Google Maps pour les franchisés

      30 commentaires sur Google Maps pour les franchisés

Travailler pour un hôtel franchisé, pour un référenceur je dirais que ça s’approche du cauchemar éveillé. En fait on doit non seulement gérer avec la concurrence que je qualifierai de normale pour un hôtel – à savoir les autres hôtels bien entendu mais aussi et les centrales de réservations. La différence c’’est qu’en tant que franchisé ce qu’on croit être un avantage (à savoir faire partie d’un groupe) devient rapidement un inconvénient puisqu’on doit aussi faire face à la concurrence dudit groupe – pire de temps en temps vous n’êtes pas le seul franchisé du même groupe dans la même ville et je vous jure que de temps en temps on arrive à des situations ubuesques quand à l’acquisition de visibilité notamment sur les mots clés « brand ».

La situation

Le site du client a perdu énormément de visibilité en Aout 2012 lors de la mise en place de « Venice » au canada. Jusqu’ici le site du client s’en tirait pas trop mal au niveau des rankings sur des mots clés plutôt sympa  du type « hôtel ville », « hôtel Centre-ville » ou encore « groupehotel  ville ». A la suite du déploiement de l’update patatra, le site passe en deuxième page de résultats et surtout, surtout n’est plus 1er sur ses mots clés « marques » ce qui est beaucoup, beaucoup, beaucoup plus grave.

Mais que s’est-il donc passé ?

Ma foi sur les termes génériques le constat est normal, sur les requêtes « hotel(s) ville» ou «hotel(s) centre-ville » on retrouve « Google hôtel finder » (Ô surprise) avec un résultat « sponsorisé » soit disant bien qu’il soit hors de la case Adwords et qu’il occupe l’emplacement de ce qui était auparavant la première position naturelle de la page et qu’il prenne beaucoup de place sur la page… c’est frustrant mais bon c’est Google, ils sont chez eux ils font bien ce qu’ils veulent après tout. Résultats 2 à 7 (ou 8) on retrouve des résultats locaux et parmi eux le listing de mon client mais par contre l’URL listée est celle du site corporate de la franchise. On retrouve ensuite 2 a 3 résultats naturels – celui de mon client ayant été repoussé en début de seconde page.

Vérification sur les termes « brand »

Sur les termes « grouphotel ville» la encore ce sont des résultats locaux qui dominent. On retrouve en 1ere position le listing local de l’hôtel de mon client, une fois encore avec l’URL du site corpo, avec en outre la fiche de l’hôtel sur la droite, suivie du site corpo en version .com puis la version du site corpo en version .ca et enfin le site de mon client repoussé pour le coup en quatrième position sur son propres nom de marque.

Je me logue donc au compte Google du client et je vais dans l’interface d’admin de la page locale, et là c’est bien mon annonce, j’ai bien les stats, je peux modifier la fiche et l’interface me montre bien l’URL de mon client – « ouate zeu feuque ! ».

Je contacte donc le service d’aide Google Local histoire de savoir un peu ce qui se passe et là le p’tit gars de chez Google m’annonce que j’ai un problème de « double ownership » c’est-à-dire qu’une autre personne que moi a « claimé » ET vérifié le listing et que pour des raisons de « confidentialité » il ne peut me dire que la fin de son email qui est en @groupehotel.com. Lors d’un cas de double ownership avec 2 URLs différentes, google se retourne vers l’URL de site pour laquelle il est le plus sure de renvoyer les internautes vers le bon business – le site de la franchise.  Seule manière de récupérer le listing, avoir cette personnes révoquer ses droits sur le listing.

La situation est donc maintenant plus claire, le quartier général  de la franchise a réclamé tous les listings locaux de ses franchises sans même se prendre la tête à écrire une description ou quoi que ce soit d’autres puisqu’ils étaient surs d’avoir l’url de l’hôtel sur le site du groupe listée en lieu et place de l’URL du site du franchisé.

Voilà comment un groupe peut facilement vous NSEO la tronche, tout en restant dans les guidelines Google et de façon que j’ai cru longtemps définitive.

NOTE : le représentant Google niera jusqu’à la crève que le groupe ait fait une soumission générale de tous les hôtels et que ces listings ait été attribué au groupe de manière automatique. De l’autre côté le staff de l’hôtel niera jusqu’à la crève d’avoir jamais reçu la carte postale ou le coup de fil avec le code de vérification.

Les actions menées

Pendant près d’un an je me suis battu avec Google local d’un côté, réussissant quelquefois à récupérer le listing sur de courtes périodes (max 3 semaines) et de l’autre avec la section franchise du groupe tentant en vain de les convaincre de lâcher le listing. Et puis un jour je suis tombé sur un représentant Google un peu plus cool que les autres et qui m’a donné la solution pour récupérer.

La solution

Le saviez-vous ? Les pages Google+ « local business » prennent le pas sur les pages Google locale qui ont été mise en place via Google maps ! Et oui ! La solution était toute simple et devant moi depuis des semaines (mois).

Il a suffi de créer une page Google+ « local business » : à partir de votre Page d’accueil Google+, cliquer sur « pages » puis, « créer une page », « petite entreprise ou activité locale » puis laissez-vous guider et surtout, surtout demander bien la vérification du listing. Si vous aviez déjà une page Google locale crée selon la méthode décrite dans mon article sur le SEO local je vous conseille d’updater vos actions en créant une page Google+ locale histoire de vous couvrir contre une action qui pourrait conduire à une situation de double ownership (on sait jamais).

Les résultats

La page ont été créés courant Juillet, le client et Google se sont un peu fait tirer l’oreille par rapport à la vérif’ du listing qui a pris un peu de temps. Ce fut chose faite le 25 septembre et j’ai récupéré l’URL du client sur le listing le 27 septembre et on a pu voir une augmentation de trafic quasi instantanément (voir ci-dessous): le trafic moteurs en octobre a augmenté de 134%, le site du client est revenu en page 1 sur les mots clés génériques et en 1ere position sur ses mots clés « brand » ce qui a multiplié le score de visibilité du site par 3.

30 thoughts on “Google Maps pour les franchisés

  1. Rodrigue

    J’espère ne jamais connaitre ce cas de figure. Au final la soluce n’est pas compliquée, mais faut que tout le monde joue le jeu dans le bon ordre.

    Reply
  2. Arnaud

    Il y a un souci avec Google +. Il est impossible de gérer le backoffice depuis un compte Google Local. Avez-vous une solution par rapport à ça ?

    Reply
    1. Julien Post author

      @arnaud
      Merci de preciser votre question. Sinon tous les comptes sont lies et non la page creee a partir de Google+ sera geree depuis l’interface Google+ et pas Google. Par contre ce sera bien la page Google+ qui apparaitra dans les resultats locaux et de ce que j’ai vu ca donne meme un petit booste et ca ouvre les possibilités – quand la page Google+ est active ca aurait tendance a booster les rankings … mais bon a prendre avec des pincettes

      Reply
  3. LIJE

    Superbe astuce ! Bon partage.
    J’ai un client qui a une problématique un peu similaire. Quelqu’un d’autre à la paternité de sa page. Les photos et certaines informations sont incorrecte, notamment l’url et il nous était impossible de récupérer la page comme la personne qui a la paternité n’existe plus ou ne se connecte jamais pour la révoquer. Cela dit, cette page dont nous n’avons pas la paternité génère le plus de visite des pages que le client possède.
    Conclusion, je vais tester ton astuce et voir ce que ça donne.

    Reply
  4. Fabien

    Je garde cet article dans mes favoris je peux avoir besoins pour un prochain client merci pour ton article c’est vraiment sympa de partager son experience
    A bientôt.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Jerome

      Oui le traffic est tres influence dans le mesure ou le site a acquis des rankings maps sur des termes « hotel + ville »

      Reply
  5. Aude Simon Curot

    Trop contente de trouver enfin un billet qui parle du référencement des Google Maps!
    Depuis mars 2013, je gère les fiche google Maps / Google + local de clients qui sont principalement des hôtels.
    Le problème que tu décris, je l’ai eu au début. les franchises republient leur fichier d’hôtels franchisés dans un Excel dans Google Adress et cela génère des fiches Google Maps pour ces hôtels qui souvent flinguent le référencement de leur site officiel sur « hotel+ville ».
    Mais Google a concocté une nouveauté depuis cet été. Je ne sais pas si vous avez noté, mais dans l’interface Google Adress ou Google + Local, Google vous informe qu’il met à jour lui-même les infos de votre fiche. et là, c’est le drame.
    Pour les hôtels franchisés, il remplace l’url du site officiel du client par celle du groupe d’hôtel.
    Puisque je n’ai pas qu’un client, je ne peux pas aller recréer des page Google + local.
    Je passe par Google Map Maker, « modifier ce lieu », je propose de remplacer l’url en leur expliquant que le site officiel présente plus dinfos pertinentes pour l’internaute que la fiche de l’hôtel sur le site du groupe. Et vu qu’il n’y a visiblement pas de guideline à ce sujet pour les Google Reviewer de Map Maker, des fois ça marche, des fois non.
    Je recommence jusqu’à ce que l’url du groupe d’hôtels soit remplacée par l’url du site officiel de l’hôtel. Fastidieux mais ça commence à marcher.

    Reply
  6. Géraldine

    Merci pour la solution ! Je trouve aussi que les hôtels sont une vraie galère à référencer ! Entre le multilingue, la marque et les comparateurs, c’est l’enfer ! Bref, je note cette alternative dans mes tablettes, cela ne peut que être positif 😉 !

    Reply
  7. Mabrouk

    Je vois qu’il y a des cas bien plus complexes que le mien ! Mais pour un site qui n’appartient pas à une franchise, ne serait-il pas aussi intéressant de créer cette fameuse page Google+ Local Business ? J’imagine que cela n’est pas exclusivement réservé aux franchisés…

    Reply
    1. Julien Post author

      @Mabrouk
      Bien entendu – il est conseille de creer une page locale pour TOUS les business et pas seulement les franchises!

      Reply
  8. Nicolas B.

    Je suis arrivé sur le blog via la page quick seo (je me suis d’ailleurs inscrite pour les 30 jours gratuits) et en voyant se billet sur google+ local, j’en profite pour poser une question.
    Est ce que quelqu’un saurait m’expliquer pourquoi dans les catégories, je n’ai que des propositions abhérentes ou en en anglais ? J’ai pourtant bien les exemples en français, « restaurant italien », « animalerie », … mais même lorsque j’essaye de taper ces exemples en catégorie principale, j’ai le message « Cette catégorie n’est pas reconnue », … je suis preneur de toute aide.

    Reply
  9. Stéphanie

    Merci pour l’article, je reste encore scotché de l’impact que ça peut avoir sur le référencement, la courbe le montre bien à la fin… Je m’y colle dès que j’ai le temps !!

    Reply
  10. impressionnant

    Merci pour la solution ! Je trouve aussi que les hôtels sont une vraie galère à référencer !!
    Cela dit, cette page dont nous n’avons pas la paternité génère le plus de visite des pages que le client possède.
    Mais Il est impossible de gérer le backoffice depuis un compte Google Local !!

    Reply
  11. Franck

    Merci pour cette astuce, je n’aurais jamais pensé à cette solution! En partageant ton expérience, je pense que beaucoup de personne vont garder cette solution en tête! Travailler le référencement d’un hôtel franchisé, tu en as du courage!

    Reply
  12. Manu

    Bonjour Julien,

    J’ai une question par rapport au référencement local sur Google. En tant qu’entreprise, je possède une page google + « local business » qui permet de me classer sur la requête : sujet + MaVilleExact et sujet + VilleTrèsProcheDeMoi.

    Il y a un concurrent qui se situe à deux pas littéralement de ma localisation qui arrive à se classer sur la requête : sujet + VilleTrèsLointaine (mais très recherchée dans google).

    Cette personne a utilisée une série de mots clés en lien avec la ville lointaine très recherchée pour nommer sa page Google + local business, c’est légal ou pas ? Ai-je moyen de modifier le nom de ma page Google+ ou faut je recommence à zéro si je veux faire cela moi aussi ? Si oui, vais-je perdre les avis laissés par mes clients ?

    Merci beaucoup !!

    Reply
  13. Belkawired

    J’adore ce genre d’article qui donne plein de tuyaux sur Google Maps, je bookmark ton article ! Négligez du trafic sur les fiches Google Maps à l’heure actuelle c’est se mettre une balle dans le pied.

    Reply
  14. Bruno.A

    Votre article m’a éveillé ma curiosité! Je cherchais juste cette solution et je pense que je viens de la trouver.

    Reply
  15. serge

    Je travaille actuellement dans une agence de communication, spécialisé dans la création de site internet vitrine et e-commerce et je suis confronté à ce problème. Encore merci

    Edit: pas le meme nom que l’email – Je bourrine

    Reply
  16. Julie

    Je bookmark ton article, je m’intéresse justement à Google Map et les page Google+ local, cela me sera surement utile! Ce n’est pas étonnant que ça ait un impact si fort pour le SEO.

    Reply
  17. Adeline

    Merci, c’est très intéressant de comprendre comment ça fonctionne. Je vais pouvoir ainsi optimiser mon référencement en créant cette fameuse page google+local business!

    Reply
  18. Verycig

    Super article je ne connaissais pas du tout le fonctionnement et la solution est au final toute simple mais il fallait y penser. Merci 🙂

    Reply
  19. jean -Claude

    Bonjour,
    Même si ce n’est pas notre job principal, nous avons quelques questions sur ces problématiques.
    Bien expliqué; Je garde.
    Merci.
    J-Claude

    Reply
  20. Lilia

    Je reste bluffée par le résultat !
    Merci pour le partage de cette solution qui peut valoir de l’or lorsque l’on est face à une situation comme celle-ci.

    Reply
  21. Prudhomes

    Le référencement me donne l’impression d’être une matière pleine de subtilité et d’imprévu.

    Tout cela est un peu difficile à comprendre…

    PAS DE NOM = PAS DE LIENS

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *