Améliorer son Référencement local

      56 commentaires sur Améliorer son Référencement local

Améliorer son référencement local

J’ai assisté hier à un petit workshop plutôt sympa sur le référencement local que je me propose de vous faire partager. D’habitude quand je vais a ce genre de trucs, je m’ennuie ferme mais là pour une fois je trouve que je suis parti moins con que ce que je suis arrivé même si  l’intervenant n’a pas révolutionner mon monde.

Qu’est-ce que c’est le référencement local.

Pour ceux qui n’auraient pas encore remarqué depuis 4 ou 5 mois Google a intégré ses résultats « maps » de manière plutôt « agressive »  au sein des résultats naturels habituels.  Du coup on se retrouve souvent avec des résultats comme dans l’image ci-dessous et ce même lorsqu’on effectue une recherche sur un terme générique.

Au passage, si vous trouvez les résultats de « Google Adresses » intrusifs, je vous conseille de venir faire un tour chez moi vous allez voir « Google places » l’est encore plus !  A un point tel que sur certaines requêtes il y a plus de résultats « place » que de résultats naturels à l’ancienne.

Votre fiche sur Google adresse

Première étape il faut faire lister son business ou alors aller « reconnaitre » un listing existant. Pour cela faite une recherche assez précise sur votre business  – du type – « mon business » + « nom » + « ville »  et checker dans la liste des résultats.

  • Si votre business n’est pas listé il va falloir aller dans Google adresse (avec un compte Google) pour créer un listing.
  • Si votre business est listé cliquez sur « page Google Adresse » puis sur « vous êtes le propriétaire » puis loguez-vous ! (avec votre compte Google)
  • Remplissez votre fiche

Conseils pour remplir la fiche :

  • Société – n’essayez pas de mettre des mots clés a cet endroit sauf s’ils sont dans votre marque – possibilité de pénalité
  • Ne commettez pas d’erreur dans votre adresse et surtout votre numéro de téléphone (c’est avec le téléphone et l’adresse que Google fera le lien avec les citations – voir plus loin)
  • Description – C’est là qu’il faut mettre vos mots clés mais comme en SEO tout est dans la modération (de toute façon en 200 caractères ça va être tendu)
  • Catégories – vous pouvez en mettre 5 – Il en faut 1 au moins qui soit une catégorie par défaut de Google, pour les 4 autres vous pouvez mettre des mots clés
  • Zones desservies – ne pas remplir – c’est le plus sûr moyen de bloquer l’éventuel apparition de son site sur des requêtes liées à la ville mais dans un autre zone (paris nord / sud) etc …
  • Autres info – remplissez le plus possible, plus votre fiche est complète mieux c’est.  Indiquez vos horaires d’ouverture, uploadez une/des photos (jolies les photos hein), indiquez les moyens de paiement, de même indiquez les marques que vous vendez etc …

Google vous demandera ensuite de valider votre listing grâce à un Code. Pour un nouveau business ce code est envoyé par courrier à votre adresse (2 à 3 semaines) ou pour un business déjà listé par courrier, téléphone ou SMS.

Les Optimisation « On-site »

Grosso modo les optimisations à faire sur le site web en soi ne sont pas bien différentes de ce qui se fait d’habitude pour apparaitre dans les résultats naturels « normaux » mis à part quelques détails importants :

  • Les microformats

Pour ceux qui ne sauraient pas ce que c’est du tout, un microformat, c’est une espèce de balisage qui va indiquer à Google la nature des données qu’il va trouver dans le tag micro-formaté. Je vois des sourcils se lever, incrédule mais si moi aussi j’ai des doutes quant a l’utilisation des microformats dans les résultats naturels, il y a quand même fort à parier que Google apprécie le fait qu’on lui indique l’adresse de notre entreprise clairement

<div>
<a href="http://www.contentactive.com">  
 <span class="given-name">ContentActive LLC</span>
<span class="additional-name"></span>
<span class="family-name"></span>
</a>
<div class="org">ContentActive</div>
<a href="mailto:sales@contentactive.com">sales@contentactive.com</a>
<div>
<div class="street-address">1415 North Loop WestSuite 305</div>
<span class="locality">Houston</span>
,
<span class="region">Texas</span>
,
<span class="postal-code">77008</span>
<span class="country-name">United States of America</span>
</div>
<div class="tel">(713) 866-8800</div>
</div>

  • Rappelez-vous Google Aime Google

Dans la mesure du possible essayer de respecter les formats utilisés par Google, plus c’est facile pour le moteur de recherche et plus vus aurez de chance de vous voir positionner. Si vous choisissez de mettre un plan sur votre page « contact » utilisez Google Map. Pensez aussi à mettre des indications sur comment venir et comment se garer.

  • Mettez votre adresse sur toutes les pages

Ca ne mange pas de pain et ça peut être utile. Mettez donc votre adresse et votre numéro de téléphone sur toutes les pages du site – en footer par exemple.

Les optimisations Off-Site

Tout comme pour les résultats naturels, il va falloir méchamment optimisé votre site off-page pour espérer avoir une chance de vous voir apparaitre dans la liste des fameux « magnificent seven »  – Il n’y a que 7 résultats max qui sont pour le moment intégrés aux résultats naturels).  Et pour cela Google nous a réservé quelques petites surprises. On remarquera notamment que Google remet au gout du jour les vieux annuaires qu’on utilisait plus depuis bien longtemps comme les pages jaunes par exemple.

Les citations – le nouveau sang du web ?

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est une citation, et bien c’est un peu comme le Port Salut, c’est quand quelqu’un vous cite ou tout du moins cite votre adresse (et votre téléphone si possible !) Et c’est là que ça devient intéressant Car cela fonctionne un peu comme la popularité ! Au plus vous avez des citations et au plus votre site aura des chances d’entrer dans les tops résultats Google Adresses.

Google vient de redonner vie à tout un tas d’annuaires qui faute de link juice vont peut-être vous permettre de faire augmenter votre nombre de citations grâce à des soumissions bien senties.

Les revues des internautes

Si les citations sont importantes les revues le sont tout autant. Comme d’habitude avec Google il faut que tout ait l’air naturel donc ne vous jetez pas sur vos dizaines de comptes Google pour vous faire de la revue à gogo, ça va être détecté comme spam, par contre il faut commencer à encourager vos clients à faire des revues sur Google mais aussi sur les sites de revues plus génériques  comme les pages jaunes, et autres (désolé je n’en site pas mais je ne vis plus en France depuis bientôt 6 ans donc je vous laisserai combler les vides).

Le nombre de revues n’est pas forcément si important que cela, je dirais plutôt qu’il est important d’avoir un flot continu de revues. Dans le même registre il vaut mieux une revue de temps en temps que pas de revues du tout.

Les liens

Dans le référencement Local, les liens sont  toujours  importants même s’ils sont pondérés  par d’autres critères. Dans l’absolu il est donc bon d’essayer de chopper du lien local. Je vous invite donc à contacter votre Chambre de commerce, office du tourisme, mairie etc … une bonne source de liens peut aussi provenir du sponsorship des clubs de sports et associations locales.

Ooops J’allais oublier !

Si vous avez plusieurs locations :

  • Pensez à lister chacune d’entre elles dans Google adresses
  • Pensez à créer des pages contacts multiples sur votre site (une par location) promis Ca aide !! (avec les microformats a chaque fois bien entendu)

Ooops J’avais oublié !

Si vous êtes le revendeur local d’une marque, il serait judicieux de voir si la marque en question a une sorte d’annuaires des revendeurs ou ce genre de trucs sur son site histoire de se faire lister si possible. Ça aide énormément au niveau des requêtes  « achat+ marque+ville » ou « réparation + marque +ville ».

56 réactions sur “Améliorer son Référencement local

  1. Lucie

    Merci pour l’article, qui tombe à pic car je vais bientôt devoir référencer le site d’une petite entreprise locale, et franchement je ne connaissais pas tout ça…

    Répondre
  2. Thomas (artiref)

    Merci Julien pour cet article, ça faisait un moment que je n’avais pas appris un truc sur la recherche locale…. Les micro formats, je vais les essayer tout de suite .
    Pour optimiser la fiche adresse il y a aussi les « détails supplémentaires » qui sont des champs vides, a remplir par le proprio de la fiche, possibilité d’y placer ses occurrences principales.
    Il y a aussi le « message mensuel » qui permet de mettre une offre en avant sur la fiche Google Adesse, la aussi il y a manière a y mettre quelques occurrences. Sans compter le fait de devoir mettre a jour ce champ, on sait que Google aime bien les mises a jour !
    Lors de l’utilisation d’une Google map sur son site, je fais en sorte que le marqueur soit celui de la fiche adresse.
    Je confirme que les avis ont un poids important dans le classement des fiches adresses

    Penses tu (ou quelqu’un d’autre) que faire du linking avec une belle ancre (business+ville) sur le fiche Google adresse puisse la faire remonter dans le classement ?

    Voilà une belle manière de commencer le week end que je souhaite agréable a tous

    Thomas

    Répondre
  3. axel

    Merci pour le tuto, j’avais presque tout bon à part… wtf « microformat »? J’en avais jamais entendu parler. Merci pour l’info 😉

    Répondre
  4. Alexandre

    J’ai justement mis en place du Rich Snippets RDFa hier sur un Magento. Je trouve le résultat très sympa mais le temps que va mettre Google à le déployer dans ses résultats de recherche est malheureusement très vague.

    Néanmoins si Google souhaite améliorer ses résultats de recherche, il est possible que le Rich Snippets pourrait faire parti des futurs critères clés (surtout pour une boutique en ligne) tout comme j’ai pu constater que les nouvelles balises HTML 5 facilites le crawl du moteur (attention, je n’ai pas parlé d’amélioration du ranking !)

    Répondre
  5. Pingback: Sélection en référencement & co #20 - Google | Universem

  6. Nicolas

    Même chose que @thomas je ne connaissais pas du tout les micro formats, c’est à tester, surtout sur les pages du style Accès/Contact.
    Concernant l’optimisation Off Site, je rajouterais l’utilisation des réseaux sociaux, qui permet d’avoir des citations assez facilement. Les Avis qui ont une importance capitale quand on parle d’optimisation de fiche google adresses pour les hôtels, gîtes, chambre d’hôtes et compagnie.
    Mais aussi, l’utilisation sur son propre site de la géolocalisation google map, avec au passage quelques citations de son adresse entreprise.
    L’ancienneté de la fiche est aussi très importante dans votre positionnement google adresses.
    Merci pour ton article julien.

    Répondre
  7. Pingback: Améliorer son Référencement local | Moteurs-du-web.fr

  8. Renardudezert

    Merci pour ce check-up à réaliser pour booster nos Google Adresses.
    J’ajouterai une chose qui a été bloquante dans mon cas (ce n’est surement pas le cas pour tout le monde) : il faut également penser à virer l’adresse dans Google Maps si elle existe déjà !! Je pense que tout le monde est au courant que Google récupère les infos tout seul comme un grand sur vos sites pour vous faire apparaître dans GoogleMap. Et bien le jour ou j’ai dégagé l’adresse de GoogleMap, hop la fiche Google Adresse est venue se placer toute seule en haut 🙂

    Simple coïncidence, ou réel impact, je ne peux pas en être certain, mais en tout cas ça a été radical !!

    P.S. : La fiche sort bien entendu toujours dans GMaps hein 🙂

    Répondre
  9. Sylvain

    oui, un super récap à bookmarker, merci d’être allé à la réunion pour nous (en plus c’était pas à coté).

    Au delà des annuaires, tous ces sites qui ne servent à rien genre Hotfrog et consorts retrouvent une certaine utilité pour avoir des confirmations d’adresses.

    Répondre
  10. Grym

    J’utilise plutôt les microformats pour les témoingnages clients et pour la partie référencement local, j’utilise les balises méta de géolocalisation et je trouve que cela fonctionne plutôt bien.

    Les meta utilisées : geo.placename, geo.position,geo.region sans oublier la
    meta ICBM

    Répondre
  11. Anthony

    Effectivement, ne pas suivre les conseils du juge peut avoir de sérieuses répercutions sur les requêtes locales. Vu que l’on passe 50% du temps à référencer de l’immobilier, il est vraiment important de soigner ce type de requête. Une étude américaine avait montrée que mettre le nom de la ville dans le titre était corrélée négativement avec la position sur les SERP.

    Dernier point que je rajouterais sur les requêtes de forte affluence, type Immobilier Colmar, on remarque que GG prends en compte et le référencement naturel du site et le positionnement géolocalisé pour faire une sorte de moyenne…

    Pour les liens locaux pour faire remonter le positionnement local, j’ai pas d’info ou de test sous la main, d’ailleurs si qqun en a je prends avec grand plaisir.

    Anthony

    Répondre
  12. Julien Auteur de l'article

    @Damien
    Merci pour le complément

    @RDD possible, je vais tester – le truc c’est surtout si tu as déja un listing dans GG maps techniquement tu dois etre capable d’aller la « réclamer » et donc de le faire tiens

    @Sylvain
    J’ai eu exactement la meme reflection durant le workshop (pour moi c’etait a coté ;)) – je me suis dit p’tain GG relance l’economie de l’annuaire nofollow tt pourrave!

    @Grym
    A tester aussi – avoir les 2 ne peut pas faire de mal de totue facon

    Répondre
  13. Mary

    Juste une question sur le passage : Zones desservies – ne pas remplir –

    L’objectif étant de booster le référencement local et que Google Adresses propose 2 options (par zone de chalandise ou par villes), pourquoi ne pas remplir cet onglet au contraire si important pour la géolocalisation.

    A moins que l’on vise le marché national, et auquel cas il faut travailler un référencement « multi-local »…

    Répondre
  14. Julien Auteur de l'article

    @Mary

    Si tu remplies par zone de chalandise – tu risque de perdre le listing ville tout simplement. Mon business est situé a Paris mais je livre toute la France, je perds le listing « business Paris » et je n’en gagne pas ailleurs.

    Quant au listing multi local il faut avoir des adresses dans chaque localité

    Répondre
  15. Pingback: Revue d’articles de referencement de la semaine 01 | Blog Athome Computer Media

  16. Création de sites à Lorient

    Sympa l’article, pour une fois j’avais de l’avance : depuis quelques années je créé les fiches business pour avoir mes clients Google Maps : aujourd’hui je n’ai rien à faire, quasiment tous les clients apparaissent dès que l’on ajoute un critère de lieu dans Google 😀
    Pour la zone desservie je le remplis toujours sauf pour les e-commerces bien sûr, les autres étant quasiment des TPE/artisans qui ne gèrent qu’un zone particulière (évidemment je vois large)

    @Julien&@RDD : si tu es déjà dans GG Maps, il te retrouve à chaque fois, garanti sur facture ! voir en double et triple même pour peu que les noms de rues aient changé…
    Bien souvent il demande le numéro de téléphone pour commencer, c’est facile ! on peut aussi partir de la fiche auto-créé et réclamer la propriété (par téléphone c’est le mieux, par courrier il faut compter entre 15 jours et euh jamais :-S)

    Répondre
  17. romain

    Merci pour l’article.

    Une petite question, comment référencer un site national qui comprend de multiples franchises en locale. Le site comprend une page pour chaque concessionnaire franchisés que je voudrais faire remonter en local.
    Ex : un site de voiture qui remonte sur des expressions clés génériques sur l’activités
    une page concessionnaire tours qui remonte sur vente voiture tours
    une page concessionnaire Paris qui remonte sur vente voiture paris …

    Une idée ?

    merci

    Répondre
  18. Julien

    Super intéressant, je vais pouvoir mettre en application très vite pour un nouveau projet. je vous donnerai le feedback.

    Edit – comm modéré (sans etre bourriné) juste pour que tu fasses des efforts sur les prochains comm’s

    Répondre
  19. Guy Labbé

    Perso j’ai fait mettre une « future » marque d’un e-commerce que je developpais à mon compte, à mon adresse personnelle et numéro de tél. personnel… Ça a été approuvé, et je vois avec les stats Google que l’adresse est affichée quand même assez souvent sur mon secteur d’activité et même rapporte un certain montant de visites sur le site… on m’a même déjà appelé héhé! Faudra que je pense à faire quelque chose avec ça …

    Répondre
  20. karmix

    Bonjour,

    Au niveau de Google adresse, il semble en effet que google change fortement les résultats en fonctions des régions ! D’après mes tests effectué, le changement peut aller à 5 voir 6 places de gagner ou de perdu tout dépend de quels cotés nous sommes …

    Edit – Merci d’utiliser keywurd luv – nom@motclé » la prochiane fois

    Répondre
  21. Julien

    Tout ça est très intéressant, je me posais aussi pas mal de questions sur l’optimisation de ces résultats et ça répond bien à quelques-unes. Merci 🙂

    Répondre
  22. Julien Auteur de l'article

    Salut Identitools

    tres important GG adresse, mais pour cela il faut avoir une adresse ..

    Répondre
  23. Stephane

    Le référencement local devient une stratégie clé pour la visibilité d’une entreprise. Dommage qu’on ne puisse pas toujours en mesurer l’impact dans le cas d’une boutique physique et e-commerce. En effet, le client peut parfois se rendre sur le site, le visiter mais ne rien acheter pour se rendre directement en boutique.

    Répondre
  24. Philippe Schoen

    Juste un mot pour corriger une petite erreur : dans la partie catégorie, on ne peut pas mettre plus d’une catégorie prédéfinie. C’est donc l’inverse : on peut mettre 5 catégorie, dont au moins 4 prédéfinie et une seule nouvelle.

    Je viens de tester…

    Répondre
  25. Pingback: Le SEO aux US – Question Réponses | Le muscle référencement

  26. Nico

    Certes il y a des pistes pour tenter d’améliorer son référencement Google Maps cependant le plus difficile reste de savoir comment et surtout pourquoi Google affiche une fiche plutôt qu’une autre (malgré qu’elles soient similaires).
    Malgré le remplissage correct de la fiche, celle-ci n’est toujours pas présente dans la section GoogleMaps.

    Répondre
  27. nicolas

    J’avais raté ton post !!

    Et bien c’est la première fois depuis un bon moment que j’ai pas appris autant dans un seul article…

    Merci pour tous ces détails et je pars le mettre en place sur une fiche d’un restaurant…

    Autre problème sinon, j’ai un client qui possède deux fiches et seulement il n’a pas de positions sur ni l’une ni l’autre…

    Faut-il que j’en supprime une à tout prix ou bien que j’en boost une et cela devrait passer ?

    Répondre
  28. Chloé

    Bonjour,

    Merci pour l’article. Je me pose toutefois une questions sur les liens vers la fiche. Comptent-ils autant que les BLs dans un référencement naturel ?

    Si oui, comment doit-on en faire ? On récupère le lien fournit sur la fiche (l’url par défaut ou celle raccourcie ?) et on envoie sur les réseaux sociaux et des sites webs ?

    C’est une question à laquelle je n’arrive pas à trouver une réponse depuis maintenant un moment. Si vous connaissez la réponse, ce serait formidable ;-).

    Répondre
  29. Pierre

    Pour compléter les avis j’utilise les sites suivant pour le référencement de mon site de création de sites sur Rennes: (par ordre d’importance)
    Qype
    Yelp
    dismoiou
    Hotfrog
    Nomao
    lesitedesmarques
    foursquare
    peuplade

    ->Chloé
    Je suis très sceptique pour ma part quand aux BL pointant vers ta fiche.
    Je suis plus que sceptique

    Répondre
  30. alexthegreat

    Bonjour,

    Pour reprendre le commentaire de Pierre sur les différents sites d’adresses, autres que Maps, connaissez-vous une solution permettant de centraliser l’envoi des infos à ces différents acteurs sans devoir se taper la création (même par bulk) pour chacun ?

    Merci 😉

    Répondre
    1. Julien Auteur de l'article

      Malheureusement non – Il n’y a pas de service de bulk pour les maps des différents compte (en tout cas pas a ma connaissance)

      Répondre
  31. Ruche à Miel

    Salut,

    je vies de tomber sur ton article sur le référencement local. C’est très intéressant. Merci
    Pour les microformat j’ai trouvé que Google conseille d’utiliser plutôt les microdata pour l’affichage des rich snippets http://support.google.com/webmasters/bin/answer.py?hl=en&answer=99170
    Je ne sais pas si ça fait une grosse différence. Mais comme tu le dis dans ton article : Google aime Google, alors j’imagine qu’il est préférable d’utiliser les formats recommandés par Google.

    Répondre
  32. didier

    La géolocalisation est très intéressante, mais peut présenter dans certains cas un problème de proximité, comment référencer une google adresse lorsque l’on est dans une ville très proche d’une autre (distance faible) puisque seul le code postal est pris en compte.

    Répondre
  33. Anonyme

    Pensez aussi à mettre en avant vos engagements éthiques, afin de vous distinguez des concurrents de la même zone géographique ou de chalandise, à commencer par ceux de votre quartier ou de votre avenue/ boulevard/rue.

    Cas concret : celui des agences de création de sites web vs celles surprenantes (= vendant à « cycle court ») : https://affaireeo.wordpress.com/?page_id=2816 .

    Répondre
  34. Nixdo

    Bonjour,
    Pour info, nous avons crées un logiciel de référencement local « Nixdo » qui permet de gérer et optimiser son référencement local sur les sites spécialisés dans la recherche local (yelp, google local, …)

    Edit – lien viré – la prochaine fois merci de faire un peu plus que cela dans le commentaire – au pire faites peter des betas et demander des reviews

    Répondre
  35. nico

    Et oui, apparaître dans les résultats locaux, qu’il s’agisse d’une chaîne d’hotels ou d’un garagiste est très important pour le trafic.. Il faut avouer que ces résultats locaux sautent instantanément aux yeux dès lors que la page de SERPs s’affiche..

    Après je suis d’accord que ça a le don de pousser les résultats naturels, ce qui est agaçant mais d’un côté ça permet aussi de mettre en avant ceux qui sont réellement locaux, en écartant ceux qui se référencent sur les villes voisines pour capter un auditoire plus large par exemple.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *