Et Voilà! Bravo Mr Bortzmeyer!

J’étais bien,  zen, revigoré après des vacances bien méritées et une cure de jouvence à base de fromages, saucisson de pays et autres tartiflettes et fondues aux morilles dans  mes alpes natales. Je m’apprêtais à écrire un article enjoué sur le social media pleins de bons conseils et d’exemples précis sur comment mener à bien une campagne complète, de façon utile et si possible efficiente lorsque je suis tombé sur les réponses à votre article au combien intéressant, pleins de bon sens et surtout tellement vrai !

Et maintenant je suis énervé parce qu’un énième  C***ARD  an encore écrit un torchon rempli d’âneries sur le métier de SEO sans rien en savoir et tout ça sous prétexte qu’il travaille à l’AFNIC et qu’il se croit au-dessus du commun des mortels (et je vais même vous le démontrez !).  Si les articles de Sylvain, Laurent, Chris Hédé ou encore Pink SEO ont été tendre avec vous Mr Bortzmeyer, moi  je ne le serais pas parce que votre article n’est véritablement qu’un amas de conneries (soyons franc) qui mériteraient leurs places au panthéon des perles du web. Et je vais vous dire même qu’à mon avis l’AFNIC ferait mieux de revoir son processus  de recrutement parce que moi ça me fout les jetons grave de voir que l’Internet est géré par des gens comme vous.

Sachez Stéphane  Bortzmeyer, avant que je vous allume comme l’âne que vous semblez être, que la ligne directrice selon laquelle je travaille est la suivante :

« Mes meilleurs clients ne sont pas ceux qui ne savent pas ce qu’est le référencement, mes meilleurs clients sont ceux qui n’ont pas le temps de s’en occuper »

Les âneries de Mr Bortzmeyer

Bon alors il y en a à la pelle  dans cet article depuis le début jusqu’à la fin et je vais essayer ici d’énumérer les meilleures  en citant bien évidemment l’excellent  Stéphane Bortzmeyer ! Mon nouveau maitre à penser,  Mon phare dans cette vie sombre !  Attention c’est parti accrochez-vous à vos baskets :

« D’abord, voyons le problème. Un très grand nombre d’utilisateurs, n’ayant pas compris à quoi servait un URL, ne naviguent sur le Web que via un moteur de recherche. Pour aller sur Wikipédia, ils tapent « wikipedia » dans Yahoo. Pour se connecter sur Facebook, ils tapent « facebook login » dans Google »

Déja je vous vois rire ! Alors oui nombreux sont ceux qui tapent le NDD d’un site dans les outils de recherches pour cliquer ensuite sur le lien du site, mais je ne dirais pas que c’est parce qu’ils n’ont pas compris à quoi sert une barre d’adresse (on dit  « URL » avec un lien vers Wikipedia parce que le français ne fait pas assez sérieux) je dirais moi que c’est juste par mesure de convénience ; c’est plus facile et plus rapide et puis en cas de faute de frappe on obtient le bon résultat en lieu et place d’une hideuse page 404. Donc déjà la Mr Bortzmeyer vous vous conduisez comme un cuistre et vous prenez l’internaute lambda pour un imbécile.

Ensuite si vous alliez voir dans Google trends vous pourriez constater que nombre d’internautes tapent infiniment plus de mots clés autres que les noms de domaines dans leurs requêtes.

Il ajoute parfois qu’il va se livrer à des opérations magiques du genre « enregistrer ce site auprès de Google »

La soumission d’un site à Google ne se fait plus depuis des années dans la mesure où les crawlers des moteurs de recherche font ce petit travail eux même, comme des grands, sans notre aide et même parfois à notre insu c’est dire !

D’abord, il faut bien comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche. Tous sont gérés par des entreprises privées, qui pensent d’abord à leurs profits, pas à la pertinence de la recherche.

FAUX ! FAUX ! FAUX ! ARCHI FAUX ! Bien évidemment que Google et les autres ne font pas ce qu’ils font pour la gloire mais il faut aussi prendre en compte le fait que tout leur business model  (la façon dont ils font de l’argent pour Stéphane Bortzmeyer qui ne veut point d’anglais dans ses textes) repose sur la pertinence de leurs résultats. Sans pertinence point de trafic et sans trafic point de pognon ! A votre Avis Mr Bortzmeyer comment se fait-il que Google soit si dominant en Europe et dans le monde ces temps-ci – parce que les réponses qu’il renvoie sont plus pertinentes que celles de Yahoo et Bing et que l’internaute a plus de facilité à trouver l’information qu’il cherche.

le moteur de recherche n’hésitera pas à biaiser ses résultats

Oui alors pour celle-là, vous etes sur une pente carrément savonneuse et je vous laisse assumer ces propos à la limite de la diffamation, pour plus d’info merci de contacter Sergey Brin —  @google.com — Californie

Ainsi, sauf si l’expert en référencement est un James Bond particulièrement expérimenté, capable de faire parler les employés de Google, par la séduction, la corruption ou la menace, il n’en sait pas plus sur le fonctionnement interne du moteur de recherche que vous ou moi. Ses conseils ne sont donc pas basés sur des connaissances particulières.

Alors il existe tout un tas de tentative de retro engineering plus ou moins abouties sur l’algorithme des différents moteurs de recherches je laisserai le soin de leur recherche a Bortzmeyer, a moins qu’ils ne connaissent les « bons URL ».

Sinon il existe une technique vieille comme le monde et déjà utilisée par nos ancêtres Cro-Magnon pour figurer le monde – on appelle cela l’EMPIRISME –  et ça ne marche pas trop mal jusqu’à présent.

À défaut de connaissances acquises directement à la source, l’expert en SEO a t-il au moins procédé à de nombreuses expériences scientifiques, faisant varier divers paramètres de son site Web, et mesurant à chaque fois objectivement les conséquences sur le classement Google ? Je n’ai jamais vu d’article publié sur une telle mesure (mais si un lecteur en connait, cela m’intéresse) Une telle étude serait très intéressante mais très difficile à conduire, car le classement peut, pendant la durée de l’expérience, varier pour bien d’autres raisons, notamment des changements chez les concurrents (chez les autres sites Web). Une telle expérience, menée sérieusement, serait de toute façon très coûteuse et c’est donc pour cela que je suis sceptique : je ne pense pas que les experts auto-proclamés l’aient fait.

Pour celle-là il faut s’accrocher parce qu’il y a tellement de conneries écrites au centimètre carré que c’est dur à suivre. Alors Mr Bortzmeyer si tu savais un peu te servir d’un moteur de recherche tu aurais trouvé moultes expériences allez comme ça pêle-mêle http://www.laboratoire-referencement.fr, http://blog.axe-net.fr/ancres-multiples-referencement-test-seo, http://question-referencement.linkeo.com/?p=1330, sans compter les nombreux test réalisés par SEOMOZ . Il suffit de taper « test SEO » dans Google, attention je dis bien Google pas dans la barre d’adresses sinon ça marche pas! Bien entendu ces tests ont couté des millions de dollars dans la mesure où chacun sait que Sylvain et Aurélien  sont multimillionnaires.

De même que les pronostics du tiercé, du football ou de la bourse sont 100 % bidon

Dans vos gueule Omar Sharif, Eugene Saccomano et tous les analystes financiers au passage qui bien entendu sont comme nous des charlatans! Malhonnêtes de tous les pays unissez-vous !

J’ai bien dit plus haut qu’il fallait améliorer l’accessibilité des sites Web mais je n’ai pas promis que cela avait un impact sur le référencement ! Je suis donc sceptique par rapport à ce que prétendent ces deux derniers articles.

Alors pour la culture de Stéphane  Bortzmeyer, avoir un site accessible va améliorer son référencement en améliorant son indexabilité car les robots des outils de recherche peuvent être comparés à des navigateurs aveugles tels que Lynx par exemple. Ça ne va pas forcément avoir un impact sur son « ranking » mais ce sera toujours plus facile de se positionner avec un site qui est indexable qu’avec un site qui ne l’est pas.

C’est de l’enfonçage de portes ouvertes, me dites-vous ? Tout à fait et c’est pour cela que je donne ce conseil gratuitement et que je ne le brevète pas. Cela a même un nom, le « référencement naturel » que l’on peut traduire par « ne vous embêtez pas avec ces superstitions liées au référencement, faites un site Web intéressant, que les gens ont envie de lire, et le reste viendra.

Stéphane Bortzmeyer, le référencement naturel c’est justement l’emploi de toutes les disciplines utilisé par notre corps de métier pour positionner un site dans les résultats naturels des outils de recherche a l’opposé du référencement payant qui lui concerne le management de campagnes de liens sponsorisés .

En conclusion de cet article je vous dirais Mr Bortzmeyer qu’à mes yeux vous êtes un inculte, inutile et arrogant de surcroit. J’espère que lorsque nos sites et blogs auront pris la place du votre sur votre propre nom tandis que votre site sera lui premier sur la requête « inculte du référencement » vous aurez un peu plus de respect pour notre travail.

Je lance d’ailleurs a tous mes confreres SEO l’idée d’un concours sur le mot clé « Stéphane Bortzmeyer » et pourquoi pas aussi une campagne de GG bombing sur votre site.

EDIT: Suite a une suggestion de Sylvain qui est bien plus modéré et sage que moi dans ses propos, l’ancre du lien « TDC a MP » a été remplacée par « inculte du référencement » – Je vous invite maintenant a m’imiter et a GoogleBomber le site de ce cher Mr Botzmeyer en utilisant la meme ancre -