Ce que devrait être Prestation en référencement

100 fois sur le métier …

Comme je l’ai dit souvent, nos meilleurs clients ne sont pas ceux qui ne savent pas ce qu’est le référencement, nos meilleurs clients sont ceux qui n’ont pas le temps de s’en charger.

Triste constat de la dernière semaine de débat et de prise de bec : Le prospect lambda ne sait toujours pas ce que c’est qu’une prestation SEO, comment cela se passe, quels sont les documents auxquels il doit s’attendre et par conséquent c’est la porte ouverte au charlatanisme de tout poil. Une fois de plus donc, je vais prendre mon bâton de pèlerin et tenter de faire comprendre à tout un chacun ce qu’est notre métier !

Dans les lignes qui suivent je vais présenter une à une toute les étapes de ce qui (à mon avis) devrait être fait pour TOUTE prestation SEO Standard de plus de 5k (Euros). Bien entendu, on pourra trouver certaines variantes en fonction du prix, des méthodes de suivi ou de la mise en place, ou non, des optimisations par l’agence ou le consultant auquel vous avez fait appel.

Les grandes étapes

Toute prestation sérieuse à mes yeux est doit présenter un processus en 3 étapes qui sont plus moins obligatoires, si l’une de ces étapes manque, je conseille vivement de questionner votre prestataire afin d’avoir plus d’éclaircissement sur les raisons de ce manque.

Les trois étapes sont :

  • Prise d’information / audit

Lorsque la décision est prise de faire appel à un prestataire SEO c’est pour faire évoluer le site d’une situation A vers une situation B, il est donc nécessaire pour un prestataire externe d’en savoir plus sur votre situation de départ afin de faire les bonnes recommandations.

  • Recommandations / implémentation

En fonction des informations qui vont être recueillies durant la phase d’audit de la campagne, le prestataire va faire une série de recommandations (techniques/sémantiques/linking/training) qui une fois mises en place contribueront à améliorer la visibilité du site web du client.

Attention ! Selon le type de prestation, ces recommandations peuvent être mises en place par le prestataire, vous-même ou encore votre agence web et peuvent faire l’objet d’une facturation supplémentaire !

  • Suivi / adaptation

On entend souvent dire : « Le référencement c’est un marathon ! » ; c’est en tout cas un exercice qui se joue dans le temps et pour lequel il va falloir s’adapter au fil du temps, des modifications d’algorithme etc… Encore une fois je conseille vivement de se méfier de toute prestation « one shot » n’incluant aucune période de suivi. Elles ne sont pas forcément mauvaises mais ne tiennent pas compte de ce qui pourrait arriver dans le futur ou de l’impossibilité de mettre en place telle ou telle optimisation.

Détail d’une prestation Standard

Maintenant qu’on a posé les jalons, passons en revue les étapes de ce que je vois comme une prestation de référencement STANDARD si vous faisiez appel à moi.

1er Document – Questionnaire (A la signature)

Et oui ! Je ne suis pas un professionnel de votre branche de métier, je ne connais pas votre business, je ne sais pas quels sont les différents moyens que vous utilisez pour promouvoir vos produits. Ce questionnaire va me servir pour « m’imprégner » de votre problématique, vos mots clés etc… dans ce questionnaire je demande : TOUS les NDD que vous possédez ? Comment le site a été développé, par qui ? Vos mots clés ? Vos concurrents ? Vos objectifs ? Est-ce que vous avez déjà fait du SEO ? Avec qui ? Qu’est-ce que vous faites à coté ? Quel est votre business model ? Je demande aussi à mes clients de m’expliquer leur métier comme si j’avais 5 ans. Le plus j’en sais le mieux je me porte !

Dans la mesure où l’on va « jouer avec les mots » il est extrêmement important que je comprenne un minimum votre activité sinon on ne va pas communiquer efficacement !

Note – Le questionnaire va être rempli et signé par le client car il représente la base de travail

1er meeting – Kick Off Meeting (dans la 1ere quinzaine)

Le kick Off meeting va servir à régler les détails de la mise en place des optimisations. Déjà normalement a ce meeting, le référenceur doit avoir les grandes lignes de la stratégie qu’il va mettre en place. Le but est de discuter avec le propriétaire du site et les différents autres prestataires de qui va mettre quoi en place, comment et dans quelles conditions. Selon le type de modifications qui doivent être apportées sur le site c’est aussi à ce moment-là que l’on va devoir négocier dur, ou réadapter sa stratégie aux moyens disponibles.

NDLR – Le kick off meeting est plus ou moins optionnel – perso j’aime bien rencontrer mes clients donc j’organise toujours un meeting au départ histoire de tisser des liens, cela facilite souvent beaucoup les choses.

2nd Document – Audit de mots Clés

On entre dans le cœur du sujet à ce moment-là, pourquoi un audit de mots clés ? Tout simplement parce que, même si la finalité est d’apporter du business et du trafic sur le site d’un client, cela sera par le biais des positions qu’il va falloir aller chercher ! L’audit de mots clés, c’est une longue liste de mots clés tous liés à l’activité du client a un degré plus ou moins important. Le client va donc m’indiquer lesquels sont les plus pertinents pour son business – à ce stade pas encore d’estimation de trafic visible – juste de la « per – ti – nen – ce ».

Note : Encore une fois Document Rempli et Signé par le client

3e Document – Benchmark Initial

Ou en est le site AVANT optimisation sur les mots clés désignés comme pertinent par le client, quelle est sa visibilité, qui sont les concurrents online et dans certaines mesures pourquoi ces concurrents sont-ils mieux placés. J’ai l’impression d’énoncer une évidence la mais c’est à la fois un document utile pour le client qui pourra voir si sa campagne a été une réussite, et très utile pour nous consultants puisque ça va nous donner des infos sur la concurrence du marché sur lequel on va travailler. Encore une fois si l’agence ne prévoit pas de benchmark au départ de la prestation … euh … méfiance et demande des raisons.

4e Documents – Les audits

C’est dans ces rapports qu’on va commencer pas mal de différences entre les agences et c’est donc sur ce point que je serais le moins objectifs. Dans mon cas je fais 3 types d’audit qui se recoupe un peu. La taille des audits va surtout dépendre de la problématique du client  et du prix de la prestation.

Nous aurons donc 3 documents – Un audit technique, un audit sémantique et un audit de la popularité du site. Les différences entre les audits peuvent être énormes d’une agence à l’autre voire même  d’un consultant a l’autre dans la même agence,  Sachez seulement que ces audits doivent couvrir tous les aspects de votre site – hébergement, architecture, structure des pages, code pour la technique – Emploi des mots clés (ou non), détection (ou non) de pénalités, etc… même si c’est pour dire « OK, ça c’est bon !». Une agence qui se contente de vérifier les header NE FAIS PAS SON TRAVAIL correctement (en tout cas à mon avis).

5e Documents – Les Recos

Là encore ça va varier énormément d’une agence à l’autre notamment en fonction de qui va implémenter les optimisations. Cette fois encore les recommandations doivent couvrir tous les aspects du site ! Hébergement, URLs (et redirection si nécessaire), structure des templates.

On entrera souvent dans du détail page à page notamment pour les recommandations sémantiques, les URLs, les Headers.

Un effort particulier devra être fait sur la home car c’est la page la plus importante mais cela ne doit en aucun cas être la seule page présente dans l’audit !

Je bosse dans une agence web donc beaucoup de mes documents donne juste une info assez basique sur les optimisations que nous mettons en place, c’est implémenté par nos équipes de développeurs. Je donne ces infos par mesure de transparence pour que le client sache. D’autres agences ou consultants donneront des pans entiers de code, d’autres enfin donneront juste des recommandations stratégiques et guiderons les équipes internes et/ou les agences web du client.  Certains feront des suggestions de textes, d’autres pas… c’est selon.

Une chose à savoir les recommandations sont faite pour arriver à un site 100% SEO friendly (en tout cas moi je fais comme ça) car cela permet de pousser le client dans ses retranchements et d’obtenir plus de modifications mais cela reste une collaboration avec le client, il ne sera peut-être pas possible de tout mettre en place.

Un bon SEO vous donnera gent des recos pour élargir la visibilité de votre site sur des supports annexes aux outils de recherche – Maps, Video, Image, GG product.

Il sera en mesure aussi de vous donner des infos générales sur les actions de SMO à mener qui sont liées au search marketing et sur la protection de l’e-reputation.

Attention notamment sur le net linking – faire attention aux solutions automatiques déjà, ensuite  toutes les actions de linking doivent être faite sur des sites indépendants du consultant/agence – de nombreuses agences continue de construire la popularité d’un site client via un réseau de site qui leur appartient (plus ou moins) – résultat, en fin de prestation ils tiennent le client par les cou*lles  car si vous ne payez pas il vire vos liens et vous replongez dans le classement !

Trainings

Moi j’en fais mais ce n’est pas obligé – tout dépends encore une fois de la taille de l’agence et de si elle outsource ou pas. Perso je fais un training sur la rédaction web, le link building  et les actions de blogging car je veux que mon client soit indépendant sur certaines de ces taches – ca me laisse du temps pour les m’occuper des autres. Certaines agences prennent tout en charge… c’est selon.

Le suivi

Je fais un suivi mensuel, je pense comme la plupart des autres – ce suivi concerne la visibilité bien entendu mais aussi et surtout le trafic du site sur lequel je travaille et pas seulement les données brutes et « demerdez vous ». Un SEO sérieux il doit être capable de dire pourquoi le trafic d’un site monte ou descend en fonction de la situation, de la période de l’année, de sa connaissance de votre business  et des données que vous lui avez donné dans le questionnaire !

36 thoughts on “Ce que devrait être Prestation en référencement

  1. Alban P.

    Globalement je suis d’accord avec les différentes étapes, mais selon le budget (j’entends par là un budget minime) certaines étapes doivent être zappées ou réduites à peau de chagrin, sinon c’est pas économiquement viable.

    Reply
  2. Carnets de Référencement.

    Je découpe les audits de la même façon que toi, mais j’inclus les recos dedans avec un récap à la fin pour permettre un bon suivi.

    Le point capital pour le succès de la prestation, c’est la communication avec le client et si possible avec les équipes qui seront en charge d’implémenter les recos. D’où l’importance de la réu de kick off et d’éventuelles interventions en régie : être autour d’une table avec des techos et lister problèmes et solutions possibles, c’est ce qui fait avancer les choses le plus vite, même si ça consomme plus de temps.

    Livrer les audits et s’en laver les mains, j’y suis parfois contraint, mais en général ça ne débouche sur rien ! Et certaines agences ne travaillent que comme ça.

    Reply
  3. Bulldoseo

    Effectivement, toute cette procédure est à mettre en place même si la plupart du temps certains clients commencent à somnoler à partir de « Vous savez le but et de se donner les moyens de grimper dans les positions des moteurs de recherche ».
    Un plus est également de fournir un compte rendu simplifié pour que cela parle au client et qu’il voit et assimile que cela augmente sa visibilité.
    Pour le site, il n’est pas rare effectivement de recentrer la sémantique du contenu et de peaufiner le contenu des pages internes qui doivent être dédié à un sujet précis.
    Bon article en tout cas 😉

    Reply
  4. Jaggernot

    Bonjour,

    Merci pour cette article qui résume bien ce que « devrait faire » un consultant SEO.

    Je suis toutes les étapes scrupuleusement comme tu l’as détaillé, avec un bémol qui m’a sauté aux yeux pour le coup, c’est que la phase questionnaire du début, je ne l’ai jamais faite et maintenant elle m’apparaît plus que pertinente. Donc merci pour cet éclairage.

    C’est bien également que tu précises que c’est pour des prestations de + de 5000 euros car il s’agit quand même d’une débauche d’énergie importante.

    Reply
  5. Renardudezert

    Franchement, Julien ce n’est pas dans mes habitudes de faire des commentaires qui pourraient être considérés comme du spam, mais la je te dirais une seule chose : PER-FECT. Franchement ça fait du bien de sortir des « pseudos » polémiques du moment dans le SEO (pour moi chacun a son point de vue, après aller régler ses comptes dans les commentaires c’est pas cool, les comm sont justes la pour donner un avis sur l’article, il est bien dommage que parfois quelques comm soient des attaques pures et simples, bref ce n’est pas le sujet de ton billet).
    C’est vraiment un très bon billet, je n’ai rien d’autre à ajouter puisque tu dis déjà tout. Ha si je vais m’empresser de le retweet !!

    Reply
  6. RaphSEO

    Snif snif snif tiens c’est bizarre j’ai l’impression que ça sent de plus en plus fort le top 20 🙂 ok j’arrête pas envie d’avoir à faire à ton chapeau, ton lassot surtout quand je vois la taille des margaritas que tu t’enfiles!!!
    Moi je ne vais pas parler de ton billet (qui est excellent mais tout le monde va te le dire). Moi je vais juste dire qu’un très bon SEO doit coller à l’actualité pour proposer ce que le lecteur recherche. Et comment dire, vu la/les pseudos polémiques du moment tu sais où je te place 😉
    Tu viens de gagner ton billet d’entrée dans ma cave quand tu viendras

    Reply
  7. blog référencement

    Ça fait plaisir de lire un article qui tire vers le haut le métier de référenceur, ces derniers temps c’était plutôt les mauvaises pratiques qui étaient mises en avant.
    Je tiens à signaler l’importance du Benchmark Initial c’est à mon sens un document d’égale importance aux autres livrables.

    Reply
  8. Achat de vin

    Bon, en attendant que tu installes keywordluv, je pourris un peu le commentaire avec un signature à la noix, besoin de BL.

    Tout cela pour dire que ce que je viens de faire fait aussi partie de ce que j’enseigne à mes clients. D’accord, dans la pratique, je leur dit aussi qu’il vaut mieux le faire sur des blogs à la thématique approchante. Mais en résumé, le point ou je voulais en venir, c’est le transfert de compétences.

    Je crois que de nombreuses petites entreprises n’ont pas les moyens de tout déléguer. Comme tu le dis si bien, la formation au maniement des outils, à l’utilisation de certaines techniques, fait aussi partie de la panoplie du SEO. Le client pourra alors faire par exemple de l’horrible spam de commentaires pendant qu’il fait sa veille concurrentielle.

    Ce n’est qu’un exemple général, ce transfert de compétences peut aussi se faire sur la rédaction web, l’utilisation de twitter, le maniement d’une page Facebook, etc.

    Reply
  9. Alexandre

    Très bon résumé. On ne peut en effet pas avancer sans investir notre client.
    Donner du poisson / apprendre à pêcher : il faut trouver le bon compromis !

    Reply
  10. Jambonbuzz

    Salut Julien,

    Top ton article, un petit bémol cependant…ces prestations demande du temps et pour tous ceux qui font des sites à 2000-3000 € ça m’étonnerait que t’arrive à faire rentrer dans les clous tout ce que tu propose dans le budget ref supplémentaire.
    Rien que dans cette présentation d’une « prestation parfaite », je vois une bonne dizaine d’heures de travail grand minimum, sans rédaction de rapport et sans suivi !
    Donc question subsidiaire à ton article : à partir de combien d’heures une prestation de référencement est considéré comme sérieuse ?

    Reply
  11. Vince

    Idéalement, tout se passerait comme tu le décris,et l’on pourrait gagner notre vie en gardant ce cap. Alors au boulot pour atteindre cet idéal !

    Reply
  12. Christophe BENOIT

    Pour ma part, je réponds dans mes audits et préco à différents niveaux/différents interlocuteurs. Je m’explique. Je peux définir des objectifs techniques (pour les devs), des objectifs en terme de rédaction (pour les équipes commerciales et les rédacteurs) et enfin des objectifs stratégiques avec des pondérations, efficacité etc pour les dirigeants. Ainsi, j’essaie d’utiliser le langage que chaque métier comprends dans le but que les préco soient comprises de tous et mieux appliquées.

    Reply
  13. Julien Post author

    @Alban P
    Oui c’est aussi pour cela que je parles d’une presta a 5k minimum – A priori une prestation standard sur 1 an chez moi c’est dans les $12/$15k et ça peut monter beaucoup plus.

    @philippe
    Arf! Pas impossible… je ferais une relecture et j’éditerai… c’est ma femme qui va pas être contente encore

    @Killroy
    Personnellement je ne comprends pas l’audit one shot – certains client en demande, il faut bien vivre … mais bon dans l’absolu c’est mieux avec du suivi

    @bulldoseo
    Merci

    @Jaggernot
    Sans ce questionnaire tu peux avoir de grosses surprises lors de la phase d’audit qui vont changer toute la presta (site pénalisé par exemple) et il est plus facile derrière d’expliquer au client le pourquoi du comment

    @RDD
    Merci

    @Raph
    Elle est pour 2 la Margarita ! Tout seul j’ai essayé, ce n’est physiquement pas possible

    @Ulseo
    J’en ai fait un hier aussi qui parle de « l’affaire » mais j’ai essayé d’avoir un ton plus neutre – de toute façon l’article a moins de succès que celui-ci

    @Sylvain
    Arf ! Oui je vais le remettre keyword luv… parce que la des fois ça devient compliqué – Sinon cote training je suis exactement du même avis que toi. Je n’ai pas le temps de tout prendre en charge donc je transfert les compétences. Jusqu’à maintenant je peux même dire que les clients n’en sont que plus content

    @Alexandre
    Exactement – tout est une question de compromis

    @JambonBuzz
    Oui, ces prestations demandent du temps. Pour tous les « petits » (2k/3k) et bien je suis désolé mais je leur conseil d’aller voir un « concurrent » à moi ici. Il fait du travail très propre et est spécialisé dans ce genre de petits audits et il est moins cher que moi.
    En terme de temps passé je considère a peu près 10h/mois sur 12 mois donc 120H sachant qu’on passe plus de temps sur le site au début qu’à la fin.

    @vince
    Ce serait beau hein !

    @christophe
    On est d’accord tu fais partie de ceux qui comme moi ne mettent pas en place les optimisation, dans ce cas la tu guide les équipes techniques ou tu guide le client dans le choix de ces équipes… il n’était pas possible d’être plus précis que ce que je l’ai été pour la phase audit /reco – il y a trop de différence entre les consultants

    Reply
  14. Aurélien

    Très bon article (non je ne parlerais pas de W…).
    Mais il s’agit d’un exemple pour un gros client, pour une PME, tu ne peux pas perdre autant de temps et tu livres en général le tout, si tu ne fais pas l’implémentation seul.
    Malheureusement, il faut souvent éduquer le client, expliquer le référencement, défendre son bout de gras face aux techniques/marketeux/CEO… donc le client idéal n’est pas coutume.

    Reply
  15. Gabriel

    Un article très complet, bravo.
    La signature des documents peut paraitre excessif mais utile aussi bien pour le client que pour le prestataire.

    Reply
  16. Julien Post author

    @philippe
    Aaaaaah… les réfédacteurs ils parlent pas comme nous … alors des fois on a du mal a les comprendre 😉

    @Aurélien
    « Mais il s’agit d’un exemple pour un gros client » Ca dépends. qu’appelles tu un gros client? une PME? 5k a l’année je n’appelle pas cela un « gros » client. Ensuite bien entendu certains documents vont etre plus ou moins développés en fonction du contrat et du prix. Dans ma boite une presta standard c’est $12k/$15k selon si c’est un site a nous ou pas. Je comprends aussi que derriere pour une TPE qui ne peut pas sortir 10k euros comme ca on soit obligé d’adapter la prestation

    @Gabriel
    Je fais signer les documents parce qu’il représente la base de travail, de la meme maniere qu’un designer fait signer un mock up ou une agence fait signer un cahier des charges. Cela evite les abus des 2 cotés comme tu le dis.

    Reply
  17. Damien

    Une très bonne idée, les étapes sont celles que je pratique également. Une idée pour le prochain article : proposer le référencement au client lors d’une refonte totale du site internet !

    Reply
  18. paolo

    Ah, si seulement j’avais pu lire ce genre d’article avant de me mettre à mon compte…
    J’aurais évité des déboires, et pas qu’en seo !
    Si t’as d’autres post dans la série stratégie SEO/SMO/marketing , te gêne surtout pas, on trouve pas grand chose sur le sujet.

    Reply
  19. Julien Post author

    @Damien,
    le référencement lors de la refonte … ca peut etre un projet epineux et effectivement je compte me pencher dessus car cote prestataire c’est une plaie.

    @Providenz
    Le prochain article normallement ce sera soit sur twitter soit sur la link pop

    Reply
  20. Referencement Oxatis

    Je viens à mon tour te féliciter sur cette mise au point sur la méthodologie a avoir pour bien amorcer une presta de référencement. Dans ce métier, les fourchettes de prix sont énormes je vois encore du 120 € en une fois ( !?) ou du 49 € /mois et puis aussi du 12-15 K€. Il faut bien que les clients ne se trompent pas sur ce qu’ils achètent et ce que tu décris prends du temps et se juxtapose à un bonne expérience en SEO.
    Le marché s’est densifié ces dernières années et ce n’est qu’un début. Les enjeux du SEO deviennent donc de plus en plus majeurs et en même temps de plus en plus concurrentiels. Nos tous qui délivrons cette prestation de référencement à nos clients n’avons infine pas d’autres choix que de structurer et professionnaliser notre approche y compris dans l’élaboration de nos devis. Je demandes souvent à mes clients les devis de mes confrères ( he oui!… et on me les donne souvent!) et j’en vos encore beaucoup qui tiennent sur une seule page. difficile d’y mettre les grandes étapes de notre travail

    Reply
  21. Julien Post author

    Salut Oxatis,

    J’ai mis Keyword luv, les prochains comm; tu pourras mettre un pseudo et un mot clé!

    Effectivement le marché se densifie et la concurrence est de plus en plus rude – et bien entendu l’on trouvera de plus en plus de totu et n’importe quoi… J’espere que cet article permettra au moins a certains prospect de cerner un peu mieux les devis et de faire le bon choix de prestation

    Reply
  22. Grym

    Merci pour cette mise au point et cette méthodologie. Quand tu parles de suivi, pour cette prestation type de 5K, tu définies combien de points de contrôle et de documents : suivi sur 3 mois, 1 an – 3 – 12 doc ?
    Tu fais juste du contrôle de positionnement pour voir si les places bougent ? (agentwebranking ou autre) ou tu repars sur de l’analyse avec vente de forfait supplémentaire ?

    Reply
  23. Julien Post author

    Salut Grym,

    une précision deja – je dis  » TOUTE prestation SEO Standard DE PLUS de 5k »

    A priori le suivi chez moi c’est un an – il aut du temps pour travailler le SEO, s’adapter et comme je ne suis que consultant il faut aussi du temps pour que le client mette en place les optimisations.

    OUi je fais de controles de positionnnement et un suivi du trafic – tous les mois – pas de forfait supplémentaire (sur le suivi) – par contre il y a tout un tas de ruc qui s’ajoutent en fonction de la demande client – SMO, Link building etc …

    Reply
  24. gkikoz

    tres interessant….. je crois que j’ai besoin du contact de ton « concurrent » pour petits site (c’est possible?)

    Reply
  25. Julien Post author

    Salut Gkikoz,

    Ben c’est que je vis aux US moi… je veux bien te le filer le concurrent qui fait des petits sites mais… va t il etre utile pour toi…

    Reply
  26. Julien Post author

    2600 Euros par an… il ne va pas falloir s’attendre a des miracles, surtout compte tenu de la concurrence sur votre domaine d’acitivité.

    Reply
  27. Rosetta Stone German

    Le marché s’est densifié ces dernières années et ce n’est qu’un début. Les enjeux du SEO deviennent donc de plus en plus majeurs et en même temps de plus en plus concurrentiels. Nos tous qui délivrons cette prestation de référencement à nos clients n’avons infine pas d’autres choix que de structurer et professionnaliser notre approche y compris dans l’élaboration de nos devis. Je demandes souvent à mes clients les devis de mes confrères ( he oui!… et on me les donne souvent!) et j’en vos encore beaucoup qui tiennent sur une seule page. difficile d’y mettre les grandes étapes de notre travail

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *