Vincent Jamin

Tenir un blog, ou donner des conférences c’est s’exposer au monde et personnellement je trouve que je m’expose pas mal. Vous savez tous la tronche que j’ai, vous savez peu ou prou ou je vis et ou j’a vécu, et si vous cherchez un peu vous pourrez même trouver beaucoup plus sur moi que je ne voudrais mais bon eh ! C’est le jeu ma pauv’ Lucette ! Et de toute façon, tant que cela a rapport avec le blog je n’ai pas grand-chose a cacher.  Quand on s’expose au monde on va forcément au devant de gens qui vous apprécient (merci a vous), ceux que vous laissez indifférent, et il y  a aussi ceux qui ne vous aiment pas, sans compter les haineux et les trolls.

Parmi cette dernière catégorie se trouve mon plus grand fan j’ai nommé Vincent Jamin avec lequel je me suis déjà accroché plusieurs fois publiquement, qui ne m’aime pas et il faut bien le dire je le lui rends bien – je suppose d’ailleurs que nombre de mes lecteurs, et des siens doivent sortir le pop-corn chaque fois que nous nous adressons (virtuellement) la parole. Sieur Jamin sur son blog m’allume plus qu’a mon tour a demi mot, me citant rarement  directement  et  préférant la plupart du temps, ne faire référence a ma personne qu’au travers d’allusion que vous trouverez ca et la dans un nombres impressionnant de ses articles.

Sortez le Pop Corn

Alors autant la plupart du temps quand on me fait remonter que Jamin m’a (une fois de plus) cité sur son blog ca me laisse de glace. Autant il y a des jours comme ca, genre quand on sort de chez le dentiste,  ou se faire traiter de et je cite « Eternelle baltringue du SEO » par un pélo même pas foutu d’associer sa vrai tronche a ses opinions ca a le don de coller les choco-glandes quelque chose de copieux ! Nous allons donc pointer quelques i et barrer quelques T.

 

Comparons ce qui est comparable

Monsieur Jamin me reproche, de me contenter et je cite : « de dire des énormités, de rabâcher ce que l’on sait depuis la Glaciation » et de bloguer « des trucs super novateurs comme j’ai testé les commentaires d’articles et je vous jure que ça marche… » (en référence a l’article sur le Spamco Label Rouge).  Bien OK…  Je ne reviendrais pas sur l’éternel débat qui traite de « Est ce que les SEOs apprennent quelque chose en lisant les blogs des autres SEO »… ca sera l’objet d’un autre article a la limite. Penchons nous plutôt sur tous les articles tellement « novateurs » que Mr. Jamin a écrit sur le sien … de blog !

Alors encoreunblogdemerde.info c’est un total de 54 articles – déjà en un eu plus de 3 ans, on ne peut pas dire que Vincent se soit foulé pour vous filer de l’info mais bon… passons. Parmi ces articles nous avons 16 articles de fond (au sens plus ou moins large) et parmi eux nous avons la perle des perles – j’ai nommé « Conseils SEO »  qui donne tellement d’info « novatrice » que j’en ai perdu des cheveux! Attention! Ca envoi fort – je vous résume en quelques phrases tirées de l’article. Accrochez vous a vos baskets parce que ca dépote cher !

  • Choix du NDD – « faites-vous plaisir avant tout en choisissant un NDD qui vous sonne bien à votre oreille » – boooyaaaaaah !
  • Optimisation On-site – « Dans ce domaine je dois dire que je reste assez formel (une balise <title> bien chiadée me servant de base), mais ça doit être le seul point sur lequel je le suis. » – grosso modo faites comme tout le monde et vous verrez ca va bien se passer – Boom Shakalaka !
  • Stratégie rédactionnelle«j’ai choisi ma propre solution : écrire comme ça vient. » – Whouhouuuuuuuuuuuuuuuuu !
  • Link building« Mais là encore, le feeling, les tests -qui finissent parfois mal, mais c’est le jeu – et la curiosité – qui, elle, mène au scraping et à la veille (pas SEO celle-ci) – sont déjà des bases qui permettent de s’éclater. » – Faites au feeling mais bon « Scrap & blast »

Ca c’est de l’info NOVATRICE papy !

Et alors quid des autres articles ?? Très bonne question – dans les 38 articles qui restent nous retrouverons par ordre d’importance – 20 articles coups de gueule, 7 articles d’opinions plus ou moins coups de gueule mais pas vraiment, 7 articles d’auto promo, 1 guest, 1 interview,   1 tarte a la crème et 1 article de retour sur le SEO BH Camp qui dit « ca s’est bien passé et c’était super sympa ».

En 2 mois de moins j’ai posté sur le muscle 148 articles (149 avec celui-ci) – alors  si on regarde de prés – on peut être sur de 2 choses :

  • je n’ai surement pas balancé que de l’info « novatrice » et vous trouverez nombre d’articles coups de gueule ou inutiles (buzz) – mais bon un blog orienté WH c’est pas novateur tous les jours non plus.
  • J’ai surement balancé plus d’infos que toi Vincent.

La différence entre nous Vincent

Vincent tu n’es peut être pas mauvais dans ton job de « link builder » (profite c’est le seul compliment que tu auras) mais quand on parle de Search marketing au sens large je suis meilleur que toi et ce n’est pas une affirmation, c’est un FAIT ! Tu pourras tourner et retourner le problème dans tous les sens ca ne changera rien.

Je suis meilleur que toi parce qu’au cours de ma PLUS longue carrière, J’ai travaillé sur PLUS de sites, pour des clients PLUS gros et PLUS exigeants, avec des problématiques PLUS compliquées,  dans des marchés et des thématiques PLUS concurrentielles. Au passage je suis aussi PLUS complet.

Laisse moi te rappeler padawan qu’en 2009 alors que tu sortais a peine de tes 2X2 jours de formation SEO cela faisait 6 ans déjà que je mangeais de la reco SEO, SEM, SEA, Affiliation pour des VRAIS clients, des clients tels que BNP Paribas, France TV interactive, Service Internet du Gouvernement, Vistaprint, Interflora, Gnuf, Allociné, Shell, ADT ou Tena et ce en France, en Angleterre et aux USA.

Je gérais des campagnes avec des budget qui représentent chaque mois des années de ton salaire et pour des clients pour lesquels être no2 sur le mot clé « Casino en ligne », « carte de visite »,  « assurance », « rachat de crédit » ou « hotel New York » est un échec.

La différence entre nous Jamin, c’est que bien que je bosse dans des boites qui ne m’appartiennes pas, c’est moi qui décide de quelles prestations vont être proposées aux clients, à quel prix et comment elles vont être exécutées.

La différence entre nous Jamin c’et que c’est moi qui ait pensé les outils que nous utilisons.

La différence entre nous Jamin c’est que je suis un stratège et que tu es un exécutif. Si nous bossions dans la même boite c’est à moi que tu rendrais des comptes et pas l’inverse. Si je devais passer chez l’annonceur Jamin c’est moi qui jugerai de la qualité de tes prestations et qui déciderai de si oui ou non nous signerions avec toi.

La différence la plus fondamentale à mes yeux Jamin c’est que tu es un référenceur « à plan », tu ne cesse d’ailleurs de te plaindre que d’autres « baltringues » te les grilles. Tu vois Google comme un ennemi qu’il faut feinter, combattre.

Je suis un référenceur artisan, je vois Google comme un Outil qu’il faut utiliser. Je n’ai pas de « plans ». Le « plan » est par essence même quelque chose qui est voué à tomber.

Jusqu’à ce que tu comprennes cela Jamin tu ne seras pour moi qu’un padawan.