Dans un projet de loi « qui a été soumis à la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, la ministre déléguée au Numérique, Fleur Pellerin, et au premier ministre, Jean-Marc Ayrault » la presse Française vient de réclamer  « la création d’un droit voisin qui permettrait de faire payer par les moteurs de recherche une juste rémunération, chaque fois qu’un de nos contenus est indexé. » en échange « les éditeurs s’engagent à renoncer à leur droit d’interdire l’indexation de leurs contenus par les moteurs de recherche ».  Vous retrouverez d’ailleurs une interview des acteurs majeurs de cette demande ICI (attention Langue de bois inside).

Je vous laisse encaisser la nouvelle un peu… Maintenant Traduisons un peu dans un langage plus simple pour nous gens de la plèbe. La presse française dans son ensemble et d’une seule voix vient de dire :

« Google, tu nous apportes une double poignée de trafic, mais comme on trouve qu’on ne fait pas assez de blé et qu’on est des gros avaricieux avides de pognon, ce qu’on te propose c’est que, de notre coté on va absolument rien changer, et du tiens il va falloir nous filer un peu de blé en plus de celui que tu nous fais déjà gagner indirectement. Mais comme on est ni stupide, ni de pauvres gens comme tous ces SEO/ éditeurs de sites / e-commercants qui essaient de faire 3 sous en se démenant comme des brutes, on va demander au gouvernement de nous appuyer, surtout que le gouvernement il essaie de te faire cracher au bassinet depuis un moment déjà donc il sera bien content de nous filer un coup de main ».

Je simplifie un peu mais l’idée est la…
Et quand je vois a quel point nous sommes obligé nous tous, de nous casser le train pour gagner 3 kopecks de notre coté tout en faisant les yeux doux a Big G j’avoue que leur truc m’a fait vomir un peu dans ma bouche.

Si j’étais Sergueï Brin voila ce que je leur répondrais à tous

« A vous chers messieurs et dames de la presse Française (et Allemande – puisque eux aussi sont dans le coup),

Votre proposition de loi, vous pouvez vous asseoir dessus ! Ce que vous êtes en train de faire c’est mordre la main qui vous nourrit (en partie) et comme vous commencez à me courir sur le haricot, je vais tous vous débarouler de mon index histoire de vous faire passer le gout du pain.  Qui plus est je suis sur que mes potes de chez Yahoo et Bing ne voient pas d’un très bon œil votre petite taxe a la mord moi je jonc, donc je vais en discuter avec eux et voir si eux aussi seraient d’avis de vous envoyer paitre.

Quant au pognon que vous me demandez bande d’avaricieux, ingrats de surcroit, comme je veux vous montrer je l’ai mais que je ne veux absolument pas vous le filer, je vais l’investir dans un organe de presse indépendant qui sera basé quelque part ailleurs qu’en France juste histoire de voir si, non seulement je peux vous couper les vivres, mais aussi, voir si je ne peux pas gagner la thune que vous faites déjà a votre place.  Et si vraiment j’avais envie de vous voire couler croyez qu’il y aurait encore quelques cordes a mon arc sur lesquelles je pourrais jouer si j’étais vraiment un vicieux. »

Sergei Si Tu Me Lis!

Sergei si tu me lis – débaroule mois cette bande de rapiats de tes résultats et envoie nous leur trafic a nous les blogueurs – Au final on fera peut etre pas plus mal le job déja! Promis on ne demandera pas a ce que tu sois taxé et si t’es cool avec nous sur les marges on est même prêt a utiliser tes plateformes de pubs histoire que tu récupères une partie de ton propres pognon ! Tu vois c’est du win/win ! En plus Meme le gouvernement Francais sera gagnant dans cette histoire – nous les bloggueurs on est trop petit pour essayer de feinter nos impots et on a pas tous les rabattements fiscaux de nos amis journalistes. Tu vois tout le monde sera content!