La belle histoire de Nathan Evans

      Un commentaire sur La belle histoire de Nathan Evans

Les anciens lecteurs du muscle pourront se rappeler d’une époque ou de temps a autres je postais un peu sur les buzz que je voyais passer ici ou là. C’est quelque chose qui m’a toujours intéressé le buzz de voir comment les choses peuvent exploser sur le web.
Bref. J’ai décidé que de temps en temps j’allais me remettre à poster un eu a propos des belles histoires qu’on peut voir sur le web. En ces temps de fin de pandémies qui n’arrive pas et d’avalanche de négativité qui nous tombe sur la tronche en provenance de la toile je me dis qu’il est peut-être temps de nous redonner le sourire à nous-même et nous rappeler que l’internet n’est pas qu’un égout rempli d’antivaxx, platistes et autres théoristes du complot.

Bon Alors : Qui est Nathan Evans ?

Juste pour la petite histoire, depuis quelques temps mon petit de 5 ans est à fond dans « les chansons de pirates ». Je me suis donc mis, avec lui a la recherche de chansons dans différentes version sur YouTube et c’est la que nous sommes tombé sur Nathan Evans.
Nathan Evans est, ou plutôt était, facteur en Ecosse quand il a posté en Décembre dernier une vidéo de lui-même en train de chanter une Sea Shanty (chanson de marins traditionelle) bien connue « The Wellerman » sur TikTok.

 

@nathanevanssThe Wellerman. ##seashanty ##sea ##shanty ##viral ##singing ##acoustic ##pirate ##new ##original ##fyp ##foryou ##foryoupage ##singer ##scottishsinger ##scottish♬ Wellerman – Sea Shanty – Nathan Evans


Alors il faut quand même préciser que Nathan Evans, pour le coup, il sonne véritablement « authentique ». Je veux dire, vous pourriez vous voir dans un pub anglais, une pinte a la main, en train de taper le rythme de la chanson sur la table pendant qu’il chante et reprendre le refrain en cœur avec tous les autres clients.

Du coup petit a petit d’autres TikTokeurs se sont mis à ajouter leurs parties à la chanson et le phénomène a grossi et grossi et grossi, et grossi. Fin janvier la vidéo avait près de 8M de vues et les duos/trios/quatuors sur le wellerman étaient légions. Quant à Nathan Evans il a, à ce jour, 1.3M de followers.


Alors je ne sais pas vous, mais moi ce genre de trucs, ça me met la banane 😊 !

Et Attendez ce n’est pas fini !

Eh oui parce que, la vague d’un bon buzz, il faut la prendre, et c’est Polydor Records, qui a senti le bon coup venir et a signé Nathan Evans pour 3 Albums et bien entendu une version du Wellerman qui est restée 2 semaines No 1 des ventes de single en Angleterre, 14 semaines dans le top 10 ! L’audio et le clip officiel de la chanson combinant 65M de vues sur Youtube. Avec une chanson de marins traditionelles!!!!!


Et Nathan Evans vient juste de sortir un nouveau single qui met bien la banane au passage (encore une fois !)

 

En Cadeau bonus

Comme je vous ai dit plus haut, on a pas mal navigué sur le web avec mon fils vu qu’il adore les sea shanty et du coup on a fait quelques belles découvertes :

Les Wellermen – qui je pense est un groupe qui s’est formé justement à la suite du buzz (on peut les voir sur TikTok participer de façon individuelle au truc)


Et Aussi Saviez-vous que « Santiano » est une sea chanty avec des versions Anglaise, Galloise, Française et Allemande! Et bah jusqu’à y’a pas longtemps je savais pas. Et je vous laisse avec la version anglaise chantée par le groupe « Longest Johns ».

0 Partages

1 thought on “La belle histoire de Nathan Evans

  1. Yann

    Oui c’est le genre de storytelling qui marche parce que c’est une belle aventure humaine, le buzz est assuré, surtout en ce moment, car comme tu dis, depuis le début de la pandémie (ou même avant sur le vieux continent) le climat est plutôt très anxiogène, donc on consomme naturellement ce genre de contenus.
    Je pense que c’est fortement corrélé avec le buzz dont tu parles : la sortie du film « Fisherman’s Friends » (oui, comme les bonbons ), un film sur les chants de marins sorti en salles de ciné ce mois-ci.

    Et dans le genre de belle histoire sur la musique, il y en a 2 qui me viennent immédiatement à l’esprit : « (Searching for) Sugar Man » le film sur le chanteur Sixto Díaz Rodríguez, qui se regarde comme un documentaire incroyable sur ce type un peu looser qui va connaître le succès bien des années après avoir enregistré son album. C’est dispo sur Arte https://www.arte.tv/fr/videos/074267-000-A/sugar-man/
    C’est une vrai buzz à plusieurs niveaux, à plusieurs époques. Très intéressant.

    L’autre belle histoire c’est le film « Once » sur un chanteur qui fait la manche en UK et une pianiste avec qui il va jouer ses compos. Le film a été tourné dans des conditions improbables. S’agissant de 2 vrais musiciens. le film a véritablement lancé leur collaboration et leurs carrières. Un de mes titres préféré : « When your mind is made up » https://youtu.be/crS5ti-Py7Q?t=1810

    Dans ces deux-cas, le buzz a transformé la loose en succès !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.