On  continue avec les bases de chez bases du SEO  dans l’article qui va suivre. Tout d’abord ca fait toujours du bien de rappeler un peu le B-A-BA des choses, ensuite j’avouerai que je vais surfer un peu sur le succès étonnant de mon article sur le choix des NDD et puis je ne sais pas si vous avez remarqué mais les articles arrivent sur le blog un peu en fonction de ce qui se passe dans ma vie et je dois dire que je viens de tomber sur 2 beaux cas pour lesquels je suis plus ou moins tombé de ma chaise tellement les règles de base de rédaction de contenu SEO friendly justement avaient été négligemment jetée a la poubelle mise de coté.  Enfin – il faut que vous sachiez que Panda a été updaté une fois de plus il y a de cela pas longtemps et qu’il ne va pas tarder à vous arriver dans la tronche. Donc dans cet article vous allez peut être avoir l’impression qu’on enfonce des portes qui n’existent même pas tellement ca va sembler évident mais ce n’est pas grave on va le faire quand même.

Rédigez du contenu UNIQUE

Euuuuuuh …. D’UH ?!?

Plus sérieusement, rédiger des textes pour votre SEO vous n’avez pas fini de le faire ! Entre vos textes, les potentiels CP, Blog posts, soumissions annuaires et autres il arrive a des moments ou tentation est grande de « s’inspirer » (on va dire) des textes des autres. Bon et bien dans ce cas tenez vous en a l’inspiration et encore une inspiration pas trop proche parce que Google a du mal avec les textes similaires déjà. Et Google il est feignant (ou fainéant d’ailleurs), il n’aime pas avoir du mal et quand quelque chose lui donne du mal en général il remet son ranking a Demain et Demain le refile a jamais… si vous voyez ce que je veux dire.

Ensuite quand on publie des textes copiés sur ceux des autres, on ne sait jamais si on ne va pas tomber sur une sorte psychopathe qui lui, a la base, s’est trituré les méninges pour pondre du contenu unique et qui va vous envoyer un lettre avec AR dans laquelle il va vous mettre face a un choix sadique : « Soit tu vires mon contenu de ton site, soit je t’attache par les testicules a l’arrière de ma Harley et je te traine sur la route du Paris-Roubaix jusqu’à ce que je n’entende plus les os de ta tronche faire « Poc ! Poc ! » quand elle tape sur les pavés ».  Voyez le genre ?! Faut pas déconner avec un vieux Hell’s Angel.

Mettez vous dans les pompes de vos clients/prospects (mais pas trop non plus)

Ce qui veut dire parlez à votre audience dans un langage qu’elle comprendra et en utilisant des termes qu’elle serait susceptible de chercher pour trouver vos services. Et la encore j’en vois lever le sourcil en faisant « Euuuuuuh …. D’UH ?!? ».  Mais il faut savoir que c’est un peu plus compliqué que cela. Et que souvent, très souvent  il y a une énorme différence entre la manière de communiquer d’une entreprise et la manière dont les internautes cherchent les produits et services de cette entreprise.  Plus vous serez proche du langage utilisé par votre audience et plus vous aurez de chance de coller a leurs requêtes lorsqu’ils vous cherchent.

Par contre à l’inverse il ne faut pas abuser non plus, je ne me rappelle plus quel site du gouvernement s’était fait épingler il y a un moment la dessus – c’était un truc par rapport au permis pour les scooters ou un truc du genre – et dans leur sites ils avaient essayé de faire Djeun’s  et de parlé « com’ les djeun’s ! T’as vu !, J’passe le mis-per pr mon scout’ zarma ! ». Sauf que le lascar qui écrit en langage SMS sur son blog skyrock pourri il ne s’attend pas à trouver ce qu’il écrit ailleurs, surtout sur un site officiel – et soit il écrit avec les pieds; mais il utilise le correcteur d’orthographe Google – donc au final ses recherches tiennent a peu prés la route. Et puis quelque part je le soupçonne de ne pas avoir confiance dans un business qui écrirait comme il parle … « Vazy ! Man ! Poze ton numéro de CB et fé moa confianse ! » – très peu pour lui.

Faites attention a votre orthographe

« Euuuuuuh …. D’UH ?!? »

J’en vois qui rient devant leurs écrans ! Genre : «  L’autre eh ! Il écrit des articles blindés de fautes et il nous dit de faire gaffe ! Il est gonflé tout de même ! »  D’ailleurs par rapport a cela ! Je ne fais pas tellement de fautes d’orthographe, je fais des fautes de frappe souvent ! Hein ! OK ! Et ensuite je vis dans des contrées anglophones depuis maintenant – euh – longtemps – et j’écris avec un clavier QWERTY – (donc pas d’accents) et puis je ne vends rien sur mon site.  Donc je fais des fautes si je veux !

Quoiqu’il en soit – Une de mes guests en avait parlé dans un vieil article « parce que l’orthographe n’est pas la science des ânes »  mais une bonne orthographe c’est important pour tout site qui propose des produits et services. Tout simplement parce que sinon ca fait pas sérieux… quand même.

Appelez un chat un chat

« Euuuuuuh …. D’UH ?!? »

Ne tournez pas autour du pot ! Parce que la majorité des internautes eux, n’y vont pas par 4 chemins pour trouver les produits ou services qui répondront à leur problèmes. Ca c’est vrai souci parfois quand on prend un site en charge – soit le client pense que les internautes n’oseront pas utiliser un mot clé qu’il considère comme tabou dans la vie normale – J’ai eu le cas avec un grand groupe qui produit des couches pour adulte et qui ne voulait absolument pas utiliser le mot clé  « incontinence » sur leur site. Soit que le client considère que son produit n’appartient pas un a marché  – (la encore je suis sur un cas ou le client « ne fait pas de video surveillance »  – Il fait des caméras vidéo – et elles sont utilisé pourquoi ? – « Pour assurer la sécurité sur des sites industriels » – Euh … OK !) . Enfin certains sont trop trendy pour utiliser un mot commun au reste du monde – « Nous ne sommes pas un hôtel,  nous proposons une  Expérience de logement temporaire » – tu me diras d’un point de vue purement ranking – c’est plus facile de se positionner sur « Expérience de logement temporaire Vancouver » – finalement ca m’arrange ! Mais faudra pas venir gueuler quand tu jetteras un œil à ton trafic !

Des Mots clés ! Mais pas trop !

« Euuuuuuh …. D’UH ?!? » 

Et oui ! Parce que tout de même c’est plus facile de ranker quand le/les mots clés promus sont présent dans le texte de la page et/ou dans le title et/ou dans la description. Cependant, tout est dans la modération voyez-vous… parce qu’un texte truffé de mots clés va être lourd à la lecture et vous risquez de perdre vos lecteurs plus vite qu’ils sont arrivés sans compter le fait qu’en faisant un texte « trop » optimisé, vous risquez d’attirer des pandas par chez vous ce qui est bien quand on aime les animaux mais pas top quand on veut apparaitre dans les outils de recherche.

Important – Faites attention – Les moteurs  lisent  toute votre page y compris les menus déroulants, ce qu’il y a dans les colonnes de droite, gauche, le footer, les onglets – bref tout quoi – même ce qui ne s’affiche pas. Alors certes tous ces textes ne seront pas considérés avec la même importance mais il est très facile de tomber dans l’abus de mots clés quand on rédige un texte totalement hors contexte du site. Pensez aux mots clés potentiellement présents dans toutes les sections de la page et adaptez votre contenu.

Pas trop long mais pas trop court non plus !

Quand un texte est trop long (comme cet article par exemple) – au final ca pique les yeux et les internautes à moins d’être vraiment motivé par votre prose et bien ils vont lâcher la rampe parce que vous allez les noyer sous un somme énorme d’information. Il faut aussi compter qu’optimiser un texte c’est plus difficile quand le texte est plus long.  A l’inverse si le texte est trop court vous risquez de voir votre site ne pas être considéré comme pertinent par les moteurs et ne pas chopper de positions. Alors il n’y a pas de règles vraiment, chacun vous donnera sa petite recette – perso je demande a mes clients de faire des contenus entre 300 et 600 mots mais bon c’est une fourchette souple dans la pratique car j’ai vu des sites chopper de très bonnes positions malgré des tartines interminables ou un désert sémantique.

Structurez vos textes

Un début, une fin, un titre, des sous-titres, des paragraphes etc… Faciliter au maximum le travail des lecteurs et des moteurs dans le tri de l’information sur votre page. Faites en sorte que l’info importante soit visible au premier coup d’œil. La mise en place d’une bonne structure permet aussi d’aérer votre page et d’insérer des mots clés sans gêner le la lecture.

Voila – je pense qu’on a enfoncé assez de portes ouvertes pour aujourd’hui je vous laisse aller a vos claviers.