Interview Hervé – Infiniclick

      34 commentaires sur Interview Hervé – Infiniclick

La deuxième article de la série « soutenons nos amis annuairistes » sera celle d’Hervé. Taulier de l’annuaire Infinisearch et qui a récemment fait parler de lui en fermant les soumissions « publiques » de l’annuaire.  Dans cette interview Hervé va revenir sur les raisons de cette fermeture ainsi que sur la « vie » d’annnuairiste.

Salut Hervé. Peux-tu te présenter un peu ?

J’ai 41 ans, je suis en couple avec ma femme depuis 22 ans. Nous avons 2 filles. Comme pas mal de personnes bossant dans le SEO, je suis motard. Je suis tombé dedans tout petit puisque mes parents m’ont trimballé partout dès l’âge de 10 ans. Je joue également de la guitare, trop peu à mon goût ces derniers temps

J’ai commencé ma vie « informatique et internet » en 1995. Un coucou tout pourri ou je devais installer MS DOS avant de pouvoir installer Windows 3.1. Je parle d’une époque où l’installation se faisait avec des disquettes (y compris Word et Excel). Comme beaucoup, ma première connexion je l’ai vécu chez AOL et leur offre magique de l’époque.

Bien plus tard, j’ai créé la société Infini’click (il y a bientôt 7 ans). Au départ, je voulais faire du dépannage informatique. Très honnêtement la routine du job m’a forcé à m’orienter vers la création de sites Internet, activité bien plus passionnante et en toute logique au référencement.

D’abord un petit bilan, comment est né Infinisearch ? Ou en étais-tu avec cet annuaire ?

Infinisearch est né dans ma tête au printemps 2010. Initialement, l’objectif était de créer un support me permettant de booster le référencement des sites de mes clients avec des fonctionnalités que je trouvais pas forcément ailleurs. En toute sincérité, je pensais faire un maximum de 1000/1500 soumissions la première année. J’étais loin d’imaginer qu’il prendrait une telle ampleur (8 fois plus de soumissions enregistrées).

J’ai commencé à me documenter, à lire les blogs pour tenter de cerner les besoins de chacun. Le lancement a été laborieux mais j’ai rapidement rectifié le tir. J’ai cherché également à rester à l’écoute des webmasters car il est impossible de réussir seul dans son coin. Je l’ai adapté, peaufiné et profité des idées soumises à droite et à gauche pour le rendre attractif. J’en suis arrivé à proposer le statut VIP, peu répandu à l’époque. Une manière de récompenser les personnes qui jouaient le jeu.

A fin juin 2011, j’enregistrais 1200 soumissions par mois. Mais c’est presque le double que je recevais (entre 2000 et 2100) entre les sites, les articles et les coups de cœur.

Tu as récemment créé le buzz en fermant Infinisearch au grand public. Pourrais-tu revenir sur la situation et sur ce qui a conduit à cette décision ?

Mon intention n’était pas celle de créer un buzz. Je savais que certains grinceraient des dents et que ce serait un sujet de discussion mais pas au point de ce que j’ai pu lire sur Twitter et dans les commentaires de l’article sur mon blog. Je remercie au passage chacun de sa participation

Le malaise, je le vis depuis quelques semaines déjà. Une situation intenable pour moi ces derniers temps (et tu sais le premier combien j’ai le sang chaud). Comme je l’ai expliqué, je validais en moyenne à peu de choses près 40 soumissions par jour (je reviendrais en détail dans la question suivante sur la routine que j’ai mise en place).

Seulement, ce qui m’a conduit à en arriver là, c’est le nombre de webmasters qui ne respectaient pas les conditions ou les commentaires au-dessus des champs de formulaire. Entre le contenu dupliqué, les soumissions rédigées d’un seul bloc, celles avec de nombreuses fautes (orthographe et grammaire), la sur-optimisation du texte, du titre, de l’ancre ou de la meta title, il y avait de quoi sortir la sulfateuse.

Au début, c’était gérable mais le phénomène s’est amplifié en juin quand l’annuaire a pris un PR5. Je veux bien croire que cet indice n’en est qu’un parmi des centaines mais tout s’est accéléré à cette date. Le pire exemple que j’ai eu, c’est la soumission d’un site et de 5 articles par la même personne en 8 minutes. Quand cela arrive une fois, tu peux sourire, quand c’est quotidien et que cela représente 75% du boulot (50% de DC ou de non-respect et 25% de correction), il y’a de quoi devenir fou.

En arriver à cette solution est juste inévitable si je veux le maintenir ouvert et conserver un service de qualité.

Pour que mes lecteurs non-initiés puissent se faire une idée, peux-tu nous donner un avant-gout de la journée type d’un annuairiste ?

Dans un premier temps, je veux préciser que j’ai mis en place plusieurs routines automatiques. Le matin, je contrôle le DC sur une liste de sites enregistrés. L’intégration d’un script perso me fait gagner un temps précieux et cela permet d’en détecter une bonne dizaine chaque semaine. Ensuite j’essaye de faire la validation au fur et à mesure. Je donne bien évidemment priorité à mes clients et il arrive que je reste des demi-journées entières sans valider.

A 13h, c’est la liste des articles que je contrôle. Après-midi de validation au milieu du développement et du référencement, de la veille (Twitter, blog, forum). A 20h, c’est le tour des coups de cœur de passer au détecteur de DC. Après le dîner, encore de la validation et vérification des liens brisés et des redirections vers 23h (encore un script automatique). Aussi pas mal de Skype, c’est important d’échanger surtout le soir 😉

Globalement, cela représente environ 4h par jour de modération.

Et d’ailleurs ca gagne combien un annuairiste ?

Ce n’est pas avec l’annuaire que je parviens à vivre 🙂 Si certains, parmi les plus anciens, parviennent à gagner de l’argent avec leurs annuaires, cela me semble impossible aujourd’hui avec un annuaire récent tant la concurrence s’est accrue. Et d’autant plus avec le déploiement de Google Panda.

Quelles autres solutions as-tu envisagé ?

Je pense qu’il n’y avait pas 36 solutions. Subir ou taper dans le dur. J’ai choisi la deuxième solution. Que fallait-il faire ? Embaucher toute une équipe de modérateurs pour continuer de refuser des soumissions en masse ? Pourquoi pas, mais le service ne peut rester gratuit dans ce cas.

Et un annuaire payant, penses-tu que cette solution serait viable compte tenu du marché français ?

Si le concept est bien implanté dans le pays ou tu vis (USA pour ceux qui ne le savent pas encore), ce n’est pas le cas en France. Je ne sais même pas si ce serait envisageable un jour d’ailleurs. Je t’ai plusieurs fois questionné sur le sujet, tu ne sembles pas convaincu non plus.

En France, on part du principe qu’un annuaire, et là je parle en général, doit être gratuit puisque son contenu est fourni « gracieusement » par les webmasters. Le paradoxe, c’est que nous (je m’inclus dedans) sommes payés pour soumettre dans les annuaires, entre autres, et faire gagner des positions aux mots-clés visés. En fait, si les annuaires devenaient payants, ils suffiraient aux agences de répercuter ce surcoût. Une agence qui vend une prestation plusieurs milliers (ou dizaine de milliers) d’euros devrait aisément pouvoir incorporer ce coût. (NDLR – Mes clients US  ont un budget soumission annuel variant entre $500 et $3500)

Si c’était si simple, il y a bien longtemps que ce type d’annuaires existerait. Pour 1 ou 2 annuaires, ça peut le faire. Cette solution ne pourrait être appliquée pour une trentaine car le coût serait énorme à facturer au client. Fort logiquement, l’agence fait pression (à travers les forums et les blogs) sur les gestionnaires d’annuaires qui n’ont d’autre choix que de faire perdurer le service gratuit.

Ayant la double casquette, je comprends les deux points de vue et je n’ai pas de visibilité à moyen terme sur le sujet. Le sujet est tabou en France.

Comment va être la vie « post » fermeture ? Quels sont les projets à venir ?

En n’autorisant la soumission qu’aux membres VIP, j’estime gagner environ 3 bonnes heures par jour. Je ne vais pas laisser Infinisearch vivre tout seul pour autant. Je vais continuer de relire les descriptions et contrôler le DC post soumission. Mais cela ira bien plus vite.

Pour les nouveaux projets, j’ai lancé la semaine dernière Veille SEO. Je me suis dit que quitte à veiller sur les réseaux sociaux, les blogs et les forums, autant en faire profiter la communauté SEO 🙂 J’ai eu une chance inouïe que ce nom de domaine soit libre. Le projet a été monté en 5 jours (logo, design et développement). Il connaîtra des évolutions car j’ai des idées et des amis et confrères m’en soufflent également.

J’ai un autre projet dans les cartons. Il ne me reste plus qu’à me mettre au développement.

Anything Else ?

No really. Je termine cette interview en te remerciant. Tu l’as souvent fait dans tes commentaires chez toi, chez moi et chez d’autres. Tu as défendu à plusieurs reprises les annuaires en expliquant que les webmasters français ne mesuraient pas la chance qu’ils avaient d’avoir autant de supports pour obtenir des liens. C’est à mon tour de le faire en te disant merci pour la confiance que tu m’accordes avec cette interview.

34 thoughts on “Interview Hervé – Infiniclick

  1. Florian

    Je savais que ça prenait du temps mais 4h par jour c’est carrément incroyable ! Je comprends très bien la réaction d’Hervé, ça doit être très gavant de voir des soumissions de si mauvaise qualité, je pense que j’aurais lâché l’affaire bien avant lui.

    Bravo aussi à lui pour Veille SEO qui est encore tout jeune mais qui semble très prometteur et qui a tout de suite fait partie de mes lectures quotidiennes. Lorsque Veille SEO a été lancé, j’étais en vacances et ça a été très pratique pour rattraper ma veille sur le référencement 🙂

    Reply
  2. Robin

    Ouch.. 4heures par jour…

    En gros, ce qui ressort de cette interview, c’est qu’il est impossible d’être rentable en tenant correctement son annuaire.

    Donc : le whitehat est condamné à utiliser moultes petites plateformes, puisque peu pourront tenir une grosse plateforme avec une aussi faible rentabilité.

    Pas une bonne nouvelle ça. D’ailleurs, il me semble que le fait de passer en compte auteur sur les gros sites de publication est monnaie courante depuis quelques semaines… J’en ai au moins 5 ou 6 qui ont changé de politique au cours des deux derniers mois dans ma liste.

    Reply
  3. Pignon_sur_Rue

    Merci à vous deux pour ces explications et détails qui permettent presque de le vivre !

    Entre l’exigence du tenancier pour monter un si bel outil et la récurrence des soumissions bâclées, je comprends le ras-le-bol.

    Par ailleurs, la question du payant mérite effectivement d’être posée car le mythe du gratuit, supporte mal l’épreuve de la réalité… Je crois qu’il y a un adage pour cela : « tout travail mérite salaire » !

    Ceci dit si tu nous conserves la veille SEO gratuite encore quelques temps, ce n’est pas de refus 🙂

    Reply
  4. Vincent

    Sympa l’Interview !

    Hervé avait aussi répondu à mes questions avant de passer PR 5 et à l’époque il m’avait l’air moins fatigué.
    Payer pour Infinisearch ? Je pense que ça pourrait le faire si c’est pour améliorer le site. Un abonnement serait préférable à du ponctuel mais bon pas sur que ça passe.

    Julien, tu donnes le budget soumission de tes clients, on est d’accord qu’il s’agit uniquement du budget pour s’inscrire et que cela ne comprend pas la rédaction ?

    Reply
  5. Julien Post author

    @Robin
    pas mal de plateforme ont changénleurs politiques c’est vrai mais je ne pense pas que l’avenir est si noir que cela.

    @Pignon sur Rue
    Le débat du payant est une chose sur laquelle je vais me pencher

    @Vincent
    Nous avonsd longuement débattu avec Hervé avant l’interview sur payant/pas payant – on a évoqué l’abonnement. Il reste que je ne suis pas convaincu que cela marcherait en France, pas avec le format actuel et les exigences de contenu des annuairistes.

    Budget Soumission est entierement dépensé pour le paiement des annuaires – la rédaction est couverte par le reste de la presta SEO

    Reply
  6. Hervé

    @Florian : content que Veille SEO te plaises 😉 Ca nous a permis de faire plus ample connaissance, et ça c’est sympa !

    @Robin : Disons que j’attache de l’importance à la qualité. Je fais peut-être tout simplement fausse route. Concernant les changements que tu évoques, je pense que c’est loin d’être la fin. Parmi mes contacts, je sens beaucoup de ras le bol. Si l’écrémage doit passer par les compte VIP, chacun y viendra…

    @Pignon_sur_Rue : aucun danger pour Veille SEO 😉

    @Jambonbuzz : C’est fort possible que l’annuaire m’ait usé depuis ton interview 😉 Concernant le payant, je répondais simplement à une question du Juge. Il ne faut pas y voir d’amalgame avec le choix que j’ai fait pour les inscriptions.
    Peut-être qu’un jour on y viendra mais à mon avis je serais à la retraite (ou en compagnie de John Wayne) 🙂

    Reply
  7. Sam

    Sympa l’interview! Encore une fois, je comprends bien la position de Hervé sur sa décision. Pour le payant, je pense que cela ne marcherait tout simplement pas en France, car les webmasters disposent désormais d’une vingtaine, trentaine d’annuaires, voire plus, de bonne/grande qualité. Alors pourquoi s’embêter à payer quand on peut trouver quelque chose de similaire chez les voisins et entièrement gratuit. Bonne continuation pour ton prochain projet et longue vie à Veille SEO 😉

    Reply
  8. Flo

    Sympa cette interview.

    Veille SEO est également une très bonne idée. Comme Hervé nous a toujours habitué aux bonnes idées de la sorte, nous ne sommes plus étonné ! 😉

    Les comptes auteurs vont devenir légion dans les mois à venir et WMIF n’y échappera pas… Malheureusement…

    Reply
  9. axel

    Infinisearch est un de mes outils préférés.
    Je ne fais que de la soumission manuelle et du contenu inédit, même pour le digg-like . Ca doit se voir parce que je suis toujours validé très rapidement!
    Je recommande chaudement ce site.

    Reply
  10. phil

    Cet annuaire est l’un des premiers sur lesquels je me sois inscrit.
    Et bien avant Panda…j’ai privilégié les communiqués de presse, plus souple en gestion des BL.
    Sympa les interviews des différentes personnalités SEO, entre ça et les forums ça rend la pêche aux BL plus sympa, moins « froide » 🙂
    Pour revenir sur les annuaires « payants », je trouve assez bien que ce modèle ne trouve pas sa place sur la toile.
    J’aime l’idée que l’ingéniosité doit faire la différence, même si le fric aide beaucoup quand meme!

    Reply
  11. Marie-Aude

    Effectivement interview intéressante (mais c’est normale).

    La problématique du payant se pose, j’avoue que je ne vois pas comment sortir de l’impasse… une dès règles de base sur internet est qu’on ne peut pas rendre payant ce qui a été longtemps gratuit.

    Cela dit, si on me permet une petite pub, ^^ j’ai payé pour « un » annuaire, Francesurf, et j’ai trouvé que le service était à la hauteur. Donc en s’en donnant les moyens (en proposant un vrai service) peut être y a t il quelque chose à inventier

    Reply
  12. L.Jee

    4h par jour, c’est bien le problème et encore tu tranches avant que cela n’empire. A la fermeture de la V1 de Costaud, j’en étais rendu à quasiment 8h par jour à ne faire que valider/modérer/créer des catégories etc.

    Un moment il faut soit évoluer soit stoper 😉

    Reply
  13. Cyril

    4 H c’est juste énorme ! Je me rend compte du boulot qu’il faut tartiner pour arriver à un tel résultat. Maintenant j’espère que tu rentabilises un minimum. Je connais un annuairiste qui avec environ 1000 visites quotidiennes se faisait un demi smic. Mais niveau Adsense, c’était blindé ^^

    Reply
  14. Flo

    @Cyril : je ne pense pas que notre ami Hervé se fasse des c******* en or avec Infinisearch car d’une il n’y a pas beaucoup de pub et en plus elle n’est pas « tape à l’oeil ».

    Je peux me tromper mais je ne pense pas que les 4h par jour soit très rentable.

    Et oui effectivement c’est énorme et pourtant son CMS est optimisé à mort pour réduire ce temps au strict minimum.

    Pour WMIF, je passe en moyenne 1h par jour mais j’ai moins de soumission qu’infinisearch. Le fait de fonctionner avec des VIPs nous fait gagner un max de temps, nous autres annuairistes/cpistes/digguistes….

    Reply
  15. Thomas

    Wow 4h/jour c’est énorme… Je ne me rendais pas compte que ça pouvait prendre autant de ressources!
    En tout cas, j’ai soumis ma candidature il y a quelques jours pour avoir un compte VIP, j’espère avoir un retour positif 🙂
    Je suis en revanche contre les annuaires payants, sauf si c’est symbolique (un allopass A par site soumis par exemple), si ça permet de faire un pré-tri et éviter de se chopper des spammeurs…

    Reply
  16. Elannu

    Merci pour cet article 🙂 J’étais absente quelques jours et j’avais raté cette évolution d’Infinisearch. Le nombre de soumissions et le nombre de sites à traiter est sans doute un problème pour tous les annuaires qui commencent à drainer du visiteur, c’est logique. Tous les administrateurs cherchent alors des astuces pour réduire le flux : multi-validation, compte auteur, soumission payante pour pouvoir employer, etc, et chacun met en place des mécaniques de plus en plus évoluées pour traiter plus vite, mais dans le fond, à mon avis, il n’y a pas vraiment de solution miracle. Comme je l’exposais dans un autre article, un annuaire n’est pas un moteur, et il ne peut et ne doit pas l’être, de ce fait c’est un média qui demande un grand investissement personnel, un annuaire c’est du boulot, mais pas un peu de boulot, non, c’est du boulot graaave ^^

    Reply
  17. WebImago

    Et si la solution était de faire modérer la soumission par ceux qui soumettent les sites. Par exemple pour soumettre un site je dois vérifier 5 soumissions. Cela permettrait de croiser les résultats et de faire un premier tri.

    Reply
  18. Jérôme - blog marketing

    Encore un motard !

    @webimago
    pas mal ton idée mais je sais pas si beaucoup accepteraient…ils pourraient même faire un système de priorité en fonction du nombre de site validés. Plus t’en valides plus tu passes devant les autres pour la validation de ton site….ou plus tu peux inscrire de sites dans l’annuaire.

    Reply
  19. Julien Post author

    @Webimago
    Perso je ne crois pas que ce soit une bonne solution, Bcp de websmaster se plaignenet deja du travail a fournir pour faire uen soumission (contenu unique) alors j’imagine mal leur faire perdre 10 minutes a vérifier els soumissions des autres. + si je vois un concurrent keski m’empeche de virer sa soumission histoire de…. non cette soluce c’est la porte ouverte a toute les fenetres.

    Reply
  20. Hervé

    Merci à tous pour vos commentaires.

    @WebImago : trop lol ton idée ^^ Comme le dit Jérôme, peu de chances que les gens acceptent. Et puis cela implique que je donne accès à l’admin.

    Il n’y a pas de solution miracle pour lutter contre les bourrins. J’ai ouvert un compte VIP à un gars suite à différents échanges par mail. Résultat : le mec a bourriné !! Site supprimé, compte supprimé.

    @Thomas : non ce n’était pas toi le bourrin 😉

    Reply
  21. Mathieu

    Une interview très intéressante, je me suis toujours demandé comment faisaient les personnes qui gèrent les gros annuaires.

    J’ai une question: Tous les annuaires gratuits victimes de leur succès sont-ils voués à se fermer au public du coup? Car si tout le monde suit le chemin, peut-être que le marché du payant finira par s’ouvrir réellement?

    Reply
  22. Marco

    Après la lecture de cet article (très instructif), je me dis vraiment que je serais prêt à payer pour assurer a certains de mes sites une place qualitative dans des annuaires travaillés. Je ne saurai dire combien de personnes seraient prête à franchir ce pas, mais en fonction de l’objectif de l’annuaire, cela pourrait à la fois diminuer le nombre de temps passé à l’administration (voir trouver plus de temps pour le faire évoluer), et rentrer un peu plus d’argent pour les webmasters qui bossent beaucoup derrière. Après, forcement il y aurait moins de fiches, mais la question de volume est-elle importante dans une approche qualitative ?

    Reply
  23. Raph

    Un grand bravo à Hervé, car en seo on dit souvent qu’il faut privilégier la qualité à la quantité pour les inscriptions d’annuaires et autres services de ce genre. Et ce qui est très bon signe c’est que infiniclick et infinisearch sont toujours dans les listes qualitatives

    Reply
  24. Hervé

    @Mathieu : Aucune idée. La seule chose que je peux dire, c’est que certains annuairistes arrivent à saturation. Donc pas impossible que le mode VIP exclusif se développe.

    @Marco : Tu es bien le premier à avouer cela 🙂 Je pense aussi que la qualité sera bien plus bénéfique que la quantité.

    @Lionel : merci 😉

    @Raph : J’imagine que l’on va moins parler d’Infinisearch maintenant qu’il est privé. Mais est-ce un mal ? Pour preuve, j’ai disparu logiquement du classement Sitti (3ème position le mois dernier) et je suis encore dans celui d’Atypicom (pour combien de temps ?). En tout cas tu as fait fort aujourd’hui. Un double accès VIP (Infinisearch et Veille SEO) 🙂

    Reply
  25. Nicolas

    En tout cas c’était une belle aventure qu’était celle d’Infinityclick. J’espère que les spammeurs d’annuaire ne t’auront pas trop trop dégouté du métier…

    Reply
  26. Gwen

    Vu le potentiel d’Infinisearch, je vais rapidement demander un compte VIP – qualité > quantité. Encore une fois, félicitations pour cette annuaire plein d’avenir.

    Reply
  27. Shelko

    Je pense que dans les semaines à suivre de plus en plus d’annuaristes voulant proposer de la qualité vont emboîter le pas. Personnellement avec Tabbos, j’ai vu en quelques semaines les soumissions se dégrader fortement, même si je suis loin d’avoir autant de soumissions journalières (en gros 5 par jour), il n’est plus rare de n’accepter aucun site plusieurs fois par semaine, alors qu’à son ouverture 80% était accepté.

    Pour ce qui est des annuaires payants, je dirais pourquoi pas, si le trafic est là.

    Reply
  28. olivier

    D’abord je constate qu’Hervé travaille trop ! Et pour être honnête, même si c’est pas très cool, ça me rassure de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas. Ah, le plaisir du surf nocturne pour aller placer une ancre « canard vibrant » sur un article PR=1 qui traite de foie gras du sud ouest… Je me demande si j’ai pas une vie de con en fait 😉

    Ensuite, je comprends mieux le changement de politique d’Infinisearch (j’avoue que je n’avais pas conscience de l’investissement temps que cela représentait). Même si je dois dire que j’ai eu un moment de panique en apprenant la nouvelle alors que je n’avais pas encore le statut VIP (que j’ai obtenu depuis…. ouf… ça m’aurait fait mal de perdre la capacité de publier sur ce qui est probablement un des meilleurs annuaires français).

    En tous cas, super boulot, super annuaire. Bravo Hervé.

    Bon, aller, j’arrête la pommade. D’abord parce que j’ai du « canard vibrant » à placer, ensuite parce que j’ai déjà mon statut VIP !!! 😉

    Reply
  29. Thomas

    Bonne interview, on voit de plus près ce qu’est la vie d’un annuairiste. Mais pourquoi ne pas proposer tout de même des soumissions payantes ? Parce que je suis bien triste de ne plus pouvoir y proposer des sites …

    Reply
  30. Séb

    Belle interview Hervé, et longue vie à Infinisearch et au forum Veille SEO !

    Pour avoir un accès VIP à l’annuaire et avoir été accepté sur le forum alors que je ne suis pas un pro du SEO mais que je boulote simplement mon référencement tout seul, je dirais que le cercle n’est pas totalement fermé.

    De plus, charge aux webmasters de proposer du contenu a minima intéressant et pas spinné à la moulinette … Me concernant, cela me prend du temps, des nuits blanches, mais les résultats sont là.

    Pour rebondir sur les commentaires de certains, non, ils ne sont pas seuls à bosser toute la nuit parfois 😉

    Reply
  31. valerie

    Je pensais bien que le métier d’annuairiste est difficile. J’ai un petit annuaire de professionnels du chauffage au bois, et ça me prend pas mal de temps pour ce que ça me rapporte…

    Je pense que la technique d’Hervé est intéressante : le référencement payant limitera le nombre d’inscriptions mais n’empèchera peut être pas pas le travail de correction, le DC…

    C’est vrai aussi qu’infinisearch est un bel annuaire – et je suis moi aussi ravie d’avoir un acces VIP 😉

    Reply
  32. forty

    Je peux confirmer que tenir un annuaire est ultra chronophage quand il tourne un minimum. Et il ne faut pas oublier que la validation ne représente qu’une petite partie du travail. Si on rajoute les contrôles de site après la validation, les nombreux mails plus ou moins justifiés, la gestion du DC, les dev, … Il y a vite du boulot pour plusieurs mais pas forcément le CA qui suit !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *