retour-en-france

La grosse nouvelles de la journée. Je sais je sais j’avais dit souvent, que ce soit sur mon blog ou encore sur de nombreux commentaires d’articles qu’a priori ça ne se ferait pas. Remontons le temps un peu.

J’ai quitté la France en 2007, au départ a regret, pour l’Angleterre mais après quelques mois à galérer histoire de communiquer je peux dire que cela s’est avéré être un très, très bon move au niveau de ma carrière surtout compte tenu du départ 3 ans plus tard pour le Texas, puis 3ans plus tard encore pour le Canada.

Ne vous y méprenez pas je n’ai aucune critique contre le Canada, Vancouver est un endroit super, même si je pourrais supporter un poil plus de soleil. Reste qu’après tout ce temps à l’étranger et un bébé il y a des moments où l’on a le mal du pays déjà… Voyez ce sont les petits détails de la vie quotidiennes qui usent quand on est expatrié. On aimerait pouvoir être plus près de sa famille déjà, parce que cavaler aux 4 coins du pays à chaque retour en France une fois tous les 2 ans au final ce ne sont plus des vacances. Tout le monde veut vous voir mais au final vous ne voyez vraiment personnes. Et puis les gens qui vivent près de leur famille ne se rendent pas compte de leur chance pour tout un tas de petite chose, pouvoir faire garder les enfants par les oncles, tantes ou mamie quand on veut faire une soirée romantique ou un week-end au calme avec sa femme … par exemple.

Revenir en France ça me permettra aussi de ne plus faire un arrêt cardiaque à chaque fois que mon abruti de banquier m’appelle au beau milieu de la nuit, parce que vous voyez les coups de fils à 3h du matin, quand on vit à l’étranger ce ne sont jamais de bonnes nouvelles.

La décision de rentrer ce sont pleins de bonnes choses, mon fils va pouvoir grandir avec ses cousines, je vais pouvoir participer au poker SEO, aux apéros SEO, aux différents events, rencontrer tous les gens avec qui je converse et au besoin je pourrais même descendre à Marseille e quoi quelques heures et pour des frais réduits histoire de coller un pain au troll du SEO s’il vient à me gonfler.

Je suis en cours de négociations avec la maison mère de ma boite histoire de voir si ils n’auraient pas un poste de directeur SEO à pourvoir – sur Paris mais juste au cas ou, je vais possiblement et prochainement être à la recherche d’un emploi, agence ou in house , de directeur SEO ou de SEO manager – auquel cas cliquez ici  (désolé je n’ai pas encore mis mon CV a jour) – pour voir mon curriculum vitae.