Clients Votre SEO a besoin de VOUS !

Parce que les SEO ce sont un peu les couteaux Suisses du web, les gens ont tendance à croire qu’ils peuvent tout faire sur leurs sites.  Pas plus tard que récemment je me suis copieusement engueulé avec une cliente dont la campagne de search stagne depuis un moment et qui n’a pas compris dans quelles limites la plupart des SEO (moi en tout cas) vont intervenir et à partir de quand  il faut savoir faire appel à d’autres personnes ou donner un peu de soi même dans l’effort de positionnement.  Le web est de plus en plus concurrentiel, il faut arrêter de croire qu’un SEO est un  magicien qui va faire apparaitre votre site en 1ere position des SERPs en claquant des doigts.

« Le succès d’une campagne de search, c’est aussi et surtout le succès d’une collaboration entre vous et votre référenceur. »

Voici les raisons pour lesquelles vous – client – devez être acteur dans votre campagne de référencement:

  • Dans votre domaine, les pros du pot c’est vous!

Alors ça a l’air un peu évident ! Mais cela va avoir tellement d’impact sur l’ensemble de la campagne. Un référenceur ne deviendra pas un expert dans votre domaine d’activité dans les quelques heures durant lesquelles vous allez lui décrire votre business.  En fin de compte, vous êtes les mieux placés pour choisir les mots clés ! Vous êtes le mieux placés pour définir qui sont vont concurrents, qui sont les sites avec lesquels il sera le plus bénéfique pour vous de passer des partenariats ! Vous êtes les mieux placés pour parler de vous-même  et de votre business !

Bien entendu, le référenceur  est là pour vous aider, vous guider, mettre votre discours/ vos idées en valeurs, faire le lien entre votre vocabulaire et celui des internautes susceptible de rechercher vos produits/services.  Votre SEO n’est ni comptable, ni avocat, ni architecte, il est référenceur et il va falloir l’aider parce que sinon il va caler à un moment ou à un autre.

  • C’est votre site et Le SEO c’est du sur mesure

Là encore j’ai l’impression d’enfoncer une porte ouverte … et pourtant… Dans la plupart des cas, il va être fait appel à un référenceur quand il est déjà trop tard. Le site web a déjà été développé et mis en ligne. Le contrat que vous avez passé avec l’agence web a déjà été payé et ils ont codé un site conforme à un cahier des charges que vous avez signé.  Bref ils ont fait leur boulot et leur boulot c’est de développer un site qui marche, et qui est un minimum attractif.

A ce stade chacune des recommandations  qui va être faite par le SEO va potentiellement entrainer des modifications du code / du design / de l’architecture du site (et croyez-moi certaines vont parfois vous secouer) et par conséquent des couts de redéveloppement et/ou des choix à faire.

Je vais grossir le trait mais quand vous allez chez un tailleur pour vous faire faire un costume, on va vous poser certaines questions du type, quel tissu, quelle couleur, costume d’été ou d’hiver ? etc … Si vous ne répondez pas à ces questions il y a 2 risques :

  • Soit vous vous retrouvez avec un costume de tailleur mais d’un banal affligeant puisque celui-ci a préféré taper dans du « sur» histoire de ne pas vous voir revenir très mécontent mais vous aurez payez le prix fort pour quelque chose de finalement courant.

 

  • Soit vous allez avoir un costume en laine chaude rose avec des étoiles verte pour aller à un mariage Mormon en pleins mois d’aout et dans une partie reculée du Texas (et par conséquent non seulement vous allez être mal vu mais en plus vous allez crever de chaud !)

Pour le SEO c’est pareil, on a besoin de votre avis et de vos lumières sur qui sont vos clients, votre public, vos attentes.

  • C’est votre Business, c’est votre argent

Et oui ! Et par conséquent, encore une fois, il n’y a que vous qui puissiez prendre certaines décisions. Lors de la phase de Link Building notamment vous (client) aurez le dernier mot en ce qui concerne les échanges de liens (si vous décidez d’en faire) ou les passages de partenariats.  Vous êtes a même de décider si vous souhaiter organiser une promotion ou un concours pour générer un peu de Buzz, vous êtes celui qui signe les chèques et qui va décider  des sommes allouées aux différents budgets Média.

  • Et On vous lie plus facilement que moi

Vous avez surement déjà reçu des demandes d’échanges de liens ? Oui !? Alors est-ce que vous pourriez me dire ce que vous faites de celles qui viennent de l’adresse email type lejuge@lemusclereferencement.com!!!CECI N’EST PAS MON ADRESSE MAIL !!!)Et qui propose un échange, un partenariat ou du guest-blogging ou quoi que ce soit d’autres  avec www.un-autre-site.fr ? poubelle? Et bien il faut vous dire que les autres ils font tout pareil! Donc au minimum on fait mettre en place une adresse mail pour son SEO, au mieux on fait les demandes soi meme.

  • Un SEO n’est pas un « copy writer »

Il y en a qui le sont, mais souvent, il vaudra mieux faire appel aux services d’un rédacteur web, vous verrez que vos contenus n’en seront que  meilleurs. Vous pouvez par contre vous faire aider par votre référenceur dans la rédaction de vos contenus ou bien faire une formation sur la manière d’écrire du contenu SEO friendly. De manière plus personnelle  je précise que quand votre SEO est français, c’est une torture (pour lui) et une perte de temps (pour vous) que de lui demander de rédiger les textes de votre site en anglais!

 

A lire sur le meme sujet: Le référencement par les deux bouts de la lorgnette

36 réactions sur “Clients Votre SEO a besoin de VOUS !

  1. LaurentB

    Très juste !
    D’ailleurs, l’internalisation commence à fleurir justement pour être plus impliqué. Cela n’empêche pas de sous-traiter certaines actions, mais j’ai presque la totalité de mes clients qui ont des solutions en interne.
    Personne ne peut s’occuper d’un site Web comme le propriétaire ou tout du moins quelqu’un d’impliqué profondément dans la société.

    Répondre
  2. Phil

    Un billet parfait à faire lire à quelques clients !

    Un exemple : Dans un souci de budget maitrisé, nous étions convenu avec un client de prendre en charge l’optimisation on-site. Le client s’étant engagé via une guideline élaborée sur-mesure à optimiser le rédactionnel et à inscrire le site dans une liste d’annuaires de qualité. Le secteur n’étant pas ultra-concurrentiel, cela aurait dû suffire.

    Hop, nous optimisons le site et patientons… 3 mois plus tard, aucun rédactionnel en vue, aucune inscription dans des annuaires ! Et un site qui stagne en haut de 2 ème page de Google.

    Du coup, le client a compris pourquoi l’optimisation du référencement « nécessite du budget » ! Car le SEO est chronophage si l’on souhaite obtenir des résultats. Il nous a donc transféré la totalité du projet et accordé le budget nécessaire pour booster le positionnement…

    Répondre
  3. Julien Auteur de l'article

    @Laurent
    Vrai aussi , je rencontre de plus en plus souvent des clients avec des services SEO internes mais qui se contentent de gérer les différents intervenants et les budgets.

    @Phil – tiens ca me rapelle la cliente qvec laquelle je me suis pris le chou

    Répondre
  4. Mikiweb

    Tout à fait d’accord !!
    Beaucoup de client ne comprenne pas cela et pense que nous déchargeons une partie de notre travail sur eux. Aller leur faire comprendre que c’est dans leur intérêt de coopérer 😉
    De plus en plus d’entreprise ont une cellule seo en interne => là faut faire gaffe aussi ça dépend des personnes responsable du seo en interne. Certain sont des cas , ils croient tous savoir car ce sont les seuls de leur boite qui savent ce que signifie SEO et lisent Webrankinfo 😀
    Du coup ils voient d’un mauvais oeil les consultant SEO et pensent qu’on va prendre leur place.
    Conséquence, ils nous mettent des battons dans les roues au lieu d’avancer ensemble et d’apprendre surtout 😉

    PS : La pédagogie et la patience, sont surement les premières qualités à avoir quand on interviens en tant que consultant SEO dans une entreprise 😉

    Répondre
  5. Sylvain

    Encore un article que j’aurais aimé écrire 🙂

    Tellement vrai et évident comme message, et pourtant si difficile à mettre en pratique. De nombreux clients prennent encore les référenceurs pour des magiciens-bidouilleurs sans chercher à s’impliquer.

