-je monumentales pharaoniques et au final le SEO c’est aussi un jeu de chiffre. Mais on ne m’enlèvera pas e la tête que dans l’absolu ce qu’ils font c’est … beige au minimum allez.

BH n’est pas synonyme de Charlatan

La encore c’est souvent qu’on peut voir l’analogie sur le web et m’est avis que rien n’est plus faux car souvent les charlatans sont des gens qui se disent white hat mais qui utilisent des techniques BH. Or le problème dans ce cas, et j’en discutais il y a peu avec @labisse sur skype, c’est qu’eux (les BH pas les charlatans) intègrent les risques qu’ils encourent dans leurs stratégies et que par conséquent les solutions qu’ils présentent a certains problèmes bien que totalement valable (voire même excellente) ne sont pas adaptées pour une stratégie … comment dirais-je… classique parce que de mon coté le site du client je ne peux pas me permettre de le faire tomber.

Autre point que j’appellerai « le paradoxe des formations BH« . Durant les formations BH et de l’avis de tous on apprend beaucoup, et il y en a ils sortent de la après 2 jours et qui se prennent pour des tueurs et commencent à faire fumer leur Xrumer tout neuf qu’ils viennent juste de cracker et en avant les bugnes ! Sauf que voila les vrai BH c’est ceux qui donnent les cours, pas ceux qui les prennent.

Note perso

Je finirai sur une note perso – les BH connu sur la toile à chaque fois que je leur ai posé des questions, ils ont été plus que disponible, prêts à rendre service et pas grosse tête et je les en remercie.

55 réactions sur “BH / WH mettons un peu les choses au point

  1. lereferenceur

    Voila un article qui remet les choses au points. Moi je pense que personne n’est WHITE meme pas Olivier Andrieu. Pour moi la frontiere n’existe pas ou elle est a quelques mm du White pur. Seul le linkbaiting est blanc. Pour moi dès que tu fais un simple echange de liens, tu crées un lien artificiel, donc tu n’est plus dans le White pur. Je ne dis pas que l’echange de lien est du grey hat, mais ce n’est pas du White pur. C’est du blanc après plusieurs lavages en machine xD

    Répondre
  2. Labisse

    Super, une très bonne approche du sujet et merci pour la citation. Voilà bien un article que l’on aimerai écrire, ca fait plaisir (je sais ca fait très spamco là…). Mais force est de constater que c’est très tendu en ce moment dans la petite bulle du SEO, pas mal de jalousies, d’incompréhensions, de mépris etc… Laissons passer l’orage.

    Répondre
  3. gdtsb - seo dissipée - fantomette

    Pareil je vais faire dans le spam aussi : Très bon article !
    On le sait tous que la frontière est mince entre les 2 mondes et quand plus elle bouge, mais il faut l’admettre.
    Je ne vais pas redonner mon avis, je l’ai fait il y a un an et je n’ai que très peu évoluer sur mes positions.
    Appliquer ce qu’on entend dans des conférence ou des formations sans réfléchir il ne faut pas s’étonner des résultats: Ce n’est jamais qu’un condensé de ce que l’intervenant connait !
    L’orage du moment me fait penser à une bande de gamins qui en suivant un chef charismatique, se retrouve dans le bureau du gendarme et pleure en disant c’est pas de ma faute j’ai fait ce qu’il a dit.
    Cette excuse là ne fonctionne que très rarement ! fallait y penser avant !

    Répondre
  4. Omni

    Comme le dit Labisse, c’est essentiellement la tension due aux filtres Penguin et Panda qui fait que tout le monde cherche le fautif. Le black Hat est ainsi bien souvent le bouc-émissaire. Il faut également savoir que le BH fait souvent preuve d’ingéniosité et ne néglige pas un bon buzz ou autre linkbait rusé pour accroître sa popularité 😉

    Répondre
  5. Littlebuzz

    Alors, ma théorie sur cette passe d’arme WH/BH est simple, ici, depuis des mois on est en hivers, temps de merde, déprime totale pour tout le monde, un rien et c’est l’agacement … alors on passe ses nerfs sur le voisin.

    J’ai bon ? Si j’ai pas bon, je ne dois pas en être loin :-))))))

    Répondre
  6. Samuel

    Héhé, ça me rappelle une pseudo-polémique que j’ai lancée!
    Je me suis mal exprimé sur Seosphère. En fait ma critique n’est pas seulement pour les soit-disants BH, mais pour tous les marchands de vent du net.

    Et je pars du postulat simple qu’un vrai pro du net fait des sites pour avoir des revenus passifs et vivre la vie qu’il veut, le SEO étant un travail très abrutissant de mon point de vue.

    D’où mon incompréhension devant des mecs qui font les malins comme si ils rankaient sur des tops KWs et pourtant proposent des formations. Je ne comprends pas qu’on ne se serve pas du net pour en sortir.
    En fait le problème est que je trouve le SEO très limité et très peu stimulant intellectuellement.
    A partir de là j’extrapole ma façon de faire qui a toujours été d’être le plus loin du net possible quand je faisais un max de tunnes avec mes sites.

    De là il me paraît être une vaste fumisterie de passer autant de temps de sa vie dans le monde du SEO (twitter, forums, formations et que sais-je..) si on fait du blé avec ses sites.

    Moi qui considère qu’il n’y a pas de BH ou de WH, mais juste des manipulateurs de moteurs, je me suis très mal fait comprendre!

    Répondre
  7. Anakick

    Tes exemples sont intéressants, cela aurait été bien de les développer un peu 🙂 Après l’éternel débat BW/WH est assez drôle, Labisse résume d’ailleurs bien la situation. En tout cas Google a bien réussi avec ses coups de pression, j’entends ici et là des choses assez surprenantes de la part de certains SEO, qui du coup n’ose même plus poser un lien dans un com…

    Répondre
  8. Newsmag

    Apperement on catégorise en 2 types selon les guidelines de Google. C’est donc ces règles qui servent de frontière.
    Si on part donc de ce principe, pour moi, un référenceur est un blackhat par nature qui vise à tromper l’algo tout simplement.
    Et ensuite il y a plusieurs catégories de blackhat. mais ça, ce sera toujours un sujet polémique

    Répondre
  9. Nommy

    Moi aussi j’ai été surpris de voir Paul s’énerver mais en lisant le topic de la sphère, je me met à sa place, ils étaient agressifs face à lui et aux BH en général. Je n’ai d’ailleurs pas trop compris ce qu’ils reprochaient : de gagner de l’argent ? D’utiliser des techniques qui marchent ? D’innover ?
    Bref des haters, y’en a toujours eux et y’en aura tjs…

    Répondre
  10. Lucie

    Voilà les choses sont dites ! Pour moi les personnes qui critiquent les BH sont (comme pour tous les sujets) à 50% des jaloux,et à 50% des psychorigides qui respectent toutes les règles imposées dans tous les domaines…
    De toute façon il est clair que le WH existe de moins en moins voir même plus du tout, puisque référencement = tentative de manipulation de GG = pas bien !
    Moi qui pensais être plutôt white, je me suis pris un bon gros pengouin dans la face, et ça fait réfléchir ! Alors je dis longue vie aux bons vrais BH, au moins vous y allez franco et ça marche sûrement puisque vous continuez… donc au final c’est sûrement vous qui avez raison !

    Répondre
  11. Arnaud

    Je pense que le réelle problème ce n’est pas temps la différences entre les techniques « BH » – « WH » (on à tous posé un spam co ou lancer un blast ) et je pense que tout bon seo « WH » se doit de tester et de connaitre les technique dites « BH » pour mieux comprendre les moteurs.

    Cependant, ce qui me pose problème, c’est cette génération de pouce bouton comme je les appelles qui ont lu le blog de Tiger ou de Kevin et qui on vu de l’argent facile. Ce sont pour la plupart de gens qui ne connaissent absolument pas les bases de l’optimisation on-page et qui ont téléchargé un LFE et qui blast comme des porcs sans savoir se qu’ils font et qui pourrissent completement le web!

    Sérieusement est ce si compliqué de scraper et de mettre dans son footprint « -intext: »seo » ? Cela évite quand même de passer pour un connard en allant spammer le blog des collègues comme un boulet !
    ( J’avoue j’ai déjà mal réglé ma macro et passé 2 fois au même endroit ^^)

    Pour terminer, j’ai également été étonné de la réaction de Tiger qui envoyait tout les haters se faire enc*ler 😛 Mais je pense que c’était à juste titre. Pour avoir tracé Tiger (pour voir comment il bossait j’ai pas touché à ses plans) je peux vous dire que le gars est plus propre que la plupart des « chevaliers blancs » qui le critiquent ! Pas d’automatisation (ou très clean) et des liens pertinent et bien propre (vers le moneysite) ou est le problème…

    Répondre
  12. Cyril

    Article très intéressant, merci beaucoup, c’est trop cool ! Bref…
    Plus sérieusement, je n’ai jamais compris ceux qui s’acharnent sur les BH, voire la distinction BH WH. Le troll du moment me fait rire, même si je le suis de loin sans que j’y participe. Comme Lucie, je pense qu’il y a beaucoup de jalousie, du fait que le BH apporte de bons résultats dans des secteurs concurrentiels. Et ceux qui le pratiquent en connaissent les risques. Enfin bon, comme tu le dis, c’est récurrent tous les ans, on y a droit. Et le pur WH, je le cherche encore 😉 Il y a une grosse partie de grey.

    Répondre
  13. Alexaloola

    Bonjour,
    bon je prends rarement part aux polémiques BH/WH, mais j’avais besoin d’un lien sur un PR0 … 🙂 …

    Comme tu l’as très bien expliqué dans ton article, le « BH » travaille (déjà c’est un concept qui échappe à beaucoup…), il fait des tests, se casse la gueule, recommence, trouve des solutions et les exploite ensuite (plus ou moins bien certes). Maintenant, une analogie aussi ridicule (et ultra polémique pour rester en symbiose), est ce que si un étranger commet un vol, tous les étrangers sont des voleurs ? Ah ben non, la c’est plus démagogique, je ne voudrais pas passer pour un raciste … C’est pourtant exactement ce que je lis par ci par la (d’un coté comme de l’autre d’ailleurs, même si je me sens plus affectée par le nazisme de certains WH, ça me navre profondement, même si j’avoue que trouver un tumblr devant son site client est toujours énervant…). Mais on connait la problématique dans tous les domaines, trouver un bouc émissaire, c’est tellement plus simple que d’admettre son incompétence.

    Je me répète ( mais la répétition est la base de la pédagogie ), comment peut on aujourd’hui faire du référencement sans un outil comme scrapebox (ou similaire) ?? Il faut profondement avoir du temps a perdre…

    J’ai eu une discussion il y a peu de temps avec un client qui tous les matins allait voir differents sites pour récupérer des informations sur le net. Je lui ai donc automatisé tout ça, maintenant il reçoit son petit PDF tous les matins, et sa réflexion m’a bloquée : « Tu es vraiment Blak Hat toi ! » ..hein ? quoi ? pardon ?… Est ce que dans votre esprit être BH c’est automatiser des tâches ?? On vous a menti mon pov monsieur !! :)…

    Bises,
    Alexa

    Répondre
  14. Vincent

    Ben tiens je voulais écrire un article sur la différence en un BH et un WH mais ton post résume assez bien l’idée que j’avais en tête. Il est vrai que très peu de gens connaissent les réelles motivations des BH. Encore moins à la Réunion où c’est synonyme de hacker. Bref un black hat c’est un mec normal qui essai de faire son biz et payer ses factures. Je ne comprend pas l’intérêt de cette diabolisation sur les forums.

    Répondre
  15. SEO Factory Girl

    Bon, j’allais dire « Ah nan pas encore ! » et puis finalement tu t’en sors bien 😉 Pour moi tout est dit ou presque quand on rappelle que les BH le plus souvent travaillent pour eux-mêmes, alors que les WH le plus souvent font de la prestation de services. La démarche, et par conséquent les méthodes employées, sont de fait complètement différentes.

    Dire que tous les WH sont des BH en puissance par contre je n’adhère pas, dans le sens ou faire du BH par accident c’est autre chose que d’avoir les compétences d’un vrai BH (et là on parle d’un autre monde, limite d’un autre métier). Par contre que la frontière entre le *légitime* et le *moins légitime* en ref soit floue, oui c’est difficilement discutable. Mais c’est là aussi que les approches diffèrent bien souvent : le BH cherchera à faire passer le noir pour le blanc, alors que le WH cherchera à trouver le dosage de lessive idéal pour que le blanc reste blanc (notez que les uns comme les autres peuvent royalement se planter). C’est en tout cas ma vision du métier en tant que WH, même si je suis loin d’être toujours aussi clean que je le souhaiterais (car oui, c’est parfois compliqué de trouver le juste dosage).

    Répondre
  16. Julien

    Bon article et bien écrit. Effectivement le WH pur ne devrait même pas créer de lien mais travailler son optimisation du crawl, ses performances de site, analyser son positionnement, ses mots clés, son référencement vertical, son OnPage (Dédicace au périmètre SEO de Renaud Joly) et… créer du super contenu unique qui tue la mort et que tout le monde va linker, retweeter, etc… et aller soyons fous un petit backlink commentaire dans sa thématique de temps en temps 🙂

    Répondre
  17. Gasy

    Je suis Gasy et j’approuve ce message.

    J’attendais un article polémique et je trouve, finalement, un article très posé et dont je ne peux que sincèrement apprécier tant l’approche que le contenu. La fond et la forme.

    Au final bon nombre de SEO sont très loin du vrai WH d’il y a quelques années qui applique les guidelines de Google à la lettre et ne cherche pas plus loin. Bon nombre. A l’inverse, et j’adore cette phrase, les seuls vrais BH sont ceux qui donnent les cours… Faire du SEO c’est, par essence, être entre les deux.

    Répondre
  18. Daniel Roch

    On peut même aller beaucoup plus loin dans la définition du black hat dans ce débat, car par essence le référenceur white hat n’existe pas.

    Théoriquement, est considéré comme référenceur black hat toute personne ne respectant pas les règles de Google. Hors ce dernier nous dit ne créez pas de liens artificiels. En gros, les annuaires, les communiqués de presse, les échanges de liens ou encore les liens en commentaires sont des techniques black hat. En d’autres termes, je doute qu’il existe en France ou dans le monde un seule référenceur réellement « white hat »…

    Répondre
  19. Shelko

    Je pense que l’on peut compter sur les doigt d’une main, le nombre de référenceur qui ne suit pas de près ou de loin le travail d’un ou de plusieurs BH pour prendre un peu la température et s’ouvrir des pistes.

    Comme pas mal, je pense qu’à partir du moment où l’on s’inscrit sur des annuaires, que l’on rédige des CP’s, on cherche à tirer la couverture à soi.

    Répondre
  20. refschool

    je sais pas vous mais je pense plutot que le WH revient en force du cote des USA. Avoir un site pingouinisé meme si on est WH c’est triste c’est les effets de bord de l’algo sans doute. C’est l’imperfection de Google cette meme imperfection dont profite pas mal de webmaster techos. Vu l’étendu des possibilité en informatique, je pense que le BH marchera toujours. Ce débat ne finira donc jamais !

    Répondre
  21. Yakiseo

    Excellent !
    J’avais lancé un débat de cet ordre sur la Sphère pour voir quel était l’avis des SEO sur la frontière ténue entre BH et WH. Il est évident que par WH, il n’y a plus que le Linkbaiting qui compte. Au tout début, quand je regardais quelques articles sur le WH, il est vrai que je me disais : « Non les BH abusent, on pourrit des sites à cause de ça ». Et puis au final je me suis bien rendu compte que les WH étaient des BH refoulés (sans vouloir entrer dans de la psychanalyse à deux balles).
    Comme le dit très justement GDTSB, toute cette ambiance pseudo-apcalyptique chez les SEO, me fait penser à une scène mythique des Monty Pythons dans la « Vie de Brian ». (pour celles et ceux qui connaissent) avec l’allegorie de la création des religions : ceux qui suivent la gourde et ceux qui suivent la sandale. Et ce débat WH BH me fait penser à ça aujourd’hui.

    Répondre
  22. Sylvain

    Je pense que souvent, les réactions contre les BH sont dues à ce que tu expliques très bien, soit « … après 2 jours et qui se prennent pour des tueurs et commencent à faire fumer leur Xrumer tout neuf ».

    J’ai assisté à une formation de Paul, j’ai vu les outils et surtout des tests en live, j’ai été assez bluffé, et j’en suis reparti avec de bonnes idées à appliquer en blanc/gris. En aucun cas je ne me suis lancé dans du pourrissage en règle.
    Je pense qu’au delà des superbes exemples que l’on voit durant ces formations, il est utile de faire marcher son cerveau, il sera toujours plus efficace qu’une machine.

    Sinon, j’aime beaucoup la reflexion de Sandrine 🙂

    Bon, sinon, comme nombre d’entre-vous, je ne suis pas certain qu’il reste beaucoup de white hat, j’en avais parlé là : http://blog.axe-net.fr/bienvenue-chez-les-gris-seo/ et je n’ai pas changé d’avis

    Répondre
  23. Nicolas AUGE

    Comme le disait Loic Hélias : Cette chasse à la sorcière au chapeau noire n’a aucun sens car nous avons tous le même point commun : Être en compétition pour chopper les 1ères positions. 😉
    Bref, tu décris bien les enjeux et les buts de chacun et comme toujours, je pense qu’avoir un point de vue manichéen est une erreur !
    Merci Monsieur Le Juge.

    Répondre
  24. Renardudezert

    Coucou, c’est moi !!

    Pour re-contextualiser la chose, le fait que Paul se soit énervé, n’est pas du au débat WH/BH, mais plus à des comportements {puériles|extrémiste|bornés|trollesques} de quelques membres de la sphère. C’est parti en cacahuètes par la suite sur ce faux débat.

    Ensuite, pour ce qui est du Hat (ouai j’aime pas donne de couleurs, parce que c’est naze), je pense qu’il y a beaucoup trop de raccourcis, y compris dans ton article (t’énerves pas, je vais m’expliquer) 🙂

    Tu as des mecs qui ont la culture « Open-Source » dans le SEO. Des personnes qui aiment partager leurs expériences, leurs trouvailles, leurs conseils …
    Je ne vais pas citer tout le monde, mais tu as Sylvain chez les WH et Paul chez les BH. Qu’y gagnent ils ? Une notoriété.
    Tu en as une quantité d’autres qui n’ont pas cette notoriété – et qui peut être s’en cognent totalement – qui ont peut être été formé par Paul. C’est pour cette raison que cette phrase « Les vrai BH c’est ceux qui donnent les cours, pas ceux qui les prennent » me choque un peu. Tu as des mecs qui ont appris sur le tas qui sont de réels tueurs !!

    Pour moi, les vrais {B|W|G}H sont ceux qui font avancer la communauté, ce n’est pas une question de cours. Pourquoi certains prennent des cours ? Parce que certains tools sont très mal documentés, ou alors que certains BH ont des relations avec les dev de ces tools. Je peux t’affirmer que j’utilise des fonctions de Sick Submitter qui ne sont pas mentionnées dans la doc officielle. Pourquoi ? Parce que j’ai participé activement au test de la beta 4 et que du coup j’ai sympathisé avec un dev de la team.

    Et pour finir, si la notion de BH c’est faire du pognon avec des sites, alors SEO World is Black !!
    « Un référenceur Black Hat, c’est dans 95% des cas un mec qui travaille pour SA gueule et sur SES sites ! « . Tu vas au taff pour gagner ta croute (aussi parce que tu aimes ton métier), je suppose que tu n’es pas bénévole. Donc tu travailles pour TA gueule. Et je suppose que tu travailles également sur les sites de tes clients, tu vas pas t’amuser a faire du linking ou de l’opti pour des sites que ta boite n’a pas signé. Tu travailles donc en quelque sorte sur TES sites (le client a signé un contrat avec la boite pour qui tu travailles).

    Certains propos sont réducteurs, ce n’est pas une critique Julien, mais je pense vraiment qu’il faut arrêter avec ces pseudos barrières et faire avancer la communauté plutôt que la diviser.

    P.S. : Files moi ton Skype en DM sur twitter, on essayera de se capter a l’occase 🙂

    Répondre
  25. Agence Sabattini

    De mémoire, c’est la première fois que j’interviens sur le blog du Juge, merci de cet article mais voila, je ne vais pas faillir à ma vision des choses et pour ne pas répéter ici ce que j’ai dit mille fois ailleurs je vais être concis
    « Tous les SEO sont des NH en puissance » peut être mais le sont ils dans la réalité des faits je veux dire être un BH en puissance et vendre une prestation BH à son client c’est différent non ? ….
    Etre White Hat c’est informer son client et s’engager sur des techniques respectant les guides lines (ensuite je suis d’accord, Google bouge les lignes mais il n’a jamais écrit que la promotion d’un site était interdite !)
    Les BH, je ne leurs jettent pas la pierre, ils ne font pas le même métier que moi mais ce que je leurs demande c’est l’honnêteté d’avouer à leurs clients les risques qu’ils encourent, à partir de là, si le client est ok, ce sont des pros comme les autres, des prestataires de services avec leurs capital risque.
    Avouons le tout de go, le mauvais BH (qui ne dit rien à son client et plombe son site) me plait bien aussi parce que si j’ai la chance de passer derrière c’est royal au bar, tous les verrous sautent devant une telle expérience.

    Les bons BH passeront devant moi, presque toujours, il faut l’avouer, parce que quand un de leurs sites tombe, un autre est déjà en cours de montée en puissance, mais personnellement je travaille avec des TPE et des marques qui ne peuvent se permettent cette gestion des choses, ils sont sur une action de 3, 5 ou 10 ans !, donc, comme je le disais, on ne fait pas le même métier, ou tout au moins on est pas sur le même bord de l’échiquier…

    Pour conclure, je revendique que des SEO soient white hat (ils peuvent être BH pour leurs sites perso le Juge, je ne confond pas ce que je fais à un client et ce que je fait pour mon agence ! donc oui les WH pratiquent activement mais non, il ne franchisse pas la ligne, ils minimisent les risques pris par leurs client)

    Et enfin la phrase qui me vaux mille réponses vindicatives : je pense que le SEO est WH dans l’intention (peut être est il W aujourd’hui sera t il Grey demain voir B après demain avec la même action de réf, peut être certains le voit grey, d’autres B selon une action ou une autre) mais dans l’état actuel des choses, je continue à dire que je suis WH et que cela à un sens, je continue à intervenir sur les blogs SEO quand on me cantonne à un camp alors que la réalité est beaucoup plus complexe …..

    Répondre
  26. Marie

    Bonjour Julien,

    Ce que je trouve drôle, c’est que justement trop de personnes pensent que faire du blackhat s’apparente au hacking, à l’exploitation de failles pour profiter d’un système, bref être un gros méchant quoi !

    C’est triste, mais on y peut rien, les WH boys sont ceux qui sont à mon sens les plus vicieux car justement, ils font du SEO, mais l’optimisent pour paraître clean aux yeux de Google :/

    Merci pour l’article,

    Marie

    Répondre
  27. aucamville

    Sur cela « Tous les SEO sont des BH en puissance » je suis bien d’accord. On a tous goûté un jour où l’autre à la facilité avec des techniques un peu border comme quelques dizaines de CDP sur quelques plateformes (à l’époque où çà marchait encore bien) pour faire monter rapidement un site.

    Répondre
  28. William

    Le ponte des WH, pour ne pas le nommer aime faire savoir à qui va sur son blog que les BH sont pour lui des escrocs.

    Il y a quelques mois, mon agence a fait appel à lui pour un « pré-audit » et des recommandations pour un très très gros site. Je précise qu’étant donné que je suis alternant avec mois d’un an d’expérience, ce qui explique qu’ils l’aient contacté pour avoir une expertise plus poussée.

    Le résultat fut un « guide », vraiment à peine personnalisé pour le gros site en question. Le genre de conseils & guidelines que l’on bien plus approfondi lors de la première semaine de la licence en référencement que je suivais. Même le masque de title que j’avais fait pour les fiches produit était plus élaboré et performant que le sien.

    Il nous a seulement facturé plusieurs centaines d’euros pour cette m***. Ce mec qui se dit plus blanc que blanc est en fait un bien pire escroc.

    Répondre
  29. Martin

    Comment qualifiez-vous le commentaire suivant : « D’un point de vue philosophique, ce qui rend le cerveau particulière par rapport à d’autres organes, c’est qu’il constitue la structure physique qui génère l’esprit. » Voilà le type de commentaires je retrouve sur mon blog consacré à la musique électronique et que je perds du temps à modérer. Alors WH ou BH, je sais pas mais y en a vraiment des parasites !

    Répondre
  30. Julien Auteur de l'article

    @lereferenceur
    Perso je ne vais pas jusque-là – mais comme je le dis dans l’article – si je trouve un truc BH qui feinte Google sans risques – je vais l’utiliser – nous avons tous une ligne qui est plus ou moins floue et plus ou moins sombre, le tout est de ne pas être “sectaire”

    @Labisse
    C’est vrai ça a l’air tendu – je pense à un contre coup de l’affaire Dricot, ça a fait la même chose déjà l’année dernière après l’affaire Bortzmeyer. Ou alors c’est parce que c’est l’été et on a rien à faire de mieux…

    @Sandrine
    Et oui c’est l’effet pervers quelque part de formations et barcamp BH… mais bon…

    @omni
    Les BH représentent une toute petite partie du web, moins de 1%, quiconque pense queue GG modifie son algo à cause des BH n’est qu’un idiot.

    @Gabriel
    Mouais je ne suis carrément pas d’accord avec cette définition – BH et WH sont deux points de vues différents sur une même question, c’est tout.

    @LittleBuzz
    Tu ne dois pas être loin à mon avis.

    @Samuel
    Je pense aussi que tu t’es très mal fait comprendre – et sache ensuite que je ne trouve pas mon taf abrutissant et qu’aucun de mes sites n’est vraiment monétisé…

    @Anakick
    Les mecs qui demande des supressions de liens dans les comms ou qui ont arreté de mettre des comms sur des blogs dofollow ou autre ne sont pas des SEO ce sont des imbéciles.

    @Newsmag
    Ton commentaire me fait penser que quelque part je me suis mal exprimé… il faudra peut-être que je me corrige. Car il n’y a pas de on est un BH ou un WH en fonction de quel côté d’une « frontière » on se place et le boulot des SEO WH est aussi de tromper l’algo de Google si on y réfléchit bien – Le respect des guidelines certes va influer sur la « catégorisation » mais je pense que la couleur de chapeau change quand on met en place des techniques qui posent un risque de pénalisation en connaissance de cause.

    @Nommy
    J’avoue que moi-même je n’ai pas choppé tous les tenants et les aboutissants du truc.

    @Lucie
    Mouais encore une fois qui a raison et qui a tort, je me considère moi-même plutôt clair – et j’ai pas pris de pingouin, ni de panda et ma dernière pénalité doit dater d’il y a 4 ou 5 ans… avec l’âge on prend conscience que ce qui est risqué ou pas et on passe au travers des modes, et on apprend la patience

    @Arnaud
    Paul est effectivement très fort. Et oui je pense qu’au final les pousses boutons posent un vrai problème… on verra avec le temps et les evolutions.

    @Cyril
    Excatement c’est cyclique, les esprits sont échauffés par les polémiques SEO=Escrocs et ensuite c’est le grand débat …pourquoi on passe pour des escrocs, gna gna gna, cleanons la profession, gna gna gna …BH… bref au final ça me fait 2 billets qui font du bon trafic chaque année et une bonne occaz de faire un peu de linkbait.

    @Alexaloola
    Bienvenu sur mon blog déjà. Je suis d’accord avec ton commentaire sauf sur une chose, on peut très bien faire du Seo à la pogne et sans outil comme scrapebox ou xrumer – je suis de la vieille école moi, je n’en utilise pas et pour le moment ça ne m’empêche pas d’avoir de très bons résultats.

    @Vincent
    Moi non plus pour être honnête

    @SEOFactoryGirl
    Quand je dis que tous les WH sont des BH en puissance c’est surtout pour dire que si risque de pénalité il n’y avait pas honnêtement on n’aurait pas de scrupules non plus à mettre certains trucs en place. Je ne dis pas qu’on fait du BH par accident loin de la – je dis que pour le moment la frontière se situe dans la gestion du risque de pénalité et que si un SEO WH trouve une technique certes crade mais intouchable il l’utilisera

    @Julien
    Attention – la aussi cela ne correspond pas à me définition du WH – perso je fais tout à la pogne mais encore une fois si les risques était minimal voire nulle je lui blasterai aussi sa maman a GG et je me considère clair – Encore une fois pour moi la vrai différence se situe au niveau de l’acceptation et de l’intégration des risques dans la stratégie – plus on est clair moins on prend de risques. Mais si demain un client me dit allez y lâchez-vous et je m’en cogne si le site tombe je pense que je switcherai sur un chapeau plus sombre – pas noir noir parce que on ne devient pas BH en 2 jours mais je me permettrai plus de choses ça c’est sur.

    @Gasy
    Merci pour le compliment – et c’est vrai que de temps en temps on tombe sur un guignol qui croit qu’il est devenu bon en 2 jours. Je ne ferai qu’une citation pour ce genre de cas :
    « on a pas à faire à un élève, on a à faire au professeur…….quand l’armée monte une opération qui doit pas échouer c’est à lui qu’ils font appel pour entrainer les troupes d’accord? C’est le genre de type qui boirait un bidon d’essence pour pouvoir pisser sur ton feu de camps, ce mec-là tu le largues au pôle nord sur la banquise avec un slip de bain pour tout vêtement, sans une brosse à dent et demain après-midi tu le vois débarquer au bord de ta piscine avec un sourire jusqu’aux oreilles et les poches bourrées de pésos »

    @Daniel
    Certes mais encore une fois je ne vais pas aussi loin dans ma propres définition du WH

    @Shelko
    N’est-ce pas !

    @refschool
    Non le debat ne finira jamais, quand au fait que le WH revienne en force aux US …. Hmmm non

    @Yakiseo
    Je n’irai pas jusqu’à dire qu’un WH est un BH refoulé, je me considère clair moi-même – c’est une approche différente du métier c’est tout.

    @Sylvain
    Exactement –

    @nicolas
    C’ets le message –

    @RDD
    Arf… tu joues sur les mots mais je comprends ton point de vue – je ne cherche pas à diviser la communautébien au contraire. Et non je ne bosse pas gratuitement (« when you’re good at something never do it for free ») – Je ne doute pas que certains BH formé par Paul ou autoformé soit compétent et je sais que nombre de BH sont des inconnus, et se foutent éperdument de tout ce qui concerne ce qui se dit d’eux mais comme le font remarquer Gasy ou Sylvain dans les gens qui sortent des formations BH il y en a certains qui ne font pas fonctionner leurs cerveaux … On va dire que je grossis le trait dans mon article mais c’est pour être bien compris…
    Là ou on n’est pas d’accord c’est que je ne considère PAS que je bosse sur MES sites – je bosse sur les sites de mes « clients » et mes clients ils n’ont pas payé pour voir leur site être pénalisé. Si je bossais sur mes sites je t’assure que je prendrai beaucoup beaucoup plus de liberté et si je me faisais dégommer un de MES sites je ne me poursuivrais pas en justice… par exemple 😉

    @Agence Sabattini
    On est plus ou moins d’accord sur tout.

    @Veranda
    Ça c’est un autre débat

    @Marie
    A la base les BH étaient dans le hacking c’est surement pour cela. Certaines actions BH continue d’être basées sur du hacking

    @aucamville
    Oui on n’y a pas forcément tous gouté mais on y gouterait sans problème

    @William
    Le débat n’est pas là pour le coup et on ne règle pas de compte sur mon blog (sauf moi)

    @Martin
    Ah ben le spamco … c’est le nerf de la guerre mon pauvre ami, on y a tous droit… mais croyez-moi il y a bien d’autres actions BH bien plus fine, qui ont peut-être été mise en place sur votre site et dont vous ne vous doute même pas… Le spamco c’est la partie visible de l’iceberg.

    Répondre
  31. Tristan

    Hola amigos !

    Cet article vient des tripes et ça se sent, il génère une polémique enrichissante. Effectivement la frontière entre le BH et le WH est très fine. Mais bon ça fait parti de la mentalité humaine (non j’ai pas dit française) de mettre un nom sur tout et d’arriver à créer un conflit. Je pense que de ce côté c’est à chacun de regarder sa conscience, de savoir où il se situe et d’estimer les risques qu’il encoure.
    Je suis assez jeune dans le SEO mais je commence à apprendre de mes erreurs et de mes succès.

    Bon assez parler sérieusement, j’en profite pour souligner deux petites fautes (dont une qui n’en n’est pas vraiment une mais bon) :
    – Dans le Chapitre « On peut faire du WH sans être clean » > deuxième paragraphe > deuxième ligne ; tu as écris « un boite » Une boite : nom féminin (xi e siècle) Du bas-latin buxida, accusatif du latin pyxis, buxis ou buxa, emprunté au grec ancien πυξίς, puxís (c’est bon je troll désolé)
    – Toujours dans le Chapitre « On peut faire du WH sans être clean » le mélange du noir et du blanc, ça serait plutôt du gris et non du beige. A moins qu’il soit coupé à une référence jaunâtre que mon petit cervelet n’aurait pas souligné.

    Bref, bonne continuation à bientôt.

    Répondre
  32. Elodia

    Comme dit dans l’article le plus blanc que blanc n’existe pas. Alors faut qu’on arrête avec ça. Même les sociétés qui se dise WH vire BH, parce qu’elles ont pas le choix dans ce monde de requins.

    Répondre
  33. Julien Auteur de l'article

    @Anakick
    Malheureusement oui certains ont l’étiquette, mais on peut etre un SEO ET un imbécile.

    @Tristan
    coquille corrigée – mais je maintiens la couleur beige … j’ai le droit d’inventer des mélange de couleurs bizarres, je suis chez moi apres tout… non mais 😉

    Répondre
  34. LaurentB

    Bravo pour ce vision très juste de la situation.
    J’aurais quand même parlé de ceux qui veulent juste « push the button » et que ça marche ou d’autres travers qu’entraîne une mauvaise interprétation des moyens à disposition.

    Répondre
  35. Louis

    Salut Julien,
    Je te remercie pour ton article. Tu as tout à fait raison de faire ce rappel, je pense que c’est en éduquant les pseudo SEO sur le sujet que déjà ça divisera moins la communauté et peut être qu’eux même diront les choses réellement à leurs clients.
    J’ai moi même eu à faire un développeur qui devant un client commun laissait entendre que j’étais un tricheur et un voleur, il aurait été facile de lui servir mon couplet sur le WH que je suis et que chaque soir avant de dormir, je dévore les conseils du Grand Matt, mais j’ai préféré lui répondre que Google ne dicte pas la loi, que personne peu importe la couleur de son chapeau dans le référencement n’est diabolique car il sait se jouer des résultats et du positionnement…
    Lui je ne pense pas qu’il ait compris, mais par contre le client qui depuis est rentable sur le web grâce à mon travail et qui a réussi à éviter les tempêtes récentes a lui très bien retenu tout ça.
    Mais je crois que comme dans tout, quand on ne comprend pas, on aime bien diaboliser, donc les pseudo WH comprennent pas les BH alors il devient plus facile de vomir sur eux. Pourtant s’ils savaient faire la moitié de ce que les grands du BH font, on ne les entendrait plus…..

    Répondre
  36. TiPi Com and Web

    Un bon petit rappel utile et efficace.

    Maintenant que le juge a jugé, personne ne pourra dire qu’il lave plus blanc que blanc 🙂

    Ps : et sinon, je trouve effectivement que la plupart des BHs que je suis de près ou de loin (mais pas trop près) ont l’air assez disponibles, comme les W/GH d’ailleurs. Le vrai référenceur (ou la vraie) serait donc quelqu’un qui communique avec ses semblables.

    Répondre
  37. Rodrigue

    Merci pour ce comparatif, pour moi les « sorciers » que sont les blackhat ont juste des méthodes plus rapide qui sont un peu (voir très) border Line.

    Répondre
  38. Philippe

    Je pense que tout le monde devrait s’occuper de ses propres affaires plutôt que de chercher qui est la cause de ce qui se passe avec google, les soit disant méchants BH eux font leur taf quoi qu’on puisse en penser et ne perdent pas de temps inutile à se plaindre d’untel ou d’untel. Merci pour l’article dont je partage l’opinion affichée.

    Répondre
  39. Samuel

    @Julien : il y a pire c’est certain, mais je fais surtout du netlinking et c’est assez pénible…
    Après je suis mauvais juge car j’ai longtemps(12 ans) fait ce que je voulais de mes journées, du coup bosser 8 heures par jour en agence ça me fait tout drôle… :S

    Répondre
  40. guillaume

    Puisque ni les outils, ni les techniques ne peuvent vraiment différencier un referenceur d’un autre, il faudra exclusivement se baser la prise de risque, le ROI, le tout en fonction de la difficulté du domaine. En analysant cette équilibre on peut assez facilement déterminer le dégré de couleur. Car aprés tout vouloir aujourd’hui se positionner sur du poker en faisant uniquement du spam bête et bourrin, mais en y passant des heures à la main, revient à être un chapeau noir (certe en impuissance 🙂

    Répondre
  41. videosurveillance

    Article très intéressant, merci beaucoup, c’est trop cool ! Bref…
    Plus sérieusement, Pour moi la frontiere n’existe pas ou elle est a quelques mm du White pur. Seul le linkbaiting est blanc. Pour moi dès que tu fais un simple echange de liens, tu crées un lien artificiel, donc tu n’est plus dans le White pur.

    Ah ah ah ah ah ! petit malin va! Bourriné! Style ! Comme si un Copier coller des commentaire précédent on me l’avait encore jamais fait

    Répondre
  42. Martin

    Sympa, le coup de l’affiliation pour les casinos. Je ne pensais pas que cela puisse aller aussi loin. Mais Google fait en sorte de provoquer ce genre de choses. Et oui, les grands s’en sortent mieux que les autres, car ils peuvent employer toutes sortes de moyens dont les petits ne peuvent même pas rêver.

    Quant à la couleur de chapeau… elle reste de plus en plus difficile à déterminer. Car si les règles de Google deviennent de plus en plus précises, celles-ci se contredisent de fait dans le temps, et ce qui était autorisé auparavant ne l’est plus par la suite. De même, ce qui était optimal il y a encore six mois ne l’est plus aujourd’hui.

    On le voit d’ailleurs sur cette page : la dilution des textes d’ancres qui obtiennent un bonus lorsqu’ils comportent le nom du site ciblé ou, mieux, s’ils comportent carrément l’URL. Jamais, en 2011, ces référenceurs n’auraient osé placer de tels liens ici. Désormais, il y en a un maximum un peu partout… jusqu’à la prochaine mise-à-jour algorithmique, où ce sera autre chose qui marchera… ou pas.

    Répondre
  43. zied redissi

    J’irai même plus loin, toute personne se déclarant référenceur, consultant seo, etc… est forcément un BH ni un WH ni même un gris,rouge,vert,… mais un black hat tout court.
    Tout les référenceurs font des liens vers les sites de leur clients, c’est du black hat tout simplement.
    Les liens sont censés être naturel, c’est ça le white hat, ce type de prestation est réalisé par des agences de communication pas de seo.
    Les vrai WH sont uniquement les conseillers en communication, attaché de presse, etc et eux ils ne connaissent rien au seo !

    Répondre
  44. Eric

    Excellent l’exemple des casinos : je pense qu’il reflète très bien la réalité.
    Je suis entièrement d’accord sur le fait que tous les SEO sont des BH potentiels. Il est tout simplement impossible de ranker un site concurrentiel sans faire un minimum de spam (d’une forme ou d’une autre, cf les casinos). Au final, plus les années passent, plus les chevaliers tout blanc se font rares.

    En ce qui me concerne, je n’ai jamais vraiment apporté d’importance à cette frontière dans mon travail. Mon seul objectif c’est au final de bien ranker et non de garder ma chemise bien blanche (ce qui n’empêche pas une certaine éthique).

    Répondre
  45. lionel

    Bonjour Julien,

    L’article est très explicite ! Je rajouterais que certains « SEO » pensent qu’il suffit de prendre des raccourcis en utilisant des outils d’automatisation afin de récolter des « backlinks » en peu du temps. Or se servir de tels outils exige un minimum de maîtrises et de réflexions en amont.

    amicalement

    Répondre
  46. Julien Auteur de l'article

    @Martin
    Bien sur que ca peut aller aussi loin – un rapide calcul – les affiliés sont rémunéré sur un pourcentage des pertes des joueurs – souvent a vie – un joueur perd en moyenne 30 euros / mois. Si on a 150k nouveau joueurs par mois – on a donc 450k euros de pertes – un super affilié de cette taille doit taper dans les 50% de comm (minimum) ce qui nous donne 225k euros de commissions par mois juste sur les nouveaux joueurs – quand on y ajoute les « anciens » joueurs on arrive tres tres vite a des sommes assez rondelettes sur des périodes finalement assez courtes. J’avais croisé un des plus gros affilié Casino en angleterre – ce monsieur générait un CA dans les 4,5M de livres sterling par mois en période de vache maigre.

    @Zied
    Encore une fois je ne défini pas la couleur de chapeau de cette facon.

    @Eric
    L’éthique c’est encore un autre débat. Mais dans l’absolu je suis plus ou moins du meme avis que toi.

    Répondre
  47. axel

    A partir du moment où tu dois avoir tous types de liens provenant du plus grand nombre de site différents, tu es obligé de franchir la ligne jaune un minimum, notamment en ce qui concerne le commentaire de blog.
    Je n’ai rien du tout contre les BH, j’aimerais bien avoir leur portefeuille même XD

    Répondre
  48. WebZeen

    La limite entre BH et WH est très mince et il est souvent impossible même pour une personne se disant BW de ne pas utiliser des techniques non autorisées par Google (échange de lien par exemple…).

    Alors WH ou BW ? Le débat risque fort d’exister tout aussi longtemps que les moteurs de recherche existeront…

    Répondre
  49. Raph

    Hello Julien, désolé de commenter tardivement mais comme tu le sais j’ai été un peu occupé ces derniers temps 🙂
    Je dirais juste une chose, bravo pour enfin un vrai article de fond, sans polémique.
    Tu poses les choses clairement, on peut débattre sur la définition du BH qui varie chez chacun mais les grandes lignes sont là.
    Les meilleurs BH sont ceux qui intègrent les risques comme tu le dis, mais aussi qui ont le travail qui parait le plus propre.

    Répondre
  50. Abréviations

    Comme cela a été dit, la limite entre ces deux notions semble bien mince… Malgré tout je ne pense pas que le BH ait un avenir… Combien de webmasteur s ont resenti Panda et s’en sont plaint ? Beaucoup !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *