Il y a des clients des fois tu as beau faire, ca passe pas… Ces clients la je les appelle les clients « tant pis ». C’est le genre de site sur lesquels tu bosses, c’est plutôt bien optimisé au final, la popularité augmente, tu as des résultats à peu près correct en termes de visibilité sur des mots clé pas dégueu et ca drive un peu de trafic mais ce n’est pas au niveau des attentes du client… et bon il faut pas se voiler la face … il a pas tort … C’est le cas du client pour lequel vous faites une petite extension de contrat gratos, avec lequel vous faites l’extra effort  et qui en fin de contrat ne va pas renouveler pour « manque de résultats » et auquel vous allez dire « On comprend, on a fait tout ce qu’on a pu, bonne chance… » et bon au final le client part en plutôt bon termes.

Je pense que nombreux sont ceux qui comprennent le cas… On en a tous eu des clients comme celui la.   J’ai récemment eu le cas d’un maintenant ex-client… Parti pour manques de résultats sur le trafic et qui a décidé repartir à zéro avec son site.

Pour la mise en situation ce client était hébergé chez nous et nous lui avions développé un site sous WordPress pour qu’il puisse bloguer et ajouter des contenus lui-même, le site était optimisé proprement, rien de révolutionnaire mais bon des URLs propres et organisées, des <h1>, des <h2> des titres et descriptions uniques, un petit Yoast propret, des textes correct, un site allégé au max, nous avions mis en place un Analytics son compte Facebook, son compte twitter, sa page GG+ et son listing local et nous avions fait un peu de Link building notamment avec des liens profonds. Rien de révolutionnaire mais du solide.

Dans les lignes qui suivent vous allez voir comment il a simplement annihilé tous les efforts que nous avions fait pour amélioré les performances de son marketing en ligne d’un revers de la main et en 1 semaine (ou 10 jours) et a quelques points très simples. Attention accrochez vous a vos baskets parce que ca va piquer les yeux.

Passage d’un WordPress a un site HTML 4 statique

Si si si… ils ont osé! Promis Juré, Craché Rrrh ptou ! Vous avez bien lu!  L’agence qui a repris le client l’a revampé SANS CMS. A l’heure ou le monde dans son entier passe sur des systèmes de management de contenu, les mecs ont décidé de remonter dans le temps. Peut être des fans de vintage, ils doivent porter des Reebok Pump avec leurs t-shirt Waikiki et écouter des K-7 deux titres de skee-lo  à fond sur leurs walkman ! Quoi qu’il en soit mes amis dorénavant le client a besoin d’appeler son « agence » (NDLR:je le mets entre guillemets le terme Agence hein!)  a chaque fois qu’il a besoin de faire une quelconque modification – chapeau bas messieurs!.

Note : Ca aurait pu être pire en révisant le portfolio  de la nouvelle « agence » du client j’y ai trouvé des sites 100% images  comme dans les années 90!

Pas de transfert des actions On-site

Tous ce qui avait été fait sur le site a été viré, y’a plus de title (NDLR: Si le nom de la boite – encore une fois ca aurait pu être pire genre… « welcome » ou « home » ) plus de description, plus de balise <Hn>, ils ont viré le texte – maintenant la home présente 30 mots – pas 30 mots clé – non non non non! 30 mots – et dans ces 30 mots nous avons « home », « contact us », « about us » etc…  ils on viré les microformats… les pages produits supplémentaires qu’on avait fait créer, enfin tout quoi… ils n’ont rien repris de l’ancien site! Ils ont même viré la sitemap XML, pas que ce soit hyper utile mais bon quand même.

Alors bon j’aurais pu comprendre des changements, dans le texte dans la structure, même mauvais – c’est des choses qui arrive mais la… On vient de toucher au grandiose !

Pas de 301 bien entendu

Apres avoir lu le paragraphe précédent  vous vous doutez bien qu’il eut été miraculeux que les génies qui ont repris le site aient mis en place des redirections 301 – Enfin ! Mon bon monsieur !

Non ils ont bien fait en sorte qu’on ait que des 404 – pas personnalisées – que nenni – les 404 de l’hébergeur pour être a la fois bien certains que non seulement le site va descendre mais qu’en plus pour peu que les internautes soient aussi futé que les développeurs il puisse croire que la boite a coulé et ne reviennent plus… euh du tout… jamais…

Alors pour vous donner une petite idée du désastre. En termes de visibilité ca donne ca – – les changements ont été effectué le 6 avril – le site a commencé a pointer du nez des la semaine suivante, il a plongé comme il faut la semaine d’après et il s’est repris un ch’tit poil la récemment – juste poil… Les SERPs c’est comme la gravité ca descend plus vite que ca monte.

Le meilleur pour la fin

Bon alors une fois le site est bien a terre, en train de convulser dans sa bave et son vomi les mecs se sont surement dit qu’il fallait finir le travail quand même et achever la bête d’un coup de tatanne bien placé dans le bide. Ils ont donc viré l’analytics – attention pas de malentendu – j’ai bien dit viré pas remplacé par une autre. Comme ca au moins le peu de trafic que le site peut faire on a pas a s’en inquiéter, il passe complètement sous les radars – a moins que dans leur obsession vintage ils se soient dit qu’il était mieux d’aller vérifier les hits dans l’analyseur de log de l’hébergeur.

En conclusion

Mesdames., mesdemoiselles et messieurs les prospects et clients, renouveler un contrat avec un prestataire SEO c’est optionnel et c’est votre décision. Mais par pitié faites un petit peu vos devoirs avant de prendre des décisions qui vont avoir un gros impact sur votre site et par conséquent votre business.