    L’impact grandissant du SMO n’arrangera pas les choses.

    Heureusement, nous avons quelques clients qui comprennent que le SEO et eux-mêmes doivent former un couple qui échange réelement et souvent les informations. Quand on est deux à ramer dans le même sens, on gagne bien plus facilement que lorsque l’un des deux dors au fond de la barque ou pêche à la ligne…

    Répondre
  6. Julien

    Je bookmark cet article pour le ressortir à certains prospects. L’exemple de Philippe est dans le vrai et n’est malheureusement pas isolé. Il est toujours très difficile de créer l’empathie chez le client.

    Répondre
  7. Vincent

    Ce billet est juste et m’a l’air d’être un gros bilan des erreurs fréquente de ce que les clients demandent.

    Par contre, ce qui est juste aussi est de regarder du coté des agences de ref qui proposent des presta : optimisation + mots clés + liens et qui envoient un rapport de positionnement seulement.
    En gros : les mots clés sont choisis au pif ou avec l’outil d’adwords, l’optimisation consiste à remplir les metas et les liens sont une série de 15 annuaires où la validation n’est pas suivie.

    Souvent, ce qui fait que le SEO ne marche pas est le manque d’échange…d’un coté comme de l’autre…

    Répondre
  8. Julien Auteur de l'article

    @mikiweb
    La pédagogie j’en ai encore, je dirais de plus en plus par contre de la patience, plus je vieillis et moins j’en ai… deviendrai-je un vieux C**???

    @Sylvain
    Comme tu le dis

    @Vincent
    Sans aller dans des cas exterme comme ce que tu dis, il se peut que le probleme vienne d’une mauvaise communication a la base.

    Répondre
  9. Vince

    La communication est effectivement la base et ce que ne comprennent pas certains clients, c’est que la compétition du site de client avec ses concurrents directs est engagée, livrée et suivie par le SEO : cela devient autant SA compet’ que celle du client !
    Pour ce qui est de la rédaction, perso quand j’ai le temps, moi en tout cas je préfère la faire moi-même.

    Répondre
  10. fred

    Il me parrait évident que le client a toute les compétences requises pour parler de son buisness, mais pour lui faire comprendre qu’il paie une prestation mais qu’en même temps il va devoir mettre la main à la pâte c’est pas la même histoire.

    Répondre
  11. Anthony

    En fait, autant les clients sont à blâmer dans le sens où une majorité d’entre eux veulent un prix/un résultat en oubliant que pour nous, ce qui compte c’est le temps passé, autant on peut dire que niveau « Faux SEO » il recoivent tellement d’offre leur garantissant une 1ère place pour 100 € / an qu’ils en oublient l’essence de notre métier.

    En gros, mis à part un petit nombre d’avertis, il faut que l’on les éduque, sachant que le résultat ou le ROI sera le seul moyen pour eux de voir si l’on a été efficace. Ils comprennet tous quand on leur explique les rapports, ne veulent pas savoir comment ça marche, et nous appelle pour nous dire que leur concurrent est mieux placé qu’eux trois jours après que le site est indexé….

    Pour ce qui est de leur expliquer que le temps passé dépend de la concurrence, j’ai presque abandonné l’idée de leur faire rentrer ça dans la tête.

    Pour la rédaction de textes, tous nous disent au départ qu’ils s’en occuperont avant de jouer les surpris en disant, mais c’était pas compris dans mon forfait référencement? Avec la petite insinuation qu’ils nous payent à rien faire 😉

    Mais bon, les clients sont rois

    Répondre
  12. Mamzelle Print

    Vraiment très intéressant, on a tendance à sous estimer notre impact dans le référencement de notre site. On se dit souvent que le référenceur est un pro et qu’il sait tout… Oui il sait beaucoup, mais il ne peut pas connaitre tous les domaines d’activité de ses clients.

    Merci pour cet article, qui certes enfonce des portes ouvertes mais ne fait pas de mal ^^

    Répondre
  13. Daniel Roch

    Cela me fait penser à l’époque où je débutais et où je travaillais en agence. Non seulement je devais rédiger des articles en anglais pour un des clients, mais en plus ces articles traitaient de « Chromatographie en partage centrifuge » (ou un truc du genre). Inutile donc de vous parler de mes excellents résultats sur cette thématique…

    Le client sera toujours le plus à même de rédiger le bon contenu, et au SEO de l’optimiser et lui donner la bonne visibilité. 😉

    Répondre
  14. Julien Auteur de l'article

    @Vince
    Vrai, souvent quand je bosse sur un client cela devient presque personnel, ce qui est encore plus frustrant quand on voit que rien ne se passé sur le site pour cause de procrastination client. Pour ce qui est du contenu en règle général je préfère quand c’est écrit parle client ou par un pro, pas forcément un SEO copywriter mais quelqu’un de meilleur que moi
    @Fred
    Effectivement ce n’est pas facile mais c’est nécessaire.
    @Anthony
    C’est souvent ce qui arrive, maintenant une chose sur laquelle je ne suis pas d’accord, « le client est roi » – NON – le client c’est le client, il a des prérogatives, des droits et des devoirs et tout cela est spécifié dans un contrat.
    @Mamzelle
    Merci – comme quoi ce n’est pas une cause perdue, un peu de pédagogie et un peu d’huile de coude et les relations client/SEO ne se porteront que mieux !
    @Daniel
    Oooh comme je te comprends – de mon cote on en est pas encore à ce point mais il est difficile de faire comprendre qu’en plus de ne pas être un expert dans leur corps de métier je suis français.

    Répondre
  15. Louis

    Ton article montre bien que le SEO est un métier très particulier et qu’il est très difficile d’avoir de bons résultats sans coopération SEO-Client car pour moi le SEO n’est qu’un consultant dans son domaine. Il conseille, indique ce qu’il faut faire et peut également le faire lui même avec les moyens adéquats.

    Malheureusement, comme le dit Anthony, je vois beaucoup de boîtes proposer la 1ère position dans Google alors qu’ils n’y connaissent rien eux-mêmes !

    Répondre
  16. Lionel

    Bonjour Julien,

    Je suis d’accord avec tout ce qui est évoqué dans ce billet. Le référencement naturel d’un site Internet devient de plus en plus spécifique avec un contexte de plus plus concurrentiel. Il devient très pointu et demande la réflexion et de l’analyse fine.

    J’adhère depuis longtemps cette réponse @Anthony

    « C’est souvent ce qui arrive, maintenant une chose sur laquelle je ne suis pas d’accord, « le client est roi » – NON – le client c’est le client, il a des prérogatives, des droits et des devoirs et tout cela est spécifié dans un contrat. »

    amicalement

    Répondre
  17. Julien Auteur de l'article

    @Louis
    Je ne vois pas vraiment ou le probleme des agences vendant de la 1ere position arrive dans l’équation – le but de l’article etant de faire participer les clients a leurs campagnes SEO et par conséquent a leur futur.

    Répondre
  18. Alban P

    Arf, ca me fait penser à un client ; je lui explique depuis 6 mois qu’il a une partie du boulot a faire lui même étant donné son budget…et depuis 6 mois rien ne bouge (je jette un oeil a GWT régulièrement), rien, nada, pas un BL de fait… Désespèrant, j’attend le jour où il va me demander pourquoi il n’est pas super bien positionné et qu’il n’a que peu de visite :/

    Répondre
  19. Louis

    @Julien
    Oui, j’avais bien compris le but de ton article mais je faisais un parallèle avec des agences « fourre-tout » qui propose du référencement en promettant de multiples choses à leurs clients (dont la première position dans Google, mais sans préciser les mots clés) mais sans les impliquer du tout dans le process.

    Dans ton article, tu souhaites faire comprendre aux clients d’un SEO qu’ils doivent être impliqués dans le projet mais si avant ils ont côtoyés de mauvais SEO mais bon vendeurs (qui leur vendaient du rêve sans leur dire la difficulté de la chose), c’est d’autant plus difficile à expliquer au client.

    Je sais pas si je suis clair :/

    Répondre
  20. Julien Auteur de l'article

    @Louis
    C’est plus clair en effet, apres ce n’est pas quelque chose qui se fait uniquement chez les « mauvaises » agences, certaines bonnes agences sont des « one stop shop » et incluent tout dans leurs services … je suis d’ailleurs en train de faire en sorte que cela se passe comme ca avec la mienne –

    Répondre
  21. Antoine

    C’est assez aberrant le mal que l’on peut avoir à impliquer un client dans sa stratégie de référencement.

    Jeune référenceur, j’ai vite été désillusionné : ça concerne absolument toutes les « tailles » de clients !

    Ce genre d’articles a au moins le mérite de me rassurer : je ne suis pas seul ! 😉

    Répondre
  22. axel

    « vous êtes les mieux placés pour choisir les mots clés ! Vous êtes le mieux placés pour définir qui sont vont concurrents, qui sont les sites avec lesquels il sera le plus bénéfique pour vous de passer des partenariats ! Vous êtes les mieux placés pour parler de vous-même et de votre business ! »
    Tout à fait exact. L’implication du client doit-être totale pour pouvoir être efficace.

    Répondre
  23. Phil

    Un récit qui sauf si je me trompe a été écrit peu après une tension avec l’un de tes clients… (?) 😉

    Il arrive que certaines situations auxquelles nous sommes confrontés relèvent plus de la 4 ème dimension que du conseil client…

    Pourtant satisfaire le client est vraiment primordial et quand c’est dur…très dur…je me dis que si notre métier était facile, tout le monde le ferait…non? 😉

    Répondre
  24. Shelko

    Ce qui me fait toujours mourir de rire (intérieurement) c’est lorsque le client demande un site vitrine de 3 ou 4 pages premier sur un mot clé précis et qu’en plus il me sort un tarif de site complètement dérisoire car il s’est renseigné sur le net.
    Donc là on lui explique gentiment que l’on peut lui optimiser le site (bien que sur 3 pages il ne faut pas espérer rester en première page toute sa vie sur un mot clé concurrentiel) et que le référencement c’est en dehors du tarif du site car c’est un autre travail.

    Répondre
  25. Julien Auteur de l'article

    @Shelko

    je ne sais pas si tu as saisi le sens de l’article. Je ne tire pas sur le client ni ne critique sa méconnaissance de notre travail ou du marché de l’internet. Qu’un client / prospect n’y connaissent rien n’est pas un probleme et s’il a des demandes irréalisables et bien c’est a moi de faire preuve de pédagogie et de lui expliquer. Non ce que je prone dans cet article c’est une participation active du client dans sa campagne de referencement.

    Répondre
  26. sebastien

    exactement c’est un travail d’équipe !

    il n’y a pas de bonne vente sans de bons produits, de bons employés bref …
    une chaine qui fournira un service au client et qui le satisfasse !

    Ce que je fais avec mes clients, je les forme / leur explique les bases et c’est eux qui me guident avec leur mot, leur connaissance du marché pour être efficace ensuite !

    Seulement ca prend bcp de temps, et ils doivent participer pour réduire les couts … et c’est la la principale difficultés pour moi aujourd’hui trouver du temps ou des solutions pour aller dans la meme direction …

    Quand toute l’entreprise se met sur les reseaux sociaux, poste sur les blog, forum ou autres … ca change bcp de chose !

    Sebastien

    Répondre
  27. Julien Auteur de l'article

    @Sebastien
    Le probleme pour moi c;est plus de les convaincre que c’est dans leur propres interet qu’ils doivent collaborer avec moi – mais bon de temps en temps ce n’est pas facile de dire a quelqu’un qu’il va payer ET qu’il va mettre la main a la pate.

    Répondre
  28. jerome

    je suis d’accord avec vous que parfois le client abuse un peu et ne veut pas s’investir dans ce type de travail. Mais d’un côté je peux comprendre car ce sont des domaines qui dépassent beaucoup de gens…quand vous dites que les référenceurs ne sont pas des magiciens…aux yeux de beaucoup de gens si…quand j’entends certains discours, je me dit que beaucoup se font des films dignes d’une histoire fantastique et j’ai même entendu ca de la part de certains développeurs…Donc dans ce cas je pense que c’est au référenceur d’expliquer les enjeux au client…ensuite si le client n’est pas capable de comprendre c’est une autre affaire…

    Répondre
  29. Laurent

    L’internationalisation d’un site pour une PME, c’est un peu les 12 travaux d’Hercules…
    Nous étions en ligne avant Google, mais nous prenons conscience depuis peu de l’intérêt du référencement, grâce à notre prestataire. Et c’est vrai que rédiger pour promouvoir notre PME et ses activités, on ne peut pas déléguer, car on connait notre entreprise, notre marché, nos client, ce qu’on veut mettre en avant et les créneaux dans lesquels on ne veut pas aller. Et ça, me les meilleurs consultants ne peuvent le deviner.Ntre process de communication, c’est un échange entre nous et nos prestataires, que ce soit pour le développement, le référencement et la promo hors web.
    Merci pour ces informations.

    Répondre
  30. Julien Ringard

    Un très bon paragraphe sur le fait que le client doit etre très proche de son projet et de son référencement car sans lui le travail du référenceur peut partir sur des mots complétement différents.

    Si le référenceur devient un ennemi alors il faut changer de referenceur.

    Répondre
  31. Julien Auteur de l'article

    @Jerome
    TU marque un bon point, pour beaucoup de gens, le référencement c’est un peu du chinois. La seule chose c’est que je leur demande juste de me parler de leur entreprise. Exercice difficile soit mais pas impossible.

    @Laurent
    Oui – je ne suis pas expert dans votre coeur de métier. Le consultant est la pour vous aider a produire ce contenu de la meilleure maniere. Pas pour le produire. Donne a un homme un poisson….

    @Julien
    Mouais … je ne suis pas hyper ami avec tous mes clients et je ne vais pas les pirater pour autant … apres on appelle cela etre pro. Maintenant il est vrai que c’est mieux de ne pas entrer en conflit avec ses prestataires … masi c’est valable pour tout.

    P.S. Julien j’ai mis keyword Luv – merci de l’utiliser

    Répondre
  32. jerome

    @Julien
    En effet je suis d’accord qui s’ils ne réussissent pas à te parler de leur entreprise tu ne pourras rien faire pour eux. Mais je pense qu’il y une composante que nous omettons souvent. La plupart des gens qui trainent sur les blogs pour échanger sont des passionnés et pour beaucoup des indépendants. Il parait beaucoup plus facile de parler de son activité quand on est passionné que lorsque l’on fait son boulot pour manger.
    Je ne dis pas que le client n’est pas un peu fainéant parfois (souvent)…mais j’essaie de comprendre pourquoi certains n’arrivent pas à s’investir dans leurs projets.

    Répondre
  33. Julien Auteur de l'article

    @Mindeez
    Manque de temps, manque de resources, manque de moyens totale incomprehension du process SEO, raisons politiques au sein de la compagnie, parce que le client n’a pas le pouvoir de décision (ca arrive aussi)… les raisons sont légions pour qu’un client ne s’investisse pas… c’est a nous de choisir notre poison…

    Répondre
  34. Anne Cabibel

    Je pense qu’il faut existe une collaboration entre le propriétaire du site web et le référencer comme vous le dit d’abord je trouve quelque problèmes dans mon travailler de référencement a cause de manque de privilege.

    Edit – Non mais non – Bourinné

    Répondre
  35. Hugo

    Très bon post en tant que client de référenceur je suis entièrement d’accord. Je pense qu’il faut un bon investissement du client dans le référencement de son site.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *