Comment Sortir d’une pénalité sans trop de bobos II

J’avais déjà écrit un article sur le même sujet l’année dernière presque jour pour jour  mais a l’époque on m’avait fait remarquer (a juste titre) que si j’avais bel et bien sorti le business en question de l’ornière, je n’avais, en fait,  techniquement pas sorti le site d’une pénalité puisque j’avais fait changer le nom de domaine au client.

J’avais, a l’époque, effectivement fait mettre en place une stratégie  du type « même joueur joue encore » avec un transfert de trafic de plusieurs anciens sites (tous considérés comme causes perdues) vers un nouveau site via JavaScript et la mise en place d’une stratégie SEO « OMO plus blanc que Blanc » sur le nouveau domaine histoire de mettre le client a l’abri de futurs soubresaut de notre grand ami Gégé et de descentes éventuelles d’animaux noirs et blancs dans la baraque. 

Ce coup ci même si le cas est un peu spécial il a bel et bien s’agit de sortir un site de sa pénalité. Vous ne verrez point de changement ou de transfert de domaine dans l’article qui suit. 

 

Symptomes et detection de la pénalité

Lorsque ma boite a signé le client, le site venait de subir un re-design complet du sol au plafond avec changement de CMS et il faut bien avouer que cela avait été fait plutôt mal puisque l’agence web n’avait fait aucune redirection 301.  Le patron de la boite en question me donne comme indication que le site était 1er sur tel et tel mot clé relativement générique mais que depuis la refonte le site est tombé en page 3. Position occupée par la homepage.

Au niveau du trafic – Le site s’en sort plutôt bien malgré la chute. En fait – les pertes de positions naturelles ont été totalement compensé par la mise en avant des résultats  « Google Local Listings » a la même période et au final le site continue de bénéficier d’une belle visibilité en 1ere page de Google.

La première phase de l’audit montre que le site a clairement été sur-optimisé on-site et notamment la home – Je me dis tiens un Panda – Je vais donc recommander et obtenir du client une réorganisation des templates, plus en rapport avec les attentes des moteurs avec moins de Balise <hn>  et des textes plus attractifs, lisibles et moins remplis de mots clés.

Je m’attends a ce que ca monte gentiment mais ce n’est pas du tout ce qui va se passer! Enfin pas vraiment… parce qu’autant certaines pages internes sont monté plutôt bien, autant pour le mot clé principal du client (qui lui tient très très a cœur), non seulement ca monte pas mais en plus la home qui était en page 3 disparait et le 1er ranking visible sur ce mot clé passe en 6e page et avec une page interne !

Okaaay ! Et ben c’était pas Pandaaaa ! Et puis ce n’est pas pingouin Non Pluuuuuuuuuuuus ! La on est clairement dans de la pénalité manuelle.

Je me fends donc d’un email au client lui indiquant que son site est probablement sous le coup d’une pénalité manuelle mais que comme on a rien dans les messages du GWT ce n’est pas sur (il faut bien essayer de rassurer le bonhomme, mais bon de mon coté je suis plutôt sur de ce qui se passe), et je lui demande de me fournir les noms, adresse mail et téléphones des SEO qui ont bossé sur le site avant moi.

J’entame aussi le travail tellement gratifiant d’audit de la popularité lien par lien histoire de voir un peu comment on va pouvoir corriger le tir.

Notification et Correction

Une fois l’audit de popularité page a page effectué j’ai déjà une bonne idée des liens qui ont mis mon client dans l’embarras. Alors dans l’absolu, j’ai réussi a détecter plus ou moins toutes les techniques moisies des référenceurs « a plan » comme je les aime hein ! On retrouvera pèle mêle, du CP dupliqué, de la page fantôme, du profile Web 2.0, du lien « kinarienafoutrela », du wiki, du spamco dégueulasse, etc… j’avais d’ailleurs écrit a l’époque un article sur le sujet des SEO gorets .

C’est une bonne chose mais il faut encore que Gégé dans sa grande bonté me signifie par écrit que les mecs avant moi ont taffé comme des cochons et que, en conséquence, je peux commencer le travail de nettoyage.

Deux mois plus tard  (parce que Google quand il te pénalise il est tellement pressé de te le faire savoir) je reçois enfin une notification de pénalité « pour manipulation des liens ».

Youpi on peut commencer a bosser sérieusement. Prise de contact avec les agences SEO précédentes (il y en a 2) qui vont être plutôt cool dans l’absolu, elles vont plus ou moins assumer du bout des lèvres tout en accusant l’autre d’avoir fait les liens « de trop» et elles vont virer une bonne partie des liens pourris qu’elles avaient faite.

1er Cleaning terminé et 1ere demande de reconsidération, petite prière aux saints du SEO et attente… encore 2 mois plus tard (parce que Gégé est encore plus pressé de te sortir du trou que ce qu’il l’est de te prévenir que tu y es dans le trou). Réponse de Google qui me dit « NAN ! Toujours puni ! ca t’apprendra à jouer aux cons ! ».

1ere vague Désaveu

Et bien oui, j’avoue, j’ai désavoué…. Je sais c’est mal !… J’ai honte… pouah ! Je me dégoute…. !

Mais bon eh ! Pas le choix il faut en passer par la. Donc 1ere vague de désaveu, sur les annuaires qui présentent des pages fantômes (z’avez qu’a désindexer aussi ! Ces fainéants !)  Et 2e demande de reconsidération.

2e vague de désaveu … et oui !

Passe seulement 3 semaines ce coup ci… plus rapide pour avoir un 2e rejet de ma demande de reconsidération. Ca s’améliore chez Gégé. J’ai déjà viré près de 500 liens provenant d’une bonne centaine de NDD et la franchement je commence à me poser la question du changement de domaine. Mais le client s’accroche à son NDD donc on continue. En avant pour une seconde vague de désaveu ce coup ci, tout les liens plus ou moins chelou, ca dégage… c’est sans pitié. Tout ce qui ne montre pas patte blanche on vire… et 3e demande de reconsidération.

Sorti de pénalité et penguin2

YOUHOUUUUUUUUUU ! Je reçois après une attente qui m’a semblé interminable, l’email qui me confirmen que je sors enfin de la case prison ! Google m’annonce via GWT que mon site a été revu et que maintenant je peux enfin travailler tranquille ! Super ! Je recommence donc des actions de Link building, mais douuuuuucement, tout douuuuucement ! Et je vois le site de mon client commencer a faire le yoyo entre la page 2 et plus la du tout.

Et c’est la que patatra ! Penguin 2 ! Et en avant pour encore quelques soirées de stress et pas mal d’échange avec le client – parce que sortir de la pénalité c’est fait mais est ce que le profil de liens est assez clean pour passer la revue du pingouin… ca… ce n’est pas sur – et d’ailleurs je pense que si le site fait le Yoyo c’est probablement a cause de cela bref… Je sors d’une auberge… pour entrer dans une autre… pas gagné.

Conclusion

Au final,  je pense maintenant être dans le clair, le site du client s’est installé solidement en début de 2e page, ce n’est pas le Pérou mais c’est toujours mieux que ce qu’ils avaient avant. Je continue à travailler les liens de ce client de manière tres prudente – me basant sur du lien neutre, pas abusé, et avec quasiment aucune ancre optimisée, je négocie beaucoup d’échange de liens et je me suis beaucoup concentré sur la monté du listing local histoire de compenser la perte sèche de trafic.

Tout cela pour dire – sortir d’une pénalité manuelle et notamment en utilisant l’outil de désaveu – C’EST POSSIBLE ! Par contre il faut être clair sur le fait que ca prend du temps, énormément de temps, beaucoup trop de temps si le business repose sur le trafic envoyé par Google. Ensuite sortir de pénalité cela ne veut pas dire que vous allez vous mettre a ranker comme un fou juste derrière, il faut considérer votre site comme en « probation », ca va faire le yoyo, et il va falloir remonter la pente en continuant de faire bien gaffe a ce que vous faite et baser sa stratégie sur du blanc, tres blanc et ca aussi ca prend beaucoup beaucoup de temps.

42 thoughts on “Comment Sortir d’une pénalité sans trop de bobos II

  1. Vincent

    Une question me vient à l’esprit. Tu as désaouvé lien par lien (donc page par page) ou domaine par domaine (désaveu du site entier qui link) ?

    Reply
  2. L.Jee

    Il me parait clair qu’une fois sorti de ce type de pénalités, le site ne peut ranker fortement immédiatement. On a d’autres retours sur des sorties de pénalité pour manipulation de liens ?

    Reply
  3. Rodrigue

    J’ai clairement le doute sur le site d’un de mes clients. Il demande de rattraper la merde des anciens SEO, ok je veux bien mais va falloir bucher d’abord pour rattraper le « travail » précédent, avant même de penser à commencer le taf…

    Mais va faire comprendre à un client que ça va pas être rapide de sortir de ça …

    Reply
    1. Julien Post author

      @Rodrigue
      C’est tres difficile – dans mon cas le client n’a que partiellement compris – il sait qu’il a été pénalisé – mais j’ai du mal a luifair epiger que maintenant il faut remnter une pente plus rude que si on avait taffé sur un site sain

      Reply
  4. Xavier

    Merci pour cet excellent compte rendu.

    Au passage à tu une méthode concrète à partager pour déterminé à coup sur si c’est un coup du penguin, de panda ou péna manuel?

    Reply
    1. Julien Post author

      @Xavier
      Panda et Penguin sont des filtres – ils vont generalement toucher tout le site – sur un peu toutes les requetes – on devrait assister a une baisse generale des rankings et du trafic – les filtres ont tendance a « étouffer » un site plus ou moins rapidement- ils sont en regle generale plus difficile a diagnostiquer – dans le cas d’un filtre tu auras l’impression de taffer de plus en plus dur mais « dans le vide »parce que le site continue de baisser petit a petit (et bien entendu plus tu taffes et plus tu t’enfonces).

      Les pénalités (surtout celle mises en place pour manipulation des liens) – sont beaucoup plus rapides / directes elles touchent une ou plusieurs pages en particulier et sur un scope de mots clé bien défini – dans le cas de cet aticle c’etait la « homepage » qui etait touché sur les mots clés génériques visé par le client. Je n’avais aucun probleme sur la plupart des pages internes du site qui rankaient tres bien sur la longue traine.

      Une astuce si ton site etait en 1ere page avec un rankings HOMPE et qu’un jour tu retrouve ton site en page 6 / 7 ou plus loin et avec un rankings acquis par une pAGE interne – a priori c;’est une pénalité manuelle.

      Reply
  5. Michael Bastin

    Cela fait plaisir à lire. Je suis en plein dedans avec 3 sites pénalisés, et ça met un temps dingue.

    J’en suis à deux refus pour un site et un email de pénalité reçu il y a seulement trois semaines pour le 3ème site. Il semble que Google continue à envoyer régulièrement ces emails aux sites qui étaient encore limites il y a quelque temps.

    Sortir d’une pénalité est une chose en effet, mais pratiquer des techniques white hat pendant le travail de nettoyage et pour la sortie de pénalité prend aussi un temps dingue, bien que plus intéressants à faire (contenu, design, etc).

    Je nettoie donc encore à fond avant d’envoyer la 3ème demande, et si pas accepté, au moins recevoir 2-3 exemples de liens considérés comme toxiques par Google.

    J’ai remarqué que faire changer les liens suroptimisés des pages ayant du PR est ce que Gégé veut. Les liens de mauvaises qualités, je pense que Gégé les décompte déjà via les désaveux de tout le monde vu qu’on fait son boulot.

    Enfin, content de lire qu’on peut sortir d’une telle pénalité. Je continue les efforts.

    Reply
  6. Marie

    Je n’en reviens pas du monde à l’envers dans lequel on vit aujourd’hui…
    Les agences et les SEO ont fait des liens, ensuite il faut enlever tous les « mauvais », et puis il faut enfin en refaire d’autres, mais sur quelle base ? Qu’est-ce qui garantit qu’un lien qui paraît « honnête » aujourd’hui ne sera pas vu comme « abusé » par Big G demain ?

    Bien malin celui qui saura répondre.

    Ces histoires de pénalités sont une plaie, le seul gagnant est GG : soit il faut tout recommencer à zéro et c’est beaucoup plus long de montrer patte blanche, soit il faut persévérer et nettoyer un site. Dans les deux cas, faut pas être pressé.

    Et sinon, les plus pressés achèteront du Adwords…

    Julien, si je me trompe pas, l’opération que tu décris aura duré 5 mois c’est bien ça ?

    Marie

    Reply
    1. Julien Post author

      @Marie

      « Qu’est-ce qui garantit qu’un lien qui paraît “honnête” aujourd’hui ne sera pas vu comme “abusé” par Big G demain ? »

      Bonne question – et a priori rien ne r=garantie rien – dasn l’absolu je pense que les actions sur lesquelles je me concentre en ce moment ne sont pas plus risquées que cela (la majorité des actions se base sur des echanges de liens pertinents (et en nombre limité), de la soumission annuaire (dofollow et nofollow) et un petit peu de spamco si possible (cette fois ci encore DO et Nofollow) – je garde un rythme d’acquisition de liens relativement lent et je n’optimie que tres peu mes ancres.

      Reply
  7. Yassine

    Salut, Si je comprends bien le site avait un passif plutôt orienté backlink au kilo. Ton intervention mis à part le on site c’était le nettoyage + désaveu.
    Questions :
    As tu pendant entamé des actions netlinking pendant la période d’attente du retour de Google ?
    Enfin merci pour ton post !!!! Y a plus qu’à faire passer le client dans le top 3 😉

    Reply
    1. Julien Post author

      @Yassine
      Non – les seules actions menées sur le site durant les périodes d’attentes ont été on site – aucune action de netlinking n’a été faite du moment ou j’ai eu des doutes vis a vis d’une pénalité eventuelle – et surtout pas apres la notification Google

      Reply
  8. Simon

    Cas très intéressant merci. Assez flippant de voir le temps que cela prend. N’est ce pas plus rapide de désavouer les liens dès le début plutôt que d’essayer d’en retirer une partie ?
    De mon coté j’ai eu des domaines expirés avec pénalité manuelle qui avait été retiré sur simple demande de réexamen mais les sites n’ont jamais ranké aussi bien que des domaines « neuf ».

    Reply
    1. Julien Post author

      @Simon
      Non – dans l’absolu, je pense que si on peut éviter de désavouer c’est mieux

      Reply
  9. Pg1

    Merci à toi pour ce retour d’expérience et de plus très plaisant à lire. Je vois qu’on est tous dans la même galère.
    De notre côté on a également réussi à sortir quelques sites de la pénalité mais plus par de la réopti et changement de ndd que par du nettoyage de liens (c très lourd).
    Je confirme aussi que lorsqu’un site fait du yoyo on arrive assez facilement à le stabiliser en apportant quelques liens de très bonne qualité.

    Reply
  10. Frederic

    J’avais déjà sorti un site d’une pénalité après la première mise à jour Google Penguin, mais pour des questions de temps et de coût, nous étions reparti sur un nouveau nom de domaine avec redirections Javascript. Donc c’était plus simple, même s’il y avait un gros boulot de récupération et de désoptimisation.

    Merci pour ton retour d’expérience concernant ta réussite de sortie de pénalité manuelle. Je pense qu’il faut être patient et rigoureux. Mais n’oublie pas que Google a ton domaine à l’oeil maintenant, continue de faire attention aux liens que tu poses 😉

    Reply
  11. Marc

    Après, on peux aussi comprendre que Google prenne volontairement du temps pour repondre, tu as voulu jouer, tu as perdu, tu paies les conséquences. Bien sur, la ou le bas blesse, c’est quand un client paie une agence pour jouer pour lui, et que c’est elle qui perd.

    Ce que je me demande, c’est si un site qui sors d’une pénalité manuelle est plus surveillé qu’un site lambda. Je serai curieux de savoir si quelqu’un a des élements de réponse à ce sujet.

    Reply
    1. Julien Post author

      @Marc
      Je ne serais pas affirmatif a 100% mais oui – j’ai l’impression qu’un site qui sort est en probation … et qu’il est plus surveillé qu’un autre – cela expliquerai le yoyo de sortie deja (le site monte et descend pour voir les reaction des webmasters – vont ils sur optimiser?) ensuite le site de mon client reste quand meme bien scotché en page 2 … alors oui je prends mes précautions mais quand meme…

      Reply
  12. Mima

    Bravo pour ce défi. J’ai bien suivi votre aventure avec ce site pénalisé et je peux dire qu’on peut apprendre beaucoup. Vous avez gagné ce défi par excellence indépendamment des chemins suivis même s’il s’agit d’un recours à outil de désaveu.
    Je souhaite lire une autre aventure avec un autre site pénalisé mais cette fois-ci avec une fin tragique.

    Reply
  13. Eric

    Hello,
    De mon côté, j’ai fait sortir mon site de sa pénalité manuelle il y a deux semaines, mais je n’ai pour l’instant qu’une augmentation de trafic de 10%. Rien de réjouissant donc.
    A partir du moment où j’ai entrepris les actions pour sortir de la pénalité et la réception du mail de sortie pénalité, il s’est écoulé environ 3 semaines.
    C’est au 2e essai que cela est passé, avec des réponses de Google entre 5 et 8 jours (plutôt rapide pour le coup).
    J’ai tout de même du mal a reprendre du référencement classique, ayant trop peur de m’en reprendre une, donc j’essaie de me concentrer sur le contenu.

    Reply
  14. GDTSB

    J’aime bien cette idée de « probation » ca fait très US – bracelet électronique et compagnie –

    J’ai une question sur les opérations que tu décris (J’ai fait les mêmes sauf une)
    Penses tu que le fait de faire des liens pendant la période de nettoyage peut être néfaste ?
    Sur un site on a continué à faire des liens (« propres ») j’avais noté qu’ils n’avaient aucun impact mais on m’a répondu que cela allait servir à capitaliser des liens pour après …. Dans les faits le site a continué joyeusement à être pénalisé, Penses tu que l’arrêt total est nécessaire pour faire preuve de sa bonne volonté de nettoyage ?

    Reply
    1. Julien Post author

      @GDTSB
      Bonne question! Perso j’aurais tendance a dire que NON il ne fat pas faire de liens pendant la période de nettoyage. Il faut penser qu’on est dans un cas de pénalité manuelle – quel signal est ce que tu envois au quality rater si tu continue de faire du lien pendant que tu en vires d’autres … J’ai pris le parti de mettre un frein – on clean et une fois qu’on a le feu vert on repart… un peu comme un « stop n go » lors d’une course. Si liens il doit y avoir lors de la période de nettoyage cela doit etre du lien « nature peinture » de qualité tip top moumoutte – et quand je dis ca ca veut dire du lien a trafic hein! pas de liens « plan » en provenance de .edu ou meme de .gouv genre un lien « provider » ou partenaire, ou link bait. Le genre de liens inattaquable.

      Reply
  15. Benji

    C’est un très bon travail que vous avez fait là! C’est vrai que sortir d’une pénalité doit être vraiment difficile, je n’ai encore jamais eu l’occasion d’être pénalisé mais le jour où ça m’arrivera je me sentirais tout aussi mal au niveau du stress! Mais il faut prendre ces expériences comme bénéfiques, c’est en faisant des erreurs que l’on arrive mieux à comprendre l’algorithme et la manière de travailler sur le SEO de manière efficace!

    Merci pour cet article, j’ai beaucoup aimé et appris surtout!

    Reply
  16. Vincent

    Franchement ya pas de mal à faire du désaveu. Certes on donne tout à Google, on jette aux oubliettes du passif et c’est 10000 fois plus simple de faire des redir JS degueu vers un nouveau domaine tout propre mais au moins l’outil fait le boulot.
    Par contre tu as vraiment fait que ça ? (tu dis j’ai viré 500 liens mais c’est supprimé ou désavoué ?)
    Bravo en tous cas, c’est chiant mais t’es bien content quand ça fini !

    Reply
    1. Julien Post author

      @Vincent
      Au total j’ai viré pres de 900 liens sur les 3 étapes de cleanin. La partie desindexation de liens doit concerner grosso modo 200 a 250 liens – tout le reste c’est du désaveu.

      Reply
  17. GDTSB

    Merci pour ta réponse, bien sur je pensais à des liens de bonne qualité ( inattaquable me semble être un peu pompeux pour certains )

    Si je me retrouve dans la même situation, je pense que je pencherais vers tes préconisations.

    Reply
  18. Coralie

    Si on part dans l’optique d’un changement de nom de domaine moisi par une agence de porcs.
    Est-ce que les redirections 301 du nom de domaine puni vers le nouveau vont transmettre le jus dégueu au nom de domaine propre ?

    Faut-il mieux opter pour des 302 dans ce cas la ?

    Reply
    1. Julien Post author

      @Coralie
      Dans l’aute article j’ai opté pour une redirection Javascript – on peut aussi le faire avec un meta refresh – je deconseille les 301 et ou 302 dans le cas d’une pénalité car ca s’apparente un peu a de la roulette russe vis a vis du nouveau NDD – des fois ca passe et des fois ca passe pas.

      Reply
  19. Oizeaurar

    Une très bonne étude de cas. Il serait intéressant de voir comment les positions vont évoluer avec le temps. Le travail est long et n’offre aucune garantie, il faudrait donc savoir s’il n’est pas plus intéressant et rapide de repartir de 0…

    Reply
  20. Nicolas d'objet d'art

    Merci pour la précision de ton récit, un point m’échappe cependant : as tu automatisé tes actions pour désavouer et pour désindéxer ? si oui, quels sont les outils que tu utilises ?

    Reply
    1. Julien Post author

      @Nicolas
      Non – c’est tout a la pogne – rien d’automatique. A lalimite les outils pour l’audit des liens a été réalisé avec GWT + Opensiteexplorer + Ahrefs

      Reply
  21. Jerome

    Tout d’abord merci pour ton partage.

    Sur 3 sites pénalisés, j’ai utilisé 3 techniques différentes dont le désaveu mais la ou il y a un point que je ne comprends pas dans ton explication, c’est lorsque tu dis : « Deux mois plus tard (parce que Google quand il te pénalise il est tellement pressé de te le faire savoir) je reçois enfin une notification de pénalité « pour manipulation des liens. »

    Tu as contacté gg ? Si oui comment ?

    J’ai aussi fait du désaveu, je n’ai jamais eu de message de GG :/
    Dans trafic de recherche > actions manuelles, il n’y a rien.

    Dans mon cas, je suis bloqué j’ai tout désavoué ce qui était cracra et aucun moyen de savoir si la pénalité a été levé même si je n’y crois pas puisque je bloque toujours en page 6.

    Reply
  22. Jns

    En fait, il y’a vraiment un point qui moi me dérange et ce, dés le début. Comment une agence web qui réalise une refonte de site au niveau design et changement de CMS, ce qui est déjà un chantier interessant au niveau de la masse travail, ne fait pas de redirection 301 :s Sérieusement je me pose des question. En tout cas je pense que c’est un point important dans l’explication.

    Sinon il ne m’est pas encore arrivé ce genre de mauvaises choses, et pourvu que ça dure ! En tout cas la démarche est vraiment intéressante ! Et je pense que je vais la relire encore une fois histoire de bien intérioriser la chose ^^

    Reply
    1. Julien Post author

      @Jns
      le fait que l’agence web ait fait un travail de cochon a la base du redesign est une chose mais ce n’est pas la cause de la penalité – puisque de toute facon la page qui avait le plus de rankings etait la home – qui elle n’avait pas besoin de redirection puisqu’ a la racine.

      Reply
  23. gab

    C’est pas toujours facile de sortir d’une pénalité google SEO, d’autant que bien souvent il ne s’agit que d’une simple application de l’algorithme google. j’avais eu un cas similaire l’année dernière d’un client positionné sur un mot-clé ultra concurrentiel. Il avait perdu 5 positions et 80% de son trafic suite à une grosse mise à jour google. je n’ai pas réellement réussi à remonter la pente malgré tout les efforts entrepris, parfois j’en viens à me demander si il ne serait pas plus facile de relancer un autre site à partir de zéro plutôt qu’essayer de faire monter un site pénalisé. On ne s’en sort pas indemne en tout cas.

    Reply
  24. gilles

    C’est pas évident cette histoire de pénalité manuelle, et il faut vraiment s’armer de patience, en tout cas merci pour ton exemple, ca donne de l’espoir.

    Reply
  25. Charlene

    C’est un vrai travail de titan !
    Au niveau du trie des Backlinks comment avez-vous choisi ceux à éliminer ??? Car j’essaie de sortir d’une pénalité également depuis un moment, j’ai déjà désindexé mon site de pas mal de site qui me semblait pas de bonne qualité mais toujours pas de résultat positif…
    Et je n’ai pas reçu de message de la part de Google pour ma pénalité, ce qui fait que je n’ai pas la possibilité de faire une demande de reconsidération il me semble. Des conseils ?

    Reply
  26. Pingouinranol

    Je comprends tout à fait ce que vous avez vécu … J’ai eu une pénalisation Google vers août et ça fait mal… Mon trafic a diminué de plus de la moitié, et je ne parle pas de mon positionnement. J’ai donc désavoué dans un premier temps et finalement, quelques semaines après j’ai reçu un mail de Google qui me disait (en gros) que ça n’était pas suffisant accompagné de 3 exemples de liens qu’il fallait absolument que je supprime par mes propres moyens. J’ai fais mon fainéant, j’avais tout désavoué ^^ Morale de l’histoire, tout ce que l’ont peut supprimer par soi même, il faut le faire !

    Reply
  27. Olivier

    Bonjour,
    Je me joins à cette conversation, car j’ai un cas de site que j’ai depuis 1 an en gestion : un comparateur de prix de vol qui existe depuis 2007.
    Il a commencé à perdre du trafic à partir d’Avril 2013 ; passant de plus de 26k visiteurs jours à un peu moins de 8k en Oct 2013, pour ensuite continuer lentement, mais surement à diminuer jusqu’à arrivé aujourd’hui à difficilement 100 visiteurs jours.
    J’ai mené beaucoup d’action de desinscription aux annuaires, désaveux, refonte de site, etc… Rien n’y fait encore aujourd’hui.
    Donc ma question, est-ce que je ferai mieux :
    – d’envoyer bouler mon client avec son boulet et de partir en vacances pour me reposer la tête
    – de changer de NDD (dans ce cas, quelle peut être la meilleur solution)
    – ou autre ???

    Merci de vos retours

    Reply
    1. Julien Post author

      @Olivier
      Sans plus d’information que cela je ne peux pas trop en dire – si tu penses que le travail de cleaning des liens a été suffisant je te conseille de repartir a Zéro – check avec Linkdetox.com pour voir quel profil de lien ton site peut avoir

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *