Le monde du SEO est un monde cyclique, chaque année nous avons notre petit buzz « les SEO sont des escrocs » suivi généralement de prés par une sorte d’autodafé du type « A mort les BH ! Ils sont responsables de tous les maux ! Brulons ces impies sur l’autel au Dieu Google ! Matt Cutts est son Prophète ! ».

En général je ne réagis pas trop sur le sujet BH pour la simple raison que cette fausse polémique a en général tendance a glisser sur les BH tel un steak trop cuit sur une poêle en Teflon toute neuve, sauf que la j’ai vu l’ami @seoblackout monter au créneau et même s’énerver ce qui, de ma mémoire de blogueur, n’arrive que rarement et je me suis que finalement il faudrait peut être me fendre d’un article. Histoire d’expliquer au grand public ce que c’est que le BH et tenter de leur faire comprendre cet espèce de « family feud » entre les BH et les WH qui revient chaque année et/ou a chaque gros update Google. Il faut aussi dire qu’en ce moment c’est les vacances et que bon, les articles BH ca fait toujours un peu de trafic.

Ma définition du référenceur BH

Avant tout je pense qu’il est nécessaire que les gens se fasse une bonne idée de ce que c’est un référenceur Black Hat parce qu’a mon avis beaucoup de gens ont une fausse idée du concept tout simplement.

La foule voit les référenceurs black comme des sortes de sorciers malfaisant, utilisant nombre de techniques « interdites » visant a dégommer votre site, blastant le web a tout va avec des liens indignes et remplis de mots clés, scrappant sans vergogne, sploguant la toile comme des gorets et je vous épargne le détail des âneries qu’on peut entendre lors de discussions avec le client sur le sujet du « Pourquoi le site de ce mec est devant le mien ?! Je suis sur qu’ils font du SEO black hat ». Grande est aussi la croyance qui dit que c’est a cause d’eux que Google nous envoie ses armées d’animaux noirs et blancs et autres joyeuseté qui nous complique la vie au quotidien. Recadrons donc un peu les choses voulez-vous ?

Un référenceur Black Hat, c’est dans 95% des cas un mec qui travaille pour SA gueule et sur SES sites ! Déjà. A partir de ce moment la, ils n’ont donc que peut de temps à perdre sur des thématiques peu profitable et le BH il peut bien faire ce qu’il veut au niveau technique et/ou link building, il peut faire son bourrin ou non que je m’en cogne comme de ma première paire d’Adidas Streetball.

  • Premièrement parce que mis a part quelques cas isolé, les thématiques concernées (finance, Forex, Pr0n, Gamble) ma foi je n’y touche pas.
  • Deuxièmement parce que c’est lui qui prends des risques (ses sites, son pognon, son temps, ses affaires) – pas moi

Tous les SEO sont des BH en puissance

Et là vois déjà les plus « chevaliers blancs » d’entre nous se préparer a troller comme des dingues dans mes comm’s ! (« Oui moi je suis blanc comme neige ! », « Moi je lave plus blanc que blanc ! » ou encore « Moi je suis tellement blanc que si j’éclairci on me voit plus »).

OUI voila je l’ai dit et c’est une réalité qui devrait être accepté de tous, arrêtons de nous voiler la face!

Tout d’abord la limite WH/BH entre nous elle est plutôt mouvante et évolue selon le bon vouloir du trio Bryn/Page/Cutts. Et il suffit que GG pête un coup sursaute pour que d’un seul coup on se retrouve d’un coté ou de l’autre de la frontière. Nous jouons tous plus ou moins près de cette frontière, tous ! Il n’y a pas un SEO qui puisse dire qu’il ne tente pas de feinter Google d’une manière ou d’une autre. Arrêtons l’hypocrisie ! Que le SEO « white » qui n’a jamais pris de pénalité lève la main. Que le SEO white qui ne s’est jamais renseigné auprès d’un BH pur une presta de linking « pas trop risqué » lève la main aussi ?

On peut faire du WH sans être clean

On peut très bien faire du WH sans être forcément « blanc comme neige ». Un exemple ? Dois-je revenir sur le pingouin et l’armée de mec qui sont venu pleurer leurs mamans au moment ou les CPs se sont fait dégommé ? Qu’il y en ait un seul qui ose me dire que le CP bourrin c’était clean! Un seul !

Autre exemple, quand je cherchais du taf sur Vancouver, j’ai passé un entretien avec une boite cherchait un « directeur SEO » avec 12 ans d’expérience et notamment dans les jeux en ligne (au passage Paul, tu veux t’exporter contacte moi je ferais suivre). Bref ces gens la ils font dans le casino, « super affiliés », ils traitent directement avec les casinos – 150,000 nouveaux joueurs par mois qu’ils envoient (amis affiliés Gamble je vous laisse faire les calculs).

Bon et bien cette boite elle respecte les guidelines de Google presque a la lettre si on regarde au site par site. Par contre elle emploie 300 web dev’s et une armée de copywriters – Et ils ne se tournent les pouces les mecs ! Non ces gens ils produisent du site de manière industrielle, IP différentes, registrar différent, contenu unique, âges de sites différents etc … bref des dizaines de linkwheel monumentales, que dis-je monumentales pharaoniques et au final le SEO c’est aussi un jeu de chiffre. Mais on ne m’enlèvera pas e la tête que dans l’absolu ce qu’ils font c’est … beige au minimum allez.

BH n’est pas synonyme de Charlatan

La encore c’est souvent qu’on peut voir l’analogie sur le web et m’est avis que rien n’est plus faux car souvent les charlatans sont des gens qui se disent white hat mais qui utilisent des techniques BH. Or le problème dans ce cas, et j’en discutais il y a peu avec @labisse sur skype, c’est qu’eux (les BH pas les charlatans) intègrent les risques qu’ils encourent dans leurs stratégies et que par conséquent les solutions qu’ils présentent a certains problèmes bien que totalement valable (voire même excellente) ne sont pas adaptées pour une stratégie … comment dirais-je… classique parce que de mon coté le site du client je ne peux pas me permettre de le faire tomber.

Autre point que j’appellerai « le paradoxe des formations BH« . Durant les formations BH et de l’avis de tous on apprend beaucoup, et il y en a ils sortent de la après 2 jours et qui se prennent pour des tueurs et commencent à faire fumer leur Xrumer tout neuf qu’ils viennent juste de cracker et en avant les bugnes ! Sauf que voila les vrai BH c’est ceux qui donnent les cours, pas ceux qui les prennent.

Note perso

Je finirai sur une note perso – les BH connu sur la toile à chaque fois que je leur ai posé des questions, ils ont été plus que disponible, prêts à rendre service et pas grosse tête et je les en remercie.