La révolution social media partie 3

Facebook –

Facebook c’est LE site qui a bouleversé le paysage internet  sur les 4 dernières années à mon humble avis beaucoup plus que twitter, ou myspace ! Un film va d’ailleurs bientôt sortir aux US sur la fondation de facebook – « The social Network »  sortie prevu pour le 1er octobre aux etats unis. Encore un film plein de passion qu’il me tarde d’aller voir !

L’histoire de Facebook (Résumé)

En 2003 Mark Z. Etudiant brillant en ingénierie informatique à la non moins brillante université de Harvard décide de développer un site de réseautage (pouah que ce mot est laid) basé sur un principe bien connu aux Etats-Unis qu’ils appellent  le YearBook – nous on a une photo de classe eux ils ont une sorte de gros bouquin avec toute l’histoire de l’école sur l’année passée et une loooongue série de portraits des étudiants. Et donc il s’associe avec 3 autres potes nerds (Eduardo Saverin, Dustin Moskovitz et Chris Hughes) et développe le bébé.

Bien leur en a pris car même limité à la simple fac d’Harvard dans les premiers temps, le petit site envoie des chiffres de trafic à faire rêver tous les webmasters de la terre. Ils décident alors d’élargir le principe à d’autres fac, puis à de grosses compagnies type Microsoft, Apple puis enfin au monde entier courant 2006.

Et maintenant le monde entier est sous perfusion Facebookesque, on s’échange des photos, on partage des vidéos,  on joue et on a le potentiel d’etre l’ami de tout le monde ami etc… etc… on se poke les uns les autres dans la joie et parfois dans l’abus!

Oui mais comment moi je m’en sers de Facebook

Alors je ne vous ferai pas l’affront de vous parler des liens sponso sur FB, déjà ce n’est pas ma spécialité, et ensuite tout le monde sait bien que les taux de clics sont à la limite du ridicule et que la plupart des annonceurs ne s’en sortent que parce que le prix du click est encore plus ridicule, enfin Superbibi a déjà fait un petit guide de l’annonceur sur FB.

Ça fait 2 fois que je me fais coiffer au poteau avec de très très bons articles, ça devient lassant ;o).

Non, moi je vais vous parler de la bonne vieille fanpage/compagnie page. Et pour cela je vais m’appuyer sur un exemple hyper concret !  SPEC’S.

Qui c’est donc que Spec’s

SPEC’s a priori personnes ne connait en France (sinon levez la main ??) mais ici à Houston, c’est une institution surtout pour la communauté francophone. SPEC’s c’est une chaine de supermarché en vin, alcool, spiritueux et « nourriture fine ». C’est un des seuls endroits ou le 3e jeudi de Novembre je peux trouver une bonne boutanche de bijolo nouveau avec le saucisson, les rillettes, le comté et le pain qui vont bien pour un prix presque raisonnable ! Et limite un petit MonteCristo pour finir la soirée !

Bref, très bons magasins, super service etc … par contre le site de SPEC’s, comme dirait Jean-Pierre Coffe :  « C’est de la Mer.. ! Enfin Voyons !» Et je ne mens pas, vous n’avez qu’à jeter un œil – http://www.specsonline.com/.

Le design est nul, c’est pleins de frames (sans script de reconstruction au cas où), c’est pas du tout user friendly… quant aux possibilités SEO … y en a pas… bref il faut tout revoir ! Je suppose que le site est comme ça depuis sa création en 1997.  De toute façon, il ne faut pas s’attendre à des miracles lorsqu’on voit le site de l’agence qui l’a développé http://www.web-wise.com/– (attention ça pique les  yeux !)

En conséquence et comme le président et propriétaire de SPEC’s ne croit pas en l’internet, les petits gars du marketing se sont rabattu sur FB histoire d’avoir un minimum de présence sur la toile.

L’intérêt de la Fanpage

Dans le principe c’est très simple, le rôle de la fanpage c’est de créer une communauté de gens autour de votre marque. Entièrement basé sur le concept de « permission marketing » (Merci de voir les différentes présentations de Seth Godin pour plus amples explications) cette technique permet de bombarder votre communauté de pub et de les engager dans un acte d’achat  et / ou de promotions (bouche à oreille) pour vous.

Pour Spec’s le but est double : Booster les ventes Off line – et pour cela Spec’s utilise Facebook pour promouvoir tout un tas de petits évènements tels que des tastings, des promotions, des ventes flashs, la compagnie organise aussi des concours avec des lots à gagner.

Booster la marque – Niveau branding c’est que du bon puisque les fans se sentent récompensés par le fait de suivre ce qui se passe chez Spec’s, ils ont accès a des choses que le commun des clients n’a pas, ils se sentent pri-vi-lé-giés. Mieux encore, en cas de crise, ces gens vont vous soutenir et vous défendre !

Comment chopper des Fans ?

Pour grossir sa communauté il n’y a pas de secrets. Il faut graisser les pattes des gens, balancer du pot de vin, de la promotion et des bons de réduction.  C’est le moyen le plus sûr et le plus rapide d’avoir un grand nombre de fans et fidèles avec ça !  Car une fois la communauté construite, on peut se permettre de lâcher moins de trucs. Comme je le disais précédemment, Spec’s  utilise la fanpage pour des opérations diverses et des promotions exclusive (résultat – 25,652 fans). Plus proche de la France nous avons BNP Paribas qui utilise très bien sa page BNPPARIBAS.NET pour organiser des concours et donner des billets gratuits aux évènements sponsorisés par la banque.

Comment Garder ses fans

C’est très simple – Voir paragraphe précédent – Ceci dit une fois que vous aurez acquis une bonne base de fan sur votre page vous pourrez lever le pied un peu sur les promos et tout ça. Attention cela ne veut pas dire que du jour au lendemain on arrête tout, plus de promo, plus de concours plus rien. Non il faut continuer sur un bon rythme mais juste pas sur un rythme aussi soutenu que précédemment.

Oui mais moi je suis prestataire de service

Selon le prix du service, ça peut devenir un poil difficile d’organiser un concours ou votre savoir-faire serait le gain. Si vous êtes coiffeur ou plombier… ma foi pourquoi pas ! Si vous êtes SEO par exemple ça devient poil plus dure de dire  « j’offre un an de SEO à celui qui… », de même un charpentier ou un maçon, la facture va commencer à devenir salée. Dans ce cas c’est à vous de trouver des infos, conseils, bonus qui vont servir votre base de fans.  Je m’explique – vous êtes maçon, expliquer un peu aux gens comment on choisit un prestataire, comment on lit un devis, montrez vos créations , votre travail… il y aura toujours des passionnés qui seront intéressé par ce que vous faite.

Oui mais moi je suis dans le B2B

Là aussi c’est plus difficile de se faire une bonne base de fan lorsqu’on vend des pelleteuses, des poteaux télégraphiques ou des services de « nettoyage de four pour la métallurgie».  Dans ce cas précis il est clair que Facebook ne vous apportera pas de clients… ou alors un mec, égaré qui passait par là.

Par contre rien ne vous empêche de travailler sur votre image de marque vis-à-vis du public et/ou des futurs employés / partenaires. Montrez comment ça se passe chez vous, combien votre usine est propre et respectueuse de l’environnement. Combien vos employés sont heureux !

Votre compagnie est peut être sponsor d’une organisation caritative, montrez leur votre soutien, vous avez fait la virade blanche, envoyez les photos etc.. les gens qui cherchent du travail vont voir ce genre de chose, personnellement je Google toujours la boite pour laquelle je postule. Un Exemple, un de mes clients Employer Flexible – ils font de l’outsourcing en ressources humaines pour les PME. Bon et bien sur le fan page ils promeuvent les evenements qu’ils sponsorisent comme le « Crawfish Boil » annuel, le Fast Tech 50 ou encore HBJ100. Un autre conseil, n’hesitez pas a utiliser tous les médias a voter disposition dans votre Fanpage, on doit donc y voir de la video, de l’audio et des photos!

Mo-Dé-Ra-tion

De la même manière qu’un blog ou un forum, une fanpage Facebook ça se modère ! Tout simplement parce qu’on ne peut pas laisser n’importe qui dire n’importe quoi. Cela suggère donc un travail de veille quotidienne.

Edit – J’ai fait quelques modifications de l’article ici et la car la version que j’avais posté a l’origine ne me convenait pas completement. La nouvelle vesion me convient mieux.