2gilrs-1mag
Ca faisait un bail que je n’avais pas posé d’article de fond sur le muscle et je me suis dit qu’on pouvait commencer l’année 2015 avec un article à la fois léger et sérieux. Aujourd’hui lors de ma veille sur twitter je suis tombé sur le tweet de @2girls1mag suivant :


Alors il faut savoir que les 2 jeunes filles susnommées, je les avais connu après qu’elles aient posté un article … comment dire … désabusé (on peut le dire ça les filles ?) sur la blogosphère « mode » – Ici .

A l’époque cet article avait résonné en moi puisque, travaillant maintenant dans la lunette, je fais partie des marques qui courtisent les blogueuses et il faut avouer – j’ai moi aussi été rattrapé par le « réalisme financier » (pour rester poli) de la « blogosphère mode » – je m’en ouvre d’ailleurs chez Marie Aude dans un très bon article sur la réalité des partenariats blogs . Et du coup voir une paire de voix qui allaient à contre-courant du truc m’a instantanément fait aimer ces petites jeunes et leur Blog mode . Et je me suis donc dit en voyant leur tweet que je pouvais leurs filer quelques petits conseils de vieux blogueur SEO pas encore tout à fait grabataire.

1 – SEO mais pas trop

Le référencement pour les blogs c’est quelque chose de bien spécifique. Le SEO dans l’absolu c’est quelque chose qui se fait sur le long terme et pour la durée alors que blog c’est quelque chose de plus éphémère dans le principe. Alors je n’irai pas jusqu’à dire que faire du SEO sur un blog ça ne sert à rien (puisque si ! Ça sert à quelque chose !) – mais par contre il ne faut pas faire une fixette sur l’acquisition de visibilité avec chaque article. Ne cherchez pas à optimiser tous vos textes ou à changer votre ligne éditoriale pour spécifiquement aller chercher un ranking sur un MC. Si un article ne ranke pas, le prochain le fera peut-être.

Si vous tenez a optimisez vos articles voici quelques règles de bases :

2- Produire, produire et produire encore

Là encore c’est un conseille qui va sembler un peu con (vieux con ?) mais un blog en général, ça fait plus de trafic quand on produit beaucoup d’article. Je le vois sur le muscle … depuis je dirais un an et demi à peu près j’écris moins d’articles et j’ai vu le trafic baisser. « D’UUUUUUH ! » me direz-vous ! Et vous auriez raison mais il faut savoir que votre visibilité en pâtira aussi (ce qui n’est pas évident quand on n’est pas du métier.

3 – Soignez la technique

Quitte à faire appel à un prestataire de façon ponctuelle – histoire qu’il mette votre WordPress bien à plat et que vous puissiez continuer sur de bonnes bases. D’aucuns pourraient dire : « Il est gonflé lui avec son blog codé avec les pieds » et je leur répondrai justement – je ne suis pas / plus développeur et je le regrette parce qu’il faudrait que j’y colle les mains dans le code dégueu du muscle histoire d’alléger / nettoyer tout ça. Perso je vous conseillerai de faire appel vite fait à l’excellent Daniel Roch – si vous tenez a le faire de vos petites mains blanches je vous conseille son bouquin : Optimiser son référencement WordPress

4 – Participez aux conversations

Ça veut dire allez commenter (intelligemment) sur les blogs des autres de manière régulière. Plus que des liens ici on cherche à aller chercher du trafic et à équilibrer les sources des visites sur votre blog. Je prends un exemple – le muscle en 2015 c’est 31% de trafic moteur, 29% de trafic direct, 20 % de trafic social et 19% de trafic réfèrent. On s’en cogne que vous commentiez sur du blog follow ou nofollow – inutile de coller des mots clés dans votre signature le but d’est de faire venir les gens chez vous a partir des autres blogs de mode (ou des autres blogs sur lesquels vous allez commenter – Promis ça marche. Alors au passage ca permettra aussi de booster un peu votre popularité et vos rankings – mais ça ne doit pas être votre but premier. Pour vraiment booster votre popularité je pense que vous devriez plus vous pencher sur une blogroll – ou vous pourriez lister un peu les blogs qui vous lisez vous-même, les blogs amis et au passage vous faire un peu lister chez les autres.
Participer aux conversations ça veut aussi dire sur les réseaux sociaux (je le sais que vous le faite déjà ! je le sais !) La encore pour le trafic mais aussi éventuellement l’empreinte sociale du site …

5 – Allez-y mollo sur la pub

Bon alors vous n’avez pas l’air d’abuser trop mais je vous le dit quand même – trop de pub visible (voir même invisible via articles sponsorisés) au final ça va vous jouer des tours. Google il n’aime pas la pub ! C’est mauvais pour son business! Donc s’il voit trop de pub chez vous il va vous patater la tronche!
Ne devenez pas cette blogueuse la ! Comme vous le dites si bien dans votre article ! Choisissez bien vos partenariats et faites que votre blog ne devienne pas comme un magazine féminin ou il y a plus de pages de pubs que d’articles de fond. Et je peux vous dire que les annonceurs au final ils préfèrent travailler avec un blog qui mettra vraiment leur produits en avant dans un article bien chiader et qui leur apporte du trafic plutôt qu’être une page de plus dans un flyer virtuel. (en tout cas ma boite elle préfère).

Voilà , alors ce n’est pas grand-chose hein… Mais j’espère que ça vous aidera ou tout du moins que ça vous donnera des pistes de travail sur les grandes grandes grandes lignes de votre SEO. Et n’oubliez pas ce que je vous ai dit sur Twitter.
Le SEO c’est difficile mais ça n’est pas compliqué ! et en SEO comme le dit si bien LaurentB c’est le plus acharné qui finit par remporter les lauriers!