Suite et fin de mon odyssée client. Pour ceux qui n’aurait pas suivi les épisodes précédents (ici et la) nous allons résumer les bons conseils a mettre en place dans une relation Client / prestataire en référencement :

  • Ne négociez pas votre contrat à outrance car au final tirer les prix vers le bas c’est aussi tirer la qualité de la prestation vers le bas
  • Si vous avez une équipe interne réfléchissez bien avant d’engager un prestataire en externe.
  • N’imposez pas vos mots clés au prestataire
  • Ne vous faites pas passer pour plus gros que votre contrat
  • Gardez le contact avec votre prestataire
  • Lisez les audits et recommandations envoyées
  • Prévoyez le budget et / ou les ressources nécessaires à l’optimisation du site

La collaboration (Part 3)

Donc après un conf’ call des plus… comment dire… distrayant ou j’ai honnêtement failli m’ouvrir le crane plusieurs fois soit du fait de me taper la tete contre le bureau soit du fait de tomber de ma chaise, mon boss et moi-même mettons en place un nouveau process,  plus « au contact » du client, que vous lez-vous, SI il faut lui tenir la main, on va lui tenir la main – on met donc en place un reporting hebdomadaire sur les rankings et le trafic du client ainsi qu’un conf’ call d’accompagnement, hebdomadaire lui aussi, durant lequel on va faire le point sur ce qui a été fait de leur coté (enfin surtout du miens), voir ou sont les goulets d’étranglement, faire des suggestions sur les taches a venir avec la consultante « maison ».

Et au depart ca marche presque ! Certaines des optimisations demandées sont enfin implémentées (pas trop tot !) d’autres sont mise de coté mais de manière justifiée (ca arrive – je comprends), par contre certaines de mes recos ne sont pas mise en place (notamment la mise en place de <hn> tags sur les pages internes) et quand je demande pourquoi on me répond « Pour des raisons marketing ! »

Comment la mise en place de Heading tag peut être refusée pour des raisons marketing ?? C’est invisible pour les utilisateurs finaux ! Nom de nom !   Pourquoi ne pas dire « On n’a pas les ressources »  ou plutôt « On est trop  fainéant pour aller se cogner les modifs page a page dans WordPress ».  Et quand j’insiste en offrant même les services de mon équipe gratuitement la réponse est la même. « Non ! C’est pour des raisons marketing et on ne veut pas vous donner accès au site de toute façon ! »

Point numéro 8 – Ne mentez pas a votre prestataire

De toute ma carrière je ne crois pas avoir vu un client mettre en place tout ce que je lui avais demande de faire et je le comprends. Nombre des optimisations que je recommande sont impossible à mettre en place pour nombre de raison tout a fait valide – ou simplement parce que le ratio effort / gain n’est pas assez important.  Par contre certaines choses que je demande, je sais que c’est faisable facilement donc ne venez pas me raconter de bobard quand ce n’est pas fait – moi aussi, je travaille dans le web, et depuis longtemps. Je sais ce qu’il est possible ou non de faire sur un site et pour quel prix (à une vache près).

La collaboration (Part 4)

Ensuite croyez-y ou pas mais le nouveau process et surtout ma nouvelle « disponibilité » offerte au client, la SEO maison en use et en abuse, mais plus qu’améliorer la productivité et la qualité de la prestation je me retrouve surtout à justifier chacune de mes décisions et recommandations et à répondre a des questions de micro management, notamment sur le netlinking car aucun lien n’est assez bon pour ce client (même quand les liens en question leur donnent des 1ere positions sur certains de leurs mots clés les plus importants) – C’est toujours trop générique ou encore le PR de cette page n’est pas assez important. Encore une fois je me retrouve a débattre de l’utilité d’avoir des liens provenant d’annuaires « Dofollow », « avec lien Profonds » et « ancre optimisé »  – ou encore un peu de spamco sur des blogs proche au niveau thématique – « Parce que vous comprenez la page a un PR de 0  – donc c’est pas un lien de qualité».

Rappelons, pour ceux qui n’aurait pas lu les 2 premiers épisodes, que de l’autre coté j’ai une agence indienne qui supprime des liens qu’elle a crée a vitesse grand V ! Je veux bien faire du qualitatif mais faudrait voir a ne pas trop faire la fine bouche non plus!

Autre point sur lequel je passe un temps fou c’est justifié/expliquer les montées et descentes dans le classement « Comment se fait il qu’on soit descendu de 3 positions sur ce terme alors qu’on était monté la semaine dernière ??? »

Point numéro 9 – Ne soyez pas sur le dos de votre consultant

Je sais je sais j’ai dit dans le point numéro 5 qu’il fallait garder le contact et je maintiens ! Toutefois il ne faut pas commencer à tomber dans l’excès inverse. Tout le temps que vous allez faire passer à votre consultant à vous faire du reporting il faut bien que vous sachiez qu’il ne le passe pas a faire autre chose pour vous  déjà. Ensuite le référencement c’est une discipline qui se fait sur le long terme, ce n’est pas en demandant tous les jours pourquoi votre site est monté ou descendu que les choses vont aller plus vite.

Point numéro 10 – Les SERPs c’est quelque chose de mouvant

Par essence les résultats des moteurs de recherche sont mouvant – sans que rien (sur le site) ne se passe vos positions vont fluctuer parfois en hause, parfois en baisse. Si vous paniquez a chaque baisse ou sortez le champagne a chaque hausse vous allez tomber en dépression nerveuse – regardez les tendances – si vos positions commencent à piquer du nez sur plusieurs semaines, oui – un petit coup de fil pour faire le point peut s’imposer – sinon restez calme.

Rupture et Collaboration (part 5)

Vous vous doutiez bien que la situation ne pouvait pas durer ainsi bien longtemps – au bout de 4 semaines d’une collaboration (très, très, très, très)  laborieuse, nous avons reçu un beau matin un email de notification de rupture de contrat (a 30jours) de la part du client (quelle surprise ? on ne l’avait vu venir que depuis la négociation du contrat celle la !) Avec l’annotation suivante – « Pour plus de renseignement sur les raisons de la rupture merci de contacter la responsable SEO in house ».

Bizarrement cette notice a été presque reçue avec un grand ouf de soulagement de la part de tout le monde chez nous et cela aurait pu marquer la fin de mon aventure … mais NAN ! Jusqu’à la lie ! Mes amis Jusqu’à la lie !

Au lendemain de la notice alors que je suis en train de travailler sur le rapport de visibilité du client en question mais je suis en retard de 55 minutes je reçois l’email suivant et je le cite :

« The reports are due BEFORE 11am so I can review them before our 11am meeting. This is not acceptable. »

Derniers points (plus personnels ceux la)

Quand vous faite appel à la clause de fin de contrat, surtout après une relation difficile avec un de vos prestataires, ne vous attendez pas à ce qu’ensuite il se jette à vos pieds ou réagisse au quart de tour. Oui il y a une période de carence ! Oui je vais honorer mon contrat. Mais ne vous attendez pas à ce que je saute de joie ou à ce que j’arrête toute autre activité pour répondre à chacun de vos emails ou à vos dernières demandes.

Au passage – cassons un mythe – L’importance d’un email est toute relative – Ce n’est pas parce que vous notifiez vos emails comme important (vous savez le fameux « ! ») que je vais y répondre plus vite – au contraire.

Aussi petite note aux jeunes  et possiblement futurs SEO in-house qui devront faire face a ce genre de situation plus tard – dans un vieil article je conseillais aux jeunes de « respecter les BH et les anciens » – Ce conseil est toujours valide – je peux vous dire que c’est pas demain qu’un prétentieux et une prétentieuse qui sont rentré a la fac quand je commençais le SEO me donneront des leçons sur comment mener une campagne SEO white hat. (BH autant … bon je ne dis pas… c’est pas impossible masi White hat – nan!)

En conclusion

Je viens de passer 3 articles à vider mon sac et vraiment j’en avais gros ! Mais au final dans ce genre de cas personnes ne sort gagnant – ni le client, ni mon employeur, ni moi-même… c’est juste dommage pour tout le monde.